Il va sans dire que le mystique est le siège de manifestations spirituelles sensibles de tout genre depuis les simples rêves évocateurs en passant par les visions et les "gloires intérieures" qui  donnent un sentiment de vérité inéluctable.

Les problèmes  se rencontrent lorsqu'il est tenté de s'ouvrir aux autres.

    Franchement combattu, déloyalement méprisé ou pire encore honoré outrageusement, le mystique se trouve affronté à la nécessité de la souffrance et de la pauvreté d'esprit sans oublier celle de l'humiliation vis à vis des hommes, de Dieu et surtout de soi-même.

Chaque religion provoque ses manifestations mystiques typiques. Mais elles ont toutes pour celui qui en est l'objet les mêmes caractéristiques de vérité.

    On peut certes les classer soit comme dangereuses pour celles uniquement physique ou imaginatives, soit autrement, mais elles doivent strictement obéir à une seule loi de fond, quel que soit le sentiment de vérité dominant, qui est le combat contre l'amour-propre humain sur lequel se greffe les trois racines de l'orgueil, c'est à dire: la vanité, la cupidité et la sensualité, faute de quoi les déviations sont nombreuses.

communion mystic                 suite  10     conversion

agrément 1, compréhension 2, précaution 3, action 4, consolation 5, révélation 6, sentiment 7, centre 8,  conversion 10, dualité 11, frayeur 12, développement 13, illustration 14, priorité 15,  pourquoi 16, clairvoyance 17, jointure 18, insignifiance 19, but 20, confrontation 21,
22 mondialisation , 23 fondement , fondation 24, cheminement 25

revendication 26