Présentation

2010

01/01/10 arrache ….

Par ses souffrances in commensurables le Christ Jésus nous arrache à nos fautes, comme les autres aux leurs, ne nous laissant aucune permission de juger. Et si nous devons communier aux mérites de ces souffrances et celles de toute la vie de Marie, Sa Mère, nous devons aussi communier à leur longue patience vis-à-vis des tentations qui leur ont été infiniment  terribles ….

02/01/10 solitaire et solidaire …

Avec Jésus Trinitaire humilié qui nous révèle l’humilité et la douceur de l’Au-delà, notre demeure Éternelle, soyons solitaires et solidaires…. J’ai rêvé qu’une maîtresse femme anglaise appelait mon fabuleux « moteur à ion intégral dépendant »: « the teaching engine ». En effet ce nom lui va bien. Mais ne nous trompons pas: seule la victoire de l’humiliation du Christ Jésus peut nous le donner, bien que ses ennemis le posséderont aussi. Quelle nation veut entamer à ciel ouvert ce combat pré-apocalyptique dont dépendent le sort et la survie de l’humanité entière ?! ….

03/01/10 TOI.  (cf. journal suite 2010 1e semaine janvier )

07/01/10 Église …

Refuser l’Église qui annonce l’intégralité des Évangiles c’est refuser Jésus. En effet il s’agit de l’annonce du pardon sans borne des pécheurs sur simple contrition. Et si l’Église est déclarée sainte, ce n’est pas en fonction de ses vertus mais de l’immensité du pardon qu’Elle reçoit. Car Jésus a enfermé l’humanité entière dans ce verdict qu’elle est une génération adultère et perverse. Le Pape, lui-même, se sait, toutes proportions gardées, aussi adultère que le dernier des divorcés remariés mais sa foi au pardon Divin sans mesure le place sur terre à la place même du Christ …

Et le plus saint des fidèles sait intrinsèquement qu’il est aussi pervers que le dernier des renégats mais avec sa propre contrition sa foi en Dieu et en Sa Miséricorde Infinie lui donne la sainteté …..

08/01/10 lourd …. 09/01/10 réponse ( cf. journal suite 2010 2e semaine janvier )

11/01/10 il n’est pas possible ….

Il n’est pas possible que l’humiliation sans limite de Dieu sur terre ne triomphe dans Son humilité et Sa douceur incommensurable de l’abîme de l’orgueil humain à la manière qu’IL le souhaite …. Car l’ardeur du Cœur de Jésus, revêtu d’une loque impériale sanglante de dérision, un manche à balai pour sceptre et une couronne d’épines pour celle de lauriers, n’a pas de mesure connue ….. N’imaginons donc absolument rien, TOI Seul sait la forme de Ta Victoire que TU veux partager ….

12/01/10 forme de victoire.

Je redis cette démonstration faite en pleine guerre froide d’un affrontement radio entre un communiste patenté et un prêtre ordinaire. Le communiste manifestement d’une intelligence beaucoup plus brillante réduisait en cendre tous les arguments du prêtre. C’est à la fin qu’on a vu ce que l’Esprit Saint entendait par Victoire sur terre. Le journaliste ayant demandé à chacun pour quoi il était venu, le communiste triomphant et arrogant a dit : « pour faire triompher la cause » et le prêtre lui n’a répondu simplement que : « moi, je suis venu par obéissance ». En effet l’Esprit Saint Trinitaire, comme le Père et le Fils ne connaît que l’humilité et la douceur. Et s’IL était aussi capable d’écraser à volonté les arguties de l’ennemi de l’Église, Il a préféré une autre victoire … Ne nous étonnons donc pas des voies imprévues à notre orgueil que Dieu prend ….

13/01/10 j’enrage …

« J’enrage » aurait écrit un théologien de la kénose devant la volonté affirmée de chrétiens à ne pas vouloir faire évoluer en profondeur leur foi. En réalité je ne sais pas si une telle volonté fondée sur la seule tradition ne risque pas de scléroser une foi. Mais ce que je sais, c’est que tous, sans aucune exception, devons vivre d’une manière ou d’une autre l’humiliation Sainte du Christ.  Et nous ne pourrions la porter seule. LUI dans Sa Puissance et Son Amour la porte avec nous ….

16/01/10 Tout

 Dieu est Tout dans l’univers temporel, en Son humiliation, et dans l’Au-delà Eternel en Sa Gloire ….. Il EST Principe de Contradiction hors de notre raison, Être ET néant vers l’Être …. Immuable ET toujours en mouvement vers … IL a Un sens unique qui est Sa Loi bienfaisante ….. Beaucoup veulent enfermer DIEU dans la raison, pour mieux le posséder. DIEU ne se possède pas. C’est LUI qui nous possède. Et c’est contre quoi notre orgueil se révolte. Mais aussi amer que cela soit à notre nature, nous avons à vivre ici-bas de l’humiliation Divine temporelle …. Toute la Puissance de Dieu est entièrement au service de l’humiliation Salvatrice du Christ ….

17/01/10 unitologie… ( cf. journal suite 2010 3e semaine janvier )

18/01/10 se souvenir sans cesse …

se souvenir sans cesse que bien que Tout Puissant et sachant en donner la preuve, la Victoire de DIEU dans la temporalité est défaite aux yeux de ceux qui se recherchent eux-mêmes …..

20/01/10 douleur et joie …

L’humiliation, douleur et joie, sans limite de Dieu dans la temporalité veut nous unir tous en elle pour la Vie Éternelle Glorieuse, sans distinction de cultures, de races ou de religions. Mais ses armes ne sont pas celles du monde… Chaque âme est l’infini de l’infini de l’humiliation Divine …..

21/01/10 disparaître ….

Disparaître aux yeux des autres est déjà une épreuve mais disparaître à ses propres yeux voilà l’enjeu redoutable. À l’homme c’est impossible et n’est possible qu’à DIEU. Avec la Victoire de Gethsémani du Père et du Fils nous anéantir devant l’humble et doux Esprit Saint Trinitaire ….. Et c’est avec TOI seulement, sur TA souffrance que nous pouvons reposer en la revivifiant encore ….

22/01/10 fusion de deux misères …

deux misères, l’une partielle et honteuse mais transformée par l’Autre; l’autre Infinie et Glorieuse mais transformant l’autre ne peuvent que fusionner. C’est ainsi qu’après la légion des Saints, il y a eu la légion des petites âmes et qu’il y a maintenant la légion des « enfants de rien », des misérables fusionnant la Misère du Christ Trinitaire qui descend toujours plus bas avec le temps ….

23/01/10 crucial …

Le problème crucial auquel semblent s’être heurtés, la plupart des croyants, est celui de la fuite devant la souffrance que le Christ nous veut libre (d'endurer).  Communier donc sans cesse à Gethsémani …..

26/01/10 amers et joyeux ….

Amers dans la nature et joyeux dans l’Esprit. Mais ne nous trompons pas. N’écoutons pas les faux prophètes qui ne manquent pas. Quelle que soit l’expérience que nous croyons avoir, l’amertume est première. Elle l’est comme elle l’a été pendant toute la vie de Jésus-Christ, dans Sa lutte toujours victorieuse, continuelle et implacable contre Lui-Même, jusqu’à l’exsudation de sang. Et « en même temps » nous sommes dans la joie de l’Esprit Saint d’être le témoin du salut …. Oser demander au Seigneur de ne jamais fuir la souffrance qu’IL veut nous proposer …..

27/01/10 Vérité ….
Même prouvée par neuf la Vérité n’est pas de ce monde. Seul Jésus-Christ dans son enseignement catholique l’incarne. Par Sa Mère Marie, l’Immaculée, nous le croyons …..

29/01/10 oser en tremblant …

La souffrance est une chiennerie d’une grande beauté et efficacité spirituelle qui ne s’apprivoise pas….. Étant là, elle se prend comme on peut ou plutôt surtout comme on ne peut pas …. Dans la joie surnaturelle, s’unir à l’humiliation douloureuse de la Toute Puissance Divine Victorieuse …..

À TOI, Jésus-Christ Trinitaire, l’ÊTRE ; à nous, le néant, que TU nous donnes de T’abandonner ….

30/01/10 Christ humain ….

L’humanité du Christ Jésus devait avoir depuis toujours un sens aigu de sa divinité alliée à celle du Père et en conséquence de la louange que Lui devait toute créature. IL devait avoir brûlant sur les lèvres les paroles de salut qu’IL n’a extériorisé que pendant ses 3 années d’Évangiles. Mais surtout IL devait avoir incessamment cette lutte contre Lui-même, qui devait être toujours victorieuse, dont il nous a laissé un témoignage à Gethsémani, nécessaire à notre rédemption, réalisée en Sa Passion. Du reste de toute façon IL serait mort, s’il n’avait pas été exécuté, dans les mêmes affres d’agonie, à l’âge de 33 ans, ayant épuisé par amour toutes les souffrances de l’humanité passées, présentes ou futures, depuis la plus infime jusqu’à la plus aigüe ….

31/01/10 contrainte universelle … (cf. journal suite 2010 4e semaine janvier)

01/02/10 morale de l’Au-delà …. (cf. journal suite 2010 1e semaine février )

02/02/10 travailler ….

Faire le plus petit sacrifice soulage le corps du Christ jusque dans le moindre de ses disciples qui travaille à arracher les âmes de l’enfer éternel. De fait l’univers a été créé gratuitement pour que nous apprenions à consoler  Dieu de la douleur intrinsèque de sa joie conséquente. Aussi la Vierge Marie en répondant à sa demande de lui offrir tout son être pour s’y incarner l’a-t-elle consolée plus que toute autre créature. Nous devons tout faire, à notre degré, pour l’imiter. Ainsi on peut bien dire que Dieu a plus besoin de ses créatures que l’inverse. L’Eucharistie y est le point de rencontre du temps et de l’Éternité et voici venir le temps de l’amour de volonté ….

04/02/10 le cœur …

C’est vrai que le cœur de la rédemption est douloureux à la nature humaine. Mais la joie surnaturelle du Christ, subtile et délicate, l’accompagne, sans interférer, et donne la force ….. Il y a-t-il seulement une misère plus grande que la nôtre ? OUI ! Affirmons-le hautement : Celle sur terre de Dieu-Tout-Puissant de quelque façon que cela soit dit théologiquement…. Mais en les unissant intimement, pour la revivification Éternelle, nous nous consolons mutuellement …..

05/02/10 La Providence …

Si notre misère est grande, celle de Dieu dans l’univers est in-finie, comme tout ce qui Le touche … Aussi est-il juste que ce soit la Sienne qui porte la nôtre et qu’au moins nous le reconnaissions … Dieu EST Tout en toutes choses, sur terre dans l’humiliation et au Ciel dans la Gloire. Ce n’est donc jamais la créature qui agit mais Dieu Seul par elle en fonction de l’ultime choix de la Vie Éternelle. Le mystère unique que l’être humain ne pourra jamais appréhender ici-bas sera toujours celui de sa liberté. Dans ce mystère immanent et transcendant dont on ne pourra voir les effets merveilleux qu’au Ciel, il faut bien sûr distinguer la liberté temporelle visible, toute engloutie de nécessités et de contingences, d’avec la liberté spirituelle cachée, toute pure de contingences et analogique à celle des anges. Mais c’est vraiment le but de notre liberté qui est liberté. Tous les petits événements matériels de la vie nous conduisent ou plutôt nous font conduire par Dieu Trinitaire, en fonction de notre marche vers Son humilité et Sa douceur, vers la réunion dans la vie de l’Au-delà. Ainsi au jour du jugement ce n’est pas sur notre impact dans la marche de l’univers que nous seront pesés. Ce sera sur la finalité de notre liberté spirituelle qui aura agi Le Créateur. Alors nous sera donné de voir clairement ou horriblement comment celle-ci aura fait agir Sa Providence à chaque instant de notre vie terrestre, l’obligeant à d’affreux détours ….

07/02/10 mendiant …

Comme le mendiant professionnel tend une sébile profonde jamais assez remplie, nous tendons vers Dieu l’abîme sans fond de notre indignité. Mais contrairement à la bourse du mendiant cet abîme est rempli jusqu’au bord par la plénitude de la Miséricorde Divine …

08/02/10 science intuitive ….

« Le mystère de l’Église est plus difficile à croire que le mystère du Christ, lui-même plus difficile à croire que le mystère de Dieu »… H. de Lubac, l’auteur, ne va pas jusqu’à en dire la véritable cause profonde qui réside dans l’indignité infiniment plus grande de cette communauté (en fonction même de l’ampleur des grâces reçues) que celle de toutes les autres religions réunies. En conséquence de quoi, le Coeur de Dieu Trinitaire trouve davantage à s’épancher ….

10/02/10 Pauvreté …

La pauvreté est le manque du nécessaire. C’est l’état de Jésus-Christ en Son Église d’abord et dans le monde. Traitons de l’embrasser, si ce n’est, avec Gabrielle Bossis (LUI et moi), extérieurement, au moins intérieurement, avec elle et les saints de toutes les religions ….. Chaque âme, quelle, qu’elle soit, n’a été créée que pour l’humble et Tout Puissant Dieu Seul. En conséquence le but Divin est que Sa Seule Volonté règne sur terre comme au Ciel et que l’âme lutte sans cesse contre sa volonté propre, qui n’est qu’infatuation. Ainsi l’être humain doit-il s’aimer lui-même jusqu’à, avec Dieu Trinitaire (Père et Fils), par haine de soi-même, s’anéantir pour l’Esprit Saint en vue du salut des autres (du reste pas forcément seulement des hommes car il existe peut-être d’autres créatures raisonnables dans l’immensité du cosmos !). Aussi figure-t-il comme la quatrième personne de la Trinité, unie par cette lutte sans merci, suivant la voie de sa propre religion, constatant que chacun y a également la sienne propre aussi variée que les vertus …..

12/02/10 seul …

En fait nous sommes seul chacun dans l’univers pour Dieu Lui-même. Cela est difficile à comprendre car Dieu, tout en tout, principe de contradiction, un et multiple, nous entoure de créatures qui cependant sont encore Lui, Trinitaire, que nous ne pouvons saisir hors les Évangiles ….

13/02/10 béni …

La plus grande grandeur s’unit à l’extrême bassesse… Mais cela a un coût… Heureux qui y participe gracieusement… le mal’aise béni et redouté, volontaire ou non, de la vie de Jésus-Christ, qui cherche à soulager celui des autres, l’humble amour de volonté et de vérité ….. OUI ! TU es venu sceller cette unité avec l’abjection humaine sans borne … Merci, pardon ! …..

14/02/10 pair …

La Gloire des Cieux va de pair avec l’humiliation de la terre. C’est leur juxtaposition qu’on a du mal à comprendre dans notre orgueil humain viscéral ….

17/02/10 leitmotiv …

Uni au Christ,  plus tu souffres, même d’une manière infime; plus tu sers le sourire de l’enfant, la joie des jeunes mariés, la paix des vieillards et surtout le salut Éternel des âmes devant le mystère redoutable de notre double liberté (matérielle et spirituelle), confiant dans l’infinie justice Divine … Il faut bien comprendre ce qu’est le BIEN et ce qu’est le MAL et non leurs apparences fictives ….

20/02/10 posséder …..

Unis à Lui et derrière Jésus-Christ par la longue lutte implacable contre Soi-même, de Dieu À Dieu, dans sa vie cachée et ensuite dans la déréliction de ses 3 ans de Mission, nous devons nous anéantir pour nous laisser posséder par L’Esprit Saint. Et non pas le posséder comme certains Charismatiques le pensent. C’est là la victoire éminente de Dieu Trinitaire pour notre salut….. Chant d’Église nouveau : Les mains clouées-é devant TOI Seigneur pour t’offrir le monde, les mains clouées-é devant TOI Seigneur, notre joie est profonde… (même si la douleur l’est aussi) ….

25/02/10 vouloir ….

Inscrire en lettre d’or au fond de nous-mêmes : « avec Jésus-Christ et ses véritables témoins, vouloir sans cesse l’humiliation, dans sa sainteté, laissant à Dieu le soin de nous mesurer » ….. La volonté Divine d’humiliation douloureuse descend s’unir à l’abjection humaine innommable ….

28/02/10  abandon …

Cet abandon  douloureux de Dieu Trinitaire à Lui-même, en Son Fils Jésus-Christ avec le Père (Gethsémani, Passion et mort) pour la Gloire de l’Esprit Saint, revivifiant toutes choses, est la garantie du propre abandon total de notre liberté à Dieu, nécessaire à notre revivification …..

01/03/10 consolations spirituelles ….

Dans le livre LUI et moi, de G. Bossis, qui me sert de guide spirituel, il est dit « qu’il y aurait une peine spéciale au purgatoire pour les âmes qui n’auront pas chercher à jouir de Dieu ». Un confesseur vous dira qu’il ne faut pas s’attacher aux consolations spirituelles mais que si elles sont là, c’est tant mieux. Catherine de Sienne, avec St. Jean de la Croix, n’hésite pas à dire qu’il faut lutter contre toute consolation y compris Divines. Devant ce dilemme il faut avoir les yeux intérieurs sans cesse fixés sur les humiliantes et heureuses souffrances, même inimaginables, de notre Christ et essayer d’y communier selon la taille de notre âme.

03/03/10 n’ayons pas peur ….

Face à notre orgueil délirant, n’ayons pas peur, avec le Docteur Thérèse de l’Enfant Jésus, d’embrasser l’humble foi de volonté qui de plus devrait être celle de tous les agnostiques de notre temps. Et face aux douleurs incommensurables de la vie de Jésus-Christ, endossées pour nous, n’ayons pas peur d’offrir nos infimes et pitoyables sacrifices de tous les jours en  union avec Lui ….. Laissons-nous donc revêtir de l’exsudation sanglante de sa lutte à Gethsémani, de Dieu à Dieu …. Ainsi pour le Beau temps (civilisation de l’amour) qui devrait s’ouvrir à lui, le monde doit être arraché à sa volonté propre, et les démons, qui par cela le tiennent enfermé, neutralisés ….

05/03/10 couronne …

Jésus pendant à l’humiliante potence porte la royale couronne d’épines qui lui assure la royauté sur le monde temporel. Entrons avec LUI en cette couronne jusqu’à la fin de nos jours ici-bas …...

08/03/10 la foi …

La foi est une offrande perpétuelle qu’il faut tenir jusqu’au bout. Offrir jusqu’à la froideur de notre cœur…. Et n’avoir pas peur de demander jusqu’à la conversion du monde entier…. À TA souveraineté pour nos désirs et À TON humilité pour ce que nous sommes et jusqu’où TU viens ….. Juste se mettre en dessous des activités de Dieu, Providence vivante saintement magnifiée dans l’univers entier : Ici-bas Seigneur d’humiliation et dans l’Au-delà Seigneur de Gloire ….

11/03/10 libre anéantissement ….

Tout homme doit connaître la mort. Mais de plus encore, auparavant ou en même temps, il doit vouloir le libre anéantissement de ses facultés (intelligence, mémoire, volonté), sans du reste perdre sa personnalité profonde, pour pouvoir recevoir les facultés infinies de l’Être Divin …..

13/03/10 réfléchissement radical….

Avec Christ donner au monde le réfléchissement radical de la Sainte humiliation temporelle Divine, fondement de toute vertu et unité humaine. Laisser fondre, répandue sur notre miroir par la loupe du Soleil brûlant, la couche de cire opaque de notre amour-propre (orgueil, égoïsme...) ….

14/03/10 piétiné …

Si dans des églises le corps du Seigneur est piétiné ici ou là, combien plus, nous, dans notre ignominie, devons-nous être piétinés par tous, jusque, y compris par nos frères dans la foi …. C’est la seule manière d’être utile au monde qui ne sait connaître que l’orgueilleux scandale …. Ainsi dans notre marche syncopée nous unir à la nuit spirituelle qu’ont connue les saints  ….

17/03/10 combat ….

On ne dira jamais assez le combat gigantesque auquel le Père et le Fils se sont livrés à Gethsémani en faveur sur terre de l’humble Toute Puissance de l’Esprit Saint Trinitaire …..

18/03/10 mon heure n’est pas encore venue :….

…. répond Jésus à Sa Mère qui Lui demande d’endosser le lourd manteau de la thaumaturgie, en transformant en vin l’eau des gobelets des serviteurs de la noce de Cana puisée dans les jarres. En effet l’heure de chacun réside dans le dépouillement total de son être, pour y pouvoir recevoir Celui de l’Infini Divin, qui n’entame en rien notre personnalité. Cela devait être d’autant plus pénible cependant à Jésus dans Sa divinité, qu’IL résumait en Lui toutes les révoltes humaines sans fin depuis le début du péché originel …. C’est sans doute la nécessité de ce dépouillement qu’Il pensait transmettre seulement à ses disciples mais que Marie a servi à élargir aux Évangiles par l’action des miracles publics dans Son enseignement au peuple d’Israël entier …...

20/03/10 perfection ….

La perfection réside dans l’imperfection. En effet la perfection universelle, révélée par le Messianisme du  Christ Jésus, consiste à s’humilier avec l’humiliation de Dieu Lui-même …. D’où nous voyons bien la nécessité continuellement syncopée de notre parcours spirituel …. Avec St. Joseph adorons constamment la Sainte Trinité dans l’ordre, Esprit Saint, Père et Fils  ….. (LUI et moi) « Vous n’êtes misérables que quand vous comptez sur vous-mêmes et entendez n’agir que par vos propres forces. Oh ! Que vous êtes pauvres, alors ! … Mais si vous vous emparez de Mes Mérites (c'est Jésus qui parle) avec humilité et espérance [malgré la douleur de votre amour-propre], quelle n’est pas votre fortune ! … » Ainsi faut-il faire, recommençant sans cesse …. Comme TOI au gibet, tenons la chair de notre volonté broyée avec la Tienne pour notre salut ….

21/03/10 pour que …

L’ÊTRE Éternel s’anéantit librement en nous pour que nous anéantissions le néant libre en Lui …..

23/03/10 Rapports … (cf. journal suite 2010 3e semaine mars 2010 )

25/03/10 trois mots …
La douceur et l’humilité du Centre de Dieu Trinitaire et celles de l’Au-delà ne peuvent se dire surtout que par des actes. Du reste pour le révéler dans Son Messianisme, Jésus-Christ n’emploie que trois mots une seule fois dans tous les quatre Évangiles mais le certifie par les actes de toute Sa vie et de Sa mort comme aussi de Sa résurrection. Dans toutes les religions, y compris chrétiennes, peu d’âmes le réalisent pleinement. Mais l’humanité entière est appelée à le faire …..

26/03/10 volonté …

L’union à la volonté immaculée et douloureuse de la Vierge Marie, juive, nous amène à l’unité de volonté avec Son Fils Jésus-Christ Trinitaire, anéantissant pour nous Sa Volonté propre sur terre ….

28/03/10 syncopes …

La musique de nos pauvres prières syncopées, plaît énormément à Dieu, à condition bien sûr que, avec Sa Grâce, nos malheureuses syncopes soient suivies par l’humble redressement de l’alto …..

29/03/10 tout ….

Dès les débuts de ce site, il m’a été donc adressé un mail avisé : « Vous êtes trop direct. Vous faites fuir tout le monde ». C’est exact. Mais, parce que dans la foi je ne suis qu’un bébé encore bavouilleur, il m’a été donné de devoir traiter le monde en adulte. Et l’adulte doit tout savoir… N’est-ce pas ? Comprenons alors bien que tout dans ce monde terrestre, le bien comme le mal, la paix comme la guerre, la richesse comme la pauvreté, la santé comme la maladie, les choses les plus infimes comme les plus grandes, etc. …. ne sont distribués à chacun que pour nous amener à pouvoir anéantir LIBREMENT à notre mort, avec nos facultés, TOUTE notre volonté propre, bien que notre personnalité profonde reste entière. Cela s’entend parfaitement si nous considérons que pour nous, l’Être Infini doit inclure absolument toutes choses hors la libre fuite de Lui-même. Mais le seul témoignage direct qui m’incombe est celui du Messianisme universel du Christ Jésus ….

31/03/10 mérites ….

Dans la création spirituelle il y a une hiérarchie des âmes comme dans le monde profane et bien que toutes puissent sans cesse sur terre augmenter leurs mérites pour le Ciel, leur place dans l’Éternité est prévue par la Volonté du Père Seul pour que toutes soient comblées et rassasiées …. La Volonté à l’arrachée de Tes agonies multiples dévorant Ta Passion Te maintient incarné dans l’Eucharistie. Elle nourrit l’abîme de nos lâchetés par des rebonds syncopés jusqu’au terme final ….

03/04/10 le salut ….

Arracher l’esprit humain à ce monde, pour le salut du monde qui, lui, ne le comprend pas et même y est hostile. Ainsi le Messianisme du Christ Jésus le montre à toutes les religions, non pas qu’Il ne se reçoive pas particulièrement dans la foi de Son Église mais IL est venu aussi pour tout orienter vers l’entière connaissance de Dieu. Et les Siens ont à se livrer pour le salut de tous …… C’est la beauté de la souffrance-offerte qui réalise en même temps ce salut et l’unité religieuse. À chaque instant de Sa vie Jésus était pour la revivification en agonie de la douleur qu’il abhorrait  ….

05/04/10 joyeuses Pâques ….

Ne nous trompons pas de joie encore que la joie naturelle soit l’apanage du très grand nombre …. Mais les tout petits enfants ont toutes les audaces vis-à-vis de leurs parents…. C’est ainsi que nous sommes voulus face à l’Au-delà représenté Lui-même sur terre par Jésus-Christ Trinitaire …..

05/04/10  ET …

Avec l’Église nous proclamons à Pâques : Christ est mort ET ressuscité. Ainsi nous mettons dans Sa mort l’espérance en la résurrection pour notre gloire ET dans Sa résurrection l’espérance en Sa mort pour nos fautes. Mais cela toujours dans la dépendance spirituelle du tout petit enfant ……

08/04/10 La Providence ….
À la douceur infinie de La Providence n’échappe pas même un simple point virgule jusqu’à la virgule elle-même, malgré l’âpreté, nécessaire spirituellement, de la peine temporelle …. Marie ramasse nos incapacités pour mener à bien notre livraison victorieuse finale à l’image de Son Fils ….

09/04/10 courage …

Dans notre lâcheté sans borne qui fuit sans cesse le désagrément, communions au courage infini maintenant le Christ Jésus présent dans l’Eucharistie – comme dans nous-mêmes – malgré les indifférences, les sacrilèges ou les indignités qui le meurtriront jusqu’à la fin des temps ….

12/04/10 unité interreligieuse ….

Pour comprendre l’unité interreligieuse il faut méditer ce texte de la Genèse I.26 qui annonce l’homme « image et ressemblance » de Dieu. Ainsi l’on comprend que l’occident religieux en gros, faisant suite au verset suivant de la même Genèse (I.27) a conçu l’homme « image » devant aller vers la « ressemblance » de l’Absolu Divin, alors que l’orient religieux en gros faisait l’inverse, partant de la « ressemblance » pour aller vers l’ »image » de l’Absolu Divin. Mais la révélation en Sa personne du Messianisme juif du Christ Jésus, concernant la nature morale de l’Au-delà, « « s’oubliant soi-même » » en Son Centre (Mat.11.29), offre une solution d’unité à ces deux mouvements spirituels différents mais unis dans la nécessité morale de l’ »oubli de soi » …..

13/04/10 trop faible …. ( cf. journal suite 2010 2e semaine avril )

15/04/10  désagrément ….

Jésus-Christ, Trinitaire, a mis toute sa force à aimer en droiture d’intention pour nous et notre salut le « désagrément » et quel désagrément plus grand que celui de la croix et de l’endossement  des péchés et ingratitudes de toute la génération humaine depuis le péché d’Adam et d’Ève ……

16/04/10 …. désagrément ET détachement ….

À l’Esprit Saint Trinitaire, où s’incline le Père et le fils, soit  le Règne, la Puissance et la Gloire …. Avec le secours de TA Grâce, Nous pouvons tout, TOI et moi, même l’impossible sainteté …..

17/04/10 tout petit ….

Nous les tout petites âmes, les dernières de toutes, que l’Église supporte à peine, ne devons jamais séparer le cœur de Jésus Trinitaire ressuscité de Son âpre instrument de supplice …. La vocation de l’homme est simple : La plénitude de l’Être descend jusqu’à notre abîme de néant pour, avec un peu de souffrance, recevoir le don de la liberté-créée en échange de la Sienne …..

18/04/10 en dessous ….
Se mettre en dessous des pensées mauvaises qui ne peuvent que nous être dues et contempler, dans le silence de Dieu, la volonté du Christ Jésus d’aimer Sa Passion nécessaire à la résurrection  ….. Si le Père n’est que joie et le Fils que douleur, l’Esprit Saint engendré et qui engendre unit ….. !?

21/04/10 enfants ….

Seule l’humble Toute Puissance du Christ Jésus en Son Église peut transformer les mentalités en unissant, visiblement ou invisiblement, ses enfants dispersés au milieu de tant d’erreurs générales ….

23/04/10 l’humiliation de Dieu ….

Comment en Jésus-Christ, Trinitaire, rester insensible à la révélation de cette humiliation Divine dans tous les instants de Sa vie …. ? C’est cette humilité et douceur infinie de Dieu qui Lui fait se cacher à nos yeux dans le domaine de la foi. Et c’est cette même humilité et douceur que l’Église a contradictoirement à révéler en l’enseignement du Christ qui est à la fois caché  et visible …… Depuis qu’elle était toute petite Marie, Vierge juive, portait dans son cœur l’image du Messie, en celui de l’agneau immolé d’Isaïe. Il lui a été donné de le rendre vivant pour le salut du monde …..

24/04/10 vocation …

La vocation humaine est bien de souffrir un peu temporellement pour accéder à une jouissance Éternelle, Dieu, Lui, souffrant aussi de cette façon mais sans mesure et dans la paix surnaturelle …. Mais qu’est-ce qu’un commencement pour l’Éternité ? …. sinon aussi une humiliation ! ….. TOI, TU sais le témoin que TU nous veux être auprès des enfants du monde entier s’il y a lieu …..

25/04/10 témoin broyé …

TOI, TU diriges tout. TU sais le témoin broyé avec TOI, que TU veux que nous soyons. Amen ….

29/04/10 l’Église ….

En espérance de la douce rencontre de la mort, devant le Christ en déréliction et dans la Paix, le cœur brûlant de joie et le corps aux abois de la douleur, plus tu souffres plus tu sers tes frères ….. L’Église ne sert pas seulement, comme le croient beaucoup, à enseigner et à développer le message du Christ, mais, bousculée qu’Elle est sans cesse dans la faiblesse de sa nature, par les actions, extérieures ou intérieures, attentives et imprévisibles de la Sainte Providence ; Elle sert aussi à le vivre en esprit et en vérité. Sans Elle cela n’est pas possible. En effet il n’est pas dans la nature de l’homme de vivre ce message sinon dans l’Esprit Saint. Et il faut bien comprendre que tout dans les moindres détails de l’univers dépend de la volonté expresse du Christ Trinitaire, même le mystère de notre double (extérieure et intérieure) liberté qui Lui est si souvent contraire …..

01/05/10  misères …

Nos misères sans borne ne rendent-elles pas le Dieu Trinitaire infiniment misérable ? Et n’est-ce pas cette misère, reconnue en droiture d’Esprit, qui Le pousse à s’unir à nous dès maintenant et pour l’Éternité ? Ne faut-il pas alors fusionner avec la victoire de Sa Volonté à Gethsémani, et dans toute Sa vie, qui offre gracieusement à notre liberté les affres de Sa Passion et Résurrection …. ?

02/05/10 cheville ….

Dans l’audacieuse espérance d’une unité entre ceux qui jusque dans la nuit la plus obscure veulent au fond d’eux-mêmes la certitude de la foi et ceux qui n’en veulent pas ou sont indifférents, on peut concevoir que l’Être infini puisse sans cesse s’opposer au néant. Lapalissade certes mais la foi au Messianisme du juif Jésus-Christ enseigne que cet être sans fin est en effet un Dieu jaloux en même temps qu’infiniment doux et humble. Et cela peut se comprendre raisonnablement. Qu’en diront donc les sciences profanes pour nous qui sommes à la cheville de l’être et du néant ?....  Comment la déréliction intérieure heureuse et incessante de Jésus et Marie pour notre salut et celui du monde aurait-elle pu être toujours cachée à St. Joseph méditant Isaïe? Comme TU me ramasses sans cesse dans la fange, n’es TU pas prêt à ramasser l’humanité entière dans son abomination ; race humaine dont TU constates qu’elle est une génération adultère et perverse depuis le plus saint (Moïse) jusqu ‘au dernier des criminels, la juive Marie en exception  …. ?

04/05/10 leitmotiv ….

Leitmotiv incontournable pour ceux qui veulent la vérité : Plus tu souffres, plus tu sers … En effet la vérité n’est pas de ce monde, même si une compatibilité peut lui être prêtée un temps ….

06/05/10 deux Misères …

Deux Misères, dont l’une a tant de mal à se reconnaître, et, dont l’Autre a connu Gethsémani …..

07/05/10 Quaternité ….

Gethsémani, victoire pour la Passion rédemptrice de résurrection à la Parousie Éternelle … Comme il faut avec Jésus, en ce qui nous concerne, aimer la souffrance au moins intérieure ! ….. Comprenons bien. Le »moi » est haïssable vis-à-vis de nous-mêmes et non vis-à-vis de Dieu, de même que le « Moi de Dieu » Lui est haïssable vis-à-vis de Lui-même et non vis-à-vis de nous ….. Ainsi nous considérant avec Marie, on peut dire que Dieu Trinité est aussi quaternité …..

10/05/10 théologie ….

Le Père François Varillon dans son très beau livre «  L’humilité de Dieu » remet la pendule de la théologie Chrétienne à l’heure… Cependant il n’ose pas aller à la pointe de sa conclusion, c’est-à-dire suggérer une révolution Copernicienne en considérant non plus une Trinité Divine mais une véritable QUATERNITÉ de Dieu, ce qui n’est que simple logique. Il se contente de dire « ni panthéisme ni émanatisme » prêtant le flan à la critique du Père Descouvemont sur la place qui resterait à la Sainte Providence. Dans la pauvre unitologie qu’il m’a été donné, je ne dis pas d’écrire car cela n’a rien à voir avec un traité professionnel, mais d’émettre que cette « quaternité » va de soi. Et comme je l’ai dit c’est la dernière vision de Dieu en fonction des avancées des sciences profanes à venir qui peut être donné à l’homme et qui elle pourrait être dramatiquement inversée. ….. Offrir donc à Jésus-Christ les plaies de notre orgueil continuel pour pouvoir en être guéri …. En effet il convient que nous, Dieu Quaternaire, soyons revêtus de sa même humilité Trinitaire …. Ainsi Jésus à Gethsémani devant l’anéantissement de soi-même exsudait le sang en abondance. De quelque façon que cela ait à se présenter pour nous, victorieux IL nous entraîne dans sa victoire si nous le voulons, sans cesse, d’instant en instant, jusqu’au bout de notre vie …..

11/05/10 théologie suite … (cf . journal suite 2010 2e semaine mai )

12/05/10 se confier …

Avec St. Joseph se confier à l’ampleur de la Miséricorde de Dieu au monde …..

14/05/10 humiliation  ….

Il a été aussi donné à St. Joseph l’humiliation d’avoir à préparer Jésus et Marie à leur Mission …. La Gloire, Éternité des Cieux, est corollairement de s’humilier sur terre en esprit et en vérité …..

15/05/10 embrasser ….

Dans le foisonnement immense de la temporalité qui n’est cependant qu’humiliation Divine, embrasser joyeusement dans la paix le désagrément de nos souffrances en les unissant à celles incommensurables du Christ Jésus. Elles sont semences d’Éternité pour nous et nombre d’autres ….

17/05/10 mission …
Ne jamais séparer la victoire incommensurable de Gethsémani de l’offrande rédemptrice libre du Golgotha comme des quarante jours sur terre de la résurrection débouchant sur le Ciel Éternel … Et contribuer, même d’une manière infime, à donner au monde, le doux Messianisme de Jésus-Christ révélant à toutes les religions et jusqu’aux sciences profanes elles-mêmes l’humilité sans borne de l’Au-delà Infini ….  Commencer et recommencer, venir et revenir, dans cette marche syncopée sans fin qui est joie et douleur à l’humble Miséricorde Divine nous menant à l’Éternité …..

19/05/10 Principe d’irraison … (cf. journal suite 2010 3e semaine mai )

22/05/10 Jamais rien ….

Jamais rien sans le Christ Jésus avec l’humilité et la douceur qu’IL révèle de la Divinité et auxquelles, sentiment religieux ou non, dans la chaleur ou la froideur, nous avons à correspondre …..Ainsi la vocation dernière de l’être humain est de rejoindre cette humilité et douceur du cœur de Dieu. Nous croyons que l’amour en est la voie pleine mais toutes autres doivent y mener …..

24/05/10 douceur …

La douceur de l’ »humilité » et de la contrition doit être attendue, avec ou sans sentiment, dans l’humiliation de la foi droite propre à chacun, sinon c’est l’horreur de la damnation. Ainsi l’humanité est si orgueilleuse et violente congénitalement que même Moïse, l’humble des humbles, pour avoir frappé le rocher de Mériba une seconde fois pour son compte, n’a pas trouvé grâce devant Dieu. Jésus-Christ, humilité incarnée des Cieux , le Messie, peut Seul nous sauver … Aussi, broyés avec LUI, nous demandons au Père des Cieux qu’IL veuille bien nous recevoir…  Comme Dieu a imprégné de Sa pure humilité la conception d’une vierge d’Israël, Marie, pour s’y incarner, de même IL a imprégné de cette humilité l’homme d’Israël, Joseph, de la maison de David, à qui IL a confié Sa Mère, pour en être conduit à Sa Mission Rédemptrice. De même par la foi en Son Eucharistie il y imprègne tous ses fidèles, chacun selon la disposition de leur liberté ….

26/05/10 autorités …

. De fait toutes celles-ci, y compris la chrétienté, ont du mal à concevoir cette humiliation de l’Infini qui demeure en réalité pourtant si nécessaire aux croyants comme aux non- croyants eux-mêmes …. Il y faut une véritable conversion non seulement des religions mais encore du genre humain entier, sciences profanes comprises….  Mais où a-t-il été donné à St. Joseph, premier Chrétien, de faire sien l’humilité des Cieux, sinon dans le cœur immaculé de la Vierge Marie portant l’enfant  …. ?

29/05/10 pratiquer …

Le don par la foi (sentie ou non) de l’humilité et de la douceur infinies du centre de l’Au-delà, révélées par le Messianisme universel du juif Jésus-Christ, nous donne de pratiquer l’Amour, la Compassion, l’Adoration, l’Obéissance, la Tolérance, la Componction, et toutes les autres voies … Ne jamais quitter le compagnonnage de St. Joseph et sa fusion au centre uni de Jésus et Marie ….

30/05/10 le travail …

L’humble travail de chaque jour « est une œuvre de choix qui veut beaucoup d’amour »  …. Pensons, en commençant et recommençant sans cesse, à la pathétique impossibilité de communiquer de St. Joseph et à celle, non moins pathétique de Jésus en Sa mission universelle humiliante telle que douloureuse par Sa vie et Sa Passion et glorieuse par Sa résurrection …..

31/05/10 joie …

Avec St. Joseph être dans l’amertume de notre indignité qui coûte tant à Dieu en même temps que dans la joie du don de la grâce qui Lui est une telle joie.

02/06/10 l’humilité …

Avec Christ, l’esprit rempli d’amertume mais le cœur brûlant de joie, venir et revenir sans cesse …. Il n’est pas facile de parler de l’humilité, vertu Divine Trinitaire révélée dans le messianisme de Jésus-Christ, par son rapport avec le silence et le mystère. En effet elle est la vertu morale typiquement religieuse par essence en lien avec la souffrance dont le monde ne sait pas quoi faire. Elle est le principe d’irraison,  à la fois s’anéantissant pour la volonté d’autrui et en même temps agissant pour la vérité, de fait surnaturelle. Aussi pour la nommer et l’atteindre, faut-il se livrer à une voie sans tache qui y mène, derrière laquelle elle saura se cacher (plénitude de l’amour, compassion, adoration, obéissance, etc. …). Mais vient aussi le temps provisoire où le monde lui-même jusque dans ses sciences profanes est appelé à y émarger, faute de quoi l’univers ne saurait survivre. L’annoncer, en toutes connaissances de cause, est loin d’être une réponse à sa nécessité …..

04/06/10 tout petits …

Tout petits devant l’enseignement de TON Église et de Ses sacrements …….

05/06/10 Sainte Providence …

La Sainte Providence est d’une précision incroyable même jusqu’aux plus infimes détails. Nous ne le comprenons pas car Son but est de nous arracher dans notre vie de tous les jours, totalement et constamment, par tous les moyens, à notre volonté perverse que nous croyons indûment bonne …..

08/06/10 pénitent blanc …

Pénitent blanc, pénitent de l’humilité et douceur du cœur de Dieu Trinitaire, pour le salut des âmes à travers le salut du monde. Court ou long il nous faut travailler à ce maintien du temporel …. Comprenons bien, Dieu de Sa gloire d’Au-delà se fait humiliation de la temporalité provisoire …. Ainsi tout est Dieu y compris les êtres humains suscités à l’image et ressemblance du Christ …. Aussi c’est avec Lui dans le sens de l’humiliation qu’il nous faut envisager même les sciences ….

10/06/10 ignoré ….

Vouloir être ignoré de tous pour le Christ est déjà un pas. Mais le véritable enjeu, le plus coûteux et de tous le plus efficace comme méritoire, c’est avec Lui de s’ignorer soi-même pour l’Autre …. Nous ne savons pas en effet si Marseille doit être englouti et Paris brûlé, ou si la terre doit être transformée en semi désert pour obtenir la conversion du reste du genre humain. Ce que nous savons c’est que nous avons à participer à la victoire sur Lui-Même de Dieu incarné en toutes les agonies de la vie du Christ jusqu’à celle de Gethsémani, révélant Son humiliation triomphante …. Ne pas hésiter de rappeler à Jésus les mérites de Ses souffrances par les plus petites des nôtres ….

11/06/10 marche syncopée …

Nous ne pouvons que T’offrir cette pauvre marche syncopée, à TOI qui est Tout, ce mobilier, ces inventions modernes, la nature, le firmament et plus encore les êtres humains que TU veux être TA copie et qui confirment TON humiliation sensible de l’Au-delà à la temporalité momentanée …. À l’hôpital, l’enfant, les yeux agrandis par la fièvre, nous rappelle la vie éprouvante du Christ …. Nous savons bien que les scénarios catastrophes rappelés hier 10/06/10 et prophétisés en leur temps peuvent facilement se réaliser de nos jours (plaques tectoniques instables, centrales et autres nucléaires …). Ce que rappelle la sœur du Sacré Cœur Josefa Menendez, qui a vécu à Poitiers, dans ses visions du Christ Jésus, c’est que Dieu n’a rien contre le développement harmonieux de l’humanité mais qu’IL exige Sa part minimum de pensée humaine. D’autre part celle-ci serait d’une nécessité technique dans les données scientifiques à venir évoquées déjà ici …..

14/06/10 espérant …

Avec TOI victorieux à Gethsémani, comme à chacun des instants de TA vie cachée,  rédempteur à TA croix et triomphant à TA résurrection, il nous faut tenir jusqu’au bout, espérant contre toute espérance …. Travailler avec TOI dans le tout petit nombre qui accepte de lutter sans merci …… Certes l’univers est magnifique et grandiose. Sa beauté et sa diversité nous empoignent. Nous cherchons son unité. Mais rien de cela n’approche réellement de ce qu’est la béatitude de l’Au-delà et de laquelle des mystiques ont essayé de témoigner. L’univers n’est qu’une humiliation temporaire de l’Éternité pour permettre à la liberté de néant des créatures de s’y intégrer …..

15/06/10 coup de crosse … (cf. journal suite 2010 2e semaine juin )

16/06/10 violence …

Nous avons besoin de la violence de l’humiliation Divine du Christ Jésus pour ébranler, ne serait-ce qu’un peu, la monstruosité de notre apathie orgueilleuse. Que l’exsudation sanglante de Marie nous conduise à celle de Son Fils pour que nous puissions être trouvés dignes  de la rédemption ! ….. Nous sommes une liberté temporaire créée au néant qui doit embrasser la Liberté de l’ÊTRE. Mais quand même nous percerions le secret des Cieux, il nous faut avoir souci du salut de tous ….

18/06/10 rêves …

Oubliant tous ces rêves d’amour-propre (En effet La Providence peut modifier à chaque instant Ses décisions suivant nos réponses), lutter et aimer dans la volonté sans faille de Gethsémani ….  Dans un même mouvement, conduit par Marie à l’agonie de Son Fils et à l’œuvre de la croix ….

19/06/10 donner …

En Christ Catholique, donner l’humilité Divine et Sa douceur à l’homme, ce parangon d’orgueil …. Mais que ce soit notre faute ou non, spirituellement nous sommes des tout-petits. Cependant le plus petit dans le royaume des Cieux, n’en est pas moins plus grand que Jean-Baptiste et Là aussi l’ouvrier de la dernière heure reçoit le même salaire que celui qui a peiné tout le jour ….. Et pourtant notre amour propre ne peut rester satisfait ici-bas, de n’être qu’un poids à charge !? ….. La ligne brisée entre humble dignité et orgueilleuse fierté demeure ténue et au jugement de Dieu.  Qui aura pitié de la solitude douloureuse de l’Esprit Saint Trinitaire oublié de ce qui Lui revient  ! ? …..

20/06/10 inconfort … (cf. journal suite 2010 3e semaine juin )

22/06/10 dédain …

« Qu’aucun dédain ou mépris ne te trouble » est-il dit à G.Bossis (LUI et moi)… Bien au contraire ils ont été le pain quotidien amer de Jésus; ils sont le salut au monde, bien sûr sans les projeter sur autrui. En y communiant, avec Lui, nous Le répandons sans le savoir autour de nous et par la communion des saints jusqu’au bout du monde. Du reste la Couronne Royale d’Éternité, transcendant l’univers, envoie des rayons d’or sur Sa douloureuse couronne d’épines d’ici-bas …. St. Joseph, même épuisé, s’agenouillait devant les agonies, visibles ou non, de Jésus et Marie ….

23/06/10 Puissance de Dieu ….

DIEU EST TOUT. C’est la définition du mot même. Mais si on dit bien « la terre est l’escabeau de Ses pieds » qu’en pense-t-on en réalité, en parlant bien sûr des croyants ? Ne sont-ils pas éblouis par la grandeur de l’univers ou la vue trop exclusive des œuvres humaines et ne jugent-ils pas la Puissance de Dieu à cet aune ? Qui dira que Dieu créateur de l’Au-delà et de l’univers peut aussi bien en créer une infinité sans déroger à Lui-Même ? Ne peut-IL créer des milliards de milliards d’univers, chacun, et tout leur contenu, à l’intention absolument d’une seule âme ? Est-ce que dans la foi le sentiment de solitude, ou d’exclusion, ou de la mort que l’on ressent si vivement parfois ne faciliterait pas cette idée ? Cependant, Chrétiens, nous croyons que le Messianisme universel de Jésus-Christ est venu soulever le voile de la nature de Dieu et de ses relations véritables avec nous. Ainsi nous voyons que Tout est Dieu, aussi bien dans l’Au-delà que dans la temporalité (… cette chaise, nos mobiliers, cette radio, nos inventions, la nature, le cosmos, … et plus que tout, image de Dieu, l’être humain, liberté ambivalente créée au néant). Mais cette temporalité n’est alors en fait que Son « incarnation » (…en plénitude dans le Christ Jésus) révélant le centre humble et doux Divin et Son humiliation de fait dans notre univers et particulièrement en chacun de nous. Ainsi toutes les religions comme toutes les âmes doivent, à travers leurs voies spécifiques, marcher vers la profondeur éternelle de ce caractère moral divin.

26/06/10 …

JE veux ce que tu ne veux pas, mais JE peux ce que tu ne pourras pas. Il ne t’appartient pas de choisir mais de t’abandonner …. (extrait de « Un appel à l’Amour » de sœur Josefa Menendez)

27/06/10 partager …

Obtenue par elle, il nous faut partager l’immense Miséricorde qui nous entoure, avec la toute petite élite d’âmes ferventes du monde entier, de toutes religions, qui forme le cœur de l’Église …. Il ne m’est donné que de dire une seule chose : Avec Dieu humilions-nous en esprit et vérité  !…

28/06/10 expectative …

Avec l’agonie de Gethsémani et toutes agonies de la vie de Jésus et Marie, offrir l’expectative….  Notre misère est redoutable parce que du néant. Mais qui dira celle de Dieu parce que de l’ÊTRE ? …. Les stigmates de la croix forment le précieux coffret du cœur humble et doux de la SteTrinité ….

01/07/10 Centre Divin …

Considérant l’humanité entière, sans faire exception aucune de saints ou de criminels, Dieu  constate, en s’y incarnant, « que cette génération est adultère et mauvaise ». Où nous enfouirons nous donc, tels que nous sommes, sinon au centre humble et doux de Sa Trinité Divine infinie ….? Cependant en un instant TU peux nous ramener aux places perdues et instaurer avec nous TA Gloire passagère de nouveaux Rameaux. Peut-être faudra-t-il pour cela que Marseille soit submergé et Paris brûlé comme il a été dit par les petits bergers de La Salette si ce pays ne se convertissait pas au préalable. Ou de plus dans des scénarios encore plus catastrophiques que la terre soit réduite en cendre pour que le petit reste de l’humanité se convertisse ? TOI seul TU sais les meilleures ressources vis-à-vis de notre mauvaise volonté. De toute façon c’est TOI Christ Jésus qui nous réunirait - pas auparavant nommément par une seule Église de peur qu’Elle ne s’enfle d’orgueil ….

02/07/10 théologie de nouvelle Évangélisation … (cf. journal suite 2010 1e semaine juillet )

03/07/10 nouvelle évangélisation …

Quelle merveille de naviguer, joie et douleur, en Dieu par toute la création. Et par-dessus-tout nous retrouver dans ce centre incarné de l’humiliation Divine d’un bout de pain Eucharistique …. Mais la couronne d’or Éternelle repose bien ici-bas sur celle d’épines suscitant joie et douleur, joie de guérir avec le Christ Jésus l’horreur de l’orgueil humain, douleur de la nature à le faire …. J’ai faim, j’ai soif de TON humiliation Sainte et de TON humble triomphe préventif sur le monde ….

05/07/10 la pensée ….

Comprenons bien : Le christ Jésus Trinitaire peut tout. IL peut facilement rassembler le monde entier sous son égide, malgré les contraintes apparentes. … Mais n’est-ce pas la liberté de notre pensée dont IL désire la livraison gratuite par-dessus tout ? En effet de la pensée humaine dépend le jaillissement des paroles, des actions ou des omissions en un mot l’instrument volontaire de la libre formation de notre cœur, indépendamment des influences multiples qui nous entourent. Et Dieu ne reconnaît-il pas le chant de chaque âme propre dans le concert immense de la création ? …. Nous voyons par là combien nous sommes coupables de ne pas bien pratiquer notre religion.  Mais en être au baptême de quelques uns, empêcherait-il d’en être au baptême de toutes religions  ?….

06/07/10 couronnes et survie…. ( cf.journal suite 2010 1e semaine juillet )

07/07/10 amertume …

Dans sa marche syncopée, le fidèle vit d’amertume joyeuse ou pacifique sans cesse à reconquérir.  Il porte la double couronne, Glorieuse d’Eternité en espérance et gênante d’humiliation ici-bas ….

10/07/10 armure …

Qui dira, à travers un exposé réduit de Sa Toute Puissance, l’humiliation de Dieu dans la temporalité, Son humilité et Sa douceur proportionnelles, sinon Jésus-Christ Messie universel….? Pour notre combat quotidien contre nous-mêmes, prendre soin de revêtir cette humiliation comme d’une armure …. Certainement le baptême des religions peut donner, avec la conversion du monde au Messianisme de Jésus-Christ, un coup de fouet pour le salut de ce temps qui s’ouvre mais ce qui doit compter avant tout est sa survie Divine Éternelle. Et de même qu’il y a une hiérarchie sociale en tout, dans la vie mystique cachée il y a une hiérarchie d’âmes plus responsables que d’autres. Cependant ces dernières devraient être loin de se plaindre dans les peines qui leurs surviennent  ….

11/07/10 intention et enthousiasme …

TOI seul, TU sais les places que nous devons occuper dans l’Éternité, bien que, par notre liberté donnée, nous puissions ici-bas toujours les agrandir. Ainsi vu du Ciel ce ne sont pas nos actions qui comptent mais uniquement l’intention dans laquelle elles sont faites. Nous sommes donc appelés Fils de Marie pour notre intention constante de survie Éternelle des âmes nous entourant …. Quel ne doit pas être notre enthousiasme lorsque nous avons compris comment évangéliser nouvellement le monde. En effet il ne s’agit pas toujours seulement de baptiser quelques âmes privilégiées mais de baptiser les religions entières jusqu’aux non-religions ! C’est la révélation Messianique du Christ Jésus en la Sainte humilité et douceur de la Toute Puissance Divine Trinitaire qui nous y incite. Ainsi nous jubilons de toutes les choses faites dans ce sens glorieux ….

14/07/10 leitmotiv ….

Si le leitmotiv : »Plus tu souffres (dans la Paix du Christ), Plus tu sers (à la survie des âmes) », peut paraître souvent surpassé, dans toutes les circonstances il n’en reste pas moins toujours utile ….

15/07/10 condamnés …. (cf. journal suite 2010 2e semaine juillet )

Condamnés à l’espérance éperdue en la Miséricorde Divine, toujours sans cesse plus grande, car au Ciel Éternel, Son but, ne peut exister aucune imperfection ou tache quelle qu’elle puisse être ….

17/07/10 chercher ….

Chercher donc le royaume des Cieux, tout le reste vous sera donné en surplus …..

19/07/10 proclamer …

Il s’agit bien sûr de vivre l’humilité de Dieu dans sa plénitude mais aussi de la proclamer à la face des peuples pour leur unité, exercice périlleux et mal vu s’il en est, mais aidé par le leitmotiv …..

20/07/10 la vérité …

Un St François de Salles a parlé d’une manière excellente quoique brève de l’humilité humaine. Mais celle-ci n’est qu’un bien pâle reflet de l'humilité Divine qui nous enserre de Sa Vérité de toute part et contre laquelle nous nous révoltons dès notre jeunesse. Et pourtant c’est elle que, de nos jours dans une dernière unité, nous devons avoir l’audace de rechercher jusqu’au bout possible ….

22/07/10 double couronne …

Dans la double couronne que tout croyant est appelé à porter, celle de base est faite de longues épines que, même si nous en sommes cause, on ne peut sous estimer encore que par rapport à celles du Christ Jésus et de Sa Mère, endurées comme surplus de supplice, elles sont peu de choses. Il en est pareillement en comparaison de la jubilation Éternelle dont nous devons jouir ….

23/07/10 FIAT

La Vierge Marie, recouverte de tous les péchés du monde, passés, présents et à venir, s’est cependant humiliée à répondre FIAT à la prière de la Miséricorde Divine désirant s’incarner ….

24/07/10  nature du péché …

La nature du péché, c’est de ne pas vouloir dépendre de l’Au-delà et par conséquent de l’humble Miséricorde Divine qui en découle et que nous avons à répercuter.

26/07/10 mouvement Trinitaire …

De l’Éternité jubilante à la temporalité douloureuse, le Père Tout Puissant, par l’Esprit Saint, S’anéantit en Son Fils et le Fils humble et doux, par l’Esprit Saint, se recueille en le Père … Admirable échange qui englobe toutes choses quelles qu’elles soient et auquel nous avons part …. C’est donc en nous unissant à ce mouvement Trinitaire que nous réparons toute notre vie ….

27/07/10 justice …

Nous unir à la vie de Jésus-Christ jusqu’au bout rend notre propre vie active Éternellement…. Du reste nous avons à nous pardonner à nous-mêmes, en en recevant l’humiliation, les fautes dont nous sommes cause ; non pas qu’il ne nous faille pas toujours tenter d’agir avec justice, mais parce que la Miséricorde Divine, révélée par le Christ, dépasse de très loin notre pauvre justice ….

28/07/10 pénitence ….

À travers nos toutes petites épreuves comme de nos joies, nous les croyants qui nous efforçons de faire pénitence, nous devons porter nos frères « prodigues » du monde entier et nous réjouir pour eux chaque fois que nos épreuves comme nos joies offertes augmentent même d'une manière hors normes …. Ainsi nous glorifions, par tous nos moyens, l’humble et infinie Miséricorde Divine temporelle ….

29/07/10 attrait …

En s’incarnant Dieu Trinitaire a endossé douloureusement en totalité le fantastique attrait peccamineux de la temporalité duquel nous devons nous détacher pour entrer dans la vie éternelle …. « Chercher d’abord le Royaume des Cieux, le reste vous sera donné par surcroît… «  Le malheur est que l’homme, d’après le péché originel, sauf peut-être dans sa toute petite enfance, ne supporte pas que cela lui »soit donné » mais par orgueil il « veut accaparer ». En réalité nous n’avons qu’un seul ennemi qui est notre volonté propre. La pensée religieuse peut la neutraliser ….

01/08/10 souvenir ….

Se souvenir de Dieu en esprit et vérité n’est pas si facile ni difficile que cela. Il est vrai que dans le bonheur nous avons une immense tendance à L’oublier ou à nous contenter, et que dans le malheur si on le cherche peut-être davantage, même pour Le rejeter, nous avons une aussi forte tendance plutôt d’abord à notre utilité consolatrice. Pourtant ce souvenir autant que possible désintéressé est tout ce qu’Il demande ici-bas pour déjà nous y remercier en vue d’Éternité ….

03/08/10 remercier …..

Toujours remercier pour le bonheur comme pour le malheur afin de réparer le vide de toute une vie. Mais le Seigneur descend jusqu’à l’extrémité des entrailles de la terre pour nous fusionner aux agonies de sa volonté qui, si elle engendre la mort, engendre aussi la résurrection Éternelle ….

06/08/10 Le Règne …

IL n’est que le Règne Éternel YHWH. Le fractionnement d’en discuter n’appartient provisoirement qu’à la terre des hommes. TOUT Lui est fusionné à travers nos personnalités ….. Nous qui dispersons, IL nous réunit en LUI par toute Sa joie et Toutes ses souffrances car IL EST le résumé de toute la Puissance et la douceur de l’Au-delà de l’univers comme de l’univers entier ….

08/08/10 engendrer …

Ô Mère du Verbe, malgré tant de temps perdu, daignez nous engendrer. Et si le Christ a dû reprocher même à une Ste Thérèse d’Avila, qui témoignait  pourtant n’avoir jamais connu que de la douleur, de fuir en réalité la souffrance qu’elle demandait d’éprouver pour Lui être conforme, qu’en serait-il donc de nous qui ne savons vivre que de consolations même les plus grossières … ? Mais nous avons à vivre d’abord TON humiliation temporelle qui remplit l’univers entier ….

09/08/10 Pour baptiser les religions ….

Pour baptiser les religions, élément de base de leur unité et de celle de l’humanité, il faut donner au monde les effets de la couronne d’épines du Christ Jésus, promesse de la couronne d’Éternité …. C'est-à-dire les fruits de cette terrible humiliation d’un homme prenant la suite des prophètes du peuple juif ordonné à la révélation du Dieu unique YHWH et Se proclamant comme Tel ….

11/08/10 lien et Tour de France …

Le lien entre l’Au-delà et l’univers est l’humble et douce miséricorde, sang de la charité,  exprimée en plénitude par la vie du Christ Jésus afin d’en révéler la véritable teneur à l’humanité …. Au dernier Tour de France cycliste les média en passant devant La Salette n’ont mentionné simplement que le sanctuaire était toujours en activité sans rappeler les prédictions, faites aux enfants visionnaires, de deux cataclysmes devant toucher les deux plus grandes villes de ce pays s’il ne se convertissait pas. Nous savons très bien qu’étant donné les révolutions climatiques actuelles c’est un terrible risque possible. Prendrions-nous le pari de peut-être éviter ces deux catastrophes en voulant pratiquer désormais massivement notre religion, ou non ? Mais il est vrai que le malheur rapproche plus de Dieu, malgré une révolte toujours possible, que le bonheur que, lui, nous avons tendance à vouloir accaparer seuls sans Dieu. N’y a-t-il pas un choix à faire ? ….

13/08/10 réparation ….

Tout en travaillant à la réparation de notre vie et de celle d’autres par l’union fervente de notre pensée à Dieu Trinitaire et des actes qui s’en suivent, espérer surtout éperdument en la réparation totale de la toute puissante et humble miséricorde Divine du dernier instant  de notre vie d’ici-bas. Aussi malgré l’attirance drastique des données temporelles, penser à offrir ce moment ….

16/08/10 Pourquoi ? …

Pourquoi les instances de télévision de la TNT n’ont pas voulu d’une chaîne religieuse comme KTO alors qu’il y a dans sa vingtaine de chaîne même deux chaînes d’informations continues qui se chevauchent ? Pourquoi les instances européennes voulaient condamner l’Italie pour l’apposition de crucifix dans ses écoles publiques ? Cette haine générale du doux Christ Jésus qui conduit à la violence exacerbée dans les médias et dans la société n’est pas compréhensible …..

17/08/10 leitmotiv ….

Le leitmotiv, bien utile : « plus tu souffres, plus tu sers » peut sembler bien vite dit s’il n’est pas nourri constamment par la contemplation active de la vie Sainte du Christ Jésus et de Sa Mère. Les uns doivent sans se lasser tendre de l’Affectif à l’Effectif, d’autres de l’Effectif à l’Affectif …. Dans l’univers doit être le règne de l’humble et douce miséricorde pour la justice de l’Au-delà ….

19/08/10 pressentir …

À travers les plus infimes détails de la temporalité pressentir la jubilation de l’Éternité et en appliquer déjà les arcanes ici-bas en y offrant les douleurs rédemptrices du Christ et de ses amis … Car à l’humble et douce Éternité, la béatitude, et à l’univers révolté, la Miséricorde humiliée ….

22/08/10 les élus ….

Le monde des âmes est comme de la limaille de fer qui doit être suspendue à l’aimant Divin…. Les élus sont ceux qui touchent l’aimant et ont ainsi la responsabilité de la survie du reste …. La Vierge Marie a embrassé la volonté triomphante des agonies de Son Fils par sa sainte intuition …..

24/08/10 bouclier …

Ô cette douleur de Dieu Trinitaire dans Sa livraison au supplice d’esclave de la croix, engagée par Son agonie et conclue par Sa revivification. Non ! La conversion du monde entier, en commençant par la nôtre et celle de ceux qui nous entourent, n’est pas de trop pour Lui. Le temps et l’action Lui appartiennent et, nous, nous avons un bouclier imparable qui est le gibet de  Dieu …. De la parcelle de pain azyme eucharistique, broyée en la créature indigne, et de la plus infime jusqu’à la plus grande peine dans la paix de la joie surnaturelle, communier à notre rédemption ….

25/08/10 À TOI ….

À TOI, le Règne en nous, descendant jusque là ; À TOI, la Puissance en nous, arrachant au péché ; À TOI, la Gloire en nous, revivifié du néant. Les croyants fervents rassemblent la livraison du Christ Jésus pour la survie de la dernière des dernières de toutes les âmes …. Leur vie est à la fois amère du renoncement à eux-mêmes et joyeuse de la survie Éternelle apportée ….

28/08/10 Après …

Après avoir osé parcourir ce site f-v-m.net , si nous avons ou avons eu la plus infime expérience mystique personnelle, nous sommes tenus, quelle que soit notre religion, juive, musulmane, bouddhiste, hindoue, chinoise, africaine, … et bien sûr chrétienne, mais sans se tromper de but, davantage encore étant catholique privilégié, nous sommes tenus de proclamer, avec sa réalité, l’humilité et la douceur (miséricorde) du Centre de l’Au-delà de l’univers révélées par le Christ …. Ne pas faire sa volonté avec joseph témoin des agonies de la vie cachée de Jésus et Marie ….

31/08/10 épilogue ….

On ne peut s’empêcher de penser qu’au-delà d’un épilogue de l’histoire temporelle si aléatoire et si contradictoire il existe en corrélation un épilogue d’une histoire infinie de bien plus de valeur …. Entendu dans un prêche : « il faut beaucoup d’humiliations [petites ou grandes] pour faire un peu d’humilité ». Il y aurait lieu d’ajouter : que la cause de celles-ci, qui représentent de fait la douleur fondamentale de l’humanité, soit due à nous-mêmes ou à toute autre raison. N’est-ce pas  ?....

02/09/10 petites ou grandes ….

Petites ou grandes, il faut beaucoup d’humiliations, quelle qu’en soit la cause, pour obtenir un peu d’humilité. Petites, ce sont celles de tous les jours, l’objet qui tombe ou se casse, la multitude des contrariétés et contretemps. Grandes, ce sont les douleurs physiques, morales ou spirituelles, vives ou prolongées jusqu’à celles qui  anéantissent tout esprit. Et bien sûr la plus grande, celle finale, qui nous fait rejoindre l’absolu de l’humilité Divine, de notre entrée dans une autre vie de l’Esprit que ce soit du reste notre mort même ou celle de nos proches. Nous nous unissons ainsi à la perfection, qui préside toute voie, de l’humiliation Céleste descendue pour nous de l’Éternité ….

04/09/10 Joie surérogatoire ….

Pensons à cette joie surérogatoire donnée à Dieu Trinitaire par nos retours de fidélité d’ici-bas. IL nous en attribue le don bien qu’en fait IL n’en aurait aucun besoin. Mais dans Son humilité et Sa douceur profonde, IL veut cependant nous en remercier Éternellement sans aucune proportion ….

06/09/10 Qui dira ?

Qui ne dira jamais l’intensité de la déréliction de la vie de Jésus (dont la moindre particule physique rappelle l’humiliation Trinitaire dans la temporalité) et de Marie Sa Mère Immaculée pour les fautes  et les péchés du monde entier face à notre dureté de cœur et à nos indifférences répétées !?…. Émarger à ce désir intense de Marie d’avant l’incarnation du sauveur universel ….

08/09/10 Esprit Saint Trinitaire ….

Le Père, LUI-MÊME, créateur du Ciel et de la terre s’efface humblement devant l’Esprit-Saint Trinitaire avec le Fils et comme LUI nous avons à le faire. Mais célébrer l’Esprit-Saint d’une manière trop démonstrative comme certains le veulent ne serait-il pas entaché d’amour-propre ? Le Saint Esprit malgré Sa Puissance d’ordre actif n’est-il pas Lui aussi humble comme Toute la Sainte Trinité Une ? Avec le Père et le Fils livrons-nous donc absolument sans rien nous garder …..

11/09/10 Nature de Dieu …

La nature même de l’appellation « DIEU » est d’Être absolument « TOUT ». Aussi bien la nature terrestre que le cosmos céleste, l’univers que l’Au-delà de l’univers, nos connaissances matérielles elles-mêmes que nos propres sentiments spirituels ou moraux….. Ce nom veut dire qu’il n’y a de place pour rien d’autre : IL EST L’ÊTRE. Il nous est cependant proposé un choix.

… Eh bien, nous avons aussi à choisir de lutter par-dessus tout contre cette racine du mal originel, en nous fondant sur la victoire que le Christ a remporté sur Lui-Même à Gethsémani pour nous offrir délibérément la Passion Rédemptrice de notre  survie. 

13/09/10 Parousie …

La Parousie, Gloire définitive de Jésus-Christ, que nous attendons fermement, importe plus que l’escale suggérée dans ce site, rappel de la fête des Rameaux préparatoire à son avènement. N’est-ce pas ? Mais qu’est-ce qu’un néant à qui a été donné le goût d’un peu de la pensée de Dieu …. Ainsi la foi, déterminant le péché mais aussi le regret de l’avoir sans cesse commis, lui enlève l’âcreté spirituelle qu’il possède et nous fait entrer dans le cheminement de l’humiliation Divine …. Les fautes les plus abominables, en fonction même des grâces reçues, comme les crimes les plus atroces n’échappent pas à la Miséricorde de Dieu. Le péché contre l’Esprit, qui n’est pas pardonnable, est de ne pas demander la foi véritable à cet humble abîme du pardon Céleste …..

14/09/10 Victoire ….

Une seule Victoire doit être prise en considération. Pour nous livrer Sa Passion Rédemptrice, c’est celle du triomphe de Dieu Trinitaire sur LUI-MÊME en Jésus-Christ, ayant pris sur LUI tous nos désirs de révolte, à Gethsémani. En toutes circonstances il n’y a de victoire que de là même …. Vu hier soir sur TF2 un film d’une jeune juge, se voulant intègre, qui s’affrontait aux réalités financières des gouvernements. Devant son incapacité elle s’est posée la question : Qu’est-ce que Dieu ? Effectivement tant qu’on a pas compris à la suite de Jésus Messie, que Dieu dans la temporalité y est HUMILIATION, on ne peut rien comprendre à l’histoire humaine …..

16/09/10 Marie …

Marie, Mère immaculée et douloureuse, nous introduit et nous fusionne à la volonté inébranlable, contre Lui-même, de Son Fils Trinitaire de souffrir le calvaire pour notre survie et celle du monde …. Bénéficier du triomphe de l’agonie de Dieu À Dieu, à travers la volonté agonisante triomphante par laquelle Jésus en Marie va nous chercher jusqu’au fin fond de la lâcheté humaine ….

20/09/10 Quaternité ….

Fondus en Marie, Mère des vivants, nous offrons en la Trinité Divine pour notre survie, le Fils Vainqueur à Gethsémani, le Père Rédempteur au Calvaire, l’Esprit Vivificateur à Pâques ….. Car l’humilité douloureuse unique de Marie l’immaculée est descendue dans sa prime jeunesse jusqu’aux entrailles du péché humain et par ce fait a mérité l’incarnation en elle de l’Être Divin …..

22/09/10 enfant Jésus ….

On s’imagine l’enfant Jésus devant bénéficier des joies habituelles de cet état. En fait, en même temps que Sa paix joyeuse surnaturelle, une sueur de sang d’agonie devait souvent perler sur sa peau comme sur celle de Sa Mère en fonction de la résistance humaine à la grâce Divine dont Il devait avoir une conscience aiguë. Mais avec Joseph notre participation est mesurée à chacun…. Et si la moindre gêne nous enlève notre volonté de prier il nous reste toujours à nous en humilier …. La puissance de la lutte d’agonie continuelle de Jésus et Marie peut arracher le monde à son indolence et à sa révolte comme à sa perdition …. TOI, TU sais si TU veux prendre le monde entier dans les filets de la survie comme on vide un simple étang de culture au temps déterminé ….

24/09/10 magma ….

Dans cet immense magma universel de péchés qu’est le monde humain, qui nous a fait tous appelés, même les plus saints, « génération adultère et perverse », Dieu Trinitaire a enfoui le centre de Son humiliation Miséricordieuse au cœur de Jésus-Christ accompagné de Sa Mère …. L’Église est là pour le signifier à tous ceux qui veulent chercher la vérité de leur existence ….

26/09/10 s’unir….

Comment s’unir aux souffrances indicibles, incluant toutes celles du monde passé, présent et à venir, de la vie de Jésus-Christ et de Sa Mère Marie, l’Immaculée, pour nous qui avons horreur de la moindre contrariété ? Nous n’avons qu’une solution…. C’est de s’humilier avec Eux, tels que nous sommes, par tous les moyens, en gardant les yeux intérieurs fixés sur leur Miséricorde ….

28/09/10 foi ….

Dans notre orgueil, sensuel et spirituel, congénital à la faute originelle, demander sans cesse, en acceptant de nous mettre en dessous de nous-mêmes, une foi inébranlable en l’humiliante et douce miséricorde Divine qui nous relève continuellement de l’abîme où nous sommes tombés …. Le monde occidental dans son ensemble est hostile à la religion ou la relativise car le fond de cette dernière touche à ce qu’il y a de plus sensible dans la nature humaine, et qui est plus développé en occident, c'est-à-dire le caractère de l’humiliation individuelle, qui se trouve en corrélation étroite avec la conscience personnelle dépendant  des éléments moraux de la vie ….

30/09/10 comment …

Comment s’unir à l’humiliante et indicible souffrance, incluant toute celle de la terre passée, présente et future, de la vie de Jésus rédempteur et de Marie co-rédemptrice, pour nous qui avons horreur de la moindre contrariété ?... Nous n’avons qu’une solution … Elle est de s’humilier avec Eux, par tous les moyens, de ce que nous sommes, en gardant le regard fixé sur leur Triomphe …. Ainsi bien que pressentant sur notre bouche des paroles de prophétie urgente, ce qui compte avant tout est notre propre conversion, toujours à faire et à refaire, pour devoir en attirer d’autres …. Communions donc à l’âpreté joyeuse de la vie eucharistique du Christ demeurant avec nous jusqu’à la fin des temps et révélant l’humilité et la douceur du Dieu unique, coranique ou autre ….

01/10/10 C’est donc …

C’est donc la foi de toutes les religions sans exception en l’humilité et la douceur du Centre de Dieu, l’Infini, (Son humiliation générale dans la temporalité) qui peut nous guérir dans ce domaine crucial si éloigné de notre nature habituelle orgueilleuse d’amour-propre. Et l’on voit bien, en France notamment, comment le pragmatisme français laïc, chèrement acquis, en attend la reconnaissance universelle qui de plus dans ce qu’il m’a été donné de voir du futur des sciences, devrait, si cependant nous le voulons librement, y être appuyé pour le véritable bénéfice de tous …. En effet il y a toujours eu une étroite corrélation entre la vie matérielle et la vie spirituelle  …. Et fusionnés à l’âpreté joyeuse du cœur Eucharistique, il faut porter notre dossard jusqu’au bout …. Mais le seul mystère radicalement ininterprétable pour l’esprit humain est celui de notre liberté dont nous ressentons pourtant le besoin. Ne devons-nous pas en définitive demander « librement » à l’ »IN-Visible« de nous donner de Lui donner la liberté de toute notre vie ? ….

02/10/10 recevoir …

Et les grandes lumières qui peuvent être données, ne sont dues qu’à notre faiblesse extrême, sans cesse à connaître et sans cesse à reconnaître ….. Ainsi toutes les créatures ne sont que parce qu’elles font partie de TOI-Même et dans la temporalité elles ne sont que parce qu’elles font partie de Ton humiliation de l’Éternité au temps …. Dans l’affectivité joyeuse, on oublie que l’effectivité véritable ne peut être que douloureuse ….

03/10/10 volonté …

À Gethsémani, TU nous as montré que TA Volonté inébranlable de tout souffrir pour nous en T’incarnant n’était pas cependant acquise mais à remporter… Fusionner cette volonté dans la joie surnaturelle infinie, douce et délicate, différente de la joie naturelle finie, grossière et violente …. Plus bas que les parcelles de pain, l’Eucharistie consommée au cœur de la croix rédemptrice …. Ainsi comme les moines de Tibhirine, nous témoignons de l’humilité et douceur du Centre Divin ….

06/10/10 Garder conscience …

Garder conscience de la fusion Eucharistique infiniment humiliée en nous, protégée par la croix …. À TOI cette toute puissante humiliation dans l’homme pour le rehausser à la Gloire Éternelle …. Ainsi de nous-mêmes nous n’aurions pas le courage de notre croix, le Christ la vit en nous …. Au bruyant et vide mouvement orgueilleux du monde correspond cette chaleureuse humiliation ….

08/10/10 Liberté, Égalité, Fraternité …

Liberté, Égalité, Fraternité devise pour le citoyen de notre pays acquise dramatiquement avec le sang des victimes de tout bord de la révolution de 1789… C’est beau… n’est-ce pas ? D’un autre côté la devise des Évangiles pour les âmes : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous veulent du mal…. N’est-ce pas désarmant ? Mais en face … quoi ? le fondement de l’être humain …. Ce sont les arcanes sans concession  de ce fondement qu’il a fallu toucher dans ce site, c’est-à-dire « la phobie paralysante et universelle de l’humiliation individuelle ou de groupe »… Et en face… quoi donc de possible ? Sinon l’humiliation dans la temporalité du nom « DIEU », Tout Être, sujets et objets, ici et ailleurs, avec ou sans sentiment. Un Messie juif pour révéler universellement cette teneur, impossible pour l’être humain à prévoir …. Alors qu’attend la France pour s’humilier à son tour ? Cela est-il donc si étrange face à un Dieu humilié ici-bas ? ….

10/10/10 chacun …

Chacun a à donner sa vie. La mienne, confirmée par ces 11 ans d’internet, ne peut être que le témoignage envers et contre tout de l’humilité et la douceur du Centre de Dieu Trinitaire unique …. Et qui peut en esprit et en vérité témoigner de cela sinon Dieu Seul, en le faisant jusque là ? …. En échange il faut tout faire en Christ pour y développer sans cesse notre remerciement actif …. Ainsi si j’ai témoigné, mon rôle est terminé, c’est le Christ qui maintenant témoigne en moi ….

11/10/10 conscience …

Au fil des ans est-ce que les mots sacrés ne prennent pas des significations plus profondes ? Ainsi la division réelle du monde sur la conscience de l’humiliation temporelle de Dieu (Se faisant ainsi, TOUT, sujet et objet, à la fois feuille de papier, la nature, le cosmos et - à son paroxysme - le cœur de l’homme pécheur) implique de choisir un mode de vie qui nous porte les uns les autres ….

14/10/10 tenir ….

Tenir bon toujours dans la même direction. Le livre « LUI et moi » m’est d’un précieux secours …. Je ne pense pas pourtant m’être trompé dans ma méthode du 21/05/2004, il est vrai imparfaite, de la vulgarisation de la stéréoscopie. Cependant la technique sophistiquée du 3D  semble pourtant vouloir en faire l’économie. Pour moi, cela préfigure dangereusement l’élaboration eschatologique du « moteur à ion intégral dépendant » qui peut peut-être, sans remord, se trouver outrepassé par l’ »anti-moteur », au grand dam de l’humanité entière. Mais il n’y a peut-être que moi sur terre pour le penser ? Aussi plus que jamais se confier à Dieu seul ….

15/10/10 aucun hasard …

Ne croire à aucun hasard et mépriser cette voix ennemie qui veut la révolte empruntant la nôtre …. La conscience incessante de la fusion eucharistique impensable ira donc au plus lamentable …. Ne pas en oublier le taux du prix à réclamer pour lequel il nous faudra autant remercier …..

17/10/10 antibiotique …

La prise de conscience de la fusion humiliante sans mesure de Dieu infini dans l’âme pénitente, et spécialement dans l’Eucharistie consommée (spirituellement ou matériellement), est maintenant l’antibiotique des maladies de l’âme que l’on ne savait pas soigner jusqu’à présent. Comprenons. Ainsi, par la grâce de Dieu,  les méandres répétitifs de ces 11 ans de site f-v-m.net  n’ont pas été inutiles, tout au moins sur le plan spirituel, qui est seul important. Le reste ne nous appartient pas plus. Aussi humiliés avec l’humiliation Sainte de Dieu, notre joie surpasse toute joie d’ici-bas ….

18/10/10 l’ »humilité Divine ».

Le nom « Dieu » veut dire donc TOUT, sujet et objet, personnel et impersonnel. S’IL a par Sa Grandeur Son Siège dans l’Au-delà de l’univers, dans la temporalité IL S’humilie donc en tout. Il est à la fois l’humiliation de cette feuille de papier tremblante entre nos mains comme humiliation de la splendeur finie de la nature. Quant à l’être humain, l’assertion du philosophe « Je pense, donc je suis » est toujours valable à ceci près qu’il faut préciser le « je suis » puisque manifestement il est aliénable ici-bas. On se rend compte alors, pour faire bref, que surgit la notion de LIBERTÉ et que même dans des expériences cyniques d’éradication  totale de celle-ci comme à Auschwitz la graine en reste toujours aussi vivace. On peut dire aussi cela dans les cas de grandes maladies. La nature complète de l’homme paraît alors être « JE PENSE donc JE SUIS LIBRE »… Il ne s’agit pas de faire un cours de philosophie, d’autres s’en chargeront, mais qu’a donc à faire l’homme aliéné, de cette liberté, sinon de la « remettre » à l’ÊTRE Infini par excellence pour en espérer la fusion ? On s’aperçoit alors qu’une majorité  des hommes dans une peur auto défensive ne veulent pas considérer leur aliénation. En spiritualité orientale on dit qu’ils ne sont pas « éveillés », dans les évangiles ont dit qu’ils sont »morts »… Pour tous cependant le Messianisme universel du Christ, destiné à toutes les religions, révèle clairement donc le paroxysme de l’humiliation sainte Divine qui se met à la mesure de notre humiliation humaine ….

 

19/10/10 trois sujets :

 Jonction ….

L’humiliation reste au travers de la gorge des hommes. Aussi il a fallu une révélation, de fait absolument inimaginable, par la vie Messianique du juif Jésus-Christ, pour qu’on puisse  entrevoir peu à peu  une humiliation indicible de la Toute Puissance de l’Être, surpassant celle de l’homme et destinée à lui être unie. La jonction bienfaisante des deux, si elle doit bénéficier à ceux-ci, ne peut être l’apanage des seuls chrétiens et ne peut que s’arracher à la chrétienté pour illuminer, sous toutes les formes, le monde universel des religions et des a-religions connu ou non …. LA PRO ….

On ne peut croire à aucun hasard quel qu’il puisse paraître. Nous croyons à « LA PRO », la professionnalisation imparable Divine des événements du Ciel et de la terre, qui tient compte de la liberté que nous sommes, de la nature du monde et bien sûr du but à atteindre. Adorons donc par la foi,  et en nous humiliant de ce que nous sommes, l’infaillible déité de LA PRO-vidence …. Humilité humaine ….

La véritable humilité humaine est à l’image de celle de Dieu. Elle est sans fond. Mais l’humilité Divine est pure et trois fois sainte, n’ayant aucun rapport, par nature, avec le péché, tandis que celle de l’homme ne peut être que contrite et peccamineuse, pour le connaître. Elles se rejoignent cependant toutes deux dans ce que l’une et l’autre considèrent la possibilité infinie de fautes dont elles pourraient ou peuvent avoir été responsables ou co-responsables dans la temporalité même ….

Conclusion …

Bien que cela puisse ne pas plaire, il faut bien admettre que ce sont nos incapacités douloureuses, physiques, morales ou spirituelles qui peuvent permettre à la Pro d’agir en profondeur pour le bienfait du worth de la conjonction des abaissements, non seulement en nous mais autour de nous ….

24/10/10 contourner …
Les saints ont su contourner leur ignominie par des œuvres d’Église, de pénitence ou de charité extraordinaires. Pour nous, les tout petits, les malfrats de l’église, les clochards au seuil de la richesse des cultes ou au contraire les piliers d’église aux abois, nous sommes incapables de tout cela. Nous sommes les invendus spirituels. Que Dieu nous garde un regard droit et fidèle sur Lui  ….

26/10/10 cœur …
C’est cette vie profondément cachée à Soi-Même comme au monde qui est le cœur de la vie de Dieu, révélé par Jésus Trinitaire. Sur terre elle lui coute une souffrance infinie, à LUI à qui toute créature est due. En effet seul l’ÊTRE existe est et se heurte à la liberté créée au néant qu’est l’homme. Offrons donc notre mort avec celles du monde entier unies à celles de jésus et Marie …..

29/10/10 infime.

Nous n’aurons été dans l’histoire de l’Église qu’une infime croix mais une croix quand même ….

31/10/10 ÀTOI le fond des religions …

À TOI le règne, l’humble Toute Puissance et la Gloire Éternelle …. Par le charisme particulier qui m’a été donné en 1963, 12 ans après une conversion violente dont les séquelles ont été guéries par Sr. Josefa Menendez, il m’a fallu aller contre tous et contre moi-même (f-v-m.net) à la rencontre du fondement intégral des religions et me trouver face à ce virus génétique de l’être humain que tous les Pères de l’Église catholique qui l’ont dénudé, appellent la « vaine gloire ». Il s’agit dans l’homme d’une auto-satisfaction infinie qui lui fait, alors qu’il n’est qu’une liberté créée au néant, se préférer à DIEU, le TOUT ÊTRE en dehors de qui rien n’existe. Cette révolte innée est tellement incrustée dans la nature humaine qu’elle n’a pas d’autre solution, si elle veut une survie octroyée par l’ÊTRE, qu’une lutte perpétuelle contre elle-même jusqu’à la mort … Les religions sont là pour proposer des chemins de lutte plus ou moins appropriés. À nous de choisir ….

01/11/10  L’ÊTRE et la croix ….

Ainsi donc dans l’histoire de l’Église nous n’aurons été qu’une infime croix mais qui unie à celle infinie du Christ Jésus sert à faire marcher toujours plus le monde vers la Vérité complète … Notre cœur en bondit d’allégresse et nous fusionne avec le travail de tous les saints existants … L’ÊTRE s’anéantit douloureusement dans la libre inexistence révoltée pour en assurer la survie …. Mais la croix file sans cesse entre les doigts, et il faut sans cesse la prendre et la reprendre …. Espérer perpétuellement l’humble insignifiance qui nous vaut l’humble toute puissante survie ….

05/11/10 dénudé …. (cf. journal suite 2010 1e semaine novembre )

07/11/10 contrits ….

C’est, sans cesse contrits, au centre de l’humiliation Trinitaire Infinie, au cœur de l’univers, que nous sommes relevés à la Gloire de l’Éternité. Comprenne donc celui à qui il est donné de le faire …. Ainsi donc vouloir que tu veuilles ta conversion, engoncé que tu es dans les affres mortelles du monde, c’est beaucoup trop pour toi. Au moins essayer simplement de le vouloir. C’est-à-dire, toi, Ô France, qui a su libérer les esprits, comprendre qu’aucune religion dans la voie qui est la sienne : l’Obéissance Juive magnifique à la loi, l’Adoration Musulmane puissante à l’Unique, la Compassion généreuse de Bouddha, la réunion des divinités hindoues en une Tolérance salvatrice par Gandhi, la Componction Chinoise de Lao Tseu et de Confusius s’humiliant devant l’infini, jusqu’au simple Animisme africain honorant la divinité des choses comme des êtres, etc.… et à plus forte raison l’amour des ennemis que le Christ enseigne… aucune religion ne peut se réaliser en esprit et vérité, si quelle qu’elle soit, chrétienne comprise,  elle ne reconnaît pas la révélation Messianique du juif Jésus-Christ, prenant la place de Dieu, divulguant l’humilité et la douceur du Centre de Dieu, TOUT ÊTRE, Lui-même et le corollaire Son humiliation dans l’univers temporel ….

12/11/10 pénitence ….

Les saints ont su prendre force dans une pénitence continuelle parfois jusqu’à l’excès. Nous, nous n’avons pas d’autre palliatif que l’humiliation temporelle douloureuse de Dieu Trinitaire qui nous relève sans cesse du plancher de notre ignominie spirituelle où nous gisons affreusement …. En 11 ans de réflexions sur internet, il m’a été donné de montrer pourquoi il est si difficile à l’humanité de reconnaître l’UNIVERSALISME du Messianisme de Jésus-Christ que les chrétiens eux-mêmes n’osent même pas encore nommer après cependant 2000 ans. Mais si l’Europe, elle, n’ose pas le faire (et avant elle bien sûr la France « des lumières ») elle est perdue d’avance et avec elle le monde entier. Pour moi, toute ma foi est dans la PRO-vidence qui sait parfaitement dans son PRO-fessionnalisme d’action Divine le meilleur, malgré les réticences de notre liberté …. La lutte est sans fin. Elle n’est pas mince et durera jusqu’au moment d’entrée d’Éternité …. Ce qui doit compter est cette livraison obscure  mais voyante dans la nuit du moderne web ….

15/11/10 Oui …

Oui, l’humilité et la douceur du Centre de Dieu révélé par le Messianisme universel du Christ Jésus attaque frontalement l’orgueil et la violence spirituels de l’humanité. On le voit bien par l’exacerbation qui dresse les religions les unes contre les autres ou au contraire les maintient enfermées en elles-mêmes jusqu’au prosélytisme de leur propre amour-propre. Mais aujourd’hui avec l’avancée technologique à venir nous n’avons pas le choix, ou plutôt si. Il nous faut prendre le courage de reconnaître l’annonce de Jésus-Christ, seul habilité comme à la place de Dieu, à servir toutes les religions, et d’agir en conséquence aussi bien pour nos connaissances profanes que religieuses quelles qu’elles soient. Pour nous chrétiens, ne nous trompons donc pas d’évangélisation. C’est à l’image de la pendaison du Christ, notre propre livraison qu’il faut offrir ….

17/11/10 le poids …

C’est en portant douloureusement le poids de l’abjection de notre fatuité que nous portons  celui des autres , notre part, avec la douleur infinie du Christ Jésus portant celui de l’humanité entière ….

18/11/10 intuitions sauvages et Principe Total ….. (cf. journal suite 2010 3e semaine novembre )

19/11/10 parler d’humilité …..

On l’a vu dans ce site. Il est difficile de parler de l’humilité. D’abord parce qu’il s’agit d’une vertu qui en elle-même demande beaucoup d’actes et qui s’effraie des paroles. Ainsi pour révéler la douce humilité de Dieu Trinitaire, le Christ en parole n’emploie que trois mots une fois dans un Évangile, alors qu’IL l’applique en actes sans désemparer tout le long de Sa vie jusqu’à l’Eucharistie, Sa Passion et Sa Résurrection. Ensuite parce qu’elle est diamétralement opposée à la nature orgueilleuse et violente de l’être humain. Ainsi pour définir l’humanité, le Christ Trinitaire révélera qu’elle est une « génération adultère et perverse ». Autrement dit qu’aux yeux de Dieu même les plus grands saints ne sont toujours qu’adultères et pervertis au même titre que le dernier des criminels. Cet abîme d’ignominie spirituelle qui caractérise l’humanité nous échappe. En effet nous y sommes vautrés comme des pourceaux dans leur fange en une autosatisfaction qui nous condamne. C’est pourquoi nous n’avons pas d’autres ressources que de lever le regard sur cet humble anéantissement de Dieu dans la temporalité jusqu’à Jésus-Christ ….. Et lorsque nos regards se croisent nous nous relevons un moment pour retomber aussitôt …. Mais comprenons bien. Ce n’est que la souffrance de l’humilité unie au Christ qui nous est utile ….

20/11/10 ne chercher ….

Ne chercher qu’à obtenir la rectitude de notre mort qui réparerait alors toute une vie informe ….. Même l’esprit froid, comme hypocrite, doit s’abaisser devant la plénitude de la Miséricorde …. Ainsi la temporalité est le point central initiateur de la sur-Éternité Béatifique Exponentielle ….

21/11/10 gouvernance du Ciel ….

On L’appelle l’Esprit Saint Trinitaire. C’est Sa douceur et Son humilité qui gouvernent le monde comme le Ciel selon, sur terre, de la manière qu’on Le laisse faire par les mouvements invisibles de l’influence de nos pensées. Son but bien sûr est la Gloire béatifique libre de l’Éternité. Il y a ceux qui Le servent et ceux qui Le combattent. Dans la mêlée du monde la distinction entre les deux n’est pas toujours possible et peut même s’inverser à tout moment. Aussi faut-il se tenir à carreaux  en comprenant que, comme Jésus Christ exsudant le sang d’agonie à Gethsémani, il y va pour chacun, qu’on le veuille ou non, d’une lutte apocalyptique pour la gouvernance du Ciel …. Oui ! Le monde et nous, sommes bien cette ignominie spirituelle, à porter en Jésus-Christ ….

26/11/10 volonté …

C’est l’offrande de notre volonté qui plaît à Dieu. Nous comprenons que l’esprit froid doit porter les blasphèmes et les révoltes alors qu’il doit s’en humilier profondément, même apparemment hypocritement (ne valant nous-mêmes pas plus que cela). Le sentiment religieux ne serait finalement qu’ »encouragement d’enfant » dû à notre faiblesse…. Si l’amour chrétien cherche aussi parfaitement l’humilité Divine, la seule à désirer, toutes les autres voies religieuses sont tenues d’ambitionner le même but sous toutes les formes données par leurs recherches spirituelles …. Comme le Christ déjà mort au côté giclant le sang et l’eau sous la lance, il nous faut donner jusqu’à oublier qu’on donne…. Ainsi dans notre marche syncopée, si le Père Trinitaire souffre excessivement de nos chutes, il exulte d’une joie surérogatoire du moindre de nos relèvements ….

29/11/10 attaqués ….

Attaqués sans cesse, le combat est rude. Mais si TOI, Seigneur, dans TA Miséricordieuse Bonté,  TU acceptes des soldats bancals, PEUX-TU T’étonner qu’ils soient si souvent à terre. Cependant TU les redresses sans cesse. Ce que nous TE demandons, est d’être fidèle jusqu’à TA Victoire …. Cette liberté temporaire que nous sommes tous créée au néant, nous avons à la remettre d’instant en instant à l’ÊTRE par l’anéantissement de nos facultés comme de notre corps charnel pour qu’elle soit revivifiée Éternellement. Ainsi la Miséricorde Divine efface l’ignominie humaine….  Finalement ce que Mgr Aldo Gregori a écrit de la venue intermédiaire du Christ Jésus par rapport aux écritures, m’a donc été donné en rapport à des conditions matérielles et morales concrètes ….

30/11/10 unité …

Regardant sur la TV une assemblée pacifique d’à peu près toutes les religions connues je voyais qu’il y manquait le représentant de la science profane d’avant-garde. C’est vrai aussi que la science profane actuelle n’a peut-être pas encore pris conscience de sa vocation eschatologique qui jusqu’à présent ne faisait que d’être vaguement évoquée et qui devra l’unir aux religions, il est vrai également pour le meilleur et pour le pire. Mais peut-être aussi à un âge passablement avancé, un blog perdu sur le web pour toute expression, suis-je simplement trop en avance sur mon temps. Toujours est-il que pour la survie la science doit être jugulée par le Christ Jésus ….

02/12/10 justifiés ….

L’Église est sainte et faite de pécheurs, car Elle ne sauve pas les « justes »  mais les « justifiés »  ….

03/12/10 à Fabrice Hadjadj …. (cf. journal suite 2010 1e semaine décembre )

Vous êtes la seule personne qui dans votre livre « La foi des démons » posez la question qui me taraude depuis 50 ans et  dont j’essaie d’en traiter la résolution depuis  Octobre 2000, quotidiennement dans un journal, sur internet. Vous l’évoquez dans le sous-titre « Jésus contre l’apologétique » et le suivant « pourquoi Dieu se cache ». Et vous le résumez page 96 ainsi : «  Si Jésus était descendu de sa croix pour prouver irréfutablement sa divinité ; quelle foi aurions-nous, avec notre bassesse, sinon du démon qui adore ? ».

04/12/10 verser ….

Avec Jésus-Christ nous avons à verser le seul sang que la très Sainte Providence nous propose ….

07/12/10 re …

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que la Paix du Christ ……

08/12/10 grandeur ….

Qui peut considérer pleinement en esprit et vérité l’humilité et la douceur du Centre de Dieu Trinitaire sinon la Vierge élue dans son immaculée conception, afin que nous ne nous trompions pas sur la grandeur véritable octroyée à l’homme ici-bas qui est des Cieux et non de la terre ….. Obtenir l’humilité de cœur au monde si ce n’est par grâce que ce soit au moins par intérêt …..

09/12/10 humilité de cœur ….

L’humilité de cœur consiste à penser que tout dépend de l’Au-delà et à agir en conséquence, en esprit et vérité, en reconnaissant l’essence du Messianisme révélée par la vie de Jésus-Christ ….

12/12/10 commandement …. (cf. journal suite 2010 2e semaine décembre )

14/12/10 liberté …

Le plus évident est que nous soyons chacun une liberté créée au néant. C’est pourquoi l’abaissement de cet Être à la temporalité nous paraît prodigieux. Nous savons cependant que la liberté matérielle est extrêmement contingente. Quant à la liberté spirituelle elle demeure profondément mystérieuse et impossible à concevoir autrement que par la foi qui nous engage à nous en humilier. En effet ces deux libertés liées doivent être anéanties pour devenir Éternelles.  Mais la révolte de la liberté être-temporel à disparaître fait partie de l’histoire du péché d’esprit ….  La valeur de la souffrance qui en résulte doit être illustrée comme pour Jésus-Christ …..

15/12/10 la haine …. (cf. journal suite 2010 2e semaine décembre )

On voit cette haine ou indifférence, ce qui revient au même, du monde pour Jésus-Christ s’étaler d’une manière active dans les instances de notre pays. Par exemple en refusant d’inscrire dans les nombreuses chaînes de télévisions TNT une seule chaîne religieuse comme KTO alors qu’il y aura des chaînes d’information continue qui se doublent, etc.  …. Ou bien pour l’Europe en condamnant les crucifix dans les écoles d’Italie, etc.…. Points mineurs certes mais combien d’autres ….

16/12/10 les tout-petits ….

Les tout-petits ont hâte de travailler à la réalité du Centre Divin humble et doux… Les tout-petits, ceux qui donnent tout, c’est-à-dire tout eux-mêmes, à Dieu, même dans une marche syncopée, et qui de ce fait sont les moteurs du salut des âmes. Chaque Messe prie pour leur rassemblement …. À TOI Esprit Saint Trinitaire le Règne, la Puissance et la Gloire pour les siècles des siècles …… Si la marche humaine spirituelle est en effet syncopée, faite de chutes dans les rets du péché originel et de redressement en contritions sincères, celle de Jésus était faite de syncopées d’incessantes agonies sanglantes (visible comme à Gethsémani ou non) toujours victorieuses….

18/12/10 courage …

Du plus profond de l’abîme de notre lâcheté, crions vers la sur-plénitude infinie du courage Divin ….. En effet la souffrance, humiliante en soi, nous  guérit plus radicalement que toute autre chose ….

21/12/10 incarnation …

Si l’anéantissement de Dieu en son incarnation dans le sein de la Vierge Marie paraît plus grand que celui de Sa croix, par contre la souffrance indicible comme la joie surnaturelle de Son incubation, analogue à celles de Sa vie toute entière, ne s’est pas montrée. Du reste pour entrer dans la joie surnaturelle subtile, délicate et infinie, même liée à la douleur, il faut peu ou prou abandonner la joie naturelle grossière, violente et temporaire, en commençant par la peine …. Vouloir se convertir, est être converti. À la grande majorité il n’est demandé que d’essayer de vouloir …. En Marie se donne, le Règne au Fils, la Puissance à l’Esprit et la Gloire au Père….

22/12/10 CONTENU DU SITE ….

Ainsi le règne intermédiaire du Christ Jésus est annoncé sous conditions. L’agneau et le loup y dormiront ensemble …. C’est-à-dire les bons et les mauvais se rassembleront sous sa houlette comme la foi religieuse et la science profane. Toutes les religions ou a-religions reconnaîtront et tendront à pratiquer ce que Son Messianisme universel révèle (l’humilité et la douceur des entrailles de Dieu Trinitaire dont le but est de recevoir l’abandon corps et âme de notre liberté temporaire pour revivre avec Lui une liberté Éternelle). Lorsque Israël le reconnaîtra à son tour comme Messie, Jérusalem deviendra la capitale religieuse du monde.

23/12/10 la chape …

La chape douloureuse d’humiliations endossée ici-bas par le Christ jésus nous lie à l’Esprit saint ….

26/12/10 l’argent …..

L’être humain dans son extrême orgueil recherche l’appui de l’argent qui est sa propre prise de possession des biens temporels. Le Christ Jésus dans extrême humiliation recherche l’appui de l’Esprit Saint qui est dépossession de ces biens. Mais le Seigneur a pitié de l’extrême faiblesse de ses fidèles ….

28/12/10 théologie …

La théologie rationnelle maintient une distance entre Dieu et l’homme et de ce fait une distance au sein de la Trinité Divine elle-même notamment avec Jésus-homme. La théologie mystique qui est celle des saints ne saurait approuver une telle distinction. Il y a là conflit extrême dont nous ne voyons pas le bout. Confions-nous à l’action géniale du Christ Jésus en Sa Sainte Providence qui incite par tous les moyens notre liberté temporelle rebelle à laisser la place à la liberté Divine Éternelle ….

30/12/10 plus ….

Plus on reçoit de grâces mystiques plus on est appelé à donner davantage que quiconque …. Pour les tout-petits, Jésus Trinitaire ne se formalise pas, malgré ses douleurs, de leurs fautes ou ingratitudes qui Lui donnent la joie de manifester son humble et infinie miséricorde Divine ….

31/12/10

Fusionner au dernier cri de Jésus sur la croix, vainqueur de notre mort surnaturelle et confirmé trois jours plus tard par Sa résurrection humble, comme est toute la vie glorieuse de l’Au-delà….

 Textes choisis 2011