La souffrance du Christ par amour Divin, embrasse toutes les souffrances de chacun des êtres humains, depuis leur création jusqu'à la fin de l'humanité.

    A ce titre nous ne pouvons qu'essayer de pénétrer un peu dans les douleurs de Sa vie, sans pouvoir jamais en atteindre le fond.

A qui pénètre un peu dans cette souffrance, il n'est plus permis de faire marche arrière mais au contraire d'avancer dans une plénitude de la plénitude d'amour.

    C'est pourquoi si dans l'union spirituelle extrême des mystiques, absolument tout disparaît hors de cette "gloire", il n'en reste pas moins qu'en "redescendant", dans la souffrance, ne serait-ce que pour les autres (si ce n'est pour une purification plus grande), le mystique de toutes religions arrivé à cet état, doit chercher un accomplissement en  l'homme-Dieu, Jésus-Christ, dans sa souffrance inexprimable.

L'enseignement de l'Eglise catholique dans sa structure, à ce sujet est encore dans les langes, malgré un grand nombre de mystiques, mais Elle n'a encore que 2000 ans d'expérience. C'est peu.

communion mystic                jointure 18

agrément 1, compréhension 2, précaution 3, action 4, consolation 5, révélation 6, sentiment 7, centre 8, manifestation 9, conversion 10, dualité 11, frayeur 12, développement 13, illustration 14, priorité 15,  pourquoi 16,   jointure 18, insignifiance 19, but 20, confrontation 21,
22 mondialisation , 23 fondement , fondation 24, cheminement 25

revendication 26

interreligion mystique