3e semaine septembre 2007

24/09/07 chair …

Qui que nous soyons, fusion à l’Esprit de la croix du Christ, chair trois fois sainte pour notre chair criminelle et maudite…. « Au bout » c’est l’entrée dans la Vie Éternelle. Il vaut la peine d’y penser et d’y travailler sans repos, aussi peu que cela soit en se donnant librement comme le fit Jésus-Christ…..  Donner DIEU à dieu-créature (humiliation-de-DIEU) pour ainsi ne voir que DIEU … Faire donc vivre le néant-libre par l’Être ….

25/09/07 l’Entrée …

L’ ENTRÉE ( dans la Vie Éternelle), ce sont les souffrances du Christ qui en sont la clef pour les croyants de toutes les religions…. Aussi l’état de Gloire Éternelle ressort de l’état d’humiliation temporelle centre de l’Amour et de toute autre voie droite… Mai à quel prix le Christ a-t-il brisé le rocher des vanités qui nous écrasent ?

26/09/07 vêtement ….

La seule chose qui nous est demandée, réside dans l’offrande de nos péchés et de nos fautes à la Bonté Miséricordieuse sans limite de DIEU. Cela est simple mais l’orgueil de l’homme se rebelle. Il faut bien y arriver …. En effet nous avons avec DIEU une chair commune. La nôtre cependant est revêtue, depuis la faute originelle (d’il y a peut-être seulement 7000 ans ?) d’un manteau de criminalité et de malédiction alors que la Sienne, en Jésus-Christ doublement Trinitaire, est trois fois Sainte. Aussi nous devons traiter de nous conformer à  Ses commandements…. Que fait donc cette chair du Christ Rédempteur sinon de s’offrir dans l’état moral d’humiliation ? De même nous avons à offrir, d’une manière contrite évidemment, cet habit pernicieux pour de nouveau être une seule chair avec LUI comme, cela était d’une manière moins intense, au début de la création. Cependant c’est dans l’aveuglement désormais que nous avons à agir et dans la foi autant que dans l’espérance que nous fusionnons avec la perfection de la Divinité. Car notre regard est obstrué par la monstruosité de ce vêtement fautif. Et ce que nous appellerions péjorativement «  la loi de la jungle »  n’est en réalité que « l’échange de dons » entre les créatures. Seulement la révolte contre l’état moral d’humiliation de la mort et de la souffrance, qu’il y a toujours à combattre selon ses lois propres, ne nous permet plus de juger sainement sauf à être en communion avec le Christ Jésus …

27/09/07 inciter ….

Communier sans cesse à l’humiliation temporelle de DIEU en la prenant sur nous, suivant ce qui nous est donné, afin de LE consoler LUI et les autres qui sont son visage, les incitant à faire de même…. Nous ne pouvons le réaliser directement sinon par la voie de la plénitude qu’est la Charité Chrétienne ou encore plus difficilement par toute autre voie droite… Travailler ainsi avec Jésus au salut de ceux qui n’en veulent pas ou s’en moquent…. Notre chair est comme une préposition coordonnée incluant le Bien et le mal que notre marche éternelle a à choisir …

28/09/07 mal’aise …

Demander au Christ par la contemplation de Sa vie d’aimer le mal’aise qui sauve le monde alors que nous ne sommes enclin qu’à chercher consolations sur consolations. S’adresser à LUI dans le tabernacle où sont récapitulées toutes ses douleurs … Cœur du Christ, centre de la croix de pointes incisives qui percent le fondement du dos, des poignets et des pieds, de la tête et du côté, rayonnant la grâce et la vérité sur le monde perdu ….

29/09/07 état …

Avec les saints pèlerins d’Emmaüs témoigner de la résurrection du Christ sur terre avant son élévation au Ciel Éternel, la mort sur la croix en étant la condition…. DIEU, hormis le Christ Jésus, personne ne L’a jamais vu car IL EST, même au-delà de toute transcendance…. Et ce sont les souffrances, même les plus insignifiantes, comme celle d’ennui par exemple, qui unies à celles incommensurables du Christ, allègent le poids dû aux péchés du monde…. L’état humble de mal’aise temporel est le piédestal de l’état Glorieux de jouissance Éternel pour nous et pour les autres. Pour le comprendre, comme il faut, il est nécessaire de prier sans cesse. Mais paraissent nombreux sont ceux ne voulant que d’un état orgueilleux temporel de mal’aise qui conduit à l’état infernal éternel de douleurs sans fin ….

30/09/07 prions ….

Prions DIEU de nous donner à chaque instant notre fidélité, car sans LUI nous ne pouvons rien faire….. C’est le sang de tous les saints visibles ou invisibles, connus ou inconnus, qui prolonge celui du Christ pour le renouvellement éternel de la terre fautive…. Il est juste que le rien soit offert au TOUT ; le libre-néant ( le monde n’étant que son remue-ménage )soit offert au Christ-ÊTRE… Libre volonté donnée au mal’aise saint et rédempteur, comme a été donné le Christ aux liens cruels de Sa Passion desquels Il pouvait si facilement s’échapper ….

1e semaine octobre 2007