Comme le sucre du fruit compense son acidité, l'amertume et l'aridité de l'action du mystique est largement compensée par la douceur d'une foi  acquise dans la piété jusqu'à parfois une intensité de jouissance spirituelle qui peut atteindre des degrés inouïs.

Mais ce n'est pas le sucre qui intéresse l'Inconnaissable Bouilleur de cru (Celui qui sait tout distiller dans l'alambic du monde), sinon le produit  fermenté qui résulte de la pourriture du fruit sucré.

    C'est à dire le nectar du véritable amour du Christ, de la véritable adoration du Dieu de Mahomet, de la véritable obéissance à Moïse, de la compassion du Bouddha, de la componction de Lao Tseu, etc...

Chaque fruit a son parfum d'alcool spirituel. A chacun de chercher à développer le sucre de la piété qu'il croit contenir.

    A l'évidence l'amour les contient tous dans leur réalité, quelque soit leur nom.

Donc celui qui croit être dans l'amour, qu'il soit dans la compréhension au service de tous.

 

 communion mystique                 suite  6   révélation

agrément 1, compréhension 2, précaution 3, action 4, consolation 5, révélation 6, sentiment 7, centre 8, manifestation 9, conversion 10, dualité 11, frayeur 12, développement 13, illustration 14, priorité 15,  pourquoi 16, clairvoyance 17, jointure 18, insignifiance 19, but 20, confrontation 21,
22 mondialisation , 23 fondement  ,fondation 24, cheminement 25

revendication 26

interreligion mystique