Présentation

Janvier 2012

01/01/2012 consterné ….

Le clergé français semble consterné… Moi je vois déjà les Église de France débordées, les messes, faute de place, célébrées dans des halls de gare …. Mais il faut avant tout une conversion des chrétiens ; comprendre que Dieu vient dans l’abîme de l’abjection spirituelle ….

02/01/12 entrailles ….

En révélant l’humilité et la douceur du Centre Divin, Jésus-Christ nous arrache aux entrailles du péché… Mais il n’est qu’un obstacle à la propagation de cette bonne nouvelle ; c’est moi …. Tout sur terre étant donc relatif à l’humble vie Éternelle analogue à celle des purs esprits …. Cependant comme l’enfant déficient sans force nous sommes incapables de nous y porter ….

03/01/12 « présent » …

Nous sommes donc du parti d’un pendu et cloué au bois infamant, qu’il a enseigné, annoncé, désiré, voulu et finalement accepté au cours d’une dure lutte avec lui-même… Et le disciple n’est pas au-dessus du Maître. Mais joie, il s’agit du salut « présent » et Éternel de l’humanité …. De même il n’a voulu comme premier compagnon d’Éternité qu’un misérable notoire …. TOI seul Tu sais comment Tu peux en nous, Tes contraires, signifier Ton Humilité Éternelle ….

04/01/12 salut ….

Douleur joyeuse du salut. À Gethsémani les apôtres n’avaient pas encore reçu l’Esprit Saint de la résurrection. Ainsi dans Ton humilité Souveraine, Tu vas jusqu’à nous absorber en Toi ….

05/01/12 même ….

TU descends en dessous même l’abîme d’indignité, pour nous donner Ton humilité sans fin …. Mais puisque de l’extrême bassesse jusqu’où Tu descends, Tu nous relève, unissons-nous ….

08/01/12 approfondir ….

Dans les écritures saintes judéo-chrétiennes que nous connaissons, l’humilité et l’amour se croisent sans arrêt. Il faut la durée de la révélation Messianique de Jésus-Christ pour que porté à son paroxysme ce rapport puisse enfin être davantage précisé. Pour l’instant il ne s’agit que d’une question posée ici à la lueur d’intuitions insolites mais que d’autres ont essayé déjà d’évoquer de diverses manières. En effet l’évolution de l’humanité vers l’unité et une connaissance toujours plus grande de la temporalité oblige à approfondir ce sujet en réalité …. L’humiliation douloureuse de Dieu partagée dans la joie du salut nous répare tous sans cesse ….

09/01/12 écueils …

Intégrisme ou progressisme sont les deux écueils constants de toutes religions. L’entre-deux est une marche perpétuelle avec le Christ vers la vérité qui déplait à tout le monde, nous-même compris. Mais malgré tout repose au fond de l’être humain ce sentiment délicat du vrai ….

10/01/12 lame …

Douleur et joie de la rédemption, vivant en nous, se retournent comme une arme à lame tranchante de l’humilité Divine Trinitaire qui fouaille jusqu’aux entrailles de l’âme Céleste.  Même introniser une période pause autour de Jésus-Christ implique la lutte de la fin des temps ….

12/01/12 sang 
C’est la communion au sang versé à Gethsémani qui nous permet d’offrir celui de la Passion …. Ainsi la liberté met l’homme en contradiction avec lui-même. Il lui faut donc bien lutter ….

14/01/12 balancement ….

Que ce soit dans la chaleur de la ferveur des croyants « choisis » par la Providence  ou dans la froideur de l’insensibilité des croyants « fidèles » ordinaires, il est nécessaire de pratiquer la volonté Divine dans la religion. Il y a en fait de nos jours une dualité des croyants chrétiens  entre « choisis » et « fidèles » qui ne devrait pas exister. En effet les « fidèles » qui forment la grande masse, plus insensible à la spiritualité, estiment de nos jours, tout au moins en France, que même croyants ils n’ont pas à pratiquer (cf. le danger 27/10/11). Quant aux « choisis » beaucoup moins nombreux qui ont du fait de leur ferveur sensible plus facilement pratiquante une responsabilité énorme,  ils ont en face tendance à s’individualiser. Il y a toujours eu dans l’Église ce balancement, dit actifs-contemplatifs. Mais en raison d’une nouvelle « Rameaux » générale possible annoncée ici, l’humble unité religieuse et interreligieuse doit être réalisée. ….

16/01/12 embrasser ….

Embrasser l’humiliation sans borne de la solitude éthique du Christ Jésus, Lui à qui tout est dû ....  Elle pacifie la violence de  l’orgueil congénital général de l’espèce humaine bien disposée …. Mais l’humiliation glorieuse d’une fête universelle des Rameaux autour de Jésus-Christ, pour son avènement actes et pensées doivent être mise en œuvre dans l’espérance de Parousie ….

17/01/12 danger …

Le danger est si grand qu’il faut apprendre à prier l’humble et douce Divinité contre soi-même. Devant ce désastre spirituel humain on peut penser que la jeune vierge juive Marie, dans l’attente du Messie universel, aurait eu à lutter contre elle-même aussi jusqu’à l’exsudation de sang comme à l’agonie de Gethsémani. Mettons-nous donc sans cesse sous son égide, en recommençant à nous humilier de notre orgueil, avec elle dans son offrande  ….. Ainsi toute voie qui mène à Dieu doit d’abord avec le Messie être portée par l’humilité …..

19/01/12 victoire tu régneras ….

Tu régneras, Victoire des agonies, pour la rédemption du gibet et la revivification d’Éternité …. La parthénogénèse de la Vierge Marie rappelle celle de cette jeune fille des environs de Lyon, avant le temps des progrès de la génétique, qui s’est trouvé enceinte alors que tous les médecins qu’elle avait consulté, confirmaient sa virginité, ce dont les journaux ont parlé …. Ainsi la parthénogénèse féminine est peut-être aussi une monstruosité génétique difficile à déceler. Mais ce qui prime en Marie est bien sûr sa soumission toute pure à l’Esprit de Dieu ….

20/01/12  extrêmes …

 En fait s’il m’a été donné d’écrire parfois au Vatican, la position proposée est intenable normalement. D’une part rien ne prouve encore cette véritable révolution des sciences profanes qui en est à l’origine. D’autre part si l’humilité Divine Trinitaire peut être à la rigueur acceptée par certains, elle trouve plus généralement une opposition farouche jusque dans notre propre orgueil. Ensuite la généralisation impropre du mot amour en chrétienté tend à vouloir tout supplanter. Enfin ces genres de connotations ne sont considérés habituellement que par des livres écrits et bien documentés sinon parrainés par des autorités déjà connues….

22/01/12 aussi …

S’humilier aussi du péché et des ingratitudes possibles des autres. Ne plus en rajouter…. La douleur du combat de la vie cachée de Jésus était doublée de l’incompréhension de son entourage et même de sa mère ne formant pourtant qu’un seul cœur avec Lui pour le salut …. Donc ne plus considérer la résurrection comme d’habitude, victoire principale de Jésus-Christ mais comme, avec le gibet crucifère rédempteur lui-même, la suite logique de Sa véritable et humble victoire sur Lui-même à Gethsémani où il faut prendre soin de veiller et prier, suivant sa demande, avec l’esprit de la Vierge Marie…. Du reste ce ne sont ni la résurrection ni la croix qui ont donné la force aux apôtres et à leurs successeurs pour annoncer l’Évangile mais l’Esprit Saint de la Pentecôte sans aucun doute particulièrement présent au jardin des oliviers ….

23/01/12 évidemment ….

Évidemment en considérant ce qui fait intrinsèquement la vie du monde et celle de l’Église on voit difficilement un point exactement similaire. Pourtant dans ce site il en est considéré un rassemblement général autour de Jésus-Christ pour le bienfait moral en même temps que concret du monde et l’aiguillon des « élus ». Est-ce folie complète ? Certes, malgré mes certitudes et vu mon âge, je ne puis être sûr de moi…. Il est vrai que la majorité pourrait y être séduite plus par l’intérêt que toute autre chose. C’est la prise de conscience de l’humble Miséricorde trinitaire de Dieu comme de  la victoire Divine de Gethsémani qui en est la clé … Ainsi si Dieu se sert d’innocents, Il sait se servir aussi et en fait de préférence des pécheurs ….

25/01/12 ego …

Il faut d’abord au-delà des mots entrevoir l’ÊTRE vivant, peut-être après toute une vie terre à terre. Comprendre ensuite que nous ne sommes en face que néant mort auquel il a été octroyé une liberté de choix donnant l’impression concrète d’existence. Alors seulement apparaît la monstruosité ignominieuse de l’ego qui de fait tend à fuir l’ÊTRE vivant. Ainsi l’ego eusse dû être détruit. Mais comme en dehors de Jésus-Christ par nature et de Sa Mère Marie par grâce cela n’est pas possible, il faut sans cesse le réorienter. Se nourrir donc de l’absolu triomphant du sang répandu à terre par exsudation du combat contre soi-même de l’homme-Dieu Jésus ….

26/01/12 nord ….

Pour nous Chrétiens notre boussole est l’Amour. Mais le Nord indicateur, comme pour toutes les religions et non-religions, est, conséquente de douceur, l’humilité Divine Trinitaire Sainte.  …. Accompagner les agonies de l’enfance de Marie en vue de celles du Messie rédempteur.  S’il est chevauché, ce serait encore parce qu’il est plus fragile et plus chancelant qu’un autre ….

27/01/12  plus ….

Plus ça va plus on voit l’énormité du péché, celui même de l’ego avec ses marches syncopées.  Comme et avec Marie, frappés d’agénésie d’actions, soyons présents à l’ultime combat Divin ….

29/01/12 pratique …

Il faut d’abord que les âmes qui ont le sentiment de foi et croient seulement viennent à pratiquer leur religion en comprenant le tort qu’elles se font à elles-mêmes autrement. Les autres saisissant alors que ce qui est demandé est la volonté de foi et non pas forcément son sentiment reviendront à la pratique comme un seul homme. Quant à nous, unis à la Vierge Marie pour ne pas nous endormir, veillons et prions au jardin ensanglanté vraie porte du salut …. Car le sang triomphant de Gethsémani assure le calvaire rédempteur et la pâque glorieuse ….

31/01/12 Ton Triomphe ….

Les agonies continuelles de Jésus et Marie nous amènent à Ton Triomphe amer et glorieux mais pour le fidèle la joie de la Gloire Éternelle effleure la dureté de l’amertume terrestre ….

Février 2012

01/02/12 réalité ….

Aussi fragile soit-on, il faut voir la réalité du combat de Jésus-Christ. En effet l’unité de l’ante-apocalypse n’est pas encore acquise. Et comment la préparer d’une autre manière ? …. Car même si le triomphe des Cieux est pénible à la nature ravageuse, il faut tenir bon …..

02/02/12 fêté ….

Nous humilier avec ou sans sentiment jusqu’aux entrailles de notre fatuité sans fond, unis au Christ Jésus qui pour être fêté  se présente sur un petit d’âne encore trébuchant jamais monté ….

04/02/12 celles ;;;;

« La terre nous emprisonne par ses persécutions (intérieures ou extérieures), mais le ciel reste ouvert (ressenti ou non)…». Les agonies de la vie de Marie nous mènent à celles du Messie.  Si les pays émergents maintenant modernisés comme la Chine ou l’Inde qui ne connaissent pas nos avancées sociales héritées de la foi au Christianisme, mettent de fait en danger notre statut avancé occidental, il m’est donné de voir aussi par ce qui est annoncé depuis 12 ans que c’est notre foi en Jésus-Christ Messie qui devrait établir concrètement une situation équilibrée ….

06/02/12 se décourager ….

Se décourager, c’est compter sur soi. Comptant sur Lui toute notre force est le Christ Jésus …. Finalement seul compte que les cœurs entourant Jésus croissent en perfection ou se convertissent puisqu’Il est le maître de l’histoire qui nous dirige pas à pas au mieux Éternel ….

07/02/12 consoler …

Consoler Dieu, d’une consolation sans fin, qui répare nos fautes et celles des autres. La volonté de la Vierge Marie, parfaite consolatrice pour le genre humain, en a obtenu l’incarnation du Maître des Cieux et de l’histoire de l’univers à laquelle l’homme est appelé à collaborer de toutes manières. Mais même si on procure une jubilation surérogatoire à Dieu en suscitant son pardon, nous ne devons absolument pas nous contenter de l’avoir fait souffrir par nos fautes si peu que ce serait auparavant. Ainsi est préparée la puissance de la volonté d’anéantissement de Dieu à Dieu par le sang d’agonie à Gethsémani pour notre communion ….

08/02/12 volonté ….

Le sentiment ne suffit pas ; il y faut la volonté gratuite comme celle de la douleur des péchés du monde de la Vierge Marie dès son enfance sans tache à laquelle le Verbe a répondu. Non ! On ne se rend pas compte de l’énormité du péché humain, par le mélange du pardon Divin ….

09/02/12 brisement ….

Offrir notre liberté au TOUT ÊTRE Divin, c’est donner le brisement du néant de Jésus-Christ …. Mais comment, nous chrétiens, peut-on enseigner autre chose que l’Amour puisque c’est le statut des disciples ? Il nous faut donc quant à nous, en même temps, signifier l’abîme de l’ÊTRE omniprésent dans cette zone de néant-libre où nous sommes qui doit être transformée Éternellement et où le Messie a voulu se situer comme tel, notamment dans cette bataille sanglante avec Lui-Même de Gethsémani ouvrant la gestion de la croix et de la résurrection ….

11/11/125 genèse ….

Nous somme en genèse d’Éternité ….. Il faut donc y travailler avec enthousiasme…. Laissons les grognons se préoccuper des futilités. Quant à nous allons au cœur de la réalité. Portés par le gibet vivificateur du Christ Jésus, préparé par son dur combat auquel Marie nous configure ….

12/02/12 quels maux ….

Quels maux sont suffisants pour dire la marche triomphale du Christ Jésus révélée par Marie.  En effet suscitée par l’humilité de la Vierge Marie, il s’agit de la lutte de Dieu à Dieu même.  St. Joseph, le journalier, lui, contemplait le couple rédempteur qui avait été confié à ses soins. Pour nous mystiques notre ignoble faiblesse spirituelle se trouvant submergée de grâces indues  nous voyons chaque instant de la vie du Messie être agonies vivificatrices accomplies …. Aussi plus ou moins comme St joseph vivons-nous de ces douleurs Saintes inimaginables plus grandes que toutes celles du calvaire proprement dit et nécessaires à sa liberté d’offrande ….

13/02/12 techniques ….

Dans les prévisions des techniques actuelles on imagine l’avènement d’auto-cerveaux robots libérés de l’homme…. Dans ce qu’il m’a été donné d’intuitions précises simplement au sujet du « générateur de matière à spirale », il s’agirait à ce moment d’auto-créations véritablement « charnelles ». Les problèmes éthiques proposés deviendraient alors absolument énormes…. Mais ce qui dépasse tout serait amené par la suite précise de ces intuitions que j’ai nommé « intégrateur de Puissance » ou moteur à ion intégral, c’est-à-dire le face à face  de l’humanité devenue toute puissante avec l’origine de la vie elle-même autrement dit avec Dieu soi-même. C’est pourquoi une instruction mondiale aux profondeurs de la spiritualité est vitale pas seulement sur le plan du sentiment toujours aléatoire mais sur celui de la volonté déterminante . Aussi la pauvreté d’entregents de ce site ne peut avoir qu’une nécessité de foi rigoureuse à la maîtrise de l’histoire en Dieu par Jésus-Christ. Toutefois la fragilité de l’auteur laisse pantois …. Il ne peut pas y avoir de souffrances au monde aussi intenses que celles des agonies de Jésus-Christ exsudant le sang sinon celles de la Vierge Marie, Sa Mère, qui nous y conforte ….

14/02/12 toujours…

Il y a toujours lieu de contempler l’enfance de la Vierge Marie bouleversée jusqu’au sang par le péché d’Israël et du monde entier. De même lorsque à douze ans son Fils, l’Élu de Dieu, dont toute son éducation aura été de le préserver du comportement des docteurs de la Loi, semblera s’acoquiner avec eux au temple, quelle n’a pas été sa douloureuse incompréhension …. Ce qui compte est, avec le triomphe du combat de Jésus-Christ, la volonté de souffrir …. St. Joseph, ayant adopté la jeune mystique Marie sous couvert du mariage, nous y assiste ….

15/02/12 cénobite ….

Les charges prophétiques que nous pouvons avoir à porter ne nous appartiennent pas. Aussi plus isolés qu’un cénobite au milieu du désert mais unis au Christ Jésus nous vivons fort …. La pénitence c’est quand le sacrifice, obligé ou (pour Te consoler) libre, remuant ses eaux amères, on tient bon. Car si l’humble Miséricorde Divine remplit le monde, elle réclame aussi la pas moins humble réparation des fautes…. St Joseph avait devant les yeux les peines sanglantes extrêmes de Marie et de l’enfant Jésus pour l’abomination du péché du monde, ….

17/02/12 concept ….

La douleur de Gethsémani dépasse tout concept humain et introduit à toutes celles de Ta vie …. Le coup de lance du gibet à Ta poitrine, ramène à la transcendance du jardin des oliviers ….

18/02/12 tous …

Tous, abîmes d’iniquités, mais submergés par la Miséricorde de Jésus homme-Dieu et Marie l’Immaculée, si bien que même des saints éminents n’ont jamais pris conscience de la gravité odieuse du moindre péché dit véniel comme Thérèse de l’Enfant Jésus. Sinon ce motif, même pour le dernier de tous, nécessite la douleur unique du  triomphe de la volonté Divine sur Elle-même, unie à celle de St. Joseph et formulant celle de Marie pour la Rédemption et la Résurrection …. Ainsi le fidèle conscient est amertume joyeuse ; car si la nature réclame le salut s’assure …. Aussi travailler au double salut, présent et à venir, en vue du seul salut Éternel réel ….

19/02/12 à Gethsémani ….

À Gethsémani, comme St. Jean sous l’égide de Marie, restons éveillés pour écouter Ta prière. En Toi donc aucune autre acceptation que l’humble anéantissement de notre volonté propre ….

20/02/12 secret …

Le secret de l’investiture du salut humain est Gethsémani ; la croix et la résurrection en sont l’œuvre ….

21/02/12 volonté …

La volonté radiante de Dieu sur Lui-même est une plénitude sans fond où loger notre abîme …. Étant donné les nécessités prophétiques du site catholique www.f-v-m.net :
1/ Gethsémani va jusqu'au combat incommensurable de la volonté de Dieu à Dieu vis à vis de Lui-même (pour ouvrir la liberté du calvaire et de la revivification) ....
2/ St. Joseph y a participé en adoptant sous le couvert du mariage la jeune mystique Marie bouleversée jusqu'au sang par le péché du monde ....
3/ à la fin de sa vie la Vierge Marie a forcément bien connu la mort effective avant son assomption. ...

Trois thèmes peu familiers dans la méditation catholique ....

22/02/12 recherche ….

Dans la recherche de la Vérité, la volonté de foi importe plus que le sentiment de foi …..

24/02/12 fidèles …

Fidèles aux douleurs infinies de Tes agonies, triomphantes, venues chercher ce qui était perdu …. Tout le monde ne peut pas embrasser la Charité ni le signe de la croix, éléments distinctifs des disciples les plus directs de Jésus-Christ. Mais tout le monde peut comprendre que le juif Jésus, issu de Marie, dans sa lutte éminente, jusqu’à l’énorme exsudation de sang unique à Gethsémani, contre lui-même, à lutter toute sa vie ainsi pour vivre un gibet prouvant l’humilité et la douceur de Dieu, Origine de vie qu’il a fait sienne jusqu’à la réalité de survie ….

25/02/12 remercier …

Remercier Dieu de tout écrasement, en souriant toujours même jaune s’il y a évidemment lieu.  Joyeux de donner un peu aux autres de ce qui est appelé le bonheur préparant aussi le salut. Ne cherchons plus si nous avons trouvé qu’il faut toujours chercher. Nous avons trouvé ….

26/02/12 triomphe de l’humilité ….

Dans une pièce écrite pour sa communauté, intitulée « le triomphe de l’humilité » et inspirée par la soi-disant conversion d’une protestante vouée au démon, qui se serait révélée une escroquerie spirituelle, Thérèse de l’Enfant Jésus se contente de signaler « mais l’amour-propre est toujours là ». L’ »amour-propre » est en fait le fondement de tout péché. Thérèse, elle, dans sa sainteté, a employé toute sa vie le meilleur moyen pour lutter contre c’est-à-dire son oubli par l’amour. Ici même au contraire il a été carrément stigmatisé, faisant fuir tout le monde. Il n’est pas sûr cependant que ce ne soit pas nécessaire à la nouvelle ère humaine …. Seul existe par lutte transcendante en Jésus-Christ l’amour de Dieu sans amour-propre, et aussi par grâce unique en Sa Mère Marie auquel St. Joseph a participé plus que d’autres …. Ainsi l’humilité et la douceur infinies de l’Au-delà qui nous attendent pour l’Éternité étant à la racine de notre être nous devons aller les chercher plus loin que l’amour de nous-même …. Quel écrasement libérateur plus magistral que la lutte de la volonté Divine contre Elle-même ! ….

27/02/12 exégèse ….

Persuadés que St. Joseph a vécu la plénitude de l’enseignement Messianique et que nous pouvons donc aimer Jésus et Marie comme il les a aimés, voici notre exégèse :

Le juif Joseph, journalier homme à tout faire, mystique juste, en marge pour une raison ou une autre des Esséniens, s’est vu proposer par les prêtres de son temps l’adoption sous couvert d’un mariage blanc, de la jeune fragile Marie présentant des apparences mystiques dont tout en les respectant les prêtres ne savaient que faire, les Esséniens n’en voulant peut-être pas. Ainsi Joseph a été témoin entier dès le départ avec l’enfant Jésus de la lutte extrême contre Lui-même de Dieu à Dieu pour nous offrir librement les croix rédemptrices de chaque jour …. Toute souffrance, même minime, est un écrasement de notre « amour-propre », racine du péché originel, et de ce fait nous libère de notre attachement au néant pour nous réunir à l’Être ….

28/02/12 vouloir « vouloir » ….

Pour Jésus-Christ il ne suffit pas de porter sa croix, sa souffrance de tous les jours. Il faut « la prendre » c’est-à-dire « la vouloir » délibérément. On voit comment à Gethsémani et évidemment dans toutes les agonies précédentes de sa vie, il lui en a coûté pour cela à lui-même, dans une lutte d’exsudation sanglante de Dieu à Dieu. Nous n’avons donc pas à nous étonner de nos propres hésitations. Du reste pour nous le premier pas et peut-être le plus difficile est déjà de vouloir « vouloir »…. ce qui n’a rien non plus d’évident malgré notre foi ….

29/02/12 ainsi donc ….

Ainsi donc toute souffrance depuis la plus infime jusqu’à la déréliction est un écrasement de l’attachement de notre liberté au néant que vicié on appelle péché originel, amour-propre, égoïsme, ego, çà, etc …. et que Jésus-Christ a consenti à porter sur lui à l’extrême. Comme Lui, on ne peut pas aimer souffrir mais on peut « vouloir » souffrir lorsqu’on a compris avec le temps que c’est le chemin suivi contre Lui-même par le Rédempteur universel pour nous.  La Victoire imprescriptible dure une heure aigue de combat, son terme salvateur une journée …. Il n’y avait aucun moment de repos intérieur en St. Joseph, les yeux fixés sur l’enfant Jésus offrant l’épreuve douloureuse de sa journée après une lutte sanglante envers lui-même …. Rassembler autour de Jésus-Christ ceux qui lui appartiennent et ceux qui lui sont étrangers …. Ainsi les sciences profanes en leur ignorance jusqu’à présent devraient, selon moi, entrer dans la morale et de plus dans la morale fondamentale de la vie, y affrontant Dieu Lui-même ….

 

Mars 2012

01/03/12 au cœur …

Au cœur du gibet de Jésus-Christ, la souffrance de la souffrance, souffrance inconnue des hommes du combat triomphal de la volonté de Dieu à Dieu pour nous accorder la rédemption ….  Y  unir fidèlement le combat de nos manquements continuels intérieurs et extérieurs ….

02/03/12 dès ….
Jésus-Christ n’est pas venu sur terre pour rire et a embrassé son agonie dès son incarnation …. De l’abîme qui est le nôtre, revenir sans cesse à la souffrance au-delà de celles connues …. Mais s’appuyant sur le gibet et la survie, c’est l’Esprit saint qui fait éclater le règne du Christ …. Pourrait-il n’être qu’une question de mode et non de conversion des cœurs ? Certes non …. C’est donc d’abord à ses disciples choisis d’y travailler pour en attirer tous les autres ….

03/03/12 entière ….

Chacun de nous représente l’humanité entière et agit pour elle en agissant sur soi-même …. Car elle n’a qu’un seul ennemi qui est l’autosuffisance humaine dans toutes ses dimensions …. Mais sans la soumission à l’Infini de l’infini du fini même, Dieu en Soi, rien n’est fait …. Ainsi le coûteux abaissement Divin à Lui-même nous relève de notre propre déperdition …. Seuls les plus faibles reçoivent de très vives lumières mystiques réclamées par leur état …. À Gethsémani, Jésus révèle l’humilité de Dieu mettant en jeu son unité pour s’unifier avec nous ….

04/03/12 à Gethsémani [mat.26/36-46, mrc.14/32-41, luc. 22/39-46] ….

Il est nécessaire de bien connaître ce qui s’est passé à Gethsémani ou le jardin des olives. C’est l’arme de la concrétisation déjà ouverte de la fin des temps bien que ce site www.f-v-m.net parle d’ante-apocalypse .

1/ On comprend qu’au moins un des trois apôtres a dû rester suffisamment éveillé pour entendre et voir la prière de Jésus. On peut penser qu’il s’agirait de Jean tenu en éveil par une agonie conjointe de la Vierge Marie….
2/ Il paraît qu’une certaine exsudation de sang aurait pu être observé chez de rares patients en grande angoisse. Or il s’agit ici de grosses gouttes de sang répandues jusqu’à terre. Donc il y a une intensité de souffrance unique en son genre et on doit penser dépassant celles du calvaire qui devaient être offertes en toute liberté de volonté ….
3/ Cette agonie n’a sûrement pas été la seule dans la vie de Jésus-Christ ayant à lutter constamment contre Lui-même pour demeurer sur cette terre de péché en attente de la croix.
4/ (La Vierge Marie, toujours un peu en retrait, nous introduisant à l’infini de cette lutte contre soi-même de Dieu à Dieu), St. Joseph, dont nous croyons qu’il a reçu l’intégralité de l’enseignement Messianique, en ayant constamment sous les yeux Jésus et Marie, est le mieux placé pour nous conduire à cette réalité constante de la vie du Christ..
5/ Le degré absolu de cette douleur, dépassant les conceptions humaines, évidemment uni à celles de la Passion proprement dite et  rappelé par le percement du côté de Jésus-Christ déjà mort, arrache l’humanité, avec la gloire de la résurrection, à son autosuffisance …..

Lui demandant de cautériser la « faiblesse », on voit qu’Il la préfère contrite pour le pardon …. Aussi avant toutes choses aimer la lutte Victorieuse qui mène à la rédemption de l’homme ….

05/02/12 autosuffisance …

Il y aurait trois degrés d’autosuffisance. Le premier est physique et bien qu’il soit très désagréable comme possiblement facteur de guerres, il n’est pas trop grave. Il peut de fait être facilement curable. Le deuxième moral est déjà beaucoup plus dangereux car il incline vers le troisième qui lui peut nous porter à l’exclusion éternelle dramatiquement atroce. Pour ce dernier il s’agit de l’autosuffisance spirituelle (de ceux qui ont du sentiment de foi et ne veulent pas pratiquer leur religion ou bien qui n’ont pas de sentiment de foi et se refusent à en chercher une, etc ….) …. Du reste ce n’est pas le résultat de celui qui court ou qui veut mais de Dieu qui dispose …. Tu nous révèles Ta douleur ineffable et nous nous ne sommes que péchés et ingratitudes …. Au dehors de l’histoire humaine dont le Christ est aussi maître se dessine l’histoire des âmes …. Ainsi Maître des âmes Il conduit le monde malgré ses nombreux ennemis et falsificateurs …. Comme St. Joseph a-t-il dû être suspecté à la grossesse de Marie par les prêtres juifs, qui lui avaient confiés sous condition entendue de respect, une jeune vierge absolument atypique  !….

06/03/12 à travers Nous ….

C’est à travers Nous que nous atteignons l’ennemi de Dieu et du genre humain. Combattons ! En effet en ayant avec Jésus-Christ voulu délibérément la croix il faut le suivre là où Il veut. Rêve concret: Le prêtre de mes rêves serait venu nous inspecter l’autre nuit. C’est autre chose que cette greluchonne s’inquiétant de son teachning engine. Pourtant il faut tous les contenter …. Offrir notre propre mort en holocauste à la gloire de l’humble Miséricorde Divine infinie ….

07/03/12 inopérant (sans « s ») ….

Complètement inopérant, alors c’est à Nous le Règne, la Puissance et la Gloire pour l’Éternité …. N’inversons pas les données. Il faut suivre Jésus-Christ pas à pas jusqu’à la fin des temps. Nous avons besoin de l’humble victoire fidèle de la volonté de Dieu Trinitaire sur Lui-même ….

08/03/12 arrachés …

Si l’on veut marcher dans la vérité combien on doit s’éloigner de la vision commune des choses. Comme st. Joseph devait souffrir de son indignité et comme il devait révérer la souffrance continuelle jusqu’au sang de Jésus et Marie pour les péchés du monde. Arrachés du péché du monde par l’humble Pardon continuel Divin, alors nous servons le monde vrai.  Toi, Tu souffres le combat ineffable contre Toi-même pour offrir librement Ton gibet …. Finalement la vision du relief intra-écran en 3d actuel est lourde et n’apporterait rien au spectateur. Ainsi je continue à penser que mon hypothèse de vulgarisation de ce relief du 21/05/04 peut être toujours valable. Je regrette cependant de n’avoir pas corrigé en son temps l’erreur (minime) qui s’y est glissé. Maintenant avec la déformation de la rétine d’un œil ce serait plus difficile à trouver. De toute façon en gros confirmerait-elle la validité d’intuitions ? …. Ainsi comprenons bien c’est l’unique et humble miséricorde de Dieu qui fait mon unité de deux réalités spirituelles : celle d’un vieux moine austère et celle d’un jeune page rutilant ….

09/03/12 originel ….

Ainsi l’autosuffisance qu’aurait eu nos ancêtres, peut-être d’il y a seulement 7000 ans, n’était-elle que physique. Il aurait fallu qu’un couple arrivé à maturité sociale et intellectuelle reçoive un don d’union mystique conditionnel exceptionnel, que la Bible appel paradis terrestre et qui devait être transmis à l’humanité entière, pour que se développe génitalement dans l’homme, après son échec, l’autosuffisance spirituelle ou péché originel. Cette dernière autosuffisance, comme nous l’avons vu le 05/03/12, est à la fois redoutable puisqu’elle mettrait en jeu le sort éternel humain et en même temps lamentable pour se dresser contre l’ÊTRE, Dieu Lui-même.  En effet c’est dans la crainte d’un jugement éternel qu’il faut envisager le mystère de la liberté ….  Aussi l’arme spirituelle finale est la même pour le moine méditatif et  le page dynamique ….

10/03/12 démaquilles ….

Toi, Tu démaquilles l’âme avec douceur mais sans faiblesse par Ton humble miséricorde ….. La théologie mystique pas tellement évoquée par la nouvelle commission théologique internationale reste cependant le renouveau fondamental de la théologie rationnelle …. Ainsi la gloire de la Mère et l’Enfant à travers les douleurs s’humilierait sur notre accueil présent. Avec Jésus et Marie embrasser le combat, de souffrance plus vive que toutes les croix réunies ….

11/03/12 théologie mystique ….

La théologie mystique n’est donc pas citée dans le rendu théologique international de Rome bien qu’on parle de sensus fidelium, sagesse, etc…. En effet elle heurte par sa forme de plein fouet la rationalité en se fondant apparemment sur des faits surnaturels, étant cependant entendu que les révélations des écritures saintes sont closes. Ces faits peuvent manquer aussi de fiabilité tout comme les raisonnements peuvent de leur côté s’égarer. Car il ne faut jamais oublier que même à travers le siège de manifestations hautement mystiques, fussent-elles reconnues authentiques par le magister, l’être humain de son vivant sur terre n’en demeure pas moins dans toutes ses dimensions blessé par l’autosuffisance du péché originel actuel. Néanmoins une revue populaire qui traite de ces événements comme « Chrétiens Magazine » et qui n’est certes pas la plus importante du paysage catholique, reste un bon témoin-clé …. De même on peut noter que la fécondité d’un théologien comme hans Urs Von Balthasar n’est due qu’à sa relation étroite avec la mystique d’une Adrienne Von Speyr qu’elle lui a révélée ….

12/03/12 combat …

Le combat de Dieu commence par celui sans merci sur nous-même par où on atteint l’ennemi …. Mais ne nous trompons pas de lutte. C’est celle infinie de l’humble et doux Tout Puissant …. Aussi il nous faut craindre avec attention le jugement du mystère insondable de la liberté  …. Nous avons besoin du sang répandu à Gethsémani pour offrir librement le gibet quotidien ….

13/03/12 la question ….

La question posée : «… le juif Jésus-Christ n’a-t-il pas voulu, AVANT TOUTES CHOSES,  signifier l’humilité et donc la douceur de l’Origine de la vie éternelle ….. ? » peut être publiée n’importe où mais comprend en elle-même un aspect dérangeant pour un croyant conformiste. En effet la Voie prioritaire dans chaque tradition semble devoir « écraser » tout autre concept. Or justement si elle naît de l’humilité pour y retourner ne devrait-elle pas la faire sienne ? …. Tu souffres à Gethsémani ce que personne ne peut, pour offrir la joie rédemptrice du gibet et toute créature doit perpétuer ce témoignage de Dieu à Dieu, chacune selon son appel propre ….

14/03/12 statuette ….

Garder ferme comme une statuette de bronze l’épée du Christ pour Dieu et contre nous-même …. Oui, le parti qu’il m’a été donné de prendre est radicalement ingérable du point de vue humain. Déjà 90% des croyants n’en veulent pas et que dire donc des incroyants alors qu’il est censé réunir la totalité de l’humanité. Pourtant il n’existe absolument pas d’autre solution  ?! ….

15/03/12 jeu ….

Le jeu de l’enfant de la terre doit être rigoureusement identique à celui du Séraphin Céleste.  Dans les agonies de Jésus-Christ : la souffrance au-delà de toutes celles connues et la Victoire …. Marie nous y conduisant, St. Joseph nous apprenant à les contempler dans leur enfance ….

16/03/12 encore faut-il ….

La souffrance écrase l’autosuffisance. Encore faut-il qu’on veuille bien l’offrir librement …. L’humilité serait dans le vent dit une revue…. Or ici il ne s’agit pas de cette humilité humaine qui dans son orgueil refuse l’humiliation mais bien de celle sans mesure de Dieu Lui-même …. St. Joseph portant l’enfant Jésus le sentait dans ses bras frémir de la douleur de nos péchés ….

17/03/12 accomplir ….

En effet ce website rapporterait (dans un langage [à faire rationnaliser] plutôt mystique et catholique bien que s’efforçant de rappeler la réalité du gibet plutôt que celle de la croix devenue triomphaliste au cours des ans) la morale-spirituelle fondamentale qui devrait être commune et nécessaire non seulement à toutes les religions sans exception mais également à la concrétisation de l’avenir scientifique qui serait appelé à rejoindre le mode religieux ( ?!). Une question résume tout :

Le juif Jésus-Christ, dont l’essentiel de la vie et de la mort est connu par tous, osant prendre la place d’un Dieu Lui-même sensible, n’a-t-il pas voulu, AVANT TOUTES CHOSES, signifier l’humilité prévenant la douceur de l’Origine de la Vie Éternelle ?

Cette question n’a rien d’évident en soi. Car il faut comprendre que le génie de l’homme Jésus-Christ, voulant s’intégrer radicalement à la nature du Dieu Unique d’Abraham, n’a pas désiré seulement ACCOMPLIR  une religion dans l’optique de celle d’Israël, aussi parfaite pourrait-elle paraître, mais toutes les religions et même dans ce rapport les non-religions.

Enfin par cette radicalité voulue de la nature Divine d’un être humain qui se veut Messie Universel, on voit qu’à sa dernière agonie luttant contre lui-même pour accomplir son propre enseignement (dans une douleur inconnue d’exsudation de sang jusqu’à terre à Gethsémani), il s’agirait alors de la représentation d’une humiliation prodigieuse de Dieu ou Origine de la Vie, n’hésitant pas pour nous interpeller à se remettre conditionnellement en  cause soi-même.

18/03/12 maturité …

Si ce website est par la grâce de Dieu arrivé à maturité, qu’il soit exploité en esprit et vérité ! St. Joseph pouvait offrir chaque jour à l’enfant Jésus le trésor de l’humilité de la Vierge Marie …. Ainsi nous devons donc constamment et sans désemparer offrir à Dieu Sa propre humilité …. devant laquelle à notre tour nous ne devons pas hésiter à nous humilier profondément dans la voie religieuse qui nous a été donnée culturellement ou que nous avons choisie librement. Aussi Jésus, le Messie promis, offrait sa constante victoire d’agonie sur lui-même à St. Joseph ….

19/03/12 lutte …

St. Joseph, homme de lutte incessante contre soi-même, veillant et priant les agonies toujours victorieuses bien que toujours remises en question de Jésus et Marie. Ainsi ne pas se reposer ….

20/03/12 créées ….
Nous sommes des libertés créées au néant qu’il faut douloureusement abandonner à l’ÊTRE ….

21/03/12 l’épée ….

Avec St. Joseph en union à la foi de la Sainte Famille, diriger l’épée profonde de Jésus et Marie contre nous-même. En effet nous sommes responsables de tous les péchés du monde ….

22/03/12 fête …

Ta nature humaine totalement fusionnée à l’humble Esprit Saint arrachera Tes élus au péché en rassemblant autour de Toi dans une nouvelle fête des Rameaux les bons et les mauvais ….

23/03/12 écrasé ….

Devant les agonies de Jésus et Marie St. Joseph était écrasé par son incapacité à les honorer et n’être qu’orgueil comme sont tous les êtres humains sans exception n’est pas une consolation. …. Il y faut la douleur nue et absolue de ces agonies pour la joie des douleurs rédemptrices.  La question universelle posée, il reste donc à la vivre invisiblement et autrement s’il y a lieu …. Or dans les deux cas, elle restera une pénitence pour la nature humaine toujours rebelle ….

24/03/12 « vouloir » ….

Quand à Gethsémani il s’est agi de vouloir « vouloir », Jésus montre que cela ne va pas de soi …. Il n’y a pas de plus grande humilité que de se remettre sans cesse en cause soi-même …. C’est pourquoi TU préfères notre marche syncopée faite de chutes et de relèvements contrits.  …. Sans aucun  rapport avec l’Église institutionnelle autre que les sacrements, que peut-on ? D’un autre côté l’Église mystique demeure le fondement universel de l’Église institutionnelle ….

25/03/12 esprits ….

Nous avons deux esprits en nous. Un esprit du Bien qui nous pousse aux choses du Ciel et un esprit du mal qui nous soufflète sans arrêt. Luttant il faut accepter cet état jusqu’à notre mort …. Nous, nous n’avons à porter que les offenses des autres, TOI en plus tu as les nôtres ….

25/03/12 note du 17/03/12 récrite avec Evelyne …

En effet ce website plutôt mystique que catholique traditionnel rapporterait, dans un langage à rationnaliser, la réalité du gibet humiliant plutôt que celle de la croix devenue triomphaliste au cours des ans et la réalité de la morale-spirituelle fondamentale qui devrait être commune et nécessaire à toutes les religions sans exception, en même temps qu’indispensable à la concrétisation de l’avenir des sciences appelées éventuellement à rejoindre le mode religieux. Une question résume tout :

Le juif Jésus-Christ, dont l’essentiel de la vie et de la mort est connu par tous (prophète né dans une mangeoire  d’animaux et mort sur un poteau de torture), osant prendre la place d’un Dieu Lui-même sensible, n’a-t-il pas voulu, AVANT TOUTES CHOSES, signifier Son humilité indiquant la douceur des fondements de la Vie Éternelle ? (Il faut ajouter que les Chrétiens croient à la Divinité effective et à la résurrection des morts de Jésus-Christ.)

Cette question n’a rien d’évident en soi. Car il faut comprendre que le génie de l’homme Jésus-Christ, voulant s’intégrer radicalement à la nature du Dieu Unique d’Abraham, n’a pas seulement désiré ACCOMPLIR une religion dans l’optique de celle d’Israël, aussi parfaite serait-elle, mais parachever TOUTES les religions et même sous ce rapport les non-religions.

Enfin par cette radicalité délibérée de la nature Divine d’un être humain, qui se dit Messie Universel, on voit que luttant contre lui-même pour accomplir son propre enseignement aux heures de son agonie prémonitoire (qui alla jusqu’à la douleur inconnue d’exsudation de sang sur la terre de Gethsémani), il s’agirait de la révélation et de la représentation d’une humiliation prodigieuse de Dieu – ou Origine de la Vie -  qui n’hésite pas pour interpeller notre autosuffisance à se remettre  en question <Lui ou Elle-Même > volontairement.

26/03/12 libertés ….

Nous devons accepter de nous considérer comme des libertés ajustées au néant pour sous la peine entrer dans Celle de l’ÊTRE Éternel. Telle est la vocation ici-bas de chaque personnalité …. Mais Dieu ne préfère-t-Il pas notre péché et ingratitude constante pour que juste vraiment contrits Son humble Miséricorde puisse agir ? Toutefois il faut craindre le jugement du mystère de notre liberté, car c’est là certainement une conjoncture redoutable entre toutes …. Nous sommes encore trop petits pour monter sur la croix mais pas avec St. Joseph dont nous soupçonnons à peine le degré de sainteté où Tu l’as amené, pour veiller et prier par Toi ….

27/03/12 marcher …

Marcher jusqu’au bout, sans se faire d’illusion sur soi, mouture continuelle de péchés, raclure spirituelle de l’humanité, petit des petits, tout juste bon à être mis sans cesse à la poubelle ….  Mais TOI, de Ta Toute Puissance, TU descends jusqu’en pratique bien au-dessous tout cela.  Nous, cependant, ne pouvons pas aller jusque Là et devons  nous contenter d’en être touchés …. âme fade et sans saveur, rebut de tout ce qu’on peut imaginer, pourtant sous la miséricorde …. pire qu’aucune créature, garde nous de nous-même comme la prunelle même de Tes yeux …. Ce n’est certes pas agréable de se voir dans la Vérité mais nécessaire à la fin des temps …. Ne pas avoir peur donc de regarder notre hypocrisie pour l’offrir contrite au pardon Divin ….

28/03/12 St. Joseph ….

St. Joseph était sûrement un homme du commun, dont aime à s’entourer le Verbe, probablement déjà marié auparavant  avant d’adopter à la demande de prêtres, sous couvert d’un nouveau mariage utilitaire la jeune atypique Marie dont on ne savait que faire car avec respect on devait la voir fréquemment en agonie, même sanglante, pour les péchés d’Israël ….

29/11/12 amour ….

Celui qui aime en esprit et en vérité se hait lui-même et ne vit que de souffrance. Comparons   …. Car si TON amour est sur nous, il n’a pas d’autre raison que l’humilité. Humilions-nous !  Ainsi Jésus-Christ, Messie Universel, n’est pas venu accomplir seulement l’amour Biblique Juif dont le fondement est l’humilité Divine mais amener toutes les religions à ce fondement ….

30/03/12 simplicité ….

Embrasser la simplicité rédemptrice de la Sainte Famille, douloureuse en la joie surnaturelle …. Merci, Seigneur pour ces rares âmes à travers le monde actuel qui T’aiment totalement dans la souffrance libératoire du néant devant laquelle la condition humaine doit se taire …. C’est pourtant Jésus-Christ qui triomphe en nous par Sa victoire sur Lui-Même en déréliction.   …. Créés en »apparence » de l’ÊTRE, simple image, nous croyons « être » par autosuffisance ….

31/03/12 leitmotiv ….

…. Comprenant que c’est la condition pour aller à l’Être, il faut au moins chercher à désirer …. Mais c’est l’humilité d’un Dieu qui descends jusqu’à l’extrême qui veut nous y inciter …. Avec St. Joseph nous avons la livraison Divine de la vie cachée de Jésus et celle de Marie qui emplit notre abjection spirituelle, d’autant plus grande que nous recevons des grâces sans prix …. Ainsi nous voulions aller à TOI et c’est TOI qui viens à nous. Comment assez remercier ? ….

 

 Avril 2012

01/04/12 vie …

Vie cachée ou vie publique, Jésus le Messie n’a qu’un seul combat : livraison de la liberté en humiliation Divine jusqu’au gibet vivificateur pour entrer dans l’ÊTRE notre refus de l’ÊTRE  …. Pour moi Chrétien, quand bien même je connaîtrais tous les secrets des Cieux, si je n’ai pas la Charité je ne suis rien. Pour moi, Juif, quand bien même les Cieux s’ouvriraient pour moi, si je ne pratique pas la Loi, je n’existe pas. Pour moi Musulman quand même il n’y aurait plus de secrets aux Cieux, si je n’Adore pas que serais-je ? Pour moi Indien quand bien même tous les secrets des dieux me seraient découverts, si je ne vis pas la Tolérance je serai aveugle. Pour moi Chinois quand bien même tous les secrets de la Sagesse infinie me seraient dévoilés, si j’ignore la Componction je ne serai qu’un fou. Etc. … Ainsi nous référer à l’humilité Unique ….

02/04/12 vocation …

La vocation humaine est simple : obtenir par un peu de souffrance qui arrache au néant, la vie Éternelle de l’ÊTRE. Les élus sont ceux en en ayant vive conscience qui souffrent pour les autres …. Il n’y a pas d’humilité sans humiliation. Brandissons-en le tranchant Divin du  juif Jésus …. Nous n’avons du reste en face de nous qu’une armée de fantômes physiques dont le nôtre …. Car nous sommes les chevaliers d’agonie victorieuse en triomphe de l’ÊTRE sur le néant …. Le néant ou péché est donc l’autosuffisance spirituelle débordant en morale et matérielle ….

03/04/12 quand même …

Quand bien même une âme gagnerait l’humanité à la Vérité, si elle se perd elle-même, quel profit ? Donc avec Joseph et Marie ne vouloir désirer que le gibet du Christ Jésus Messie universel. …. Ce n’est pas évident comme le confirme l’odyssée de l’âme du Christ contre elle-même …. Autrement dit Tu nous donnes de Te voir là T’arracher Toi-même à l’emprise du néant ….

04/04/12 si dure …

St. Joseph était, comme nous majoritairement, d’une nature trop faible pour pouvoir partager la si dure mission évangélique de Jésus-Christ, que même maintenant de très rares âmes peuvent assumer. Il n’en a pas moins vécu la plénitude avec son enfant et Marie. Il serait en effet étonnant  qu’un tel Fils n’ait pas comblé son père adoptif, pour en conforter la foi, de dons merveilleux, y compris ceux dont des évangiles apocryphes se sont faits un faible écho …. Communier aux bouchées de pain offertes de Lui-même par le jeune Jésus à son paternel  …. Avec Joseph nous avons donc à amener à maturité le Révélateur de l’humilité de Dieu ….

05/04/12 victoire nodale ….

Que l’amère victoire nodale de Dieu sur Dieu soit toujours présente à notre âme fidèle ….. Ainsi il est descendu jusqu’à l’extrême ignominie spirituelle pour l’extrême espérance contrite …. Aussi nous brandissons le gibet de Jésus-Christ, Sa Mère au pied, devant toutes les nations …. survie matérielle et survie éternelle s’embrassant en réponse à l’humilité Divine signifiée ….

06/04/12 pastorale ….

Comment une pastorale aussi rude que celle employée ici peut prétendre réunir l’humanité ? C’est qu’il s’agit de son fondement direct que  personne ne peut atteindre que par une voie religieuse développée, soit d’héritage, soit de choix, mais dont la pratique régulière est nécessaire …. Censurant Moïse, l’humble des humbles, pour avoir frappé deux fois au lieu d’une le rocher de Meriba par manque de foi, Dieu dévoile Son humilité dans le Messie Juif Jésus-Christ …. De quelque côté qu’on se tourne on ne voit en soi qu’orgueil et violence*. Tendre au Messie ….

(* autrement dit : autosuffisance hypocrite)

07/04/12 Dieu Seul …

Dieu Seul peut révéler une telle humilité. C’est pourquoi nous croyons que le Messie est Dieu.  Nous soumettre à la royauté cachée de la Sainte Famille au cœur rédempteur du gibet Saint ….

08/04/12 arme …

Le Christ Jésus, Messie révélant la Vérité de Dieu, Origine de la Vie Éternelle, nous donne l’arme-contre-Nous-mêmes dont nous avons à percer le flan de l’ennemi du genre humain …. Arme de Son Agonie infinie derrière laquelle nous avons à veiller et prier pour nous cacher ….

09/04/12 garde ….

Même aux jours de fête ne pas abaisser la garde car notre repos et notre gloire sont aux Cieux …. Où irions-nous nous humilier sinon dans Son humiliation, joug doux et fardeau léger …..

10/04/12 rien ….

Absolument rien…. Car l’ÊTRE qui est TOUT dans Sa pauvreté ne peut permettre que Lui …. Toute souffrance est pauvreté. Elle est donc nécessaire pour du libre-néant devenir ÊTRE .  Derrière l’arme inébranlable du Christ Jésus Messie nous allons  en marche syncopée fidèle ….

11/04/12 infimes ….

Les infimes peines comme les infimes joies offertes sont d’un grand prix pour les tout petits ….

12/04/12 quarante ….

Quarante jours de Pâques qui changent tout sans modifier la question essentielle à l’unité …. TOI, Tu as l’ÊTRE et Tu Te fais rien dans la joie surnaturelle et la douleur naturelle infinie …. Mais il faut toujours commencer et recommencer en comptant sur la seule fidélité Divine …. C’est le sang de Tes agonies qui nous amène à embrasser librement le gibet vivificateur …. La haine due à cette nature qui jusque dans les choses saintes cherche son autosuffisance !  …. Nous sommes pourtant préférés pécheurs et ingrats pour prêter le flanc à TA Miséricorde …. La première question universelle posée qui doit amener le monde au ferment du Christ Jésus Messie mérite la joie amère de la certitude qui était la Sienne au moment de Sa Passion ….

13/04/12 récalcitrant ….

Le cheval est récalcitrant. Car on voudrait bien d’un rappel discret de l’humilité qui n’engagerait de fait à rien. Mais proposer en premier celle de Dieu Lui-même ce serait alors l’humiliation de la race humaine que le Christ Jésus n’hésite pas à déclarer toute entière « adultère et pervertie »....  Il n’y a pas  d’humilité sans humiliation, au moins intérieure, et bien que cette dernière soit douce elle n’en reste pas moins le problème principal …. Liés avec Dieu nous nous humilions donc, Lui pour notre salut, nous contrits de nos fautes   ….

14/04/12 source et finalité unique …

Ainsi le Christ Jésus Messie signifie par sa vie avant toutes choses l’humiliation infinie de Dieu, contrepartie de Son humilité. En effet rien n’est plus contraire à la nature humaine que l’humiliation à laquelle nous sommes appelés de cette façon à souscrire. Et cela au moins depuis 7000 ans lorsqu’un couple humain privilégié, arrivé à maturité sociale et intellectuelle, aurait reçu l’onction mystique, appelée par la Bible "paradis terrestre", créant spirituellement la nature. Au lieu d’en accepter la condition d’humilité pour la transmettre à l’humanité entière on sait ce qu’il en a été. Jésus-Christ Messie fait donc remarquer que le joug intérieur de cette humiliation est doux et son fardeau léger. La voie de l’Amour spécifique aux Chrétiens, enseignée conjointement, naît et retourne de là, comme Mahomet enseignant l’Adoration, Moïse l’Obéissance, Bouddha la Compassion, Gandhi la Tolérance, Lao Tseu et Confucius la Componction, etc… Mais toutes les âmes  n’ont que la même source et finalité unique, vraie et Divine.  Aussi l’hydre à combattre, l’ennemi de tout bien ne se cherche pas ailleurs qu’en nous-même …. Dieu ayant eu à lutter contre Lui-Même (comme le Messie Jésus-Christ le confirme à l’agonie d’avant son supplice), qu’il y a-t-il d’étonnant d’avoir à le faire à notre échelon? …. Mais notre orgueil est trop violent pour que nous soyons autre chose que pécheurs pardonnés ….

15/04/12 utile ….

Notre peine unie au libre gibet rédempteur, Marie présente, est plus utile à une universalisation que toute autre chose …. Le Messianisme du Christ Jésus est donc venu nous montrer ce que nous devons faire, dans toutes religions, de notre autosuffisance irréductible: l’offrir à l’Autodépendance  Divine ….

16/04/12 fait fuir ….

Oui, le fondement de toutes choses qui fait fuir tous les êtres humains sans exception, est la révélation prioritaire faite par le Messianisme de Jésus-Christ de l’autodépendance ou humilité et douceur de Dieu, donc de son humiliation sensible temporelle. Telle est l’opposition naturelle de l’homme sur ce point que personne ne peut y accéder sans emprunter une voie religieuse conséquente principale quelle qu’elle soit: dont l’amour pour le chrétien que je suis, ou une autre voie selon la culture ou le choix de chacun. Quant à moi je n’aurais jamais eu seulement la pensée de cerner ce fondement d’une manière autonome sans de vives intuitions insolites et une foi catholique vigoureuse développées en un demi-siècle de  dures recherches …. Il y a en effet, dans sa voie propre, trois manières de reconnaitre l’humilité Divine. La première, du tout petit nombre, l’embrassera mystiquement et en donnera le témoignage. La seconde, s’y laissera porter par le sentiment religieux du témoignage précédent. La troisième, considèrera les raisons de le faire et s’y soumettrait par mimétisme …. Du reste comme on est loin d’aimer surnaturellement et sans confusion ce qui est désagréable, assuré pourtant de sa transformation Éternelle…. C’était le combat incessant, via l’amour, des effets de la doctrine du docteur de l’Église, la petite Thérèse de l’Enfant Jésus ….

17/04/12 Merveille ….

Merveille que cette gestation des âmes, que cet univers temporel qui engendre l’Éternité ! …. Bien que la nature n’y trouve son compte qu’après coup, il nous faut aimer surnaturellement.  Ne vouloir donc que le gibet géniteur, confirmé librement au jardin des oliviers précédant …. Compte tenu de son intensité, ce qui rend la souffrance insoutenable à la nature est avant tout l’humiliation qu’elle sécrète. Il y a des théologiens de la joie de Dieu ne pouvant se renier, d’autres pour la kénose de sa souffrance s’abaissant. Le Christ Jésus n’a-t-il pas joint les deux à Gethsémani, remettant Dieu en cause par lui-même dans une agonie humiliante, insoutenable humainement, pour pouvoir subir librement le calvaire dans la joie surnaturelle du salut ? …. 

18/04/12 combat ….

Ne pas se tromper de combat. Ne chercher à la pointe de l’épée que soi-même. C’est le cœur de l’hydre. Dieu Lui-Même dans son humble lutte contre Lui-Même nous élève à la victoire …. Et la victoire est cette marche syncopée humiliante, toujours recommencée, mais fidèle à la Toute Puissance immuable de Miséricorde Divine confirmée par la déréliction de Jésus-Christ …. Mais vraiment ce qui est désagréable, est bien désagréable jusqu’à en sourire même jaune ….

19/04/12 Livre ….

Le livre de Fabrice Hadjadj « la foi des démons » fait ma joie et en même temps avive ma peine. En effet ne m’est-il pas donné, tout au moins virtuellement, de travailler dans le sens de la glorification terrestre du Christ Jésus pour de nouvelles fêtes des Rameaux cette fois universelles qui selon cet écrivain, et je ne peux m’empêcher de le penser, rendraient plus exigeante une véritable union à Dieu. Aussi il y faut ma certitude que la fin des temps arrive à sa concrétisation par le biais ultime des sciences profanes mettant à nu le cœur total de l’humanité, moi-même, protégé par la Vierge Marie, n’étant qu’insignifiance et incapacité ….

20/04/12 Saint ….

L’humiliation d’un Dieu trois fois Saint fait embrasser son joug doux et son fardeau léger ….

21/04/12 nature ….

La nature humaine temporelle est une nature angélique cachée qui a ici-bas, dans sa grossièreté humiliante, à choisir pour l’Éternité l’humilité de l’ÊTRE Tout Puissant …. Ramener les intégristes extrêmes au sein de l’Église Catholique la replace au rang de religion commune possédant ces derniers, parfois il est vrai aussi meurtriers corporellement. Mais cela permet d’être à égalité et sur le même pied que toutes les religions et par là même, a contrario, promouvoir  le rassemblement général autour de Jésus-Christ suggéré ici. Quant à moi, ni progressiste ni intégriste, je suis dans l’instant contradictoire mouvant et fixe de la vie de foi.

22/04/12 les petits ….

L’orgueil nous rapetisse. Nous sommes « les petits ». Sa conscience contrite nous grandit …. Les calculs sordides de chaque instant nous amoindrissent. Leur contrition sincère nous élève .... Mais dans le dédale de la sincérité charnelle nous avons à craindre la libre vérité octroyée, l’indicibilité de souffrances permettant seule alors de s’appliquer vraiment  le mot éminent …. Le tirage d’air doit préexister avant le foyer, comme l’humilité Divine avant toute voie de foi ….

23/04/12 libre ….

L’exsudation de sang humiliante recueillie par Marie prépare à la libre offrande vivificatrice.  Est-ce que pourtant la « chrétienté » œcuménique et interreligieuse dont il a été si difficile ici de suggérer de véritables conditions ne serait que « chair virtualisée par un esprit mondain »  ? …. (cf. Fabrice Hadjadj « la foi des démons » p.47 ou bien aussi « un risque à courir » p.202)  ?....

25/04/12 constat ….

Bien qu’isolés sur le web, envoyés comme brebis au milieu des loups qui ont donc à cohabiter ….

26/04/12 chrétienté ….

La chrétienté « multiconfessionnelle » annoncée ne peut donc s’inviter que par notre livraison cédée par Dieu seul, selon notre demande dans la clarté radieuse comme dans la cruelle nuit …. Pour nous Chrétiens primitifs cette voie de l’humilité Divine Messianique est l’Amour ….

27/04/12 signe ….

Le signe de Gloire de la fin des temps sera encore celui du gibet de Jésus-Christ alors que nous, nous n’avons à offrir que notre lâcheté qui il est vrai fait la vie de l’humble Miséricorde  …. Seigneur, prends pitié de notre abomination. La mienne d’abord, Celle de la France après  !…. Ce qui nous fait vivre intimement est une eau rosée de sang de tous les cœurs meurtris ….

28/04/12 comprenons bien …..

Comprenons bien. Lorsque Jésus-Christ, Messie universel, constate que la race humaine toute entière, du plus saint au plus criminel (le mystère de la liberté restant entier), est une « génération adultère et pervertie », ce n’est pas seulement de sensualité qu’il s’agit, bien que cela soit aussi, mais surtout de spiritualité. Qui, en effet, peut nier qu’il n’est pas prisonnier dans sa pensée d’autosuffisance ? … Et que par conséquent  nous n’avons d’autre ressource, si on veut être dans la vérité, que de nous en humilier dans l’humble et infinie Miséricorde Divine. L’autosuffisance nous rapetisse. Sa contrition nous grandit jusque dans l’Éternité. Nous refuser d’en souffrir, quelle abjection ! Çà peut être la mienne. Revenir aux cœurs enserrés du gibet …. Mais est-ce donc à moi, qui ne suis qu’orgueil et infatuation, de poser à mes frères Chrétiens d’abord,  la question de la prévenance d’un humble fondement Divin démontré par le Messianisme universel de Jésus-Christ pour la voie de l’amour qu’IL enseigne et ensuite de même au monde entier pour toutes les autres voies ? Car la réponse en retour n’exigerait-elle pas d’aller plus loin dans la vérité que de se suffire d’une humilité de pacotille, une nôtre ? ….

29/04/12 expression …

Tout est expression de Dieu. Même ce qu’il ne faut pas à condition de ne pas le falloir …. C’est pourquoi, nous, les « rapetissés » avons tant à nous humilier avec Jésus à Gethsémani …. Mais pour être entendu ici, tenant du miracle, il y faudrait l’accord inouï et concordant de trois composants :… celui du Magistère, celui des Sciences, celui de la Mondialisation …..

30/04/12 ressuscité ….

Jésus ressuscité a toutes les caractéristiques d’un esprit : surgissement, revêtement, forme, fluidité, ….. mais qui a acquis le droit à la transsubstantiation de la matière : chair, os, mangé, touché, ….. de la façon dont des saints plus tard pourront le confirmer dans ce qu’on appellera seulement « des apparitions ». C’est l’état même de nos prérogatives définitives d’Éternité … Pourquoi le monde, même pécheur, doit se serrer autour du Messie Christ Jésus ? La raison concrète en est premièrement son utilité pratique et morale mais surtout parce que pressées contre le rédempteur d’Israël beaucoup plus d’âmes y retrouveront la vie Éternelle et de ce fait prépareront aux périls redoutables  annoncés de la fin des temps proprement dite ….

 

Mai 2012

01/05/12 l’horreur de l’horreur ….

L’horreur de l’horreur, l’abomination sans nom est que le néant puisse prévaloir sur l’ÊTRE et donc que la nature humaine puisse prévaloir sur le surnaturel Divin, selon son état …. Autrement dit lutter contre « soi » et aimer l’ »être », sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que la paix du Christ, ressentie ou non, avec nos frères de combat connus ou non ….

02/05/12 en fait …

En fait il s’agirait donc ici de la vocation révélée du peuple d’Israël actuel, récupérée, espérons-le, par le Messianisme du Christ Jésus pour la soumission de la nature humaine entière, amie ou ennemie, à la glorification, temporelle d’abord, du Dieu Unique Trinitaire. Toutefois ce qui laisserait pantois  serait à tout point de vue l’insignifiance du support employé autant que son incapacité notoire. S’agit-il donc d’une simple épreuve personnelle ? …. En fait la tentation déjouée d’il y a 50 ans n’est pas forclose. Elle peut être utile à d’autres, même si elle n’est annoncée que pitoyablement dans un blog sans éclat du web moderne …..

03/05/12 contempler …

Contempler avec St. Joseph les agonies sanglantes de l’enfant Jésus et de Sa Mère Marie ….

04/05/12 qui, ….

Qui sommes-nous pour juger les chemins de la Sainte Providence, le but étant toujours la Vie Éternelle ? … Aux plaies du Christ Jésus que soient le Règne, la Puissance et la Gloire sans fin …. Car c’est à la souffrance des plus humbles que les âmes du monde entier doivent leur salut …. Chair du  pain Eucharistique par laquelle les plus misérables peuvent espérer la conversion.  Adorer La Providence depuis le premier cri de l’univers jusqu’au dernier cri de son humanité ….

0505/12 espérons …

De notre orgueil et violence continuels, espérons en Christ pouvoir nous humilier sans cesse …. C’est là notre seule humilité possible, espérant recevoir celle Infinie Divine et y répondre …. Ainsi donc plonger dans l’humble joie surnaturelle jusque nos peines les plus insidieuses ….

06/02/12 sourire …

Sourire d’enfant à La Providence Universelle suggérant l’histoire de la temporalité rachetée.  La dure amertume à la bouche et la joie brûlante au cœur, en aimer le contraste jusqu’aux fins ….

07/05/12 Si …

Si donc, comme il m’a été laissé entendre il y a un  demi-siècle déjà, il était vrai que la foi religieuse devait être littéralement « livrée » à l’humanité entière par le truchement des sciences profanes, le questionnement souligné dans ce blog f-v-m.net  serait plus que jamais d’actualité. Pour l’instant à part des avancées d’avant-garde et une certaine ambiance dans ce secteur rien n’indique encore une telle véracité qui bouleverserait les donnes spirituelles habituelles. Mais cela peut aussi bien arriver comme un coup de tonnerre inattendu. Toujours est-il que pour nous catholiques qui croyons caritas in veritate « ET » veritate in caritas il n’y a pas lieu d’éluder la question. Nous savons la lutte à  entreprendre qui est sans fin ici-bas ….

08/05/12 ainsi donc ….

Ainsi donc , d’après ce qu’il m’aurait été donné d’entrevoir, est-ce 8 milliards de croyants et une poignée de fidèles que désire La Providence ?.... ou plutôt rassembler davantage et plus profondément en Son Centre Sensible humble et doux l’ensemble des âmes ? Et cela même si les sciences profanes, mises à contribution à cet effet, ne sont appelées qu’à la foi d’un Dieu impersonnel, ce pourquoi elles peuvent à notre plus grand dam s’inverser dramatiquement …. Mais l’amertume infinie à la bouche de Jésus-Christ joint au cœur la joie sans mesure du salut …. Et si trop petits nous ne pouvons monter au gibet Saint, nous devons l’embrasser en vérité …. En l’Eucharistie, avec Marie le jour de l’Annonciation s’humilier de l’humiliation Divine ….

09/05/12 après …

Après celle de Jésus-Christ, il n’y a pas d’âme qui ait eu davantage à lutter contre elle-même que celle de la Vierge Marie. S’humiliant de l’humiliation de Dieu elle portait tous nos péchés …. Qui en dehors d’elle en effet peut autrement donner au monde d’accepter l’humilité infinie Souveraine Divine signifiée par toute la vie, l’enseignement et la mort revivifiée de Son Fils? ….

10/05/12 Qui ?

Qui donc peut planter au cœur de l’homme la question de la fin des temps et nous amener à y répondre droitement ? Sinon cette "youpine" Marie, Mère du Messie, Vierge annoncée depuis la Genèse accidentée, et qui accepte de prendre la responsabilité des péchés du monde entier, en s’humiliant de l’humiliation de Dieu dans le cours de toute sa vie fécondée de l’Esprit Saint? Il n’est jamais trop tard pour travailler en esprit et vérité à la gestation d’Éternité, étant sûrs qu’ici-bas être emmenés au Paradis c’est une épreuve et en enfer c’est pour nous en retirer ….

11/05/12 Chrétiens …

Pour nous Chrétiens comment parler d’autre chose que de l’ »amour » ? Pourtant il nous faut pour l’unité du monde entier avoir le courage d’oser parler d’abord de son fondement universel. Mais comment celui qui ne sait pas même s’exprimer et qui a en lui le contraire de ce fondement peut-il en avoir l’audace et comment de toute façon pourrait-il être entendu ? Le gibet du Christ Jésus, librement préparé pendant 33 ans, nous le permet et nous l’ordonne sans hésiter.  L’humilité Divine concerne en priorité aussi bien l’amour que toutes les autres voies saintes …. Ainsi seuls sont aptes à l’holocauste ceux qui reçoivent le don de l’humilité de Dieu, comme Thérèse de l’Enfant Jésus osant dire au temps marqué : « je crois que je suis humble » ….

12/05/12 quelle ….

Quelle humiliation plus grande que celle de Dieu Trinitaire dans l’univers temporel ? Sinon plus particulièrement Son humiliation dans l’être humain spécifiquement opérée dans l’Eucharistie.  Comment y répondre chacun selon ses possibilités autrement que de s’en humilier avec la Vierge Marie, d’abord, St Joseph et les saints de toutes les religions? ….

13/05/12

S’enfoncer dans notre indignité, désirant cependant en retrancher avec la grâce de Dieu …. Fusionné à la Vierge Marie de l’Annonciation ayant voulu par Son immaculée conception l’implication des péchés du monde entier et qui s’humilie de l’humiliation de l’Esprit Saint ….

14/05/12 petit …

Si le petit d’âne qui portait Jésus au jour du rassemblement de Jérusalem avait eu un cœur qu’aurait-il pu ressentir en face de cette foule dont la majorité ne devait être là que par intérêt …. ? Grossièrement on peut dire que l’Europe est affrontée au problème de la production 30 à 40 % meilleur marché des pays émergents avec leur démographie galopante. Il en résulterait la nécessité donc de sa restructuration sociale qui en France ne serait jamais acceptée sans bouleversement brutal à moins d’une conversion religieuse dont elle semble bien éloignée…. Mais toute la vie d’ici-bas est faite pour arracher chacun à son autosuffisance de naissance ….

15/05/12 contrairement …

Si, contrairement à nous, la Vierge Marie est née exempt du péché originel, sa pure charité embrassait les conséquences de tous les péchés passés, présents et à venir. À l’incarnation du Messie elle a donc dû s’humilier plus que personne d’autre, son Fils excepté, de l’humiliation infinie générée dans l’Esprit Saint. Elle sait alors comment à notre tour nous devons nous humilier avec elle de l’humiliation transsubstantionnelle, notamment dans l’Eucharistie, de Son Fils Trinitaire en nous  qui ne sommes finalement qu’un infime point de l’Éternité Glorieuse ….

16/05/12 réalité …

Se jeter donc dans la réalité de l’humble Miséricorde sans fin, peine et joie, joie et peine conjointes pour nous arracher à l’attachement de notre autosuffisance, aussi bien dans les ténèbres que ce serait dans la lumière. Ainsi la liberté du gibet rédempteur est acquise par les continuelles victoires des agonies de la vie de Jésus- Christ comme celles de Sa Mère Marie …. Portant le poids d’intuitions lourdes, ma voie est celle de Ste. Thérèse de l’Enfant Jésus, je l'espère ….

17/05/12 il faut ajouter ….

Le juif Jésus-Christ, dont l’essentiel de la vie et de la mort est connu par tous (prophète né dans une mangeoire  d’animaux et mort sur un poteau de torture), osant prendre la place d’un Dieu Lui-même sensible, n’a-t-il pas voulu, AVANT TOUTES CHOSES, signifier Son humilité indiquant la douceur des fondements de la Vie Éternelle ? (Il faut ajouter que les Chrétiens croient à la Divinité effective et à la résurrection des morts de Jésus-Christ.)

Ce n’est pas nous qui pouvons agir mais ce que Dieu suscite en nous, suivant nos formes. Ainsi dans l’hostilité du monde, vivre de prières et de  pénitences pour obtenir chez tous une certaine disposition intérieure à s’humilier en la conservant avec soin si nous croyons l’avoir ….

18/05/12 irremplaçable …

Le rôle de l’humilité de la Vierge Marie pour accepter l’humiliation Divine est irremplaçable …. Car tous ces 50 ans de méditations, dont 12 sur internet, n’ont pas d’autre finalité que de réunir pour leur bien sous le Messianisme du Christ Jésus toutes religions, scientisme compris …. À dire vrai, le scientisme par lui-même est opposé à la foi religieuse, mais lui serait associé pour un temps, qu’on espère long et profitable aux âmes comme à l’espèce humaine  ….

19/05/12 joie ….

« L'apôtre Paul nous ordonne d'être joyeux, mais dans le Seigneur, non selon le monde. » Il ne faut donc pas confondre joie naturelle et joie surnaturelle bien que nous soyons encore liés à la première à cause de notre imperfection dont nous avons à endosser humblement le poids. Car si La Providence arrive à combler de tant de biens (matériels et/ou spirituels) les plus grands pécheurs, c’est à cause de leur extrême faiblesse, due à leur orgueil et sensualité immortifiés, afin de ne pas les blesser irrémédiablement de trop et espérer leur retournement. Ainsi Dieu a-t-il remis l’univers entier entre les mains de la Vierge Marie et de son humilité immaculée. Sans elle,  même reconnaître l’humiliation de Dieu ici-bas, nous servirait de peu …. la notion de Dieu ayant en effet à s’y faire dépendante scientifiquement et techniquement ….

20/05/12 Rameaux ….

Le jour des Rameaux, lorsque Jésus chevauchant un ânon jamais monté aux jambes encore flageolantes, supportant donc le poids d’un grand gaillard comme nous le montre le Saint Suaire, était acclamé par tout Jérusalem, il n’était pas simplement une idole momentanée mais se montrait toujours le doux et humble Messie. Aux pharisiens qui auraient voulu faire taire la multitude, il ne leur était répondu que même les pierres crieraient si elle se taisait … Ainsi est-il annoncé ici des nouveaux Rameaux, mondiaux cette fois, quelle que soit l’espèce d’ânon moderne employée, sans doute pitoyable bien que probablement d’époque mécanisée.

21/05/12 progrès ….

Mais même y travaillant, nous, Chrétiens, devons garder une certaine distance avec le progrès technique, quand même il paraîtrait nous être favorable. Car finalement  il n’est que du monde …. Car nous ne sommes que des nues-volontés libres créées à choisir entre ÊTRE et néant, souffrant de ce qui va contre notre volonté temporelle à devenir pourtant notre joie Éternelle …. Mais la Vérité entière toute simple est un homme, Jésus, par l’Esprit Saint Fils de Marie, dans ses luttes incessantes continuellement victorieuses contre Lui-même pour le libre gibet ….

22/05/12 solitude ….

Avec Jésus-Christ embrasser la joie amère des Rameaux dans la solitude des nations …. Ainsi donc travailler d’arrache-pied pour nos frères prodigues qui gaspillent leurs biens inutilement ….

23/05/12 Providence ….

La Providence lutte en nous avec la souffrance nécessaire pour entrer dans la joie Éternelle.  Mais le mystère entier de notre liberté nous fait craindre Celui qui Saint peut tuer et damner …. En effet le premier des justifiés, s’il ne se jette pas dans la Miséricorde Divine à l’heure de la mort, perdra la vie des Cieux, alors que le dernier des criminels s’il s’abandonne au dernier moment à cette Miséricorde, deviendra le premier des Bienheureux dans la vie Éternelle …. Ainsi notre liberté extérieure est-elle prisonnière des maintes contingences du panthéisme Divin alors que notre liberté intérieure reste donc toute entière principe d’élection sans fin ….

24/05/12 ici ….
L’énormité de ce qui est dit ici nécessite le réceptacle juif de l’humilité de la Vierge Marie …. Mais l’humilité n’est pas propriété. Jésus-Christ, Messie universel, la donne. On la reçoit …. Ce que Moïse l’humble des humbles à l’épreuve de Mériba n’avait pas su faire, en frappant deux fois le rocher au lieu d’une seule pour Dieu, Marie, très pure fille d’Israël, l’a réalisée. L’enfance de la Vierge Marie avait pris sur elle la puanteur du péché du monde entier et su s’humilier à recevoir le don suprême de Dieu descendant à s’incarner en elle par l’Esprit Saint du Fils Messie réparateur dont elle a pour nous et avec nous à faire l’offrande continuelle ….

25/05/12 racine …

La Vierge Marie va jusqu’à la racine de tout péché pour offrir avec nous son fils rédempteur. Jésus n’envisage pas de nouveaux Rameaux pour Lui-Même mais pour celer et donner vie.  Mais que peut être ce rassemblement hétéroclite, le nôtre parmi d’autres étant ce qu’il est ….? Si TU nous aimes jusque-là, combien plus TU aimeras ceux qui ont davantage de mérites ….

26/05/12 quoi dire ….

Quoi dire dans ce déferlement de grâces qui nous entoure, sinon en demander encore plus ? Mais sans nous tromper sur la qualité comme nous l’enseigne la judéité de la Vierge Marie …. La vie Éternelle tenant compte des « petits bonheurs que l’on se donne les uns aux autres » n’exclue pas pour autant la dogmatique qui en enseigne les véritables moyens …. Remercier pour l’humiliant panthéisme chrétien de l’univers émanant de Dieu pour notre élection Éternelle. Du reste ces grâces incessantes ne sont dues qu’à notre hideur spirituelle ….

28/05/12  répéter …

Sans cesse il faut répéter la purification infinie du sang de l’enfant Jésus offert par Sa Mère ….. Avons-nous remarqué la vulgarité du cierge, même décoré, ou de tout autre support approprié, bougie, chandelle  par rapport à la flamme sainte lumineuse et brûlante qui l’oblige …. De même en est-il pour notre laideur, prête à recevoir la langue de feu de l Esprit Saint … Mais pourquoi La Providence nous préfère-t-elle continuellement pécheur et ingrat sinon parce que nous sommes d’une nature spirituelle si orgueilleuse qu’il n’y a pas d’autre moyen de guérir …. Avec la nôtre œuvrer pour amener en esprit et vérité une seule autre âme à Jésus-Christ ….

29/05/12 nous croyons ….

Nous croyons à l’irrévocable et humble Transcendance de Dieu s’appuyant sur le Christ Jésus …. Que chercher sur terre et dans les Cieux sinon Son humble Miséricorde Toute Puissante ? ….

30/05/12 élus ….

Ceux qui deviennent des élus sont hautement responsables de la marche de leurs frères isolés ….. Le poids de notre libre attachement au néant est lourd à porter ici-bas ou au purgatoire, mais la Vierge Marie nous associe aux souffrances de son enfance en en supportant l’essence dans l’espérance du Messie universel, seul guérisseur, promis depuis des siècles à Israël …. En effet l’ÊTRE a besoin de souffrance pour arracher avec nous-mêmes notre liberté au néant ….

31/05/12 béatitude ….

Dans le sens émis précédemment de la souffrance nécessaire à l’ÊTRE pour nous arracher à la liberté du néant, elle n’est pas, à notre corps défendant évidemment, imperfection mais pure beauté. Aussi la béatitude éprouvée par des mystiques, appelée « plaie savoureuse » (« dard du séraphin » pour Ste Thérèse d’Avila) n’était-elle pas de fait fusion Trinitaire de douleur et de joie ? Ainsi n’y aurait-il pas pour les univers temporels une véritable dissociation provisoire de Dieu Lui-Même afin d’engendrer de nouvelles créatures ? Et pourquoi la béatitude des mystiques ne serait-elle pas celle du Paradis éternel ? Toutefois la Bse Angèle de Foligno à laquelle il aurait été certifié qu’elle avait expérimenté la béatitude des bienheureux du Ciel eux-mêmes, se contente-t-elle de l’appeler la face cachée de la ténèbre des ténèbres dont elle aurait été incapable de la moindre pensée. Ceci encore dit personne naturellement n’est enclin à être joyeux des multiples ennuis petits ou grands que La Providence égrène sous nos pas. Encore moins comme le dit franchement Ste Thérèse de l’Enfant Jésus à prendre délibérément la route du martyr comme certains saints généreux. Bien qu’il nous soit commandé d’être parfaits comme notre Père des Cieux est parfait, nous sommes laissés à l’humiliation du péché constant mais pour nous arracher, en réalité, avec ceux qui nous entourent, à ses entrailles profondes et originelles. La liberté extérieure n’est donc que sensation de liberté pratiquement dépendante de la marche de l’univers mais aussi en partie de notre liberté intérieure intégrale dont dépend notre intention de vie Éternelle. En effet le plus grand saint aux yeux des hommes peut n’être qu’un damné, alors que le dernier  des criminels, selon, peut devenir le premier des Bienheureux du Ciel. Se tenir à carreaux  …. Nous ne sommes pas seuls, mais liés aux fervents religieux ou laïcs  de toute religion du monde….

 

Juin 2012

01/06/12 joie-amère …

Embrasser l’humble joie-amère de la Vierge Marie qui a su recueillir les fondements du salut ….

02/06/12 prophète (Fabrice Hadjadj p.204 la foi des démons) …

Le prophète qui s’ignore écrit cependant au sujet de nouveaux Rameaux universels: « cela n’empêche pas cette vérité : votre cœur sera tout entier au Seigneur dans la mesure où le Seigneur ne sera pas qu’à votre peuple, comme votre petite propriété, mais à tous les peuples de la terre. Il ne s’agit pas de conquête ni d’annexion, mais d’humilité et d’offrande  ….» En outre juif catholique, il confirme (p.230): « [Les Juifs] sont signe d’une effraction de l’éternité dans le temps ». Le poids de son détail concret s’il est connu d’avance est bien lourd à porter. Mais l’Église possède suffisamment de religieux compétents pour en prendre la dure relève ….

03/06/05 quand …

Quand la révolte de l’orgueil blessé nous taraude, nous mettre en-dessous, espérant en Dieu …. De même avec Jésus-Christ par Marie il faut se mettre en-dessous de nous-mêmes afin de vouloir la libre souffrance d’ici dont l’ÊTRE a besoin pour nous arracher à la liberté du néant.  À St. Joseph il a été donné de savoir fixer les yeux sur ce vouloir à vouloir de Jésus et Marie ….

04/06/12 chapitre …

Comme on dit, nous n’avons pas voix au chapitre. En effet personne n’aime aller en vérité au fond des choses. Pourquoi alors cet entêtement si vivement reproché sur tous les tons ? C’est que pour nous les connaissances humaines à venir doivent être poussées jusqu’à ce fond ….. Car il est voulu en Jésus-Christ que l’humanité soit arrachée aux entrailles mêmes du péché …. Et c’est en chevauchant l’humiliante monture qu’Il doit d’abord rassembler à Lui l’univers ….

05/06/12 au cri ….

Au cri de libre victoire du gibet Tu libères cette humiliante créature des extrémités du péché.  St. Joseph nous maintient dans le saisissement de ce prix à payer par Jésus et Marie et nous montre à notre tour comment nous humilier devant un tel mystère d’humble et douce Divinité. Bénir la création de l’univers dans sa réalité de liberté Éternelle et l’effet de celle temporelle ….

06/06/12 brutalité ….

On ne se rend pas compte de la brutalité inouïe du péché originel dont tous les autres dépendent. Car en fait le monde est recouvert d’autre part de la douceur humble de la Miséricorde Divine. Et la condition de l’homme qui est de souffrir un peu ici-bas ou au purgatoire pour jouir de la béatitude Éternelle, s’en trouve plus suavement  déterminée. Mais la révélation de la vérité de Dieu ne peut être approchée directement, quoique à l’entrée de la fin des temps, elle puisse être davantage précisée, quitte à faire fuir beaucoup de monde. C’est pourquoi afin de  nous arracher à la racine même du péché originel, nous sommes laissés à nos fautes et ingratitudes continuelles pour pouvoir nous humilier sans cesse avec le Christ Jésus à l’humble Miséricorde Divine en prenant soin de l’appliquer patiemment aux autres.  Ainsi dans notre petite sphère nous ne sommes qu’orgueil et devons pourtant nous rabaisser ….

07/06/12 ne pas …

Ne pas s’attacher aux choses de ce monde, nous séparer de tout et de nous-même pour Dieu, seul L’ÊTRE à qui tout est dû. Jésus-Christ nous a montré aussi dans son combat contre Lui-même de Gethsémani que cela n’allait pas de soi, autant pour Dieu dont Il se veut la face vraie …. Ainsi la bassesse humaine extrême est portée par la puissante victoire libre de Dieu à Dieu …. Mais le problème principal de cette pastorale est qu’il faut d’abord être plus qu’énoncer  alors que les différentes voies qui en dépendent et y mènent, elles, sont amplement développées ….

08/06/12 attrait …

Jésus-Christ a donc, en figurant la réalité Divine, pris sur Lui à Gethsémani, jusqu’au sang exsudé à terre, le combat contre l’attrait irrésistible que nous avons pour les choses de ce monde et du quel Il nous avait pourtant mis profondément en garde par son enseignement …. Mais tous serrés contre Lui, malfrats ou justifiés, bénéficieront de sa douce influence pour s’unir plus profondément à Dieu malgré la menace toujours possible de dysfonctionnement  …. Certes la notation de la foi scientifique concrète annoncée ici est quelque chose d’énorme, mais celle des fondements Divins annoncés par Lui, Messie, nous est encore plus essentielle …. Du reste finalement en fin de compte c’est une question, dont personne ne veut et qui fait fuir tout le monde, croyants et incroyants, qui est posée par un homme en fin de vie dans un blog anonyme et qui pourtant doit avoir des retombées tangibles pour le futur de l’humanité ! ….

09/06/12 sans ….

Sans foi bien affermie autre que l’espérance en la Miséricorde Divine Infinie, bouffis d’orgueil, nous ne sommes en définitive probablement que seuls de notre espèce spirituelle …. De ce fait nous sommes responsables de tout le mal qui régit le monde sur toute la planète, responsables des blasphémateurs de Dieu, de la carapace des indifférents, des mal croyants ….

Lettre ouverte à Fabrice Hadjadj :

Ayan relu avec beaucoup d’attention pour la quatrième fois de suite « La foi des démons ou l’athéisme dépassé », il ressortirait que si certaines positions de foi sont traitées à la hache (« La Providence « ; pour la catastrophe de Lisbonne. « L’humilité », Ste Th. de l’Enfant Jésus dans sa déréliction se reconnaissant humble comme la Vierge Marie l’a fait. « La chair seule » comme moyen de salut ; l’Évangile nous dit : la chair ne sert à rien….) ce livre est bien prophétique. Bien sûr il m’est donné de représenter que les sciences profanes devraient s’approprier concrètement la foi religieuse d’abord pour s’unir aux religions et ensuite en s’inversant tout aussi concrètement pour détruire complètement leur foi provoquant la fin de l’univers et cela n’est évidemment pas évoqué dans le livre. De même est omis le détail  de la précision que l’Église aurait à y apporter et qu’il m’est donné de suggérer en une question. Mais le poids de cette éventualité pour l’instant ne semble de fait intéresser personne encore …..

10/06/12 intéresse-t-elle …..

Pourquoi la question concluant ce site f-v-m.net et qui y est posée clairement comme principe d’humilité par la foi en Jésus-Christ, seul Messie, soit:

Le juif Jésus-Christ, dont l’essentiel de la vie et de la mort est connu par tous (prophète né dans une mangeoire  d’animaux et mort sur un poteau de torture), osant prendre la place d’un Dieu Lui-même sensible, n’a-t-il pas voulu, AVANT TOUTES CHOSES, signifier Son humilité indiquant la douceur des fondements de la Vie Éternelle ? (Il faut ajouter que les Chrétiens croient à la Divinité effective et à la résurrection des morts de Jésus-Christ.)

…intéresse-t-elle, en même temps que toutes les religions, les sciences profanes réputées jusqu’à ce jour sans morale ? …… Parce qu’elles devraient dans leurs recherches de possession concrète de l’univers arriver à appréhender la « réalité du surnaturel » pour la réalisation fabuleuse de ce que les sciences physiques pourraient donc appeler le » moteur à ion intégral ». Ceci paraît pour l’instant de l’ordre du mythe ; pour moi il n’en est rien. Et cette réalisation s’ouvrirait sur un double choix. Ou se rendre techniquement dépendant de la réalité surnaturelle qu’on peut qualifier d’ordre Divin et par conséquent répondre moralement à la question posée par une attitude d’humilité véritable qui répandra sa douceur, malgré les aléas possibles, sur toute la société humaine. Ou s’approprier de la même façon cette finalité mais orgueilleusement et répandre sa brutalité, malgré des délais possibles, sur le monde entier et ainsi être amené à une destruction finale dans de terribles convulsions. Mais n’avons-nous pas en conscience la vilénie de notre orgueil viscéral pour nous humilier en Jésus-Christ  ?....

11/06/12 S’arrache …..

Monté sur un ânon jamais utilisé, Jésus TU T’arraches à l’Eucharistie pour Te livrer de nouveau à l’homme et nous habiter entièrement …. Ainsi les pays émergents travaillent donc d’arrache-pied, sans salaire minimum, sans grève, sans protection sociale ou à peine sanitaire et engrangent ainsi les capitaux. En face le seul moyen de conserver nos acquis sociaux serait de leur rendre leur réelle origine d’humble fondement religieux et non de combat de société …. Il faut embrasser l’humiliation douloureuse et joyeuse de Dieu effaçant nos fautes constantes …. Aussi la foi livrée entre les mains des connaissances humaines quel autre fond à venir ? ....

12/06/12 maintenant …

Maintenant tout est dit de ce qu’il a été donné de dire. C’est énorme pour la clarté du futur ….

13/06/12 pousser ….

Pousser l’écosse de la prophétie sans œuvre, comme le pénitent Hindou avance sa charge ….

14/06/12 Toute Puissance ….

Mais dans Son humilité il faut aussi craindre la Toute Puissance de Dieu qui nous rend libre : La restructuration intégrale de la lumière sur laquelle tout repose serait employée en technique …. Avec la Vierge Marie, se mettre en-dessous de nous-mêmes, pour accueillir Son Saint Fils ….

15/06/12 état …

Notre état de pécheur constant mais contrit représente mieux aux yeux de Jésus-Christ rédempteur l’état général des hommes dont Il est le Messie pour nous en retirer la honte …. Dans la vie spirituelle l’ivraie peut se transformer en blé et le blé ne devenir en fait qu’ivraie ….. Ici-bas la liberté véritable s’exerce dans la souffrance et très peu dans la jouissance ….. En effet l’esclavage de l’orgueil ne peut s’empêcher de s’infiltrer par tous les pores de la peau …. L’Église est péché. Le Christ Jésus, Saint des Saints, s’y incarne. De ce fait Elle est Sainte ….

16/06/12 exécutable ….

Contempler la Vierge Marie agonisante à l’annonce de l’incarnation du Messie juif exécutable …. Peut-être n’avons-nous pas d’humilité, néanmoins donnons notre humiliation intérieure ….

17/06/12 dépendance ….

Ainsi les sciences physiques seraient amenées à la question morale de la dépendance Divine …. Avec la Vierge Marie, avec Ta Grâce, comme Tu voudras et de la manière que Tu voudras ….

18/06/12 au cœur ….

Au cœur de la fusion Jésus-Marie, la goutte d’eau à donner au monde qui en a tant besoin …. Sainte Faustine Kowalska et sœur Josefa Menendez ont reçu le même message mais sœur Josefa sous une forme plus sociale, appuyant la façon dont nous devons accueillir la Miséricorde Divine …..

19/06/12 véritable ….

Nous ne possédons que l’humble Miséricorde Divine par la véritable humiliation intérieure …. Pour nous l’apprendre Jésus et Marie ont combattu contre eux-mêmes jusqu’au sang …. Toute religion droite est interpellée de l’humiliation Divine en Jésus-Christ pour y répondre ….

20/06/12 lutte …

L’humiliante lutte sanglante, représentant Dieu,  de l’homme Jésus contre Lui-même pour concrétiser son enseignement de renoncement, nous unit et nous emporte dans sa victoire …. La Providence, d’union Jésus-Marie, saura agir sur un terrain aussi mal disposé que nous …. Ainsi jusqu’à présent il y avait dans l’Église du blé et de l’ivraie, de même dans le monde. Tout doit être rassemblé sous la houlette de Jésus-Christ de sorte que à la fin des temps ici-bas il ne reste à Dieu que les élus, c’est-à-dire ceux qui travaillent en vérité au salut des âmes ….

21/06/12 perfection ….

La perfection Divine humiliée s’unit en Jésus-Christ à la pire abjection humaine contrite ….. Se vouloir dépendant de l’Origine-de-la-vie ou vouloir se l’approprier, essence de la question ….

22/06/12 qui donc ….

Qui donc peut se soumettre à la prophétie d’ici: Dieu se remettant aux mains des hommes ? …. Qui donc peut nous amener à l’accepter comme il faut, sinon la Vierge Marie Elle-même ? …. Qui donc peut appréhender un tel abaissement devant l’ignominie spirituelle humaine ? …. Aussi l’unité Jésus-Marie projette la joie pure, de sa déréliction, sur chacun d’entre nous ….

23/06/12 se répéter ….

Se répéter souvent : « plus tu souffres plus tu sers », pour aux extrêmes se mortifier dans les joies et s’encourager dans les peines. C’est la vérité de la condition humaine, peu reconnue. Ne pas savoir où reposer la tête sinon à la déréliction joyeuse de Ton Incarnation et  Passion vivificatrice, en offrant les petites choses de notre taille minuscule sans cesse mise en question  …. La prophétie d’ici n’est donc qu’une éventualité scientifique avec sa question théologique  ….

24/06/12 extravagante ….

À cette extravagante proposition d’ici, offrir l’humble parthénogénèse de la Vierge juive Marie de sorte que par le saint gibet qui s’en suit nous soyons attachés désormais au Ciel …. En effet il est complètement ahurissant que la notion même de Dieu puisse être accaparée par les sciences humaines, jusque concrètement dans un engin technique précis et de plus ambivalent de sorte que nous ayons à y répondre moralement. En ce fol cas, déjà approché par des mathématiciens d’avant-garde, la question du Messianisme de Jésus-Christ habite unique ….

25/06/12 êtes-vous …

Êtes-vous donc déjà morts ? Faites-vous partie de ces cadavres ambulants qui encombrent le monde ? Pourquoi vous taisez-vous ? C’est vrai que le support écrit d’internet a moins d’impact qu’un autre, mais aussi de ce fait laisse plus libre. Donc si l’hypothèse invraisemblable qui nous a été proposée n’est pas encore pratiquement vérifiée, elle n’en est pas moins déjà plausible mathématiquement. Mais la préemption de cette notion de Dieu, Origine de la vie,  deviendrait alors une réalité concrète pour le genre humain. Devant une telle proposition ne doit-on pas répondre en conscience par un abaissement intérieur vrai? Comment le matérialiserons-nous autrement que par la pratique religieuse qui nous est offerte en répondant ainsi à la signification profonde que pose la question de Jésus-Christ? Ce n’est du reste pas à cet infirme spirituel à l’annoncer plus avant. Tout est dit, tout accompli ….

26/06/12 blessures …

Ses blessures de la tête, des poignets et des pieds maintiennent unies à celle du cœur de Marie si nécessaire à la faiblesse due à l’orgueil des âmes, dépassant l’inimaginable. À défaut il faut préparer aux derniers confesseurs du Christ Jésus d’être sur de robustes jambes de pénitence …. Un petit chien à qui serait mis un collier antipuce expérimental, s’en vanterait-il ? Ainsi nous est demandée, contre l’autosuffisance originelle, l’humiliation sainte suivie et pratiquée …. Nous ressourcer donc sans cesse au pain d’humiliation Divine offert à chaque instant. Ne pouvant peut-être pas avoir d’humilité, nous devons toujours nous en humilier en l’espérant ….

27/06/12 écrire …

S’il m’a été donné d’écrire une question, ce n’est pas à moi de la poser sur la table du monde ….

28/06/12 seule …

Seule l’humiliation est insupportable aux hommes. Jésus-Christ Lui l’a magnifiée en Dieu ….. Et la douleur elle-même ne serait-elle pas le bonheur qu’on se croit dû, simplement bafoué ? Ainsi la vérité crûment dite fait fuir mais l’évolution des connaissances à venir le nécessite …. Néanmoins sa prise de conscience est mesurée selon les justes disponibilités de chacun ….. L’univers centré en un point est vraiment le bas-rendu d’une Toute Puissance Divine  ….. Aussi nous pouvons saisir l’Église entière et le monde même encore qu’ils ne suivent pas….

29/06/12 ne pas ….

Ne pas se préoccuper de notre humilité mais de l’humiliation si douloureuse de Jésus homme  ….

30/06/12 Messie Divin ….

En Avril 2007 le Pape Benoît XVI a confirmé : «l'option de la priorité de la raison créatrice au début de tout et principe de tout». Il a ainsi rejeté la seconde option possible, celle de «la priorité de l'irrationnel selon laquelle tout ce qui fonctionne sur la terre et dans nos vies serait seulement occasionnel et un produit de l'irrationnel et affirme que «chacun de nous est le fruit d'une pensée de Dieu»….. Cela probablement après la prise de connaissance des conclusions mathématiques de pointe. En réalité en concrétisant techniquement ces dernières les sciences physiques vont stratifier le problème et le réduire au choix unique du Messie Divin juif Jésus …..

 

Juillet 2012

01/07/12 utile ….

Les machines n’ont pas à commander à l’homme mais il se trouve qu’elles ont à l’interroger. Ainsi elles ont à le mettre en face de sa viscérale autosuffisance dont il doit avoir à s’humilier. En effet c’est à quoi l’appelle toute la vie intime du Messianisme de Jésus-Christ Trinitaire …. Il semble insensé de le rappeler face à ce que nous sommes mais il saura en être très utile ….

02/07/12 Puissance ….

Oui, cet homme acclamé par la foule et assis sur le petit d’un âne est la Puissance de Dieu ….

03/07/12 tout …

Le Christ Jésus rapportait tout au Père des Cieux et à nous, rien à Lui, alors que nous tous sans aucune exception, nous rapportons tout à nous-mêmes et devons donc nous en humilier …. Car c’est cette humiliation, à défaut de pureté inatteignable, qui nous rend son semblable …. Et l’humiliation de l’humiliation sont les peines qui abaissent notre nature malgré nous. Mais de tout ce qui existe il n’y a rien de plus incompréhensible et de plus odieux à  l’homme ….

04/07/12 toute joie …

Il faut absolument analyser l’apparence des raisons de toute joie même la plus intense, …. Contemplons la joie de Marie à la constatation temporelle de la résurrection de Son Fils ….. Du reste le Saint Suaire n’est-il pas l’instantanée photo véritable de cette résurrection ? …. Et Jésus-Christ prenant à bras le corps la plaie vive de l’humanité la révèle de fait  vivificatrice ….

05/07/12 ainsi ….

Ainsi tout l’univers est « humiliation Divine » depuis la moindre particule ou brin d’herbe jusqu’à la stratosphère en passant par les inventions humaines et surtout l’homme lui-même ….

12/07/12

Sans connexion internet depuis 8 jours, je me suis contenté de m’adresser à ma FAMILLE ….

 

06/06/12 Pourquoi ?

Donc après les mathématiques en 2007, la physique des particules aurait mis aujourd’hui enfin la main sur la particule « Divine » qui est à l’origine de la création de l’univers. Il reste maintenant à en faire l’application technique du « moteur à ion intégral » avec « les bémols » qui me sont apparus il y a 50 ans et que j’ai essayé d’exprimer ici depuis 12 ans. En effet on peut déjà se demander avec juste raison POURQUOI cette particule Divine s’est-elle développée ?

07/06/12

Chers tous ,

En panne d’internet pour plusieurs jours, je ne peux qu’envoyer un mail sans prendre connaissance de mon courrier.
Je n’ai pas pu non plus prendre connaissance du site dont l’adresse a été envoyée par Léo. Pour moi ce n’est pas très nécessaire me doutant bien qu’il s’agit en fait du compte rendu de l’analyse des collisions de particules du CERN, prévu pour moi depuis un demi siècle. Il y a encore le compte rendu des astro-physiciens, attendu cette fois pour la fin de l’année au sujet de la sonde PLANCK envoyée à la limite théorique de l’univers et qui selon moi devrait trouver l’équivalent de cette même particule Divine créatrice  de la temporalité. Celle-ci en effet est le Principe et la fin de toutes choses dont nous reconnaîtrions l’incarnation humaine dans le juif Jésus comme troisième personne de la Trinité Divine ….. N’est-ce pas ? …..

Comptant sur votre bonne volonté familiale pour avoir le courage de lire un vieux radoteur dont tout le monde se moque, mes meilleurs bisous

Papou

08/07/12 à la famille ….

Cher tous,

Je continue donc le détail de mes évocations de 1963. J’avais commencé par ce qui m’intéressait d’abord comme peintre de recherche c’est-à-dire la question technique du relief esthétique sur une surface plane appelée stéréoscopie. J’en aurais donné la solution, concrète comme vous pouvez le voir sur le site le 21/05/2004. Mais pour l’instant la technique du 3 D qui en a pris la relève ne semble pas y prêter attention d’autant plus qu’il y aurait au moins un détail à rectifier…..  Ensuite j’ai vu une définition du relief en dehors d’une surface plane, appelée hologramme, différente dans sa deuxième partie de celle connue à l’époque ….. Puis j’ai eu l’intuition d’un générateur de matière à spirale dont j’ai vu plus tard une réplique naturelle dans un coquillage, peut-être du Pacifique, qui s’amuserait avec le mouvement de sa spirale à créer de la matière synthétique sous forme de poudre jaunâtre impossible à analyser. Déjà là ont commencé à se poser pour moi des problèmes moraux. En effet si à la suite de cette création de matière à partir seulement de la lumière on pouvait envisager toutes sortes de choses éminemment positives comme de fantastiques édifices en briques de lumière, ou transformer en matière des photos en relief de personnages, la biologie risquerait de s’en emparer aussi pour je ne sais quoi…… Mais le gros problème moral qui m’est resté est bien sûr celui de l’ambivalence qui a suivi de ce que j’ai appelé d’abord l’intégrateur de Puissance ou moteur à ion intégral. Vous avez intérêt à lire correctement la biographie qui n’est pas très longue, sinon précise, du site www.f-v-m.net ou francisdelaye.nexgate.ch. Mais bien sûr vous êtes peut-être tous des êtres parfaits alors que moi je ne suis qu’un tissu de péchés continuels.

10/07/12

Cher tous,

Toujours en panne incompréhensible d’internet, ne pouvant qu’envoyer un mail sans prendre connaissance des vôtres, je continue imperturbablement :

Pourquoi je me suis arrêté au problème moral du « moteur à ion » ? C’est parce qu’il a à faire au plus profond du mystère de l’univers et donc de chacun d’entre nous quel qu’il soit.. En effet d’une part l’incroyant que non seulement les incantations religieuses ne touchent pas mais qui peuvent même l’irriter et d’autre part le croyant qui pleinement satisfait s’appuyait sur ces dernières doivent revoir leur position non plus seulement pour une survie hypothétique mais d’abord une survie très concrète. Aussi j’ai besoin d’interlocuteurs variés, mais de bonne volonté comme vous, pour arriver à exprimer cela le plus clairement et le plus délicatement possible compte tenu que la morale même scientifique affecte l’intérieur secret de l’individu.

Pouvez-vous comprendre cela ?

Bisous Papou

11/07/12 intégral …

Qu’est-ce que serait le moteur à ion intégral ?  On peut voir facilement sur internet qu’il y a toutes sortes d’essais de moteur à ion (sauf peut-être la boule à ion qui selon moi aurait  donné naissance il y a environ 10 ans aux « soucoupes volantes » dont le but aurait été très trouble). Mais toutes sans exception emploieraient un carburant connu. Le carburant du moteur à ion, intégral serait fondé sur la particule « alpha » créatrice au commencement de l’univers qui vient d’être confirmée (compte rendu de collision du CERN ) et que l’astro-physique (compte rendu de la sonde PLANCK) devrait selon moi retrouver sous forme de « particule » « omega », finalité de l’univers,  vers Décembre prochain. Il s’agirait alors de la Puissance « Divine » des religions mise à la disposition de la technique humaine. L’énergie propre, gratuite et illimitée qu’elle engendrerait permettrait à notre planète des exploits inimaginables (dessalement des eaux de mer, action sur le climat, électricité  sans limite, etc….) et ailleurs bien sûr la conquête des astres. Mais il y a un »mais » de taille. En effet s’agissant réellement de « Divinité » de Puissance, on ne peut éviter qu’il y ait un impact moral de choix chez l’homme. Ou bien accepter d’en être humblement dépendant, ou vouloir s’en détacher orgueilleusement. Les deux sont possibles aussi concrètement l’un que l’autre. Mais on peut voir la différence de comportement moral général qui attendrait l’humanité dans chacun des cas ! …. De toute façon pour nous chrétiens la particule « alpha-omega » ou Verbe Divin se serait bien incarnée en l’homme Jésus-Christ troisième personne de la Trinité Divine dont la personne du Père est inaccessible à tout concept humain ….

12/07/12 question fondamentale ….

Qu’on le veuille ou non la technique des sciences physiques pose pour lors objectivement et poserait davantage encore concrètement la question fondamentale réservée aux religions de la soumission libre au Principe de vie infini. De grâce ne soyons donc pas des avachis se crispant sur de confortables mais fausses positions de croyance ou d’incroyance. Acceptons d’être bousculés et de répondre en âme et conscience à l’évolution du monde qui est imposé ….

13/07/12 God humiliation ….

Ainsi donc Se mettant « élément alpha/omega » à notre disposition technique, Dieu concrétiserait Son humiliation vis-à-vis de l’homme. Le cœur de cette humiliation serait bien sans conteste l’homme Jésus-Christ conscient de notre péché d’autosuffisance viscéral. Le fondement moral de cette autosuffisance est une épouvante à l’intérieur de chaque individu qui n’a de cesse de s’en cacher l’humiliation par tous les moyens les plus invraisemblables. Le Christ Jésus conscient aussi de cette God humiliation nous montre comment le rejoindre ….

14/07/12 biographie …

Vous avez bien compris en lisant attentivement ma biographie que je ne suis d’aucune façon un homme de sciences mais un  homme d’intuitions vives. Ces dernières me permettent donc de confirmer que le boson de Higgs qui vient d’être mis à jour par le CERN et que la « limite de l’univers » de Planck dont la sonde de ce nom devrait donner le compte rendu en décembre prochain, seraient une seule et même entité Divine que j’appelle « élément alpha/omega). De ceci je n’ai rien vu dans la vulgarisation scientifique des médias courants qui ne peut être que ma seule source d’information. Et cet élément Divin nécessiterait une prise de conscience extrême de tous sans ambages possibles. À noter que quand le Christ Jésus est mort, la lance qui a percé son côté, d’où sont sortis l’eau et le sang, n’a fait souffrir que le cœur de Sa Mère ….

15/07/12 mon catéchisme actualisé 1

I/ DIEU créa le monde ….. et particulièrement l’homme à Son image….

            A.- DIEU CRÉA LE MONDE…..

a//DIEU, il faut dire exactement le « VERBE-DIEU » (St. Jean l’évangéliste le précise « au commencement était le Verbe et le Verbe était Dieu …..»)

b//C’est ce VERBE-DIEU créateur de l’univers (personne d’UN SEUL DIEU en trois personnes qui est un mystère Trinitaire que l’esprit de l’homme ne peut atteindre) sur lequel les physiciens ont mis objectivement la main (appelé pour l’occasion boson de Higgs, nom du théoricien qui l’avait prévu comme « particule Divine » origine de la matière?).

c//C’est ce VERBE-DIEU, que les chrétiens croient s’être incarné dans la personne du juif Jésus-Christ né il y a 2000 ans, qui met aujourd’hui même à la disposition de l’humanité sa réalité matérielle.

d//Mais tout ce qui touche le VERBE-DIEU a une connotation morale inévitable pour l’homme et la nouvelle approche des physiciens n’y fait pas exception bien au contraire.

e// On peut donc dire que Dieu unique « s’humilie » c’est-à-dire bien que Tout-Puissant il se met moralement et pour lors objectivement en-dessous de tout le monde.

f// Personnellement j’attends pour Décembre prochain les résultats prévus de la sonde appelée PLANCK (peut-être même le 21 selon, paraît-il, le calendrier Maya qui prévoirait cette date comme le commencement de la fin des temps !?). Cette sonde donnerait l’autre face du VERBE-DIEU en sa finalité même et aurait été envoyée il y a 2 ou 3 ans à la limite théorique de l’univers ….

            B.- …..particulièrement L’HOMME À SON IMAGE

a// L’homme, créature temporelle à l’image de Dieu, se trouve doué d’une raison intelligente qui lui permet librement de se poser et de résoudre des questions sur lui-même, son entourage et leur devenir.

b// L’homme dépend bien sûr d’autres facteurs, volonté, sentiment, imagination, ….. dont la psychologie actuelle  tend à démêler l’écheveau.

c// En fait tout se passe pour l’homme comme si était recherché un être idéal à réaliser et que les chrétiens peuvent reconnaître en la personne de Jésus-Christ, Principe et fin incarnés de l’univers.

d// Mais la loi Divine qui en découle, interprétée par l’homme, l’interpelle profondément  par la conscience qu’il a d’être libre et de sa vie intérieure et de ses mouvements.

e// Ainsi l’homme peut se trouver en pleine contradiction avec l’image du verbe-Dieu humilié auquel en définitive il devrait s’efforcer d’être pleinement uni.

f// La question humaine fondamentale à laquelle il resterait à répondre serait donc d’opter pour le choix moral proposé par l’enseignement du Messianisme universel de Jésus-Christ.

17/07/12 à ma famille ….

Comme me dit Yolaine la catho : ce que tu dis est difficile à comprendre.

En effet on est habitué psychologiquement à considérer la notion « Dieu » comme la Toute-puissance absolue. Les physiciens prouvent maintenant que cette Toute-puissance se résume en une particule du nom saugrenue de boson de Higgs, origine de tout l’univers.

Quant à moi de plus je dis depuis 12 ans mais inspiré depuis un demi-siècle, que cette découverte donc prévisible, et qui ne peut du reste que se renforcer, débouche sur une question morale concrète à toute l’humanité pour la survie même de cet univers !

Je comprends bien qu’il y a de quoi perdre son latin !

Bisous Papou

18/07/12 en somme ….

En somme il s’agit dorénavant pour les spiritualistes  d’accepter un Verbe matériel et pour les matérialistes  un verbe Spirituel ! Jésus-Christ l’homme-Verbe ne ferait-il pas bien l’affaire ? Car n’a-t-il pas cherché qu’à pardonner contre un peu de foi dans la nature de sa personne ? ….

19/07/12 vrai ….

C’est vrai qu’il est difficile de faire comprendre la vérité, d’autant qu’elle implique le spirituel ….  Joux doux et fardeau léger du Verbe incarné révélant l’humiliation du vrai Père inconnu ….

20/07/12 Ainsi ….

Ainsi le Spirituel est matériel et le matériel est Spirituel. Ce qu’annonce sans cesse l’Évangile …. Pour l’abîme de notre fatuité, chercher la plénitude du pardon  du verbe-Dieu Jésus-Christ et pour la liberté de notre humiliation nécessaire, sa libre volonté de Gethsémani pour le gibet ….

21/07/12 le phénomène ….

Quand donc il y a 50 ans il m’a été donné de me trouver affronté et à la religiosité bénéfique des sciences physiques et après à leur anti-religiosité apocalyptique, dans ces conditions  l’universalité du Messianisme de Jésus-Christ m’a interpellé vivement. Il m’a fallu alors étudier, non pas comme un érudit prenant des références mais comme un intuitif cherchant le fond des choses, l’histoire humaine des sociétés, des religions et de la philosophie. Les conclusions trouvées ont été petit à petit précisées sur pratiquement le seul média d’internet. La question primordiale a été bien sûr celle directe de l’humilité douce de Dieu Lui-même se livrant matériellement aux mains techniques des hommes. Particulièrement en découlait son corolaire, le phénomène terrible qu’on appelle « humiliation ». Ce n’était pas évident car c’est le seul phénomène que l’humanité, y compris moi-même, ne veut ou ne peut librement  pas supporter. Pour le fuir les nations et les individus s’entretueront sans mesure possible et surtout chacun le fuira en lui-même par tous les moyens. Ainsi pour comprendre que le doux fardeau de l’humble Jésus-Christ, Verbe-Dieu, consiste à prendre sur Lui, réalité Divine, avec la vérité de la loi qui en dépend, ce phénomène pour soulager notre secrète humiliation intérieure, il fallait d’abord lutter contre soi-même sans avoir peur de se déchirer et d’être parfaitement incompris ….

22/07/12  Dieu ….

Dieu Trinitaire  s’anéantit humblement entre nos mains. De même, contrits de notre orgueil, nous avons à nous anéantir avec Lui. Ainsi nous demeurons tous unis parfaitement au Père …..

23/07/12 au cœur ….

Au cœur agonisant de Marie à l’Annonciation, offrir l’anéantissement de Son Fils Divin …. Communier à l’humiliation du Verbe (Higgs ET Planck ?) c’est aussi s’humilier dans la joie ….

24/07/12 gibet ….

L’homme Jésus-Christ acquiert à Gethsémani la liberté de réaliser son gibet l’esprit dégagé dans la foi nue de la vivification. Contrits dans Sa volonté de pardon sans fin, faire de même …. Dans la crainte du jugement de notre liberté et la confiance en la bonté de Dieu Trinitaire ….

25/07/12 anormalité ….

L’anormalité du Christ Jésus est l’humble perfection du Père à laquelle Il nous entraîne …. Comprenez-bien ! Il m’a été donné il y a donc 50 ans de toucher du doigt que la Puissance du Verbe-Dieu devait être mise à la disposition précisément des sciences physiques humaines. D’où il doit découler dans une application technique concrète un choix moral pour ces dernières. Dans les milieux catholiques actuels on tend à minimiser la confirmation du boson de Higgs comme God Particle. Peu importe, cela même appuyé par l’expérience de Planck ou non, il ne m’est pas permis de changer un iota de tout ce qui a été dit et conclue sur ce website   …. 

26/07/12 fusionnons ….

La plénitude Sainte de Dieu s’humilie comme s’humiliera notre abîme de péché. Fusionnons. Ainsi le règne du Christ ici-bas qui vient maintenant prépare la nuit obscure du règne du Père.

27/07/12 Jésus-Christ ….

Pour l’abomination humaine pure, la sainteté Divine pure livrée en Jésus-Christ Trinitaire ….. Et l’abomination irrémissible serait de n’avoir pas pensé à Dieu rien qu’une fois dans sa vie ….. Finalement plus on souffre dans la joie surnaturelle voulue, ressentie ou non, plus on sert. ….

28/07/12 surtout ….

Ce que j’attends surtout des sciences (mais à mon âge le verrais-je ?) sont les indices de l’intégrateur de Puissance ou moteur à ion intégral avec sa redoutable ambivalence de la fin des temps. Les comptes-rendus des expériences de Higgs et de Planck en seraient les prémices. Mais les croyants sont-ils prêts à reconnaître cette livraison concrète de la Puissance Divine à l’homme ? En effet le retour du Christ sur la terre n’y est semble-t-il jamais considéré que dans sa gloire Éternelle et non pas dans cette nouvelle remise pratique. Je peux peut-être espérer aussi la transformation de la technique 3D incluant en gros les hypothèses du 21/05/2004…. Mais Dieu Trinitaire se charge de toutes nos fautes et nous revêt, si nous le voulons, des mérites de Son humiliation infinie à travers l’univers total …..

29/07/12 se confier ….

Craindre autant le jugement de notre liberté que se confier sans mesure à la Bonté Divine …..

30/07/12 abîme humain …

Ainsi l’abîme humain du phénomène de phobie d’humiliation serait révélé par la vie entière de Jésus-Christ comme étant assumé de fait par l’état d’ÊTRE Divin Infini ACCEPTÉ ici-bas. D’où bien sûr il est nécessaire avant tout de chercher cet état ou Royaume des Cieux Éternel. D’une manière ou d’une autre les uns, théistes, y seraient poussés par le sentiment, les autres, athéistes, par la raison. Dans un cas comme dans l’autre la volonté libre se trouverait sollicitée ….

31/07/12 conjointe …

L’humiliation conjointe, de TOI pour nos fautes de vertus, de nous pour les nôtres, nous unit. Il s’agit de tenir le choc d’une conversion généralisée autant que son inversion d’apocalypse ….

 

Août 2012 

01/08/12 incessant …

Où irions-nous dans notre continuelle révolte sinon à Son incessant Divin Pardon sans limite ? ….

02/08/12 … comment …

Comment pallier notre orgueil viscéral autrement qu’en nous en humiliant avec TOI ? …. De nouvelles fêtes des Rameaux n’ont pas d’autre but que d’y rassembler toutes les âmes.  Car les malades spirituels n’ont pas d’autres vocations que d’être d’abord eux-mêmes guéris ….

03/08/12 mon catéchisme actualisé 2

II/ L’univers à la fois panthéisme et émanatisme Divin ....

A.- PANTHÉISME

a// En effet Dieu (Verbe-Dieu ou God Particle ?) se développant dans toutes les dimensions cosmologiques, tout est donc bien de nature Divine ou « panthéique ».

b// La diversité prodigieuse de l’univers trouve cependant son unité en Dieu.

c// Les chrétiens retrouvent donc cette unité dans l’homme Jésus-Christ qui révèle le fondement universel de la nature Divine. ·

d// Ce dernier prend sur Lui-même une division existant au sein de l’humanité qui résulte d’une phobie générale de l’ >>humiliation >>.

e// On peut estimer que cette phobie subséquente ne peut-être à l’origine de l’expansion Divine et qu’elle ne serait intervenue que relativement récemment au moment de l’autonomie spirituelle humaine.

f// On appelle cette division d’avec Dieu qui touche aussi bien l’individu que ses groupements : péché originel.

B.- ÉMANATISME

a// Il ressort de l’histoire de la vie humaine courante qu’i1 peut y avoir des interventions spirituelles où Dieu tenterait d’émaner directement, et non dans un processus d’évolution.

b// En effet l’homme serait amené a chercher son unité intérieure avec Dieu par l’Esprit qui en serait une émanation directe.

c// L’unité de cet esprit aurait été révélée par l’universalité fondamentale du Christ-Jésus.

d// Les sciences comme les religions sont donc invitées pour leur unité a comprendre et à répondre librement à cette proposition universelle morale.  

e// Cela ne peut se faire sans combat comme le prouve tout le développement de l’univers.

f// Le retour pérenne enrichi à la source Divine en serait le but (les sciences physiques devraient en entrevoir la finalité concrète).

04/0812 étrangeté ….

N’ayant donc d’autre formation scientifique que le niveau bac de la dernière guerre, je peux facilement me tromper sur ces teneurs. Mais en aucun cas je ne puis douter de l’étrangeté de ma vocation qui, en précisant que le Verbe-Dieu doit se mettre inéluctablement à la disposition des sciences physiques, est, bien qu’elles soient par définition amorale, de leurs faire intégrer le fondement de la morale de Jésus-Christ, et par contre coup pour le monde …. Ainsi TOI et moi nous rencontrons dans le même état de l’humiliation glorifié dans l’Éternité …. Du reste la prostituée à contre cœur n’est-elle pas plus sainte que la religieuse en délices ? …. En effet Dieu Trinitaire est le gras pâturage de bonté de toutes les brebis sans exception …. Aussi tout est Eucharistie depuis la moindre des choses que TU fais par notre union libre ….

05/08/12

Jésus-Christ montre la nature de Dieu Trinitaire s’anéantissant pour nous arracher au néant …..

06/08/12 Providence ….

C’est vraiment entièrement aux mains de la Sainte Providence que nous sommes sans cesse ….

07/08/12 pure folie ….

Peut-être en effet mes intuitions ne sont-elles que pure folie. Qui peut l’assurer ? Mais en conséquence il s’agit de donner l’humilité de Dieu au monde. Seul Jésus avec Marie le fait …..

08/08/12 ambigüité ….

Le plérôme attribué au Christ Jésus de la fin des temps par Teilhard de Chardin n’est-il pas trop ambigu ? En effet n’est-ce pas Lui vouloir une figure trop humaine d’orgueil et non  une figure pas assez Divine d’humilité ? Ceci de fait correspondrait plutôt à l’ambigüité de la période ante-apocalyptique évoquée ici. Elle serait un vrai rassemblement universel équivoque comme l’entrée triomphale à Jérusalem dite les Rameaux précédant la Passion mortelle. Elle serait  cependant nécessaire pour rapprocher du pacifique abaissement Divin du cavalier d’ânon, en prévision d’une nuit obscure de la foi, toutes les âmes sans exception ….

09/08/12 Ainsi ….

Ainsi la foi quantique scientifique se confirme par l’expérience technique matérielle alors que la foi Trinitaire religieuse se confirme par la voix intérieure de la conscience spirituelle. Il y a ici de fait, Galilée (et sa suite) à l’appui, un antagonisme fondamental. La délimitation entre les deux peut n’être faite qu’à la période de la fin des temps comme le prédit l’annonce du manque de foi la concernant. Auparavant il peut y avoir un consentement mutuel même dans l’ambivalence pour le profit social général. Mais ce moment ne peut être porté à bout de bras que par la conversion massive spécialement des « élus » c’est-à-dire de ceux qui avec la grâce de Dieu acceptent de se sacrifier pour le salut des âmes….. Si le monde en effet ne peut être humble, il peut toujours s’humilier de son orgueil et être ainsi guéri par une parole Divine ….

10/08/12 porte- ….

Soyons un porte-Eucharistie (custode ou ostensoir).  Elle est le salut du monde et des âmes …. La grandeur de l’homme ici-bas est de s’humilier ensemble avec Dieu Trinitaire Infini …. Ainsi le Verbe-Dieu doit livrer Sa puissance entre les mains humaines pour les éprouver  ….

11/08/12 depuis …

Depuis la lente progression pour arriver sur terre à l’hominidé jusqu’à l’infime temps de l’homme vraiment responsable spirituellement issu du couple d’Adam et Ève d’il n’y a peut-être seulement que 7000 ans, se profile déjà la fin de notre univers dont nous pourrions cependant repousser l’échéance. Dans cette dernière optique et en vue de l’épanouissement éternel dans l’au-delà, livrer à Dieu notre ignoble réticence intérieure allant jusqu’à la révolte.  Tout réunir à Jésus-Christ pour permettre, sentiment religieux ou non, le tri en esprit et vérité ….

12/08/12  profondeur ….

L’humilité de la Vierge Marie a atteint la profondeur des Cieux. Son Fils, l’ayant vécu toute sa vie jusqu’à sa revivification,  n’a pu l’exprimer théologiquement qu’en trois  mots  signifiant que « Dieu est humble et doux en Son Centre », tellement cette profondeur se trouve éloignée des conceptions de la raison humaine si profondément orgueilleuse à l’infini ….

13/08/12 acuité ….

L’acuité infinie du pardon de Jésus-Christ au gibet centrant le cœur Divin est à fusionner ….  Ainsi la temporalité, point humilié d’Éternité est entièrement livrée à la Miséricorde Divine ….

14/808/12

Avec Marie les enfants-de-rien,, tout en luttant contre eux-mêmes, ne vivent que de pardon ….

15/08/12 corps ….

Le Père rompt Son corps à l’Annonciation agonisante de la Vierge Marie pour nous le donner ….

18/08/12

Devant l’énormité d’une telle pensée :
1/ il s’agit d’abord de prémonitions technologiques sans aucune préparation antérieure….
2/ ensuite de notions spirituelles à peine effleurées par quelques théologiens de la kénose …..
,il faut se laisser soigner. En effet les dérapages psychologiques mystiques sont fréquents.

Rester ainsi à l’ombre de la croix, avec une épine de la couronne pour tout bagage …..

19/08/12 à l’ombre ….

Donc à l’ombre d’une épine de ta couronne…..

20/08/12 attrait ….

Jésus-Christ nous montre un Dieu s’arrachant pour nous en agonie à l’attrait de ce monde ….

21/08/12 rien ….

Rien qu’une ombre d’humilité pour répondre à celle infinie et sans mesure de l’Être Éternel …..

22/08/12 recevoir

Rien qu’une ombre d’humilité pour recevoir celle Souveraine et altière de Dieu Trinitaire …..

23/08/12 Reine …

Rechercher l’ombre de la Vierge Marie, Reine de l’univers, attirant l’incarnation du Divin …..

24/08/12 perfection de la perfection ….

Les pratiquants, non opposés au Christ Jésus, de toutes les religions, même s’ils paraissent « imbuvables » par ailleurs, sont dans la perfection de la perfection d’une ombre d’humilité ….

25/08/12 n’osent pas ….

Les sciences et les religions n’osent pas croire que la Puissance de Dieu est remise à l’homme par le truchement de leur technologie. Pour le dire depuis 50 ans dont 12 publiquement on me traite de tous les noms, car il y a à en tirer une conclusion morale drastique nécessaire …. Accepter de n’être dans l’Église que la raclure spirituelle de l’humanité, telle qu’elle est …..

26/08/12 exulter ….

Exulter de joie, le Seigneur magnifié, dans la joie surnaturelle subtile et délicate sentie ou non  …..

27/08/12 accueil ….

C’est l’accueil de l’anormalité du Christ Jésus qui sauve l’humanité envers et contre tout ….

28/08/12 eau ….

La vie du Christ Jésus fait déferler l’eau de l’humilité Divine sur le fer rougi du péché humain   dont la Vierge juive Marie, sans le péché originel, était contrite de toutes les vraies contritions ….

29/08/12 grand ….

Avant la dernière  épreuve le grand rassemblement  autour de Jésus-Christ est nécessaire …..

30/0812 douleurs ….

Les douleurs de Dieu, manifestées en Jésus-Christ nous arrachent au péché continuel contrit.  L’intimité avec Jésus dans l’Église n’est pas évidente ; pensée au monde, n’est-ce pas folie ? ….

31/08/12 offrir …

En premier lieu, offrir sans cesse, la déréliction impitoyable de toute la vie du Christ Jésus  ….

Septembre 2012

01/09/12

Ne pas comprendre la liberté dégénérée qui nous est donnée ; en concevoir les contraintes …..

02/09/12 partout …

Partout la misère humaine est grande ; Elle est un peu l’image de Celle de Dieu incarnée par la vie du  Christ Jésus. Mais la pire misère pour l’homme est celle de n’y pas croire vraiment  ….

03/09/12  rapport ….

En réalité presque tout le monde s’accorde sur la nécessité de l’humilité. Mais il n’y a plus personne dans le RAPPORT humilité-humiliation. En effet face à l’humiliation les individus comme les nations lui préféreront les catastrophes les plus préjudiciables. Or dans la représentation de la réalité Divine par le Christ Jésus ce rapport est omniprésent. Ainsi donc Dieu prendrait ce rapport à Son compte. On l’entrevoit concrètement maintenant dans la technologie humaine qui recevrait la Puissance Divine entre ses mains. [C’est vrai que l’application à venir, à la suite probablement de Higgs et de Planck, (un « moteur à ion intégral  ambivalent » ?) ne serait pas encore définie.] L'adhésion morale est pourtant attendue ….

04/09/12 couronne …

La couronne de la Vierge Marie, sanglante des épines de celle de Son Fils, nous fortifie ….

05/09/12 réparer ….
Pour réparer toute une vie d’ingratitudes et de péchés offrir avec Jésus Nos agonies conjointes  ….

06/09/12 esprit …

Toute la recherche de la volonté du Père par le Christ Jésus est la Victoire de l’Esprit Saint …. Pour le monde l’amour est copulation sensuelle ou intellectuelle bien loin de celui enseigné par le Christ Jésus et Son Église. En chercher donc la vérité de ces fondements universels ….

07/09/12 …. Se manifester ….

Dieu descend pourtant Se manifester jusqu’à la prodigieuse grossièreté du monde humain ….

08/09/12 religieux …

Les religieux s’efforcent avec raison par toutes sortes de techniques spirituelles d’arriver à la parfaite humilité. Le monde aveugle à ces techniques est laissé pour compte. Mais l’humilité est beaucoup plus qu’une vertu ordinaire. Elle est le véritable fondement de toutes les vertus. Pour que le monde puisse y accéder Dieu révèle par Jésus-Christ la Sienne à nos technologies ….

09/09/12 témoin ….

Témoin donc ; ne paraissant pas pouvoir ou devoir être autrement acteur ; n’est-ce pas ?.... puisque ni les sciences ni les religions ne semblent prendre conscience de leur évolution ….

10/09/12 seul …

Pas seulement seul avec Dieu, mais Dieu Seul, le cœur ouvert jusqu’après Sa mort fugitive …. Ainsi ce sentiment que nous avons d’agir bien ou mal, ce n’est pas nous, c’est Dieu.  La seule chose qui nous appartienne est un libre acquiescement d’esprit de la volonté disposée. Mais il faut descendre jusque dans les entrailles de la terre, là où Dieu n’hésite pas à s’abîmer ….

11/09/12 influence ….

L’influence de La Puissance spirituelle dépasse complètement les apparences ordinaires …. Quelle humilité plus parfaite que celle de Dieu révélée par la vie de l’homme Jésus-Christ et de quelle autre sorte d’humilité l’ignominie orgueilleuse de l’homme a-t-elle le plus besoin ? ….

12/09/12 iota ….

Il n’y a pas un iota de la vie de l’homme Jésus-Christ qui ne soit l’exacte et véritable révélation de la nature et du comportement, du Dieu Unique, Créateur des univers entiers, auxquels nous devons correspondre, en en acceptant le fondement de leur humilité infinie….  En effet TU offres TA Majesté Une et multiple au néant sans forme que nous sommes, dans une douleur sans limite du péché d’ici-bas en même temps qu’une joie infinie du salut Éternel …. Sur le gibet le Christ Jésus n’était qu’un ver lamentable comme est notre état spirituel actuel dont Dieu Trinitaire veut faire éternellement une créature d’une chair égale aux anges ….

13/09/12 canevas ….

Sans cesse il faut remettre le canevas du salut sur le chantier ; car il est amer à la nature …. Pour le Christ Jésus, donc pour Dieu, la race humaine sans exception est une génération adultère et pervertie, depuis le plus grand saint jusqu’au dernier des criminels. Aussi n’y a-t-il pas d’autre solution que de contempler Son anéantissement dans le pécheur et nous humilier ….

14/09/12 victoire …

Victoire tu régneras, Ô croix tu nous sauveras. Attention de ne pas nous tromper de sens. Qui a eu davantage une pleine conscience des péchés du monde, présents, passés et à venir que la Vierge Juive Marie Immaculée? Et qui donc a eu davantage une pleine connaissance de l’abaissement consécutif de l’Esprit en son incarnation dans sa personne touchée du péché ? ….

15/09/12  revenir ….

Toujours revenir avec l’abaissement de la Vierge Marie devant celui du Dieu Unique en elle. Quant à nous, dépendants des âmes souffrantes, s’offrir aux bébé-âmes de tout bord, car Ici-bas Dieu Trinitaire offre Sa Puissance aux hommes pour les élever à sa parfaite connaissance …. Quant à moi, personnellement, j’ai été mandaté pour témoigner sur un peu d’informatique ….

16/09/12 avec ….

Avec la douleur naturelle et la joie surnaturelle de la juive Marie Vierge à la fusion humiliante en son sein de l’ÊTRE Tout Puissant, partageant sans mesure ces sentiments pour notre salut.  En effet elle portait le poids de notre liberté attachée au néant dont nous devons être arrachés ….

17/09/12 chair Éternelle ….

D’un côté Jésus nous dit que nous revêtirons dans l’Éternité l’état des anges et de l’autre à sa résurrection il nous fait toucher son état charnel. Donc la question de la nature des anges et de la matière reste posée. Au moyen âge où s’est établie la base de la théologie catholique on n’avait pas les avancées de connaissances sur la matière que nous avons aujourd’hui, et la théologie était violemment divisée sur la nature des anges entre sa conception en dehors de l’univers (Thomas d’Aquin) ou avec l’univers (Bonaventure). Le concile de Trente pour éviter toute dissension doctrinale a imposé le point de vue de Thomas d’Aquin exprimé plus rationnellement. À noter que cette différence d’opinion correspond à deux métaphysiques radicalement contraires. Il est temps d’établir une unité complète à vouloir d’ordre mystique. Il ne faut pas avoir peur de communier à l’humble déréliction de Marie à son Annonciation …. Car Dieu s’est incliné devant l’humilité de cette juive sans tache jusqu’à naître en elle ….

18/09/12 peut-être ….

Peut-être en effet tout ceci n’est que dérèglement de raison. Une seule chose reste certaine : la foi de volonté en l’humble Dieu Trinitaire que cela soit avec ou sans grâce de sentiment vif …. Mais pour y adhérer, il faut le rayonnement pur d’une créature maternelle sans hésitation …. Or Dieu nous préfère tout péché et ingratitude mais revenant contrits à Lui sans cesser ….

19/09/12 ainsi ….

Ainsi nous ne sommes qu’orgueil et violence et ne pouvons que vivre dans un Dieu humilié.  Tout est donc fait sur terre pour l’état misérable et grandiose du pécheur qui se veut pénitent ….

20/09/12 catholicisme ….

Comme l’islamisme le catholicisme, d’une manière infiniment plus subtile, peut tendre aussi à institutionnaliser ce ferment général dû à l’orgueil originel, tant dénoncé par Jésus-Christ et imperceptiblement présent chez les plus grands saints alors que grossier chez le dernier des criminels …. C’est pourquoi il nous est demandé si souvent par le Messie de ne pas juger.  En effet tout être humain est possédé ici-bas de ce ferment et ne peut que l’offrir à l’humilité Souveraine de Dieu et c’est en quoi justement consiste sa guérison invisible …. Car l’humilité infinie et la douceur spirituelle de Dieu ne souffrent pas de se poser au-dessus de notre liberté. Mais pour y venir et revenir sans cesse il faut se lier à l’humble constance de la Vierge Marie …. puis entrer avec elle dans la déréliction et l’humiliation de l’incarnation, de la vie, de la mission, de la mort de l’enfant Trinitaire né de son propre sang et de sa résurrection ….

21/09/12 réalité ….

En mourant on ne quitte pas le monde mais on s’ouvre à sa vérité spirituelle Éternelle. Ainsi Jésus et Marie portent nos propres péchés et nous avons à porter ensembles ceux du monde.  Qui donc que l’Esprit-Saint, en nous, peut rappeler au monde leur humilité et douceur ? Ainsi Dieu nous préfère pécheur et ingrat pour nous insuffler son humilité et nous faire la rejoindre …. La seule faute retenue est donc celle de ne pas s’en humilier avec l’humiliation Divine ….,

22/09/12 surnature …

La nature ne peut aimer l’amertume de la vie mais la surnature la désire pour son bien Éternel.  Si le monde ne peut connaître la surnature pure, c’est qu’il ne la recherche que matériellement …. Mais pour la réunion de tous les fervents, il faut avant que le monde entier se rassemble.  En confiance de l’amour Divin on doit cependant craindre le jugement dernier de notre liberté  …. Avec Marie, l’Eucharistie incarne en nous l’humiliation de Dieu, réceptacle de toute vertu ….

23/09/12 triomphant …

Si le grain ne meurt … !? … TU en as exsudé à Gethsémani des ruisseaux de sang triomphant …. Dans l’ombre, au jardin des olives, par intuition, Marie devait aussi en partager l’agonie  …. Lutter sans fin pour venir et revenir sans cesse au salut de l’amertume joyeuse Divine ….. C’est un commencement et un recommencement continuels dont on ne voit pas le résultat ….. Lorsque tout vient à souhait matériellement et/ou spirituellement, prendre bien soin d’en rendre grâce à Dieu mais en même temps bien faire attention à ne pas vouloir s’en approprier ….

24/09/12 avant ….

L’amertume mise avant la joie déplaît car c’est la loi de la surnature en conflit avec la nature …. Celui qui est affronté aux plus grands péchés spirituels n’est-il pas le plus coupable ? S’il est amnistié dans son péché, n’est-ce pas aussi pour reporter aux autres la bonté  de Dieu ? …. Mais comment assez célébrer la Toute Puissante humiliation de Dieu dans l’univers, sinon par toute voie et toute voix humaines ? On ne pourrait peut-être  du reste pas l’expliciter tant que les sciences physiques ne se seront pas éveillées mettant en œuvre la preuve par neuf dite ici. L’Église combattante ne rassemblerait pas le monde entier à Jésus-Christ mais l’ambigu Israël ….

25/09/12 nature …

À la nature humaine du Christ Jésus l’humiliation ne plaisait pas mais il en savait notre salut …..

26/09/12 spectateur ….

Spectateur de la folie grandissante de Dieu à notre égard [nous chrétiens disons de Son Amour] dans une humiliation temporelle incroyable qu’il nous faut cependant vénérer [nous catholiques disons Eucharistie] si nous voulons survivre. Mais pourquoi il y en a-t-il qui sont plus maîtres d’eux-mêmes que d’autres ? Mystère de Liberté dont seul le Père connaît la fin …. Recevant beaucoup de grâces spirituelles et/ou matérielles, notre péché est d’autant plus grand, mais le pardon aussi. Rassembler le monde entier à Jésus-Christ pour le bien à élégir ….

27/09/12 comprenez-bien …..

Comprenez-bien ! Les Sciences physiques n’ont peut-être pas pris encore conscience de leur impact moral final. Peut-être empêtrées avec le boson de Higgs et bientôt les limites de Planck, elles n’ont pas encore produit la preuve par neuf nécessaire que serait un moteur à ion intégral ( !?), même pas un générateur de matière à spirale ! De plus j’ai contre moi le fait que la technique élaborée du relief 3D ne semble pas vouloir prendre en compte ma proposition de vulgarisation du 21/05/2004. Pourtant il m’est absolument impossible de mettre en doute que les sciences physiques seraient appelées à prouver concrètement l’humilité de Dieu remettant les éléments de Sa Puissance à nos technologies. Comprenez-bien ! La foi n’est pas seulement une question de sentiment religieux et de contrition des péchés. Ceux qui reçoivent ces grâces sont d’autant plus responsables. Mais cela n’est pas donné à tout le monde. Par contre tous sans exception ont des raisons d’embrasser la foi et personne n’est jamais sans erreurs.  Enfin la foi demande à reconnaître Jésus-Christ Messie, qui Lui a préempté l’humiliation Divine …. Ainsi le monde se convertirait pour nous chrétiens d’une manière certes plus « christophile » qu’autre chose et nous aurons, nous, toujours à combattre pour la seule vérité des Évangiles. Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans autre récompense que Ton incessant Pardon ….

28/09/12 vacillant …

Ainsi à l’homme vacillant, Dieu montre vouloir s’intégrer intérieurement et matériellement ! Aussi frère bébé  la vie est brève rappelle l’ange à celui qui veut bien l’écouter sans cesse …. Combien Jésus-Christ a souffert entre autre à Gethsémani de ne pas pouvoir faire partager ses idées de son vivant humain qu’il voyait si nécessaire à la restauration spirituelle d’Israël ….

29/09/12 en effet …

En effet il n’est pas dit que l’humiliation concrète Divine puisse être vénérée sans vif combat, d’abord contre nous-mêmes venants et revenants sans cesse au pardon intense de Jésus-Christ.  …. Une page du site (http://home.earthlink.net/~mysticalrose/humble.html) est traduite ici [

+JMJ+ + JMJ +

GOD IS HUMBLE DIEU EST HUMBLE


You are love; You are wisdom; You are humility Vous êtes l'amour, Vous êtes la sagesse; Tu es humilité
- Saint Francis of Assisi, The Praises of God - Saint François d'Assise, les louanges de Dieu

When I first read this beautiful prayer, I could not understand how God could be "humble". Quand j'ai lu cette belle prière, je ne pouvais pas comprendre comment Dieu pouvait être "humble". Attributing humility to the All-Powerful, Most High God seemed strange and inappropriate. L'attribution d'humilité pour le Tout-Puissant, Dieu Très-Haut m’a semblé étrange et inappropriée. But that was before I truly understood humility. Mais c'était avant que je n’ai vraiment compris l'humilité.

Humility is not the same as an inferiority complex. L'humilité n'est pas la même chose que celle d'un complexe d'infériorité. Thinking that you are worse than you really are is no virtue; it can even be a form of pride. Penser que vous êtes pire que vous êtes vraiment n'est pas une vertu ; cela peut même être une forme d'orgueil. Humility means having a proper, balanced understanding of yourself; knowing both your strengths and weaknesses. L'humilité, c'est avoir une bonne compréhension équilibrée de vous-même, sachant à la fois vos forces et vos faiblesses. As Saint Teresa of Avila once said, humility is truth; and that would include a true perception of oneself. Comme sainte Thérèse d'Avila l’a dit une fois, l'humilité est la vérité, et inclue une vraie perception de soi-même.

Interestingly, Scripture indicates that God is Truth (John 14:6). Fait intéressant, les Écritures montrent que Dieu est la Vérité (Jean 14:6). So if humility is truth, and God is Truth, then God must be humble! Donc, si l'humilité est la vérité, et Dieu est vérité, alors Dieu doit être humble!

If anyone has absolutely no illusions about himself, it's God. Si quelqu'un n’a absolument aucune illusion sur lui-même, c'est Dieu. So God could not possibily be proud, for pride is thinking you're better than you are. Donc Dieu ne pouvait éventuellement pas être fier, car la fierté pense que vous êtes mieux que vous. God is the greatest Being of all, and so could not think more highly of Himself than He is. Dieu est le plus grand de tous, et ne pouvait donc pas penser plus fortement de lui-même que lui. God comprehends Himself perfectly, and so is perfectly humble. Dieu Lui-même comprend parfaitement, et est donc parfaitement humble.

What about those Scripture passages where God demands praise, worship and sacrifice from His people? Que dire de ces passages de l'Écriture où Dieu exige la louange, l'adoration et le sacrifice de son peuple? Isn't it arrogant of God to demand that we praise Him? N'y-a-t-il pas d’arrogance en Dieu pour exiger que nous le louions? No, for our Creator deserves our praise and worship, and it is never arrogant to demand what you deserve. Non, car notre Créateur mérite notre louange et notre adoration, et il n'y a jamais d’arrogance à exiger ce que vous méritez. If one of our fellow creatures demanded divine worship, that would be the height of arrogance, for he or she does not deserve it. Si l'un de nos semblables exigeait un culte divin, ce serait le comble de l'arrogance, car il ou elle ne le mérite pas. But God is infinitely greater than all creatures, and is the Source of their very existence. Mais Dieu est infiniment supérieur à toutes les créatures, et Il est la source de leur existence même. So we cannot judge Him here by the same standards. Donc, nous ne pouvons le juger ici par les mêmes normes.

The Humility of God in Scripture L'humilité de Dieu dans l'Écriture

Scripture also contains many passages which point to God's humility. Écriture contient également de nombreux passages qui rappellent  l'humilité de Dieu. The ones which most easily come to mind refer to the humility of Christ in becoming human, such as this one: Ceux qui le plus facilement viennent à l'esprit vous reportent à l'humilité du Christ devenant personne humaine, comme celle-ci:

Have this mind among yourselves, which is yours in Christ Jesus, who, though he was in the form of God, did not count equality with God a thing to be grasped, but emptied himself, taking the form of a servant, being born in the likeness of men. Ayez entre vous les mêmes sentiments qui sont dans le Christ Jésus, qui, s'il était sous la forme de Dieu, n'a pas pris en compte l'égalité avec Dieu comme une proie à arracher, mais  s'est dépouillé en prenant la condition de serviteur et devenant pareil aux hommes. And being found in human form he humbled himself and became obedient unto death, even death on a cross .- Philippians 2:5-8 Et ayant paru comme un homme, il s'humilia plus encore, obéissant jusqu'à la mort, même la mort sur ​​une croix -. Philippiens 2:5-8

Though the Eternal Son is truly God, consubstantial with the Father, he did not pridefully consider the Incarnation "beneath His dignity". Bien que le Fils Éternel soit vraiment Dieu, consubstantiel au Père, il n'a pas orgueilleusement considérer "sa dignité" en l'Incarnation. Rather, He concealed His Divine Glory behind mortal flesh and became a bond-servant of God. Au contraire, Il a caché sa gloire divine derrière la chair mortelle et est devenu un serviteur de Dieu. Though equal to God the Father in His Divinity, Jesus became subordinate to Him in His Humanity (John 14:28). Bien égal à Dieu le Père dans sa divinité, Jésus fut subordonné à Lui dans Son humanité (Jean 14:28). Moreover, as the God-Man Jesus humbled Himself to the point of submitting to a painful, humiliating execution, out of love for the Father and for us. En outre, combien  l'Homme-Dieu Jésus s'est humilié au point de se soumettre à une douloureuse et humiliante exécution, par amour pour le Père et pour nous. That is a startling manifestation of Divine Humility! C'est une manifestation saisissante de l'humilité divine!

Jesus once said of Himself, "I am meek and humble of heart" (Matthew 11:29 DV). Jésus a dit de Lui-même: «Je suis doux et humble de cœur» (Matthieu 11:29 DV). Le Our Savior's Heart - His innermost Being - is essentially humble, as the Gospels abundantly reveal. Cœur de notre Sauveur - Son Être intime - est essentiellement humble, comme les Évangiles le révèlent abondamment. But since the Incarnate Son is the revelation of the Godhead, the Father and the Spirit must also be humble. Mais puisque le Fils incarné est la révélation de la Divinité, le Père et l'Esprit doivent aussi être humbles.

Jesus once said of the Spirit, "He will not speak on his own authority, but whatever he hears he will speak...He will glorify me" (John 16:13-14).The Holy Spirit, who is God Almighty, chooses to only glorify Christ on earth, thus effectively submitting to a Divine Equal! Jésus a dit de l'Esprit: «Il ne parlera pas de son propre chef, mais ce qu'il entendra, il le dira ... Il me glorifiera" (Jean 16:13-14). L'Esprit Saint, qui est Dieu Tout-Puissant, choisit de ne glorifier le Christ sur ​​la terre seulement effectivement qu’en le soumettant à l’égalité divine! That is another striking example of humility. C'est un autre exemple frappant de l'humilité.

But what about God the Father? Mais qu'en est-il de Dieu le Père? The Son may submit to the Father in His Incarnation, and the Spirit submits to the Father and Son in His temporal mission in the Church, but the Father seemingly submits to no one. Le Fils se soumet au Père en son Incarnation, et l'Esprit se soumet au Père et au Fils dans sa mission temporelle dans l'Église, mais le Père ne se soumet apparemment à personne. How could the Father possess and display humility? Comment le Père peut-il posséder et afficher une humilité?

Let's see what Scripture has to say: Voyons ce que la Bible a à dire:

Who is like the Lord our God, Who is enthroned on high, Who humbles Himself to behold the things in heaven and on earth? Qui est semblable au Seigneur notre Dieu, qui a son trône en haut, qui s'abaisse à voir les choses dans les cieux et sur ​​la terre? - Psalm 113:5-6 - Psaume 113:5-6

For though the LORD is high, he regards the lowly... Car, bien que l'Éternel soit élevé, il regarde les humbles ... - Psalm 138:6 - Psaume 138:6

Thus says the LORD: "Heaven is my throne and the earth is my footstool...All these things my hand has made, and so all these things are mine, says the LORD. But this is the man to whom I will look, he that is humble and contrite in spirit, and trembles at my word. - Isaiah 66:1-2 Ainsi parle l'Éternel: «Le ciel est mon trône et la terre mon marchepied ... Toutes ces choses ma main les a faites, et ainsi toutes ces choses sont à moi, dit l'Éternel. Mais c'est sur l'homme qui est humble et contrit en esprit, et qui tremble à ma parole que je porterai mes regards. - Ésaïe 66:1-2

For thus says the high and lofty One who inhabits eternity, whose name is Holy: "I dwell in the high and holy place, and also with him who is of a contrite and humble spirit, to revive the spirit of the humble, and to revive the heart of the contrite. - Isaiah 57:15 Car ainsi parle le Très-Haut, qui habite l'éternité, dont le nom est saint: «J'habite dans le lieu haut et saint, et aussi avec celui qui est d'un esprit contrit et humilié, afin de ranimer les esprits humiliés et les cœurs contrits -. Ésaïe 57:15

Yes, the Father is humble in that He ignores human grandeur and chooses to associate with the lowly and poor. Oui, le Père qui ignore la grandeur humaine et choisit de s'associer avec les humbles et les pauvres est humble. Our Lady knew this truth well, as she sang, " He has regarded the lowly estate of his handmaiden" (Luke 1:47). Notre-Dame connaissait bien cette vérité, comme elle l'a chanté: «Il a les yeux sur l'humilité de sa servante» (Luc 1:47). According to her Magnificat, the "mighty deeds" of God include exalting the lowly and feeding the hungry while humbling and scattering the proud and powerful (vvs 51-53). Selon son Magnificat, les "prodiges" de Dieu cherchent à exalter les humbles et nourrir les affamés tout en humiliant et rejetant le fier et le puissant (vvs 51-53). The humble Handmaid whom God chose to bear the Messiah is well aware of the Divine Humility. L'humble Servante que Dieu a choisie pour porter le Messie est bien consciente de l'humilité divine.

So is Saint Paul, who writes that God chose to save humanity through the "foolishness" of the Cross (I Corinthians 1:23). "but God chose what is foolish in the world to shame the wise, God chose what is weak in the world to shame the strong, God chose what is low and despised in the world, even things that are not, to bring to nothing things that are" (vvs 27-28). Il en va de même de Saint Paul, qui écrit que Dieu a choisi pour sauver l'humanité la «folie» de la Croix (I Corinthiens 1:23). "Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages, Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes, Dieu a choisi ce qui est vil et méprisé dans le monde, même des choses qui ne sont pas, pour réduire à rien ce qui est »(vvs 27-28). The fact that the Most High God, Who is Infinite Wisdom and Power, should make the way of salvation "foolish" in the eyes of the world is impossible to comprehend apart from the Divine Humility. Le fait que le Dieu Très-Haut, qui est la Sagesse et la Puissance infinies, devait donner la voie d’un salut "fou" aux yeux du monde ne peut être compris en dehors de l'humilité divine.

The anonymous Eastern Catholic monk who wrote Jesus, a Dialogue with the Saviour , speaks of the Father's humility: L'anonyme moine oriental catholique qui écrivit Jésus, un dialogue avec le Sauveur, parle de l'humilité du Père:

We are accustomed to thinking of the Father in terms of power. Nous sommes habitués à penser au Père en termes de puissance. Yes, the Father is omnipotent, But the Father's heart is meek and humble like the Saviour's. Oui, le Père est tout-puissant, Mais le cœur du Père est doux et humble comme celle du Sauveur. It is meek for in Him there is nothing brusque or abrupt, no violence, no fury, but only kindliness, goodness, and affection. Il est doux, car en lui il n'y a rien de brusque ou brutal, pas de violence, pas de furie, mais seulement la bienveillance, la bonté et de l'affection. His heart is also humble - not that the Father bows before one greater, as the Son become man bows before His Father, but He attaches no importance to display or appearances. Son cœur est aussi humble - non pas que le Père ne soit salué comme le  plus grand, de même que le Fils devenu homme s'incline devant son Père, mais Il n'attache aucune importance à jouer des apparences. He prefers the poor means and is united to the voluntary abasement of His Son who took on our nature and suffering. Il préfère les moyens pauvres et s'unit à l'abaissement volontaire de son Fils qui a assumé notre nature et nos souffrances. We must learn to see the Father in this light. Nous devons apprendre à voir le Père dans cette optique. (1). (1).

As we saw in previous articles, Scripture states that God is Love (I John 4:8). Comme nous l'avons vu dans les articles précédents, les Écritures statuent que Dieu est amour (I Jean 4:8). The Greek word used for "love" here is agape . Le mot grec utilisé pour «amour» ici est agape. In I Corinthians 13, Saint Paul writes that agape love "is not arrogant...does not insist on its own way" (vvs 4-5) - in other words, it is neither proud nor selfish. Dans I Corinthiens 13, saint Paul écrit que l'amour agape "n'est pas arrogant ... n'insiste pas sur sa propre voie" (vvs 4-5) - en d'autres termes, il n'est ni fier ni égoïste. Now pride and selfishness are the antithesis of humility. Aussi l’orgueil et l'égoïsme sont l'antithèse de l'humilité. So if agape love is neither proud nor selfish, that means agape love is essentially humble . Donc, si l'amour agape n'est ni fier ni égoïste, cela signifie que l'amour agape est essentiellement humble. And if God is Agape, then God is essentially humble! Et si Dieu est Agape, alors Dieu est essentiellement humble!

How correct Saint Francis was in saying that God is Humility! Comment précise Saint François en voulant dire que Dieu est l'humilité!

O Divine Spirit, who efface Yourself before the Father and Son; O Jesus, meek and humble of heart; O Abba Father, who humble Yourself to commune with the lowly; O beautiful Trinity, You are Humility ! O Divin Esprit, qui Vous-même vous effacez devant le Père et le Fils, Ô Jésus, doux et humble de cœur, O Abba Père, qui vous humiliez pour communier avec les humbles O belle Trinité, Tu es humilité!

AMDG AMDG


WORKS CITED OUVRAGES CITÉS

1. Jesus, a Dialogue with the Saviour , by a monk of the Eastern Church (New York: Desclee, 1962) 134-135. 1 Jésus, un dialogue avec le Sauveur, par un moine de l'Eglise d'Orient (New York: Desclée, 1962). 134-135.


| Last Article | Next Article | Lover of Humankind Index | Site Index | Home Page | GeoCities | | Derniers articles | Article suivant | Amoureux de l'Humanité Index | Index du site | Page d'accueil | GeoCities |

….

30/09/12 dans …

Dans la souffrance nous voyons peut-être mieux ce que nous sommes et c’est très pénible. Car il fallait que nous embrassions dans la nature son h^y))iiiaaaaae (ensuite évanouissement prolongé…)

 

Octobre 2012

18/10/12 retour d’hôpital ….

Je crois vraiment à l’idée invraisemblable de la conversion à Jésus-Christ du monde entier même à travers les données de connaissances technologiques fondamentales. Avec l’Eucharistie on jouit en même temps de la réalité véritable des Cieux et de la terre. On bénit Dieu ainsi de la Gloire Éternelle dépassant tout entendement et de la douleur de de la terre qui a  à la former. S’humilier, avec ou sans sentiment, de l’humiliation Divine Eucharistique comme Dieu s’humilie de notre juste et nécessaire humiliation. Mais d’emblée il n’y a rien pour la nature de l’homme qu’horreur car elle ne peut être touchée que par la douceur, chacun petit à petit selon ce qu’il est. Pour pouvoir l’exprimer ainsi il m’a fallu la violence de l’expérience de 1963. Aussi dans l’optique d’une libération universelle inouïe il  faut avec Jésus, Marie, Joseph attaquer l’origine même du mal, la race humaine étant indélébilement une génération adultère et pervertie mais recueillie par la Bonne Nouvelle de l’humble Toute Puissante Miséricorde Céleste.  Par expérience on voit que 50% des croyants n’acceptent pas cette pensée alors que 50% des incroyants ne lui seraient pas étrangers. S’agirait-il donc d’un bouleversement général de situation ?  Ou bien comme il m’a été donné de le voir la nécessité de cette pensée appliquée aux sciences attirerait-elle tout le monde sans exception à elle ?

19/10/12 entrer ….

Vouloir entrer dans l’évangélisation sans en avoir la volonté inaliénable de souffrir comme la Vierge Marie le jour de l’Annonciation serait une illusion bien dommageable pour tous ….. Maintenant compte tenu de notre immense faiblesse il faut offrir d’abord notre humiliation …..

20/10/12 au milieu ….

Au milieu de cette montagne d’indifférence, retrouver la fantastique humiliation Divine sans laquelle nous ne pouvons reconnaître la pauvreté absolue nécessaire révélée par les Évangiles ….

21/10/12 force ….

Qui dira la force de l’humiliation conjointe Divine et humaine chacune dans leur personnalité  ?....

22/10/12 accueil ….

Demander l’accueil du pardon Divin incessant. C’est en le recevant que nous sommes appelés à le donner, mais nous avons du mal à concevoir l’ampleur de notre abomination spirituelle ….

[11/10/12 opération chirurgicale risquée :

"Toi douce et toute puissante Providence assistée, Tu sais quel est le temps et les dispositions nécessaires aux enfants de ce monde, n'est-ce pas ?"

Dans le pardon incessant et complet de notre orgueil et sensualité que Dieu donne, il n’est jamais dit que nous soyons à même de l’accepter avec ou sans sentiment et nous avons toujours à venir et à revenir dans un constant effort d’humiliation intérieure jusqu’au bout.

Ainsi, c’est toujours en commençant et recommençant, sans jamais y arriver, que nous sommes toujours vainqueurs avec Dieu Trinitaire en Jésus-Christ et Marie l’Immaculée. Aussi, vivre des Cieux c’est plus sûr ; mai TOI garde nous contre nous.

Plus tu souffres même un peu, plus tu sers et c'est très désagréable car ce n'est pas la loi naturelle, comme l'a prouvé abondamment Jésus-Christ par l'exsudation sanglante de Gethsémani et en avertissant qu'après avoir fait tout ce qu'on a à faire, on n'a encore rien fait.
Tout est eucharistie, ouverture des cieux éternels.]
23/10/12 saisir …..

Mais nous ne pouvons pas saisir que nous ne pouvons rien. Il faut y venir et revenir sans cesse
…..

24/10/12 incroyable ….

L’incroyable pauvreté des centres d’intérêts des médias et du monde ; il faut faire avec …. Ô douce Vierge Immaculée, obtenez-nous une véritable haine de nous-mêmes. Merci, pardon ….

25/10/12 soif ….

Nous avons soif de TON pardon, alors même que nous commettons l’injustice. Pitié, Merci ….

26/10/12 Eucharistie …

L’Eucharistie : Quel pardon pour cette race humaine adultère et pervertie, chacun étant pire! …. L’Annonciation douloureuse à Marie manifeste ce pardon de l’humble Dieu à l’humanité ….

27/10/12 science ….

J’avais écrit à Hadjadj, auteur de la « foi des démons ». Il n’a pas accroché. En dehors du fait qu’un prophète n’est jamais reçu chez les siens, il y a contre moi chez lui la hantise du P. Bonino (les anges et les démons, Parole et science, col. Bibliothèque de la revue Thomiste 2007 p.354) que la « prétention de clore la science sur elle-même a quelque chose de diabolique ». En effet ce serait l’enjeu terminal, sans foi, de la fin des temps. Il ne faut cependant pas oublier que tout dépend de la Ste Providence « assistée » et que l’histoire de l’univers appartient d’abord totalement à Dieu, comme les Évangiles la décrive. Donc il faut faire avec, maintenant dans le temps favorable, selon peut-être ce qui m’aurait été donné. Ainsi il s’agit bien de la Bonne Nouvelle à pouvoir s’humilier de l’humiliation Divine même jusqu’au bout des temps, en esprit et en vérité. Il serait permis alors aux sciences de ne pas se clore sur elles-mêmes. Pour l’instant en physique, en dehors du boson de Higgs, sans encore d’identification réelle, et en l’absence des limites jointes universelles de Planck que peut faire la science ? Comment pourrait-elle déjà comprendre le don pratique ineffable de la Divinité ? ….

28/10/12 redire ….

Redire que plus on souffre, même un peu, plus on sert, c’est désagréable à la nature, mais utile …. Tout est action de Dieu dans notre accueil-libre, sensible ou non, de Son pardon incessant, avec Jésus, Marie et aussi Joseph, autant qu’il était possible à sa taille d’entrer dans la Passion …. À quel prix de Gethsémani TU donnes ce vif pardon à l’humanité entière qui le désire ! …. Du reste Joseph et Jean au pied de la croix sont en droite ligne de ce qui nous est demandé ….

29/10/12 conversion ….

Qui n’a pas pénétré la misère peccamineuse continue des saints n’a encore rien fait car si la conversion consiste à ne plus vouloir pécher, elle est surtout de recevoir un pardon constant …. Dans ce pardon libre, douloureux et joyeux, accueilli sans cesse, c’est la créature présente ….

30/10/12 pour tous ….

Pour tous, continuer à aller jusqu’au fond, avec le risque majeur de n’être pas compris et fui.  Dieu Trinitaire descend par la Vierge Marie jusqu’au point Eucharistique que nous sommes ….

31/10/12 incompatibilité ….

Dans cette incompatibilité formelle, embrasser avec Joseph l’auréole de la couronne d’épines …. En effet aux uns il est dit de s’humilier de l’humiliation Divine mais celle-ci allant jusqu’à livrer ses conditions matérielles à la science concrète : incompatibilité donc à leurs yeux. Aux autres il est dit l’ÊTRE livre bien ses conditions matérielles entre vos mains technologiques mais vous avez concrètement à vous humilier de son humiliation : incompatibilité pour eux ! ….

Novembre 2012

01/11/12 Pardon Eucharistique ….

Pardon Eucharistique, incessant et insensé, à travers Ton Ombre accordé à Joseph par Marie ….

02/11/12 tuteur ….

St. Joseph se voyait si indigne d’être le tuteur  du Messie devant sauver le peuple du péché …. À l’homme cela est complètement impossible. À Dieu tout est possible. Demander sans cesser ….

03/11/12 ennemis …

De fait Dieu Trinitaire nous a aimés lorsque nous étions ses ennemis et on peut rajouter, ne le sommes-nous pas encore par nos chutes et nos ingratitudes continuelles ? Donc, comme et avec Lui, continûment délaissés par nos amis, il nous faut aussi aimés jusqu’à nos ennemis …. Mais il m’a été donné de voir encore que les sciences humaines, appelées à être jointes inéluctablement à la foi, ne devant pas y trouver l’amour comme beaucoup de diverses religions, devaient y chercher son fondement universel révélé par Jésus-Christ Messie Divin ….

04/11/12 nouvelle évangélisation …
L’intensité de la souffrance n’est pas seulement qu’une question de temps et de forme puisque Jésus-Christ en 33 ans d’existence a éprouvé la plénitude de la douleur de la création depuis son commencement jusqu’à sa fin, mais est aussi une question de nature selon ce qu’on est. Comme il a dû être donné à Joseph de voir à son échelle les pures agonies de Jésus et Marie ! Plus bas encore un simple berger avec fronde qui y pense pour la nouvelle évangélisation afin d’anéantir le monstre qui tient prisonnier le monde religieux et celui publique plus terrible  ….

05/11/12 ensemble ….

TU vois bien que je suis ton ennemi et pourtant TU m’aimes. Ensemble nous nous abaissons …. Ainsi chercher à  désirer l’amertume de Ton amour. Car la chute  constante de l’âme religieuse est la fatuité spirituelle, péché définitif des ennemis mortels de Dieu Lui-Même ….

06/11/12 lutter …

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans autre consolation, ressentie ou non, que Toi ….

07/11/12  problème ….

Poser le problème de www.f-v-m.net? En effet s’il y est fait état d’un possible et précis effacement de la Puissance Divine au profit des technologies humaines, la vérification ne peut en être faite que suivant l’activité, qui ne dépend pas de nous, des scientifiques eux-mêmes. Mais il y est fait aussi état, devant la possibilité d’un tel abaissement d’une contrepartie MORALE générale nécessaire et là nous sommes bien au premier rang. Oubliant donc ce qui ne nous appartient que secondairement, c’est-à-dire les preuves scientifiques (boson, limite universelle, application futuriste, ….), ne peut-on pas dans le domaine intérieur qui est strictement le nôtre, essayer déjà de poser cette question morale vigoureusement soulevée par la crucifixion de Jésus-Christ représentant la nature de Dieu Lui-Même ? En effet dans ce contexte de f-v-m.net soumis ou non aux effets de la technologie ne peut-on entrevoir  dès maintenant le fondement de l’union des religions éclairé par l’universalité de la vie du Christ  ?

08/11/12 universalité ? ….

L’universalité de Jésus-Christ, se présentant Messie du monde et révélant la nature elle-même du Dieu Unique d’Abraham, peut-elle être l’amour ? En effet s’il nous en est donné formellement le commandement, la qualité de cet amour ne laisse-t-il pas pantois une grande partie du genre humain ? … aimer ses ennemis, … etc …. On l’a vu ; pour cela il faut comprendre l’énormité du moindre péché véniel, véritable révolte, d’un néant à qui aurait été mystérieusement octroyée une liberté, contre l’ÊTRE vivifiant. On se rendrait compte alors que l’homme, pire qu’un démon, puisque renouvelant sans cesse son forfait contre Dieu, en serait le terrifiant ennemi comblé pourtant de cet amour. Mais un tel amour, sans la compréhension de l’acuité du péché, peut-il être accepté universellement sinon par ceux à qui cela est donné en l’Esprit Saint comme le précisent les Évangiles ? Ne serait-ce donc pas plutôt en étant amené par ailleurs à viser au plus bas de la recherche intellectuelle comme spirituelle, dans l’universel émanant possiblement de la mystique comme de la technologie, que serait le mieux ressortie « l’humilité humiliée » d’un Dieu Trinitaire pourtant Souverain ?

09/11/12 par trop …

Pour nous, les infimes du royaume, qui fuyons par trop l’amertume naturelle, nous est donnée souvent pour nous encourager une joie surnaturelle mitigée faite de brûlures joyeuses du cœur. Que devait penser St. Joseph de la finalité promise du Messie d’Israël dont il était tuteur ? …..

10/11/12 ainsi ….

Ainsi vous venez arracher l’âme aux entrailles du péché dans la peine infinie et la joie Céleste ….  Aussi penser avoir reçu un tutorial spirituel en n’étant que péché et lacune, quelle fatuité !

11/11/12 tutorat ….

Et pourtant ce tutorat spirituel, d’une manière ou d’une autre, est celui de chaque Chrétien …. Analogue à une pureté infinie, les âmes créent leur contrition confiante au pardon Divin, accompagnée de leur pénitence. En effet il s’agit là des conséquences du dynamisme de l’humilité du Dieu Trinitaire révélées par Son Messie. Car d’elle-même l’humilité humaine aurait tendance à demeurer statique alors que celle de l’ÊTRE est toujours en mouvement …. Ainsi donc pour les temps qui s’ouvrent, la foi compterait avant tout.  Bien qu’il doive être nommé après, le dégel de la foi des technologies est nécessaire. Car les religieux, si attachés à la Toute Puissance Divine exclusive peuvent-ils accepter d’emblée le jeu Divin pourtant enseigné depuis 2000 ans d’une Toute Puissance à la foi relative et en même temps plus élevée que nos concepts immédiats ? Pour l’intérêt des sciences comme pour leur unité aux religions, il est primordial de partager le caractère moral unique enseigné par Jésus-Christ sans lequel rien ne peut se fonder dans le domaine de toutes les vertus vraiment constructives.

12/11/12 que dire …..

Que dire de la douleur pure et nue endurée pour nous sur terre par Jésus-Christ Trinitaire ? C’est pourquoi la foi humaine en Lui, alors même qu’elle serait intéressée, sauve malgré tout ….

13/11/12 sur terre …

Sur terre, seule l’humiliation peut être commune à l’ensemble des hommes et à Dieu Unique …. En effet elle est le moteur incontournable de toute vertu possible quelle qu’elle puisse être, Dieu étant humilié par la déformation de nos fautes, nous étant humiliés par leur contrition …. Ce qui importe est la fidélité à cette humiliation commune obtenue par la diversité des vertus …. C’est vrai qu’on peut penser à la multitude des Rameaux. Et ne servirait-on qu’une âme ! Mais elle est si vitale, qu’aucune recherche même technologique ne peut en faire l’économie ….

14/11/12 adhérer ….

Adhérer à l’esprit du Messianisme de Jésus-Christ c’est d’abord accepter le respect des 10 commandements de Moïse et si on pratique mal s’en humilier de l’humiliation Divine juste ….

15/11/12 foi en Dieu ….
La foi en Dieu, qui n’a rien à voir avec le sentiment religieux proprement dit, comme on a tendance à le croire mais qui il est vrai peut y amener plus doucement, est l’espace de liberté pure qui existe dans l’être humain. Aucune analyse du cerveau ou de l’homme quelle qu’elle soit ne pourra jamais en rendre compte. En effet c’est le lieu du choix moral sans absolument aucun mélange de l’abaissement infini dernier. [Ainsi la grâce sans la Vertu ne sert à rien. On peut faire des miracles au nom du Christ Jésus et pourtant être condamné au dernier jour…. Car la Vertu a deux bords indissociables: D’abord la reconnaissance de l’humiliation Divine révélée ; Ensuite la pratique de la Vertu enseignée (pour nous Chrétiens c’est la Charité)] ….

16/11/12 si ….

Si l’humiliation est tellement contraire à tout esprit humain pourquoi s’entêter dans le dévoilement sain de cette voie autant désagréable. D’autant plus que personne ne peut s’y engager, pas plus soi-même qu’un autre, sans en recevoir des coups comme Jésus-Christ le premier à l’ouvrir nous l’a démontré, toutefois en nous assurant de sa pérennité éternelle. Et si elle était en même temps la teneur d’une cohésion de la vie temporelle telle que souhaitée ? ….

17/11/12 conclu ….

Donc je ne puis arriver à douter d’avoir touché du doigt, il y a 50 ans, le ressort ultime de l’application des sciences physiques et d’en avoir conclu au Messianisme universel unique de Jésus-Christ d’une humilité dans l’humiliation de Dieu Trinitaire, indissolublement liée à la structure pratique de chaque foi, n’ayant du reste d’autre preuve immédiate que d’être témoin ….

18/11/12 confirmation d’incompatibilité ….

En effet d’un côté la plupart des chrétiens ne croiraient pas à l’humiliation Divine ( !) et les autres religions, elles, en seraient bien loin quant aux technologies physiques d’avenir peut-être ne chercheront-elles finalement que la destruction morale et donc ultime de l’univers ? …. Le beau et rude rêve d’une escale de l’humanité dans sa course se serait donc évanoui ! ….

19/11/12 théologie universelle …

Ainsi une seule théologie universelle serait possible : une théologie de l’humilité Divine. Tout dans la vie du Christ Jésus y ramène. On laisse cependant entendre religieusement que les deux termes théologie et humilité ne s’accorderaient pas. À dire vrai il en existerait un essai au XVe siècle appelé « docta ignorancia » par son auteur le cardinal Nicolas de Cues, sans les connaissances que nous commençons à avoir sur l’univers pour nous pousser dans cette voie ….

20/11/12 douleurs ….

St. Joseph fusionne aux douleurs de la Vierge unie elle-même à celles du Fils Rédempteur ….

21/11/12 pardon …

La confiance dans le pardon Eucharistique nous ouvre déjà les prémices de  la vie Éternelle.  Ainsi n’est-ce pas en désirant de s’humilier que Dieu créa l’univers conjoint petit à petit à l’humiliation humaine du pardon pour nous permettre de revivre avec Lui la Béatitude ? ….

22/11/12 nous ….

Nous, pécheurs et ingrats repentis, sommes tombés dans l’abîme du cœur de Jésus et Marie …. Si l’Esprit Saint veut se servir de n’importe quoi sans valeur qui pourrait l’en empêcher ? ….

23/11/12 autant …

Autant que nous le pouvons, embrasser l’amertume naturelle dans la joie surnaturelle ….. Dieu ne se lasse pas de faire du bien à ses ennemis qui disent Seigneur sans faire sa volonté ….

24/11/12 ou non ….

Qu’il le veuille ou non, l’être humain baudruche hypocrite est aussi enfant de Dieu Trinitaire …. Et c’est dans la foi qu’il devra faire le lien du boson de Higgs avec les limites de Planck …. Toujours confiant dans l’humiliation de Dieu nous ne serons pas humiliés car nous sommes dans le giron intégral de son pardon sans mesure que nous avons, nous aussi, à imiter …. St. Joseph recevait constamment ce pardon du Christ Trine de la foi en la Vierge Marie.  C’est en étant anéantis intérieurement que le Tout ÊTRE nous donne la vie en esprit et vérité …. Car nous sommes plus couverts d’abjections qu’un chat de ses poils mais l’ÊTRE absous ….

25/11/12 Gloire …

La Gloire de Dieu est au-delà des univers et ici-bas dans Son humiliation en espérant la nôtre ….

26/11/12 les extrêmes …

Nous offensons sans cesse ; LUI n’est que pardon. Les extrêmes se touchent et fusionnent ….

27/11/12 concrète …

Que la Miséricorde concrète Divine devait s’exercer pour St. Joseph dans la Sainte famille ! ….

28/11/12 vivre …

St. Joseph n’a dû toute sa vie avec l’enfant Jésus et Marie ne vivre que de pardons répétés ….

29/11/12 pénitence ….

Pardon va avec pénitence. Et faire pénitence c’est simplement vouloir la pratique religieuse ….

30/11/12 Providence …

La Providence en qui nous avons tant de mal à croire, doit être considérée comme nous « Assistant » mais ne nous trompons pas Son but est la vie Éternelle ….

 

Décembre 2012

01/12/12 détails ….

Honorons dans l’assistance des détails la Providence dont le but dernier est le royaume Saint ….

02/12/12 fondons ….

Nous ne sommes qu’orgueil. LUI n’est qu’humilité. Nous fondons dans l’humiliation Sainte ….

03/12/12 magnifier …

L’humilité Divine n’est jamais seule. Elle sait magnifier toute autre vertu quelle qu’elle soit ….

04/12/12 hiérarchie ….

Adorons la hiérarchie des âmes, telle que la Providence la prépare ici-bas pour les Cieux ….

05/12/12 sinon ….

Où irions-nous, sinon à cette réversible humiliation sainte et inversement conjointe du pardon ….

06/12/12 sainteté ….

Notre sainteté c’est l’humiliation de Dieu pardonnant nos fautes jointe à la nôtre en contrition ….

07/12/12 foi ….

Le boson de Higgs et l’universel de Planck même confirmés ont besoin de la foi pour s’unir ….. Mais leur application est de ce fait impérativement soumise aux lois religieuses d’ici-bas ….

08/12/12 notre ….

Notre humiliation intérieure limitée, permet à Dieu la même humiliation mais, elle, illimitée ….

09/12/12 médaille ….

On fait faire en ce moment une médaille interreligieuse et donc de ce fait œcuménique, INTERSPIRITUAL, qui résume le fondement du site www.f-v-m.net entretenu depuis plus de 12 ans sur internet.
En effet le texte gravé en anglais au revers de la médaille fait état de la nécessité, pour toutes les fois religieuses y compris celle possible ( ?!) dans l’avenir des scientifiques, de pratiquer l’humilité de Dieu révélée par l’humiliation de la vie de Jésus-Christ.
C’est du reste la certitude reçue il y a 50 ans de l’entrée des sciences dans la foi qui en a été l’origine.

10/12/12 remercier …

Remercier vivement Dieu de nous avoir créés, de nous racheter et de nous ouvrir son beau Ciel. Mais avec St. Joseph aimons le pardon de chaque instant donné par Jésus et Marie …..

11/12/12 c’est …

C’est dans la souffrance de la contrition et la joie du pardon reçu que l’âme est appelée à vivre ….

12/12/12 Centre ….

Le cœur de la Charité Chrétienne a lui-même un centre qui se révèle être en Dieu l’ensemble des vertus que St. Paul énumère et qui regarde toutes les autres religions avec leur voies propres. Mais la première vertu est sans conteste l’humilité Divine si opposée à l’homme …. À défaut de vouloir souffrir, nécessité au salut des âmes, regarder la douleur de Jésus-Christ ….

13/12/12 prioritaire …

Pourquoi le Centre d’humilité Divin est-il prioritaire et de ce fait exige-t-il que la charité chrétienne ne s’enfle pas d’orgueil, l’obéissance juive ne l’en retienne pas, l’adoration musulmane l’en délaisse, et de même pour toutes les autres religions ?... Le péché originel n’est autre que « l’appartenance de notre pensée en tout » qui transforme tout en orgueil, amour-propre vicié, ego, égoïsme, çà des psychologues, ou tout autre nom qu’on veuille lui donner. Il n’y a peut-être pas plus de 7000 ans les hommes étaient dans leurs caractéristiques semblables à nous mais « libres de leur pensée » si bien que seule cette redoutable « appartenance » a transformé les caractères innocents de l’homme en vice infini. C’est pourquoi nous n’avons pas d’autre ressource que de rejoindre prioritairement l’humiliation conjointe, tout en étant opposée, de la nature même de Dieu révélée par la vie de Jésus-Christ ….

14/12/12 que ….

Que nous me fassions saint, TOI avec TON pardon infini et moi avec la contrition pénitente ….

15/12/12 nous …

Nous les petits instruments du Seigneur, il nous faut embrasser les quatre stigmates de la croix partout où ils puissent se trouver, que ce soit virtuel ou qu’ils se montrent présents en réalité ….

16/12/12 le pécheur ….

En responsabilité de l’enfant Jésus et de Marie, Joseph n’en était pas moins « le pécheur » …. Transmettre envers et contre tout la foi par l’humilité de Dieu révélée à la vie de Jésus-Christ ….

17/12/12 Providence ….

La Ste Providence sait toujours ce qu’elle fait, mais son regard est aussi toujours d’en haut …..

18/12/12 rien ….

Ne s’appuyer sur rien, hormis la foi en Dieu dont l’impression même peut aussi nous manquer …. La joie Céleste du salut soutendait  les douleurs de la Passion du Christ sauf à Gethsémani ….

19/12/12 plaies …

Les plaies du Christ Jésus Trinitaire brisent sans cesse le rocher d’orgueil qui est en nous …. L’humiliation, due à la faiblesse de l’âge, rapproche intensément de l’humiliation de Dieu ….

20/12/12 confusion …

Il y a confusion entre la joie surnaturelle et celle naturelle. Se référer aux douleurs du Christ …. C’est le problème médiatique de transmission qui m’échoit. En effet la plupart des enseignements pratiques religieux n’éliminent-ils, ne minimisent-ils ou ne mettent-ils pas à part la passion de Jésus-Christ ? Quant à moi, affronté directement à la réalité, il est vrai encore hypothétique, de l’abandon de la nature du Verbe Divin Trinitaire aux mains technologiques de l’homme (ne peut-on déjà signifier que le boson de Higgs uni à la limite universelle de Planck pourrait se concrétiser dans un intégrateur de Puissance ?), il me faut aller, que cela plaise ou non, au fondement des choses révélées textuellement dans l’Évangile …. Et la Passion est avant tout la révélation d’une humiliation sans limite de la part de Dieu ….

21/12/12 populaire …

Quant à la croyance populaire d’apocalypse de ce  jour voyez quand même du côté de Planck. …. Suivre la Providence qui à travers tous nos tâtonnements sait parfaitement ce qu’elle fait …. Faire le Bien à Nous deux : moi t’offrant mes fautes, TOI le transformant en Bien vivant ….

22/12/12 Jésus-Christ ….

Si Jésus-Christ ouvre le Ciel, Il déchire la terre, mais y console avec l’humilité Divine révélée …. Les Chrétiens l’accueillent donc avec Amour et chaque religion selon ce qui lui est donné ….

23/12/12 puissance ….

À Gethsémani, Jésus a connu cette puissance d’attachement à la temporalité qui est la nôtre. Il nous y a demandé de veiller et prier pour ne pas entrer dans cette terrible tentation d’origine …. Du reste ce n’était certainement pas la seule agonie exsudant le sang qu’Il a pu connaître ….

24/12/12 une âme …

Ne serait-ce que pour gagner une âme, faire aussi la vaisselle souffrante et sainte de Lourdes …. Le plaisir naturel peut atteindre des degrés de joie intense qui ne sont que l’image de la joie surnaturelle, subtile et délicate, appelée à dépasser tous les degrés d’intensité imaginable. Ainsi le péché originel est-il l’attachement moral au temporel, inconnu de l’homme innocent …. Bien que l’esprit de perfection nous soit suffisant ne pas hésiter à en demander aussi l’état ….

25/12/12 Volonté …

Désirer la Volonté du Père des Cieux que le Fils-Verbe annonce et répercute victorieusement.  L’Éternité des Cieux est rétribuée par la peine engendrée ici-bas, davantage si c’est dans la foi ….

26/12/12 victoire …

Sur terre ne nous trompons pas de victoire ; voir l’enfant de Bethléem exsudant le sang …. Il n’existe rigoureusement qu’un seul mal : notre attachement moral constant à la temporalité ….. Mal s’imaginant posséder l’histoire de l’univers, liberté sortie du néant à devenir Éternel …. Mais l’humble Dieu Trinitaire s’abime dans l’abîme de nos fautes offertes et pénitentes ….

27/12/12 s’exprimer ….

On a beau devoir s’exprimer selon ce qui nous est donné, la vie n’est que tentation et combat ….  En effet on est accroché sans désemparé moralement au transitoire temporel. Mais on a l’humiliation de cette faute sans cesse pardonnée fusionnant avec celle de Dieu pardonnant ….

28/12/12 vérité ….

Ainsi la vérité de la réalité du royaume des Cieux révélée par Jésus-Christ nous rend libre de notre fixation morale au temps, mais nous sommes toujours sous l’attache sensible de cette terrible tunique de Nessus qui pour nous a scindé l’univers douloureusement en Bien et mal ….

29/12/12 viscéral …

Cet attachement viscéral et moral à la temporalité, racine de tout péché, l’homme innocent, même très évolué, ne le connaissait pas, ne vivant que dans la morale animale (St. Jean de la Croix parle de cette pureté bestiale). Il nous est cependant pardonné depuis Jésus-Christ lorsque nous élevons les yeux de l’âme, en douleur et en joie, à l’humble Royaume des Cieux ….

30/12/12 au fond de toutes choses ….

Le péché originel tel que décrit plus haut étant congénital, il est bien évident qu’historiquement il était inéluctable. Il en est de même pour tous les incidents miraculeux qui jalonnent la Bible et les Évangiles. Car ce qui est demandé au fond de toutes choses quelles qu’elles soient c’est le mérite de la foi pure en l’humilité nue de Dieu, dont la vérité est confirmée par la vie de Jésus- Christ à travers l’amour qu’il ordonne à ses disciples directs …. Aussi c’est une lutte continuelle contre nous-mêmes espérant la victoire de Marie en Son Fils, portant sur nos épaules une chape de faux jugements qui prétendent dominer malgré la vérité  et sans autre consolation que TA Paix brûlante qu’elle soit ressentie ou seulement sous tendue ….

31/12/12 terrifiant ….

L’anéantissement enseigné de sa personne  était infiniment dure à Jésus-Christ comme à nous-mêmes, bien que soutenue par la foi vécue en la joie et la paix céleste du Père des Cieux, contrant le terrifiant péché originel dont ici-bas nous avons tant de peine à nous rendre compte …. Pour répondre à un tel don il nous faut aimer souffrir dans la joie surnaturelle sous tendue ….