Je commençais à chercher les données de la croyance....

Un jour me trouvant à sculpter des crochets sur la toiture de l'église Ste Etienne de Beauvais, je vis défiler devant mon esprit la teneur de toutes les religions du monde.

A la présentation de chacune de ces religions j'étais littéralement figé dans la foi, sauf que j'avais sur le cœur la sensation d'une main de femme qui m'empêchais d'y adhérer entièrement. Finalement je restais fermement catholique. Puis estimant que la position de sculpteur était encore trop valorisante pour moi, j'entrais dans une école du bâtiment pour devenir tailleur de pierre ce qui m'a amené à travailler en un tour de France de plusieurs églises .

Je me livrais dans cette école à un certain prosélytisme religieux non sans une certaine souffrance et sans pour autant m'intégrer à une action catholique instituée. 

En fin de stage, je me décidais à faire une retraite à l'abbaye du Bec Hellouin dans le but de me faire bénédictin. J'avais toujours bien des grâces mystiques extraordinaires, mais peu de vertus et devant les tares que je croyais voir de la vie monastique, je m'enfuyais   lâchement.

 

    

   

   missionenfantscatholicitéobéirétaisméditaisenfuyaischarismesferveur, deux problèmes, questions du site, introduction à un nouveau livre