Se voir en vérité d'une part le plus infime de tous et d'autre part, en fonction des grâces reçues, le plus tordu de tous, (et agir droitement en conséquence) représente la fondation de toute vie mystique authentique.

    Toutes les religions, dignes de ce nom, en des formulations analogues, l'enseignent.

    Toutefois, en plus des modalités d'une foi différente, seul l'intensité de la vie du juif Jésus-Christ, enseignée par la catholicité, par Son Amour et Ses souffrances uniques dans le monde permet d'en assurer une pleine perfection.

    Ainsi, bien que l'Incommensurable garde à chacun sa personnalité, le Christ (c'est à dire le Verbe de Dieu incarné) ne peut s'affirmer parfaitement sur terre qu'autant que nous nous nions nous-mêmes par et avec l'esprit de Sa douleur  Toute Puissante jusque sur la croix.

    Si l'enseignement du Christ prend source et qu'il faille le chercher - pour l'instant (puisque la conversion des juifs orthodoxes nous paraît déjà programmée) - dans ce magma informe et déchiré qu'est la chrétienté, cet enseignement dépasse de loin son origine israélite. 

communion mystic         suite cheminement 25

agrément 1, compréhension 2, précaution 3, action 4, consolation 5, révélation 6, sentiment 7, centre 8, manifestation 9, conversion 10, dualité 11, frayeur 12, développement 13, illustration 14, priorité 15,  pourquoi 16, clairvoyance 17, jointure 18, insignifiance 19, but 20, confrontation 21,
22 mondialisation , 23 fondement  ,fondation 24, cheminement 25 ,
revendication 26

interreligion mystique