A la quarantaine brusquement en recherche de vision en relief pour ma peinture, sous le coup d'intuitions intellectuelles extrêmement vives, sans dormir ni jour ni nuit pendant huit jours, mon cerveau travaillant avec une intensité et une vitesse folles, je me mis à mettre au point la vision des principes de la stéréoscopie, de l'hologramme dans une nouvelle version, d'un générateur de matière à spirale et surtout d'une maquette et des formules très précises d'une sorte d'intégrateur de puissance dont le dessin extérieur exact devait être publié quelques temps plus tard dans la presse par un peintre américain sous le nom de "moteur à ion". Cet engin fabuleux, que je voyais à la fois donner au monde une énergie propre illimitée et en même temps unir la science et la religion,  véritablement m'avait laissé dans une telle joie que j'entendis une voix me représenter que j'étais le sauveur du monde, mais sans l'écouter davantage pensant au contraire que seul le Christ était ce sauveur, je me mis à prier la Vierge Marie.

Aussitôt après je vis l'inversion qu'on pouvait faire de cette invention si bénéfique dont le principe repose sur l'appui que pouvait prendre la science sur la réalité Divine. Le choc a été terrible car je voyais les conséquences de cette inversion allant jusqu'à l'anéantissement de l'univers.

Je compris alors l'importance de connaître mieux Jésus-Christ dont non seulement le monde des âmes, mais aussi le développement du monde matériel avait besoin.

Avec ma femme nous suivîmes des cours de philosophie et théologie Thomistes qui m'ouvrirent les yeux sur les profondeurs de l'expression de la foi chrétienne, bien que n'adhérant pas à la métaphysique de St Thomas.

Nous avons alors mené avec ma femme une vie de ferveur  dans la pratique des sacrements  de l'Église qui ne s'est jamais démentie, rassemblant en notre prière toute notre famille élargie par l'arrivée des petits-enfants.

   

    

   missionenfantscatholicitéobéirétaisméditaisenfuyaischarismesferveur, deux problèmes, questions du site, introduction à un nouveau livre