4e semaine août 2008

01/09/08 gracieusement …

Le Christ Jésus prend gracieusement notre visage, si nous Lui offrons, abrogeant nos fautes par le sang de Sa propre offrande douloureuse …

02/09/08 questions ? …

Peut-il y avoir contemplation dans l’action sans une véritable et forte mortification ?.... Est-il donc vrai que l’Amour ne repose sur rien ? Comme tout le reste ne repose-t-il pas sur l’humilité et la douceur infinies du Centre de DIEU que nous n’aurons jamais fini d’atteindre mais auxquelles nous devons nous soumettre sans réticence, ne serait-ce que pour notre salut ? …

03/09/08 acharnés …

Vivant Jésus-Christ, soyons acharnés à la diffusion de l’Esprit Saint sans lequel tout est mort. Sans Lui l’Évangile est impossible à vivre. Il y faut en réalité la foi en la magnificence Divine, vécue par la Vierge Marie à l’Annonciation de l’ange. Cependant où une âme vraiment pitoyable, repue de Miséricorde, irait donc aussi se réfugier sinon dans les arcanes du Cœur révélé de DIEU ?… D’un autre côté si elle n’était pas si misérable comment oserait-elle en parler ?

04/09/08 misère de DIEU …

Qui aura pitié de la misère du Christ Jésus, DIEU Trinitaire, Tout Puissant, humble et doux dans Ses entrailles ? … sinon notre propre misère, à cause de ce que nous Lui avons fait endurer, la Sienne étant ce que nous Lui faisons endurer. Du reste Son message complet rayonne de l’Église, cette assemblée sainte de racailles en tous genres qu’il faut espérer converties et dont même la puissante sagesse d’un Gandhi, comme d’autres, n’a pas su discerner. De fait ce message dans sa plénitude n’est ouvert qu’à ceux qui ont véritablement conscience d’être misérables, en esprit et en vérité, et ne cherchent pas à se le cacher ….

05/09/08 avidité …

L’avidité de l’ÊTRE, humble et doux,  à dévorer notre néant, n’a d’obstacle que le redoutable mystère de notre liberté …..

06/09/08   PLUS ….

Plus que la crainte d’un conflit nucléaire international qui détruirait les ¾  de la planète, ou plus que l’espoir de l’épanouissement de l’humanité en l’intégrateur de puissance, dit moteur à ion ou char du Seigneur, notre souci majeur doit être de travailler, avec la Passion et la résurrection du Christ Jésus, au salut des âmes comme à la Gloire Éternelle de DIEU… Mais l’on dit que Luz Amparo Cuevas se serait offerte en holocauste pour éviter une destruction massive du monde !?... En effet les deux principales nations nucléaires du monde ont amplement démontré, l’une par la guerre parfaitement illégale d’Irak, l’autre par celle de Géorgie, qu’elles n’avaient nullement renoncé à la violence effective. Dans ce contexte tout est possible…. D’autant plus que manifestement le secret militaire qui semble entourer, au lieu d’être livré loyalement au monde,  les recherches du « moteur à ion », qui ne serait pas seulement le « char du Seigneur » mais  aussi « celui de ses ennemis », ne présage rien de bon ….

07/09/08 le moteur …

L’Église a été, dans tous les domaines, le moteur de la civilisation laïque, même si cela a paru se retourner contre Elle et lui être arraché. Quel est donc en dernier le rôle fondamental, particulièrement, de l’Église catholique ? Il n’y en a pas d’autre que dans le sensible de la foi  préparer à sa dure et finale froideur victorieuse. Oui, quand même les sciences profanes et les religions fusionneraient (cf. Ce site), l’œil de la foi obscure et nue devrait rester éveillé ….

2e semaine septembre 2008