Présentation

Janvier 2014 

01/01/14 multitude ….

Comme au saint jour des Rameaux c’est la conversion de la multitude qui nous intéresse. Ainsi si l’amour est une voie entre beaucoup d’autres, le but universel nécessaire à toutes les religions sans exception étant l’humilité de l’Être de Dieu révélée par le seul Messie véritable Jésus-Christ, il n’en reste pas moins que l’Amour Divin est la voie qu’il a emprunté pour cela.

02/01/14 avec ….

Avec Joseph adorons l’Eucharistie dans le sein non éclos de la Vierge Marie l’Immaculée….

03/01/14 le péché ….

Le péché irrémissible sans la grâce Divine, d’héritage génétique, est la volonté de séparer la notion de bien de la notion du mal. Cette séparation en effet ne peut être que réservée à Dieu. Nous, nous nous humilions de nos fautes. Dieu Lui n’hésite pas à s’humilier pour les effacer. Humiliés ensembles avec Jésus-Christ, chacun soutenu par une voie donnée selon sa culture. Il faut porter avec joie ce triste sire puisque LUI n’a de cesse de s’en occuper si intensément.

04/01/14 voies ….

Toutes les voies religieuses droites, à commencer par l’Amour Divin Chrétien, qui pour nous les contient toutes, doivent être liées indissolublement à l’humilité de l’ÊTRE de Jésus-Christ.

05/01/14 re …

Lutter et aimer sans gloire, sans honneur et sans autre consolation que TA paix vive ou non, pour que toutes les religions, sciences comprises, reconnaissent la seule messianité de Jésus-Christ révélant la sainte humiliation de l’ÊTRE de Dieu à laquelle nous avons tous à répondre.

06/01/14 les vieux …

Pour nous les vieux, ne cherchons plus midi à quatorze heures : plus tu souffres plus tu sers.

07/01/14 racine de tout péché …

La racine de tout péché ou péché des péchés est cet arrachement de la notion du bien à celle du mal dont Dieu Seul est juge mais que certains verront comme un progrès anthropologique.

08/01/14 ainsi donc ….

Ainsi donc ce n’est pas l’amour qui cependant comprend tout et dont aucun Chrétien ne saurait se passer mais la révélation de l’humilité Divine par Jésus-Christ qui est universelle.

09/01/14 qui ?

Qui peut vouloir souffrir même pour sauver le monde, sinon l’Amour et ses composants ?

10/01/14 Descartes

Son je pense donc je suis s’ouvre ici sur son complément à ajouter : en projet. La question qui resterait à poser serait évidemment « quel projet » ? Ici après l’élucidation du péché originel le dilemme est clair : « pour DIEU ÊTRE contre l’homme néant » ou « pour l’homme contre Dieu » le premier annoncé concrètement ici même par union générale à Jésus Christ. Au moins souffrir de retomber sans cesse sur soi-même, demandant le triomphe divin sur nous.

11/01/14 lié ….

Nous qui vivons d’amour pour aller à l’humiliation Divine, le gibet est lié à la revivification. Lorsqu’on est sans force ni envie d’avancer, s’unir à la volonté rédemptrice de Jésus-Christ de nous révéler envers et contre tout la souveraine humilité du Père de toutes choses véritables. L’ampleur de Ta volonté rédemptrice permet à celle de notre lâcheté de dire Ta Messianité.

12//01/14 Trinitaire …

Le Dieu Trinitaire est la volonté rédemptrice vivante de notre chair criminelle et maudite. L’histoire morale de l’humanité entière semble bien avoir basculé de celle de l’animal à celle de la bi-morale anthropologique actuelle du bien et du mal il y aurait seulement 7000 ans ? Dieu Seul est juge de cette distinction entre bien et mal. Assi sans son intervention le péché originel de l’homme est irrémissible. Seul Jésus-Christ l’a réduit en l’humilité Divine Trine. Car nous ne sommes que pur néant espérant tout juste recevoir gratuitement la vie éternelle.

13/01/14 le poids …
Jésus-Christ porte le poids incommensurable de l’abjection spirituelle qui nous écraserait. Car l’humanité du péché originel prenant de fait la place de Dieu ne doit plus rien attendre de soi. Et pour cela elle doit avoir à lutter de toutes ses forces pour être fidèle au Christ Jésus dans son Messianisme nous montrant en réalité l’humble et douce finalité de l’universalité Divine. Pour y répondre il a donné à ses fidèles directs la voie merveilleuse de l’amour qu’il a vécu face à l’âpreté de sa Messianité pour l’espèce humaine destinée cependant à toutes les voies diverses des religions et notamment celle à double face que les sciences humaines doivent acquérir par leur universalisation dans le sillon religieux peut-être plutôt qu’on ne le pense. Mais pour l’instant la question est-elle cependant posée autrement que dans ce pauvre site ?

14/01/14 offrir …

Offrir à la Sainte Providence Trine l’humble gibet de notre pauvre vie si rapidement effacée. Que si vous parvenez à un parfait mépris de vous-même, je vous le dis, vous jouirez d'une paix aussi profonde qu'il est possible en cette vie d'exil. Ne nous trompons donc pas sur nous. Prendre conscience de l’origine du péché contre Dieu ÊTRE d’où tous les autres découlent.

15/01/14 en effet ….

En effet alors même qu’il y a unité si Jésus-Christ rappelle que la race humaine, depuis les plus grands saints jusqu’au dernier des criminels, en passant du reste par les théologiens, est une race adultère et pervertie dans tous les sens du terme, il faut distinguer ce rappel, opposé à la nature même de Dieu qu’il incarne, de la voie du parfait amour qu’il emploie et demande d’employer pour y faire face, sa résurrection illustrant la nôtre et confortant notre désarroi. Il aura fallu que me soit donné un rêve éveillé de huit jours, la méditation continuelle nuit et jour des Évangiles, la pratique intense de l’Eucharistie catholique, la prise de conscience de l’histoire de toutes les religions, philosophies et métaphysiques pendant plus de 50 ans, et le tâtonnement de treize années d’internet pour arriver à ce constat tout simple mais aussi ardu. Ainsi donc montrant en sa personne le vrai visage humilié dans l’univers du Père des Cieux, le Messie juif nous guérit en nous incitant, selon lui à l’aimer et être aimé comme d’autres voulant bien le reconnaître à l’adorer, à lui obéir, etc… avec une place spéciale des sciences. Cependant tous crieraient-ils ? S’ils ne criaient pas les pierres même du chemin hurleraient.

16/01/14 ainsi … 

Ainsi donc la bonne nouvelle des Évangiles de Jésus-Christ est la révélation du visage humble du Père des Cieux, saisissable pour tous sans exception dans l’optique du péché originel. Car la vue du visage de DIEU ÊTRE empêche tout péché et les anges déchus s’ils avaient d’abord vu ce visage n’auraient jamais pu tomber. De même l’homme dans un péché d’origine subi et non exercé se trouve racheté par cette vue de visage Divin à travers la voie des chercheurs de Dieu dont celle éminente puisqu’incarnée de l’amour-charité trine liée à la foi des Chrétiens. Mais dans cette recherche de la réalité de toute conception d’Au-delà émise par le Messie, on ne peut pas faire l’économie de la parthénogenèse et ses corollaires reçus par Sa Mère Marie. Il y aurait confusion théologique générale des religions entre elles. Chacune prendrait sa voie originale pour toute la vérité alors qu’elle ne doit que chercher à assimiler l’humilité Divine.

17/01/14 voies …

Ce sont les différentes voies de toutes les religions (que nous, nous croyons contenues toutes dans l’amour) qui forment la recherche adoucie de l’âpre messianité générale de Jésus-Christ. Si  un chef d’état entre en conflit majeur avec une autre nation disposant du double de soldats entraînés ne commencerait-il pas par traiter d’obtenir la paix ? Ainsi l’humanité toute entière est révélée par Jésus-Christ en conflit majeur avec l’humilité Divine. Aussi ne doit-elle pas s’investir dans la voie diplomatique mise à la disposition de sa culture et pratiquer la voie de sa religion pour essayer de faire une paix Divine ? Ou bien si quelqu’un veut construire une usine, ne réfléchira-t-il pas d’abord aux moyens d’avoir des capitaux de peur que ses projets restent en plan et qu’on ne se moque de lui ? De même nous face à l’humiliation de Dieu, il nous faut obtenir les capitaux de la pratique de la voie religieuse dont notre culture dépend.

18/01/14 misère ….

La misère humaine est beaucoup plus grande qu’on ne s’imagine. Par la révélation de la Messianité de Jésus-Christ, on sait donc que l’humilité Céleste est le fondement de toutes les autres vertus y compris de celles des différentes voies pour y accéder qui forment la foi originale. Mais on est obligé de voir que l’humilité humaine n’existe pas, sinon toujours par un effort de regard renouvelé sur celle de Dieu, obligeant à la pratique constante de la voie. Ainsi l’origine accomplie de l’homme est un acte anthropologique profondément dramatique. Combien se trompent donc ceux qui, avec sentiments ou non, ne pratiquent pas leur religion ! C’est le seul moyen que nous avons de commencer à répondre à la prodigieuse humilité trine.  Il ne s’agit pas d’abord de jouir de la liturgie mais d’être dans un état patient de réparation. Bien que mort l’ÊTRE a resurgi dans une revivification de cette chair criminelle et maudite. La nudité du péché originel dont a parlé la Bible ne serait que le sens de l’humiliation même.

19/01/14 confondu ….

On a confondu moyen et but. Le moyen plus facile peut être divers. L’humble but Divin est  unique mais dur. Non, cette confusion théologique n’est plus de mise au jour d’aujourd’hui. Et il n’y a pas d’autre solution que de pratiquer humblement sa religion quelle qu’elle soit, l’essentiel étant de répondre à cet abaissement de  DIEU Trine par la voie de notre culture….   Si tous doivent revenir vers Lui, pour beaucoup malheureusement ce ne serait que par intérêt. Mettant Dieu avant l’homme, on ne nous honorera pas mais nous reposons ici sur Sa fidélité.

20/01/14 si

Si une âme insuffisamment mortifiée était utilisée, le danger spirituel pour elle serait terrible. Même les plus généreux retombent toujours sur eux-mêmes. Alors qu’en peut-il être de nous ? Car il est rare de trouver quelqu'un tout à fait exempt de la honteuse recherche de soi-même. Parmi les médiateurs, Jésus-Christ a montré le renoncement de Dieu de lui-même à lui-même.
Ce n'est donc pas peu de se renoncer soi-même dans les plus petites choses comme grandes. Moïse l’humble des humbles ne l’était pas tellement pour avoir déplu à l’humilité Divine.

21/01/14 juge …..

On ne peut embrasser l’histoire de l’humanité si l’on ne comprend pas que le péché originel, en séparant d’un côté  le bien et de l’autre le mal, ce dont Dieu seul est juge, de la morale animale dont vivait l’homme même évolué, est une tache spirituelle incommensurable. Il est vrai aussi que cette faute peut paraitre une avancée anthropologique permettant le progrès des sciences et la mainmise sur l’univers…. Ceci dit, il faut comprendre que c’est en en révélant au contraire par sa vie l’humiliation temporelle de Dieu que Jésus-Christ permet la cautérisation de ce crime d’esprit en y ajoutant une voie, un chemin d’amour pour y faire face comme d’autres chercheurs de Dieu y ajouteraient leur voie d’obéissance, d’adoration, ou autre. Quant à l’avenir des sciences, autant qu’un intuitif pur puisse y interférer, il semble bien qu’une universalisation d’une part de la particule d’origine et d’autre part de l’amas final puisse donner à l’homme la maîtrise matérielle du monde et permettre un engin hors mesure, avec ce bémol qu’on entrerait alors dans une conception et une morale finales divergentes, ….

Aussi si nous voulons que les sciences prennent la bonne direction, celle de l’humilité Divine, il n’y a pas d’autres solutions que de nous humilier dans la pratique de notre religion, soit le jour férié régulièrement, soit si nous le faisons déjà de plus en semaine jusqu’au quotidien.

22/01/14 enfers ….

Dieu Trinitaire saisit en Jésus-Christ les entrailles même des enfers du péché blasphématoire originel de l’homme dont ce dernier ne voit pas l’ampleur universel. Quant à la Vierge Marie ce n’est pas son humilité qu’elle prime à l’Annonciation mais consécutivement celle de Dieu. Ainsi la vérité nous coûte et se rappelle par une lancinante et continuelle douleur du pécheur. Dans l’Eucharistie Catholique nous est donnée l’humilité de Dieu Trinitaire où tous sont élus.

23/01/14 arrachement….

L’abaissement Divin explicite l’arrachement douloureux à nous-même qui est si nécessaire. Si donc nous savons par Jésus-Christ que Dieu s’arrache à Lui-même nous devons aussi le faire, en aimant jusqu’à notre mort, sachant l’agonie que le Messie a préempté de la sienne même.

24/01/14 la porte …

Jésus-Christ ouvre la porte du but effectif par l’état de son gibet physique, moral et spirituel. Le but où toutes les voies, religieuses ou non, ont à aboutir nous le connaissons dorénavant. Non obligés de comprendre les finesses de la liturgie la supporter comme Dieu nous supporte, mais comprendre la ligne d’horizon Divine qui interpelle le fondement de l’orgueil d’origine.

25/01/14 lumière ….

Les enfants de lumière sont plus malhabiles à leurs affaires que les enfants du siècle aux leurs.  Nous avons reçu la pleine humiliation de Dieu en nous. Nous unir à l’Annonciation de Marie.

26/01/14 est ….

L’humilité Divine est le point de départ et le but pour tous. Le moyen chrétien est l’amour. La Vierge Marie a reçu pour nous en plénitude la plénitude de l’abaissement de Dieu Trinitaire.

27/01/14 annoncer …

Pour annoncer l’humiliation ici de Dieu Trinitaire c’est un incessant combat contre soi-même. L’homme, même quelquefois croyant, admet cette humiliation si sa volonté passe avant Dieu.  Ainsi par les sciences impliquant leur religiosité en dépendance Dieu rassemblerait à son Fils. Avec Jésus-Christ à Gethsémani, pour la marche de l’humanité, souffrir de sa propre incurie. Ce n'est pas peu de gagner ou de perdre le royaume de Dieu. Travailler donc vrai pour tous.

28/01/14 solitude …

La solitude de l’Esprit de Jésus-Christ au jour des Rameaux nous rappelle celle qui est nôtre. Nous savons de Jésus-Christ Messie que le royaume des Cieux est humble et ne s’impose pas. Les centimes de souffrance que nous Lui donnons, Dieu les collectionne avec très grand soin.

29/01/14 inconcevabilité …..

Jésus-Christ met sa vie dans l’inconcevabilité de Dieu Père dont il révèle ainsi l’humiliation sainte qui interpelle notre humilité si difficile à abaisser jusqu’à la limite nécessaire pour obtenir l’humble royaume des Cieux. Mais avant le terme du temporel nous croyons à cette belle union salvatrice de la fête des Rameaux en donnant nos pauvres centimes d’amertume. Aussi par l’influence des esprits humains la douleur permet à d’autres l’union au Christ Jésus.

30/01/14 bonne terre ….

L’anéantissement dans la bonne terre est amer mais produit beaucoup de fruits de vie éternelle …. On s’imagine qu’on peut servir à quelque chose mais on s’aperçoit qu’on est inopérant. Pratiquer sa religion c’est offrir un instant de patience au rédempteur de la faute originelle. Seul révélant par sa propre vie l’humilité Souveraine de Dieu, Jésus-Christ est ce rédempteur.

31/01/14 vertu ….

L’humilité de Dieu n’est pas une vertu comme les autres. Elle en est le principe et la finalité. Ne pas aller à Dieu en crainte et tremblement mais dans le moyen de l’amour et composants. Car l’humilité Divine révélée par le Christ Jésus est un abîme inconcevable qui pénètre tout et toutes choses et est radicalement opposé à la nature humaine d’orgueil du manque  originel.

Février 2014

01/02/14 actions …

L’humiliation se répartit en deux action opposées : 1/ « s’humilier » est un acte intérieur apaisant d’humilité qui doit être fait en droiture d’intention. 2/ « être humilié » est une réaction psychique irritante due au péché originel dont la phobie égare souvent l’homme. Pour accepter d’ »être humilié» il faut que l’acte de «s’humilier» soit  d’un état proprement Divin. La liberté liée matière au  néant doit s’abaisser à disparaître pour s’assujettir à l’Être humble. Jamais Dieu Tout seul. Jamais l’homme tout seul. Mais unis indéfectiblement pour l’Éternité.

02/01/14 sans …

Sans l’amour ou l’un de ses composants (pour les sciences le respect) on ne peut s’unir à Dieu qui rayonne d’humilité dans la chair du Christ Jésus au  grand meeting de la fête des rameaux. Où trouver cette humilité qui a fui tout homme du péché originel sinon au sein du  Messie ? L’ÊTRE DIEU ne peut vouloir que l’anéantissement de la volonté qui n’est que libre néant.

03/02/14 en Tes mains ….

Fusionner au Christ Jésus exhalant ces paroles: en Tes mains, Seigneur,  je remets mon esprit.

04/02/14 ainsi donc …

Ainsi donc pour accepter d’ »être humilié » il est nécessaire de bien savoir d’abord s’humilier. C’est pourquoi les exercices de piété répétés en droiture d’intention sont de très grande utilité.

05/02/14 si …

Si, comme je le crois depuis un demi-siècle, le Verbe-Dieu doit s’humilier jusqu’à livrer l’état de sa nature aux mains du  savoir humain, il n’en reste pas moins que deux possibilités s’ouvriraient à l’humanité. Soit, pour ce don, un respect constructeur des sciences, soit un irrespect définitivement destructeur. N’ayons donc pas peur de perdre notre temps en ouvrant ce pauvre site f-v-m.net. Car dans ces circonstances plus proches qu’on ne le croit, il nous invite à une pratique religieuse nouvelle plus intense et motivée. N’attendons pas trop tard ! On dit que la Passion vient après le jour des rameaux. Pour le Christ et ses amis c’est pendant.

Mais si comme l’a dit un de nos correspondants : » je te croirai le jour où tu feras la vaisselle à Lourdes », trop vieux pour la faire si loin il faudra bien se contenter d’incrédulité. D’autant plus qu’il apparaît que dans le Traité d’Unitologie dit peuch’doudou ou péché originel, texte phare, on voit qu’une citation sans références sérieuses sur l’ivresse mystique a été faite.  (wikipedia donne des références de souffrances animales et ce texte avait été choisi sur internet pour contrebalancer la trop grande sécheresse de Bergson).  En effet pour traiter de ce sujet on ne peut pas faire l’économie des mystiques chevronnés de toutes religions et aucune donnée n’a été faite dans ce sens sur le web ou du reste ailleurs.

06/02/14 poids …

La Vierge Marie a eu à porter le poids de la temporalité avant d’accéder à la royauté céleste. Avant le témoignage par les apôtres de sa résurrection, le Christ Jésus a porté ce grand poids. L’humble don Divin de Lui-même à la raison humaine semble inévitable. Ce n’est pas un irrespect de vouloir le reconnaître. Le respect nécessaire réside dans le moyen employé. Ainsi il faut que se rassemble tous ceux qui se veulent  respectueux pour tout influencer par l’esprit. D’où l’obligation continuelle de s’humilier en intention droite par toute pratique religieuse. En effet Dieu S’humilie pour nous, nous humilier devant Lui sans autre raison que la foi vive.

07/02/14 pratique ….

La pratique d’une religion, la sienne ou celle de notre entourage, nécessite qu’on en dépasse les gardes pour accéder à une liberté intérieure d’expression qui puisse la faire vivre en vérité. Pour l’élection d’ouvriers de la moisson Divine et le salut des autres témoigner des évangiles. Ainsi de la foi il y a soit la responsabilité du sentiment religieux soit celle unique de la raison. L’amour ou ses composants y compris la vénérable dépendance unis à l’abaissement de Dieu vu par Jésus-Christ s’humiliant dans les sciences sauveront le monde de sa propre destruction.

08/02/14 martyr ….

Le martyr n’est pas forcément extérieur, il réside aussi dans la mort du Saint gibet intérieur. Conscient ou non, aller, seul en Dieu, à la plénitude de l’humiliation Divine reçue par Marie. Mais pourquoi le bien et pourquoi le mal, savons-nous seulement la vraie place que nous y occupons ? Donc après avoir fait ce que nous devons, nous humilier AVEC l’ÊTRE TRINE. Deux fichiers du site ont reçu un virus. Ils ont été supprimés. Il n’est pas dit que le site entier ne soit pas contaminé. Peu importe en 13 ans de travail intense il a atteint son but, on l’espère.

09/02/14 en effet ….

En effet nous avions cru que l’humilité n’était due qu’à la nature humaine. Or il s’avère que la vie de Jésus-Christ nous informe qu’elle est aussi la nature unique même de Dieu tout comme l’amour. L’amour par contre a sur terre de nombreux éléments inclus dont se sont inspirés les différents chercheurs de l’Infini, fondateurs de religions diverses. Ainsi donc l’humilité Divine révélée par le seul Christ Jésus reste le point de rassemblement universel nécessaire, y compris, en ce qui nous concerne particulièrement, pour l’équivoque des sciences physiques.

10/02/14 interview …

Une de mes filles attirée par mes peintures a organisé une interview pour diffuser mes idées ?

11/02/14 éléments …

Les différents éléments de l’amour fondant la foi variée se doivent à l’humilité Divine Trine.

12/02/14 avec …

Avec Jésus-Christ et Sa Mère Vierge Immaculée choisissons tout pour Dieu, rien pour nous.

13/02/14 en effet ….

En effet nous ne sommes que néant en devenir de l’ÊTRE Éternel et ne nous croyons pas plus.

14/02/13 serviteur …

On croyait être un serviteur de l’Église. On s’aperçoit n’être qu’un peintre mystique chrétien. La Vierge Marie, Notre Dame du Bel Amour, saura répondre pour moi de la prophétie nôtre. Salomon a respecté les croyances de ses femmes. Il n’est pas dit qu’il ait abandonné la sienne.

15/02/14 on …

On ne peut pas mener sa vie de chrétien n’importe comment. Il faut choisir sans discontinuité. Renoncé aux informations des esprits pour l’aveuglement dirigé par la Sainte Vierge Marie. La Vierge Marie a sûrement souffert toute sa vie jusqu’au sang toutes les tentations humaines.

16/02/14 relation …

On n’a qu’une  seule relation a donné, celle de l’équivoque monstrueuse des sciences. Le reste est dû à des méditations mystiques que seuls Dieu et L’Église ont à confirmer en vérité. Car pour arriver à la reconnaissance de l’humilité Divine se doit la lutte contre l’autosatisfaction que la séparation entre le bien et mal par le péché originel nous a tous congénitalement laissé.

17/02/14 volonté …

Le Christ Jésus Trinitaire broyé dans l’Eucharistie veut anéantir notre volonté de pécher. Car nous ne sommes que luttant contre nous-même en marche syncopée s’élevant et chutant sitôt. Mais tous comprennent-ils  cette longue sainte patience à laquelle nous sommes appelés combattant les suites universelles de la faute originelle au milieu de nos savoirs progressifs ?  La plénitude chrétienne du combat de la Charité n’empêche pas que ses substituts employés par les diverses religions soient opérants à la condition de reconnaître l’humilité Messianique, dont pour les sciences affrontées à une matérialisation du Verbe-Dieu une stricte dépendance. En effet pour les sciences c’est comme si l’universalisation réalisée de la particule du boson de Higgs et des amas de Planck donnait aux physiciens l’union à l’origine et à la fin de l’univers donc au Christ physique. Il reste néanmoins que le Christ Trinitaire demeure tel au-delà de toute conception humaine. Mais les hommes de la fin des temps le croiront-ils encore?

18/02/14 personne …

Tout ce qui touche la personne de Jésus-Christ ressuscitée en reçoit une certaine humilité nécessaire au bonheur de la vie terrestre comme à l’obtention véritable de la vie Éternelle. Car préférés en péché et ingratitude répété mais regretté s’unissant en humilité à celle de Dieu, les Chrétiens sont des privilégiés spirituels travaillant à bien répandre les grâces qu’ils reçoivent.

19/02/14 re …

Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que Ta Paix vive ou non. L’humilité n’est pas une vertu comme les autres. Elle est la structure de l’amour donc de Dieu ….

20/02/14 arrache-nous …

Arrache-nous à la volonté de pécher. Tout tourne autour de notre libre anéantissement total. En effet Dieu Trinitaire le Tout-ÊTRE ne peut souffrir en son sein la moindre ombre de néant. Mais suite au péché originel l’homme a du mal à s’accepter: « simple libre-néant »  à devenir d’être   non pas à soi-même mais à l’humble Dieu à qui tout est dû depuis toute vraie éternité.

21/02/14 réparer …

Réparer le mensonge des réalités temporelles pour la vérité glorieuse de la vie Éternelle. Ainsi le péché originel a ouvert la voie au choix humain entre prévaloir au mensonge ou à la vérité. Réparer avec Jésus-Christ dans les plus petites choses possibles et nous humilier des autres. Voir le côté positif de nos réparations et non les multiples échecs ne pouvant qu’encombrer. Aucune souffrance n’est perdue. Unie à celle de l’humilité Divine elle est plus douce et  utile. Mais Dieu mesure en fonction de la hiérarchie Céleste dont Lui Seul connaît les aboutissants.

22/02/14 unis ….

Unis au Christ Jésus Messie nous réparons nos manquements et ceux de millions d’âmes. Dieu vient nous retirer de la masse temporelle à la mort naturelle. Jouir donc de notre mort.

23/02/14 vertu des vertus ….

L’humilité est donc la vertu des vertus et de ce fait en opposition avec l’autosatisfaction issue du péché originelle. Si bien qu’avant Jésus-Christ Messie représentant intégral de celle Divine l’homme ne savait plus l’approcher. Même pas Moïse, pourtant appelé l’humble des humbles pour avoir frappé une seconde fois par lui-même le rocher de Mériba et pas mieux les autres fondateurs de religions. C’est pourquoi l’humanité dans tous ses états a besoin d’universalité. Ainsi AVEC le Messianisme Trinitaire se mettant au-dessous de soi-même le faire également.

24/02/14 vacille …

Devant l’abîme de l’humilité Divine on vacille. L’amour ou un des substituts nous conforte.

25/02/14 aimer ….

Aimer notre mort où Dieu Trinitaire vient nous dépouiller de la masse temporelle si lourde, tremblement d’être sans en être encore, nous étant aux Cieux de même nature que les anges. Et c’est donc à travers notre mort que Dieu peut faire de nous un être parfait selon son cœur. Sans l’humble prise d’air le foyer d’amour (ou de ses éléments) ne brûle pas et inversement. Ainsi toutes les religions y comprise chrétienne ont d’abord besoin d’une prise d’air général. Et quelle prise d’air plus efficace que la vie d’humiliation de Jésus-Christ Trine universel ? Aimer notre propre peine elle nous met avec celle de Dieu humble en dessous de nous-même.

26/02/14 crainte ….

Vous écrivez dans le journal La Croix du 24 Février que l’accueil aux sacrements de l’Église pour les convertis divorcé remariés est un casse-tête pour les cardinaux.
Il n’y a pourtant vraiment pas de quoi.
1/ En effet Jésus-Christ nous avertit que nous sommes tous sans exception, à commencer par les théologiens, une race adultère et pervertie (Mat.8/38). Donc les cardinaux sont déjà les premiers concernés.
2/ Il n’a rien de plus simple que de nommer un prêtre (ou plusieurs) accessible par diocèse pour recevoir une confession général s’assurant de la bonne conversion du divorcé remarié pour lui permettre les sacrements en bonne et due forme.

En effet la crainte de Dieu est le premier pas à faire tout en étant le but de tout amour (ou d’un de ses attributs des diverses religions). La vie du Messie trinitaire nous montre à Gethsémani que Lui-même Dieu a embrassé cette crainte qui est le propre de toute véritable humilité indispensable à vivre avec celle Divine pour vivifier sans exception toutes les autres vertus. Vivre sa propre mort avec l’enthousiasme de celui qui voit Dieu venir se fondre en lui-même. Car en dehors de la souffrance qui nous met en-dessous de nous-même la vie sur terre est une horreur et j’ose à peine à publier cela tellement la nature est habitée par la faute originelle. Mais la joie surnaturelle est aussi une sorte de souffrance pour l’autosatisfaction naturerlle.

27/02/14 vie ….

Ne nous trompons pas. La vie qu’annonce Jésus-Christ est la vie du Père des Cieux pour laquelle il faut abandonner entre ses mains les plus petits mouvements de la vie d’ici-bas. Car cette dernière n’est qu’une libre attache au néant qui en vrai doit disparaître entièrement devant l’ÊTRE. Nous n’étant qu’un esprit créé à l’image de Dieu, lié provisoirement à cette liberté du néant. Ainsi il y a la vie d’ici-bas qui doit périr et en même temps la vie de l’esprit qui ne le peut. En séparant de son propre chef la notion du bien de celle du mal, alors qu’elles leur étaient confondues auparavant comme pour les animaux, le couple humain responsable a déclenché une autosatisfaction fautive universelle en opposition avec la nature de Dieu. Cette nature Divine Jésus-Christ Messie l’a annoncée par toute une vie d’humiliation réparatrice jusqu’à l’extrême compensée par une résurrection salvatrice dont ses disciples sont témoins. Ainsi l’esprit étant d’autre bruit que ceux du temporel s’il y a silence de Dieu il s’explique. À notre mort Jésus-Christ Trinitaire viendra à notre rencontre. Bien nous préparer à l’accueillir.

28/02/14 habiter ….

Il nous faut habiter toute plaie du Christ Jésus à l’exclusion de toute autre demeure quelle qu’elle soit. En effet les hommes chercheront à s’emparer du Verbe Trinitaire pour le tuer.

 mars 2014

01/03/14 extrême …

Face à beaucoup d’âmes généreuses, une veule qui ose parfois se retourner vers elle-même. Dieu cependant dans Son Amour et Son humilité n’hésite pas à descendre jusqu’à l’extrême. IL sait se servir pour ses projets de tout ce qu’il y a de plus misérable et de plus imprévisible.

02/03/14 au-delà …

Au-delà des forces spirituelles de la nature, Jésus-Christ dans sa vie Messianique fidèle annonce que Dieu trinitaire se fond dans l’abîme de notre néant en un abaissement inouï. Dans le courant des joies toute peine nous mettant en-dessous de nous-même mène aux Cieux. Contemplons Jésus-Christ trinitaire nous embrasser tels que nous sommes face aux exigences de sainteté des évangiles découvrant notre abjection et donc à quel point Dieu sait s’humilier.

03/03/14 humiliés …

Humiliés par nos vains mais fidèles efforts nous travaillons de fait à la conversion du monde.

04/03/14 tentation ….

La tentation de se laisser étouffer par la broussaille du monde est toujours présente à tout âge.

05/03/14 tels ….

C’est vraiment sur nous tels que nous sommes que Dieu Trine se penche pour nous remplir.

06/03/14 dans …

Dans Ton douloureux abaissement infini en Jésus-Christ Tu accueilles nos degrés de refus. Fuir l’attachement au néant destructeur du monde pour l’attachement  au néant créateur Divin.

07/03/14 chaque …

Chaque fois revenant à Dieu après une lutte contre nous-même nous disons et faisons sa joie.

08/03/14 même …

Même les plus généreux retombent sans cesse sur eux-mêmes dans leur syncopée vers Dieu.

09/03/14 ordinateur …

L’ordinateur pas en état de marche rappelle notre précarité jusque dans notre quotidien.

10/03/14 brebis …

Nous sommes la brebis perdue du Seigneur portée  mystérieusement sur ses humbles épaules.

11/03/14 crainte ….

La crainte de ne pas aimer assez n’est-elle pas déjà un acte d’amour réel qui nous échappe ?

12/03/14 toujours re …

Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que Ta Paix vive ou non.

13/03/14 tout ….

Tout péché du monde et l’état le plus lamentable n’empêchent pas de vivre l’humilité Divine.

14/03/14 et …

Et celui qui vit l’humilité Divine comment Dieu ne pourrait-il pas le recevoir aux Cieux ?

15/03/14 criminalité ….

Dans l’abîme de notre criminalité Dieu supporte, nous le demandant pour nous et l’autre.

16/03/14 tordu ….

Nous ne sommes qu’animal d’esprit tordu dont Dieu va jusqu’à faire avec pour ses desseins.

17/03/14 renouvelle ….

À chaque Eucharistie catholique le Seigneur renouvelle et approfondit sa présence en chacun.

18/03/14 frère …

Jésus-Christ, Toi mon frère, humblement présent en toute créature dans leur vraie condition.

19/03/14 citation ;;;;

« On n’apprend l’humilité qu’en acceptant les humiliations, et tu rencontreras l’humiliation tout au long de ta vie. La plus grande des humiliations est de savoir qu’on n’est rien ; voilà ce qu’on apprend lorsqu’on se retrouve face à Dieu dans la prière. » Ste Teresa de Calcutta. C’est pourquoi on a un besoin extrême de reconnaître avec Jésus-Christ l’humilité de Dieu.

20/03/14 Toi seul …..

« Toi seul, Seigneur, peux faire qu’un homme soit juste, aussi nous te prions humblement » : [L'humilité de Dieu est ] un abîme [pour nous] épouvantable de profondeur; [c'est] le mouvement de Dieu vers l'homme et vers toutes choses." (Angèle de Foligno) Et seule la vie de Jésus-Christ Messie la révèle au monde pour qu'il la vive selon ses moyens. Ainsi il y a confusion théologique entre les religions qui prennent leur moyen propre (pour les chrétiens enseigné aussi par Jésus-Christ l'amour-charité, pour les juifs l'obéissance de Moïse, pour les musulmans l'adoration de Mahomet, etc...) comme un tout absolu à faire triompher  d'où un conflit latent et constant aboutissant aux guerres inter-religieuses. En réalité le fondement universel à vivre pour toute religion reste bien l'humilité de Dieu révélée par le messianisme du Christ Jésus.

21/03/14 c’est pourquoi …

C’est pourquoi tout le monde a un besoin impératif de pratiquer sa religion ou d’héritage pour s’assurer un minima de prière ouvrant sur l’humilité Divine nécessaire à la survie universelle.

22/03/14 tendre ….

Tendre de toutes nos forces à la fusion éternelle suscitée par notre mort temporelle fugitive.

23/03/14 giron …

Contempler Jésus mettant sa tête sur le giron de sa mère Marie avant d’entrer à Gethsémani.

24/03/14 filles ….

Grâce à une de mes filles nous avons pu faire un projet de nouveau site très court et complet.
25/03/14 retire

La sainte Communion retire du mal et fortifie dans le bien. La préparer avec soin 

26/03/14 retour …

Notre vrai retour à Lui, après être retombé sur nous-même, console le cœur de Dieu blessé.

27/03/14 ne pas …

Il faut ne pas séparer la Passion mortelle de Jésus-Christ d’avec sa résurrection Éternelle.

28/03/14 toujours ….

Toujours ensemble, avec Jésus-Christ et Sa mère Marie, préparer l’agonie, arrivant à la vie.

29/03/14 pensant ….

Avec Marie toute fidèle pensant l’agonie victorieuse du cœur de Jésus-Christ à Gethsémani.

30/03/14 témoin 

Être témoin fidèle tel que Dieu trine le veut dans sa Sainte Providence depuis toute éternité. Marie, l’Immaculée conception, a reçu la plénitude de l’humilité Divine pour nous la donner.

31/03/14 fusionne ….

Marie nous donne Son Fils Jésus-Christ pour que Dieu Trinitaire fusionne notre péché-néant.

 

Avril 2014

 

01/04/14  perfection ….

Notre perfection est la seule chose qui plaisant à Dieu peut aider au service du monde présent.

02/04/14 tête …

La tête au ciel de la vie réelle a un lien étroit avec l’insupportable néant matériel de l’univers.

03/04/14 landau …

Le landau de spiritualité nous conduit dans le monde de notre toute petite enfance de vertus.

04/04/14 comment …

Comment dire la pensée de Marie à l’agonie de son Fils de Gethsémani devant notre péché.

05/04/14 spiritualité ….

Il paraît qu’on s’intéresse beaucoup à présent à la spiritualité, sauf à y fuir la réalité vraie.

06/04/14 devant …

Devant la plénitude de l’humilité Divine révélée par Jésus-Christ Messie, reconnaître un peu de notre abjection due au péché originel et à ses suites si nombreuses qui défigurent l’univers. L’Église réserve le mariage aux saints, la mairie aux homosexuels ; le tout-venant où va-t-il ? L’humble Jésus-Christ voyant que la race humaine toute entière est adultère et pervertie, demande donc simplement pour y pallier la fidélité au conjoint unique d’élection sinon à Lui.

07/04/14 Ton …

Ton Amour ET Ton humilité Souveraine fusionnent notre corps et notre sang à l’Eucharistie.

08/04/14 site …

Une de mes filles a demandé de refaire un nouveau site très simple «  delayefrancis.net «  axé plutôt sur une biographie restreinte servant d’introduction au site f-v-m.net trop lourd et trop fouillis. On m’a confirmé du reste qu’il permet en effet une plus grande compréhension du travail entrepris, et par conséquent pour moi du travail à poursuivre, malgré mon âge canonique (et le peu d’enthousiasme d’une certaine médecine à mon égard !).

Aussi vous est joint un imprimé de ce site que le seul prêtre qui pour moi doit en assurer l’introduction et l’édition refuse toujours apparemment de faire par hostilité. Mais la théologie de l’humilité de Dieu, fondement de ce travail, n’est pas facile à reconnaître.

En ce qui concerne la qualité de mes peintures il y en a une analogue ou supérieure dans le peintre «  malel.com «, bien que la qualité de l’art ne soit pas une obligation de foi, loin de là. Être donc témoin de l’humilité Divine, soumise à Gethsémani et broyée au gibet saint vivant.

09/04/14 division …

La division des Chrétiens ne provient pas de leur moyen commun, l’amour-charité, qui dans sa plénitude, comprend tous les autres moyens et de ce fait a de multiples formes ; mais parce que, par la connaissance des Évangiles, ils ne peuvent pas ne pas avoir une idée de l’humilité Divine dont ils rejettent la théologie pour imposer l’humilité propre à chacun ou à leur groupe. Ainsi Moïse, l’humble des humbles, n’a pu entrer dans la terre promise, pour avoir frappé à Meriba le rocher une deuxième fois pour son humilité propre. Sans Dieu il n’y a rien.

10/04/14 en ….

En Jésus-Christ porter l’amer support du lien charnel avec la certitude de la joie Éternelle.

11/04/14 sens ….

De toutes ces actions des sens, qui s’imposent tant, il ne restera rien que les vertus réalisées. La ligne de douleur de la vie du Christ Jésus est incommensurable et dépasse l’imaginable.

12/04/14 aussi …

Aussi la vérité de toute religion dépend de sa foi en la pleine humilité du Christ Jésus Messie. Le règne, la puissance et la gloire de la vie éternelle réside dans le pain azyme Eucharistique.
13/04/14 vie …

L’humble vie surnaturelle de l’Eucharistie triomphe de l’épouvantable lien de la temporalité. Père au secours ! Nous avons besoin, nous les âmes inexistantes, de Toute Ton humble réalité.

14/04/14 critique d’art …

« Ma femme et moi avons pu visiter votre si belle exposition des dominicains.
Comme tout esthète nous avons bien sûr regretté que vous ne traitiez pas vos personnages et vos portraits de la même façon vivante que vous traitez vos paysages et vos compositions. Mais manifestement vous en avez la volonté délibérée, puisque d'un autre côté vous osez bien traiter le saint sacrement en bleu. L'essentiel bien sûr n'est pas le grand art mais la réalité de la foi dont vous avez trouvé le secours dans le groupe alpha. » (Critique d’art au peintre Malel). Bien qu’anthropomorphe se voir au Ciel comme les anges sans forme humaine mais du verbe.

15/04/14 à Toi …

À TOI pour l’Éternité le règne, la puissance et la Gloire, au gibet rédempteur de Jésus-Christ. Souffrir de la retombée sur nous-même qui blesse tant Dieu jusqu’à souffrir de ne pas souffrir. Mais considérant la Béatitude à venir, ne pas hésiter à en accepter la volonté seule de la joie : Celui qui ne hait pas ses proches et même sa propre vie à cause de moi n’est pas digne de moi.

16/04/14 au Ciel …

Au Ciel, le règne, la puissance et la Gloire ; sur la terre l’Eucharistie de la Passion du Messie.

17/04/14 embrasser …

Embrasser avec Jésus et Marie l’amer silence triomphant de la vérité même s’inverserait-il.

18/04/14 avancée …

Notre  meilleure avancée spirituelle est celle que nous faisons sans goût par volonté de Dieu. Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que Ta Paix vive ou non. L’ÊTRE esprit veut nous arracher à l’emprise du néant que beaucoup préfèrent en matière. La douleur de Jésus en attente du regroupement d’Israël autour de Lui, aussi celle aux Rameaux ! Ce sont nos progrès spirituels constants qui font avancer l’Église plus que toute autre chose. Vivre Ton Règne, Ta Puissance, Ta Gloire Éternels dans l’instant de la misérable temporalité.

19/04/14 plus …

Plus tu souffres, plus tu sers ! Ce n’est pas une consolation mais c’est la connaissance du but. Et la contrition en esprit et vérité de quelques-uns sur terre fait la joie surérogatoire de Dieu. Mais quand on ouvre un gros dictionnaire catholique on voit qu’au mot « humilité » il n’y a absolument rien, renvoyant simplement à un saint comme François d’Assise. Effectivement oser parler de l’humilité, en plus de Dieu, pour un Chrétien cela paraît mal élevé ou enfoncer les portes ouvertes face auxquelles il faut se taire. Pour moi devant l’action à venir de cette humilité Divine Souveraine face aux techniques humaines, il est impossible de ne pas avertir quitte à se faire mal voir. Ainsi naît une théologie nouvelle qui implique la nécessaire réponse de toute l’humanité quelles que soient les religions même celle de science physique éveillée.

20/04/14 oui …

Oui, l’humilité Divine qui structure tout exige de tous la dépendance et le silence intérieur.

21/04/14 rattache …

Par Jésus-Christ Tu rattaches ton règne, ta puissance, et ta gloire éternels aux vertus d’ici. La pire des créatures doit accepter d’être portée à bout de bras par le Seigneur qui, Lui, est fidèle. La plénitude de la douleur du Christ Jésus rattache l’entraille de notre mort à sa vie éternelle.

22/04/14 dès..

Dès sa conception à ce monde de péché, la chair du Christ Jésus est infiniment douloureuse. L’éternité déjà là est le fruit de l’humilité Divine. C’est pourquoi nous avons du  mal à la voir.

23/04/14 croisse …

Il faut que Dieu croisse et que nous diminuions. Et on ne peut diminuer ici-bas sans souffrir. Aussi l’ÊTRE-DIVIN pour nous conforter jusqu’au bout s’est-il humilié jusqu’à l’extrême. À la fois âme ordinaire et pourtant comblée de grâce, à s’humilier profondément en Jésus-Christ.

24/04/14 schéma …

Le schéma des amas de Planck nous montre les limites de l’univers. C’est notre terre d’exil… Il n’en restera absolument rien que l’esprit incarné des vertus qu’il aura permis d’y accumuler. De sa conception jusqu’à sa mort le Christ Jésus n’a jamais cessé de lutter contre lui-même. Quelle incommensurable peur devant la souffrance du salut à Gethsémani, implorant le Père !
25/04/14 outrecuidance …

Mais de fait tout cela n’est dû qu’à mon outrecuidance, priant intensément la pitié de Marie. C’est pourquoi dans l’abjection sans nom IL veut de nous être témoin de l’humilité Divine. On ne peut avoir l’idée de l’intensité de douleur de la chair du Christ Jésus jusqu’à sa mort. On ne se rend pas assez compte de l’atrocité du péché originel qui nous voue tous à l’enfer. En effet revient absolument à Dieu Seul le droit de séparer le bien d’avec le mal comme fait.

26/04/14 gantelet ….

Le gantelet de fer du soldat sur sa joue, Jésus-Christ l’a ressenti en lui dès sa conception. Ainsi Il a vécu en dieu les affres de Sa Passion continuellement et non pas un laps de temps. Aussi exilé mais adopté par Dieu Lui-même en Son Fils trine Messie rédempteur et sauveur, y être appelé à travailler au salut du monde avec Lui ne va pas sans peines aigues à bien vouloir. Il n’y a pas de pire ennemi de Dieu que l’homme. C’est pourquoi l’amour franchit les abîmes.

27/04/14 volonté …

Le Seigneur n’a pas besoin de nos douleurs, prises sur Lui, mais pour l’autre, en volonté joie. L’amour de Jésus-Christ enseigne l’humilité Souveraine Divine. En témoigner à toute nation.

28/04/14 réalité ….

Avec Thérèse de l’Enfant Jésus joindre la vraie réalité de l’amour de Jésus-Christ pour nous. Vouloir la chair infiniment douloureuse du Christ Jésus Messie universel pour les religions. Dans la toute petite église nous ne sommes de fait qu’un infime voltigeur de la fin des temps.

29/04/14 nécessités …

La Sainte Providence s’abaisse aux nécessités du temporel sans que cela Lui soit obligation.

30/04/14 vérité ….

La vérité que l’amour douloureux de volonté du Père que Son Fils nous enseigne donne la vie.

 

Mai 2014

01/05/14 si …

Si le Père vous appelle à L’aimer douloureusement comme IL vous aime, qui êtes-vous ?  Mais est-il possible d’aimer vraiment sur terre sans l’orgueilleuse consolation de soi-même ? Cependant l’humble joie du salut Divin, vive ou non, pénètre jusqu’aux entrailles de l’âme. 

02/05/14 moulues …

La douleur absolue du péché et la joie infinie du salut sont moulues à l’aulne de l’univers.

03/05/14 quand même …

Quand même toutes les créatures (et mon église) t’oublieraient, MOI JE ne t’oublierai pas. La tentation veut nous faire oublier les tendresses de Dieu qui à Lui et aux siens ont tant coûtées. Il nous faut travailler à notre tour aux encouragements sensibles des élus, sauveurs du monde Mais l’amour de Dieu, douleur nue absolue, sans aucune consolation quelle qu’elle soit qui se penche sur son pire ennemi, l’homme du péché originel, pour son seul salut, n’est pas compréhensible. Pour essayer de comprendre quelque chose, il faut se pencher sur l’abîme de l’humilité Divine qui de nature s’anéantit sur la plénitude de néant que de fait nous sommes. Cela d’autant plus que si les sciences pas seulement physiques mais autres arrivent à faire absolument toutes choses, les élus n’en devront pas moins continuer à adorer le Dieu Trine.

04/05/14 salut …

C’est vrai que le salut peut avoir aux yeux de Dieu un prix que notre aveuglement ne voit pas. Mais pour comprendre toutes les religions doivent en revenir au Messianisme de Jésus-Christ.

05/05/14 abrupt …

L’abrupt de l’humilité Divine qui nous enserre de toute part, nous convainc du péché originel. Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que Ta Paix vive ou non.  Il n’y a pas de pire ennemi de Dieu que l’homme du péché originel. Aussi par infini amour compensateur se penche-t-il sur toutes ses activités dans l’espérance d’un retour en vérité.

06/05/14 seule ….

La plénitude d’humilité est seule en Christ Jésus et par grâce unique aux merveilles de Marie.

07/05/14 garder …

Bien garder dans l’esprit la nature rédemptrice des douleurs du Christ jésus et de Sa mère. En effet libertés créées au néant nous devons souffrir pour nous en arracher et recevoir l’ÊTRE éternel. Mais séparant contre Dieu le Bien du mal au péché originel, nous sommes révoltés. Aussi de nous-mêmes nous ne pouvons rien. Il faut sans cesse revenir aux évangiles en esprit. Mon âme exulte de joie douloureuse en Dieu mon sauveur, car Il Lui est enfin rendu grâce.  Et ce qui importe ne sont pas nos dons prophétiques mais notre volonté de simple perfection.

08/05/14 brisée …

À:la Cène protestante ou orthodoxe l’autorité Papale du Saint sacrement est brisée, réparons. Ainsi l’unité de l’église de la fin des temps ne peut se faire que par le Pape régulièrement élu. N’est-ce pas dans la foi à l’Eucharistie catholique que s’y reconnaîtrons les fidèles de jésus ? Car le pouvoir des sciences peut phagocyter absolument tous les éléments de foi Chrétienne. Finalement donc ce qui nous intéresse est le fondement véritable de Jésus-Christ par Marie. En effet Son humilité a besoin de la protection formelle et fidèle d’une femme, Sa Mère.

09/05/14 d’abord …

Chercher d’abord l’humilité Divine et bien garder l’amour qui nous, Chrétiens, y conduit.    Le passage, c’est s’endormir aux choses pénibles de la terre pour s’éveiller à la joie de Dieu.

10/05/14 .

Ainsi donc les sciences humaines sont appelées à détruire tous les éléments de la foi et par la même forcer la destruction de l’univers. Mais il aura été donné d’annoncer un temps de rémission conforme à la civilisation de l’amour prévue par des Papes et au Beau temps prévu par le New Age autant que l’humanité saura se conformer au Messianisme de Jésus-Christ.

11/05/14 magnifie …

Mon âme magnifie le Seigneur, exulte de joie amère en Dieu Mon Sauveur. Serait-ce injuste?

12/05/14 contre …

Contre vents et marées, vivre la résurrection du Christ Jésus jusqu’à son achèvement complet. Ne crois pas que tu sois autre chose qu’une âme aux yeux spirituels plus gros que le ventre !

13/05/14 remplir …

Il faut remplir la Gloire des Cieux de tous les déchets de la vie temporelle qui nous déplaisent. C’est dans la mesure où nous l’aurons remplie pleinement que nous jouirons de la béatitude. Mais n’oublions jamais que laissés à nos propres forces nous sommes d’une lâcheté infinie.

14/05/14 conflit …

Liberté liée au néant fait pour le bonheur douleur de s’en arracher pour l’être éternel conflit. D’autre part cette douleur pour l’Être est-elle vraiment indue depuis l’état du péché originel ?

15/05/14 chercher ….

Qui cherche trouve, à qui frappe on ouvre, à qui demande on donne. N’ayons donc pas peur de chercher….. À la fin des temps il ne restera de la religion chrétienne que l’Autorité Papale du Saint Sacrement. Tout le reste sera effacé par le progrès incommensurable des sciences.

16/05/14 peines …

Bien que pécheur, mon âme magnifie le Seigneur, en embrassant les peines de Jésus-Christ.

17/05/14 dévolue …

Ne pas chercher au Ciel autre chose que la place qui nous est dévolue depuis toute éternité.    Il y a des enfants qui ne cessent de se laisser tirer. Il vaut mieux marcher du même pas. Du reste pas plus la souffrance que l’amour humble n’est une habitude mais  acte de pure volonté.

18/05/14 rouge …

C’est bien la rouge chair reçue de Jésus-Christ que nous avons à notre tour à donner à l’autre. Ainsi l’union Divine est un acte de pure contre-volonté préparée doucement le long de la vie. Notre contre-volonté pourtant éduquée par un longtemps de l’esprit de Jésus-Christ reste frêle.

19/05/14 gnose ….

La gnose doit détruire les données de la vie Chrétienne hormis l’Autorité Papale du Saint Sacrement mais avant elle doit servir au désir du Messianisme de Jésus-Christ sur le monde. Avec la Vierge Marie, malgré notre faiblesse, prier pour les chrétiens des derniers temps ! Ainsi à la veille d’une deuxième interview, je vois clairement l’enchevêtrement des événements qui m’ont concernés et pourquoi pas le monde….. ? En 1963 c’était déjà la « stromboscopie » c’est-à-dire la recherche de l’esthétique dans le phénomène du couple des yeux qui m’intéressai alors que je n’en connaissais qu’un petite approche par les style de mes peintures. C’est en 1977, joliment initié par un tableau du Sacré-Cœur de Jésus, stroboscopique, que devait s’en signifier l’approche. Et seulement le 27/05/2004 que s’en affirmait la vulgarisation nécessaire aux laides études du 3D (à mon point de vue). Mais ce qui devait l’emporter fut la certitude implacable et illustrée de l’emprise de la gnose sur tous les domaines humains avec pourtant une rémission de taille si l’humanité le désire réellement.

20/05/14 livrés ….

Que nous soyons en définitive broyés mais livrés tout le restes est fallacieuse imagination.

21/05/14 ….

Mais à l’homme cela n’est pas possible. À Dieu Seul tout est possible, bien entendu le salut. Jésus-Christ du reste n’a vécu que d’actes de contre-volonté auxquels il tend à nous amener. Dieu Seul sait nous aimer comme ses pires ennemis qui le torturent sans cesse infiniment. 

22/05/14 soupe …

Dans la soupe de l’univers, l’humilité et l’amour de Dieu pour ses ennemis sait s’exprimer. Ainsi Mon âme magnifie le Seigneur. Exulte de joie à souffrir pour Dieu mon Sauveur amen.

23/05/14 donné …

Il m’a été donné de comprendre l’application de la gnose à la foi pour le meilleur et le pire. Pour le meilleur si l’humanité sait s’en humilier avec Jésus-Christ ou le pire de la fin de tout.

24/05/14 haletante …

Prendre sa croix-gibet n’est pas un repos mais au contraire une marche continuelle haletante.

25/05//14 ce qui compte ….

Ce qui compte ne sont pas les connaissances qui m’ont été données mais le gibet suscité.

26/05/14 attestation ….

L’attestation de la vérité que vous possédons et ne pouvons pas donner reste douloureuse. Dieu Seul agit et S’offre en sacrifice de propitiation qui Il Lui plaît. À nous de répondre. Mais tout le monde doit s’y associer par la pratique religieuse qu’il ait été choisi ou en aspect non.

27/15/14 équivoque …

Ainsi donc un temps des Rameaux équivoque de nature, alliant gnose et religion, doit venir. Mais l’honneur rendu à la personne de Jésus-Christ suffit à guérir les maux de ce monde. L’Esprit Saint étant répandu sur toute chair, n’est-ce pas l’humilité Divine qui la réunira ? Ainsi le Pape pourrait abandonner toutes  prérogatives sauf une,  son autorité Eucharistique.

28/05/14 fruit …
Il ne faut pas s’imaginer que l’Esprit Divin envoyé sur toute chair donnerait le même fruit.

29/05/14 celle ….

Plus nécessaire que la conversion du monde entier est la conversion de cette âme en syncopée.

30/05/14  reconnue ….

Si l’humilité Divine est reconnue par la participation des sciences humaines plus d’équivoque.

31/05/14 épreuve …

Il faut que l’espérance de l’éternité soit broyée en Jésus-Christ à l’épreuve de la temporalité. La douleur du cœur de Jésus en enfance sachant que ce n’était pas encore l’heure effective. Sous des aspects séduisants il est difficile de comprendre l’abomination du péché originel. En effet Eric From dans son orgueilleux athéisme juif a bien vu cet arrachement de l’homme à la morale animale, séparant la notion du Bien de celle du mal pour le profit d’un progrès purement humain, mais il n’a pas pu voir cette offense inouïe qui en a été faite à la majesté Sainte de Dieu qui l’Unique aurait dû avoir ce pouvoir. Tous nous sommes liés à ce dilemme. Seul le juif Jésus-Christ Messie et par Grâce Sa Mère ont été capables d’en rétablir la vérité.

Juin 2014

01/06/14 talents …

Il faut offrir à Dieu la disposition de bonne volonté pour qu’il la garde ou alors la disposition de mauvaise volonté pour qu’il la change, teneur de la parabole des talents dans les Évangiles. Comme un prêtre ne trouvant autour de lui le moindre accueil de la vérité du salut qu’il tient.

02/06/14 hâte ….

Avoir hâte de recevoir avec Jésus-Christ le baptême rédempteur que nous ne connaissons pas.

03/06/14 guérir …

Dieu Trine broyé dans l’ignominie humaine et surhumaine s’offre à l’humanité pour la guérir. Mon âme magnifie le Seigneur ; exulte à souffrir et à jouir en Dieu mon sauveur amen, amen.

04/06/14 aucune ….

Ainsi donc aucune voie religieuse, pas plus l’amour Chrétien, que l’obéissance Juive ou l’adoration Musulmane et celles plus éloignées encore de la tolérance Hindoue ou de la componction Chinoise (ou autres) n’a de valeur si elle ne repose pas strictement sur la révélation Messianique unique et universelle de Jésus-Christ, faite par sa vie, témoignant rigoureusement contre l’homme du péché originel, pour le Tout-Être ou Dieu Trinitaire.

05/06/14 dilemme ….

Il y a dilemme de Dieu entre nous donner le bonheur immédiat et celui coûteux de l’Éternité.

06/06/14 amertume ….

Avec Jésus-Christ et Sa Mère Marie vivre l’amertume de la temporalité qu’ils ont tant portée. Et transformer la jouissance de la vie d’ici-bas en sur-espérance de félicité de la vie éternelle.

07/06/14 djihadistes ….

L’administration politique ne peut rien comprendre aux djihadistes qui sont des âmes ferventes, les saints de l’Islam. Car Mahomet était un guerrier et il n’y a qu’une sourate qui y mettrait un bémol. C’est celle par la quelle <Mahomet lui-même reconnaîtrait que Jésus-Christ (doux et humble par essence) serait plus saint que lui>. Or les chrétiens se sont évertués à présenter jusqu’à aujourd’hui le Christ Jésus comme l’ennemi des religions. D’où le peu d’enthousiasme des djihadistes à s’intéresser à cet écrit Islamique. Mais c’est vrai que la violence est au cœur de l’être humain peut-être simplement pour être du ressort animal pur. D’où cette nécessité de bien cerner la réalité du péché originel dont nous dépendons tous.

08/06/14 charrette ….

Le Seigneur passe son temps à remettre notre charrette sur ses essieux et nous à la renverser.

09/06/14 entière …..

C’est en considérant, qu’après moi, il n’y a pas de plus grand fauteur que l’humanité entière, l’exception ne faisant que confirmer la règle,  qu’à mes dépends et ceux de l’univers il fallait trouver la clef angulaire qu’il m’a été donné au moins d’énoncer contre tout le monde vivant.

10/06/14 prier ….

11/06/14 prier …..

12/06/14 prier ….

À mon tour prier pour les âmes qui me portent, au Ciel ou sur la terre.

13/06/14 les autres …

Ainsi les autres souffrent pour moi par leur vertu cachée et le Seigneur se sert aussi du  support inutile que je suis pour échanger sa grâce d’où cette nécessité de faire pénitence..

14/06/14 pratiquer …

Faire pénitence consiste d’abord à pratiquer sa religion et à chercher en esprit pour voir sa fin.

15/06/14 quel …..

Quel a été le plus dur à Gethsémani ? Le rappel des prémices du supplice ou bien de celui de sa mort, même revivifiale, anéantissement complet de Sa personne, à LUI,  l’ÊTRE du Père. Mais devant la fin des temps, qui suis-je pour annoncer un temps de répit pour le monde ?  Car la glorification de Dieu sur terre réside dans l’humiliation vivifiée de Jésus-Christ Messie. Sinon pourquoi l’homme prenant la place de  Dieu en séparant la notion du bien de celle du mal (jusqu’alors animal il y a 7000 ans ?) au péché originel n’aurait-il pas, lui, l’infiniment petit pensant en même temps que l’animateur,  provoqué alors l’universel anéantissement?

16/06/14 ceux …..

Ceux qui pratiquent Jésus-Christ sans sentiment religieux sont sauveurs, les autres poupons. Mais le pratiquer sans son Église reste cependant aléatoire et même dans l’ennui incomplet. Toutefois la route vers Jésus-Christ est une marche syncopée qu’il faut sans cesse renouveler. Finalement plus qu’en Dieu c’est à l’homme Christ et Messie qu’il est demandé d’être fidèle.

17/06/14 progrès …

Ainsi en accordant à Eric From sa vision humaine du péché originel comme progrès anthropologique il reste que sur le plan spirituel (d’abord pourquoi ne pas faire la place à un couple humain responsable pour en être le détonateur ?) c’est bien prendre la place du jugement d’un créateur s’il existe et de toute façon faire de nous un dieu ! Mais le sentiment religieux dans la réalité Divine n’est pas partagé par tous. Qui donc nous arbitrera ?.... Un homme capable de faire de lui-même la figure de Dieu. Le Juif Jésus-Christ le prétend. Il faut d’abord en chercher la preuve dans l’esprit des Évangiles tels qu’ils nous ont été transmis intégralement par l’église formée de lui. Ensuite entre autres mon témoignage servirait-il ?

18/06/14 confirmes …

Que TU nous confirmes à la place que nous avions en toi avant le commencement du monde. Sentiment religieux en plus, à ceux qui auront reçus davantage il sera demandé davantage.

19/06/14 pénitence ….

Vouloir faire pénitence c’est faire pénitence pour notre marche syncopée risquant de trahir. À la Passion de Jésus-Christ il ne restait plus rien de Lui que son enseignement crûment vérifié. C’est pourquoi il est dit que ses disciples feront des œuvres plus grandes que Lui. Quand est-ce qu’on verra un homme d’état français dire enfin la vérité ? Car d’une part le progrès humain valide la prolongation de la vie mais coûte de plus en plus cher au point de vue de l’entretien et des soins médicaux et il ne sert à rien de prolonger la prise de la retraite si les entrepreneurs ne peuvent fournir du travail à partir d’un certain âge. D’autre part de ce fait les catégories sociales sont appelées à revoir leur statut ancien et ne le pourront sans y être forcé par une main de fer du type militaire capable de faire face à un tel bouleversement social.

20/06/14 prières ….

En tentation et étant froids, les prières débitées, alors vides de sens, ont une grande valeur. Toucher une infime partie des douleurs du Christ Jésus, étant celles du monde présent, purifie. 21/06/14

L’enseignement de Jésus-Christ prolonge celui de St. Jean Baptiste et nous demande la volonté de faire pénitence avec Lui dans les plus petites sollicitudes de la vie courante. Aussi mon âme magnifie le Seigneur. Exulte de joie et de douleur en Dieu mon sauveur ainsi soit-il. La peine qui n’a pas de sentiment religieux sert aux  autres pour s’offrir librement à l’Être. Par le péché originel blessant Dieu l’homme devient une race maudite vouée à la damnation, race adultère et pervertie, que seul Jésus-Christ de sa nature exceptionnelle pouvait racheter.

22/06/14 l’amour …

L’amour incomparable de Jésus-Christ s’imprègne  jusqu’en dessous de nos dures entrailles.

23/06/14 espérance ….

Dans l’espérance pour nous unir davantage que tu nous arraches à l’amour de nous-mêmes. Car St. Paul dit que Dieu nous a aimés étant ses ennemis. Que dire de nous maintenant ?

24/06/14 faire …

Nous ne pouvions pas faire autrement que de parler de ce prodigieux abaissement de l’Être incarné se livrant aux mains de la technique des hommes, ses ennemis qu’Il aime cependant follement. Il a été donné de le faire par le truchement d’un nouveau media, internet. Mais heurtant à la fois les uns par les exigences morales qui en découlent et les autres par son application rigoureusement matérielle le message est difficile à entendre. En effet c’est comme si l’universalisation de la particule du boson de Higgs et des amas de Planck était déjà réalisée pour donner concrètement un engin d’une puissance infinie et propre mais appelant l’humble conversion morale totale de l’humanité dont Jésus-Christ s’est fait le promoteur.

25/06/14 Papale …

Il se peut qu’il ne nous reste que la croix ; au centre est toujours présente l’Eucharistie Papale. LA Providence ne recherche pas le plus généreux mais le lamentable  s’agréant pénitent tel, dans l’espérance que TU ne cesses de nous arracher à notre très flagrante mauvaise volonté. Lui qui dans son enfance devait être considéré comme inclassifié par ses camarades d’école. Si orthodoxes et protestants ne se lient pas à l’autorité du Pape sur l’eucharistie quelle unité ? Mais ils trouveront dans la réalisation du message dévoilé ici les motifs de cette uniformité, les protestants par son côté de fait matériel et les orthodoxes de fait par son côté spirituel.

26/06/14 marche …

Il n’est pas question de s’arrêter. La vie spirituelle est une marche syncopée vers l’avant. L’humilité de Dieu est évangéliquement plausible, son intégration technique l’est aussi. À nous de tirer les conséquences dans notre relation avec la Divinité de ces deux éléments dont la pratique peut nous faire dépendre d’un temps de douceur humaine ou de dure apocalypse.

27/06/14 ânon ….

De toute façon c’est aux apôtres qu’est ordonné de détacher la monture, ânon  du Seigneur pour les Rameaux dont la durée valable subsistera selon la pratique générale à Jésus-Christ. S’abaissant dans l’abjection contrite et pénitente Il la surprotège contre tout mauvais accroc.

28/06/14 fin des temps …

Il se peut qu’à la fin des temps il ne nous reste que la croix mais avec l’Eucharistie Papale. Si les protestants et les orthodoxes ne se convertissent pas à l’autorité du successeur de Pierre sur ce sujet, ils ne pourront pas tenir le choc. Cependant d’un côté l’incarnation du Verbe fait terre dans les techniques humaines et de l’autre l’évidence de l’humilité Divine le permettra.  Ne vouloir que le gibet de Notre Seigneur Jésus-Christ seule prémisse de la revivification. C’est la recherche photographique du secret de l’esthétique du relief sur une surface plane qui a déclenché ces 8 folles journées de rêve éveillé de 1963. Il n’a été continué à s’occuper de la technique que sur ce sujet pour donner le projet de vulgarisation du 21/05/2004 de cette si laide 3D. Quant au dernier volet de ce rêve soit l’intégrateur de puissance, dénommé moteur à ion par ailleurs, dont il avait été fait une maquette très détaillée, il liait joyeusement le Verbe créateur à la technique humaine pour le profit de la religion et de l’humanité. Ce n’est qu’après avoir prié la Vierge Marie qu’il se révélait inversable et destructeur de toute foi en programmant une terrible apocalypse sur laquelle je m’éveillais. L’évolution des sciences actuelles m’ont donné à penser que tout cela était possible dans une universalisation technique. Le risque d’un tel don Divin est que si l’humanité ne s’en humilie pas avec Jésus-Christ, Verbe fait chair, en le respectant, la pratique des connaissances humaines crue comme fin peut anéantir les données de la foi Trinitaire que seuls le Pape et ses fidèles maintiendront.

29/06/14 source …

En Jésus-Christ aimer la dure amertume de la temporalité, source éminente de vie éternelle. La différence entre le Verbe-fait-technique et le Verbe-fait-chair réside dans le sujet qui dans le second cas est Jésus-Christ pure humilité de Dieu alors qu’un technicien peut être pécheur.

30/06/14 folie …

Folie d’un Dieu ou folie d’un homme ? Les deux pourraient-ils se rejoindre dans l’amour ? Mais dans l’optique d’un Verbe-fait-technique il faut que le sujet la traite très saintement faute de quoi il se trouverait responsable d’un mal immense et tout à fait irrémédiable ….. Celui qui se voit pécheur mais contrit et pénitent, peut tout espérer de la sainte grâce de Dieu. Toute sa vie Jésus-Christ a dû souffrir quelque chose de sa si grande agonie de Gethsémani. Le Verbe-fait-chair Lui nous enseigne qu’au-dessus de Lui est le Père inconnaissable de tous.

 Juillet 2014

01/07/14 rien …

« Rien sur quoi nous appuyer, et pourtant nous prenons appui sur Dieu avec confiance, car nous sommes à lui et il est notre Père prévoyant. (Teresa de Calcutta) ».Il se peut que la croix seule nous reste au croisement de l’Eucharistie confirmée par le Pape correctement nommé.

02/07/14 ne pas …

Ne pas souffrir de sa souffrance, tel est le sort du croyant fidèle à l’humiliante sainte prière. Le Verbe-fait-technique implique-t-il l’union impersonnelle, le Verbe-fait-chair personnelle ? Dans les deux cas n’y aurait-il pas une application morale ou spirituelle de la fin des temps ? Comme enseigné par Jésus-Christ ne devons-nous pas nous humilier de l’humilité du Verbe ?

03/07/14 Verbe …

Comprenons bien ce qu’est le Verbe Dieu. Il est Christ ou Parole-de-Dieu Père sur l’univers. S’il est arraché par la science humaine il ne pourra être aimé mais être respecté humblement. Pour nous assurer notre victoire, toute Sa vie, Jésus-Christ a porté son agonie de Gethsémani. Ne rien souffrir est aussi une douleur de prévention qu’il faut bien se garder de s’approprier. S’arracher vraiment à nous-mêmes, à l’homme cela est impossible. À Dieu tout est possible.

04/07/14 les âmes …

Avec Gethsémani vivant la Passion notre pauvre pénitence conquiert les âmes pour l’éternité. Avant le Big Bang il n’y a rien. Pour nous ce rien est Dieu tout comme le Verbe-fait-chair. Mais le Verbe va jusqu’à permettre de se donner aux connaissances scientifiques techniques.

05/07/14 Teilhard ….

Teilhard de Chardin n’a pas vu la réalité du péché originel et sa vision s’arrête aux Rameaux. Comment dire avec des mots la « quaternité » d’amour du Père, du Fils et du Saint Esprit.

06/07/14 toute …

Toute notre foi est en Jésus-Christ, Messie, Fils de la Vierge Marie comme du Père des Cieux. Dans l’Eucharistie en même temps que le sacrifice de la croix il y a Jésus vivant de l’Esprit.

07/07/14 que …

Rien que notre foi en Jésus-Christ vrai Dieu et vrai homme, seul Verbe fait chair en Marie. Tout est fait par Jésus-Christ, pour Jésus-Christ et » rien » n’est fait sans Lui sinon muselé. La Vierge Marie parfaitement soumise par la foi à Son Fils Verbe à qui Ciel et terre sont soumis propose Son humilité jusqu’à l’humiliation du Verbe physique livré aux sciences avancées.

08/07/14 Pourquoi ?

Mon confesseur me demande de chercher le pourquoi de ma publication sur internet afin d’en connaître le vrai fruit.  Je l’ai fait en l’an 2000 tout d’abord pour essayer de mieux comprendre  l’impact de la motion prophétique si violente de 1963 et ensuite de la proposer aux autres en espérant leur aide.  J’y voyais en effet une attaque de l’antiChrist contre la foi en Jésus-Christ dont l’humilité Divine seule pouvait nous sauver. Maintenant que j’y vois plus clair, l’essentiel est de reporter tout recours sur la puissance du Saint Verbe-fait-chair Jésus et non sur celle de l’imposteur diabolique qui se servirait des sciences humaines pour nier Dieu. Mais si l’union des sciences et de la religion peut donner tant de joie c’est qu’elle permettrait d’étendre la présence bienfaisante du Christ Jésus à toutes les âmes de ce temps et les sauver. Bse Angèle de Foligno, chap. 35 : « L'homme qui veut trouver la grâce doit toujours, soit dans la joie, soit dans la tristesse, tenir ma croix de bois immobile devant ses yeux (intérieurs).»

09/07/14 offense …

Le péché originel, éternelle offense à la Majesté immuable de Dieu, méritant irrémédiablement l’enfer de la race humaine, n’en a pas moins libéré les connaissances scientifiques de la nature pour l’homme. L’’homme a été délié d’esprit, mais que la chair doit suivre,  de ce péché par son baptême en la foi de Jésus-Christ seul rédempteur Divin. Comprenons bien. Le Père des Cieux S’est créé par Son Verbe une vigne universelle confiée aux humains pour y produire des fruits moraux. Il en a réclamé le prix par ses prophètes juifs maltraités. Ensuite Il a incarné Son Verbe en un Fils d’homme. Nous savons par les Évangiles et son Église le développement donné. Maintenant Il remet Son Verbe aux mains des savants de l’humanité afin que d’abord ils l’accueillent  pour leur utilité et Son humble satisfaction bien qu’Il sache qu’il sera difficile de garder ce respect salvateur jusqu’à la fin des temps.

10/07/14 Rameaux …

Aux Rameaux, monté sur un ânon, la satisfaction de Jésus-Christ est de nous serrer tous contre Lui humblement pour notre salut éternel et de préparer un petit reste pour son sacrifice. « Il ne faut pas perdre de vue que l’humilité est une force considérable puisque c’est la force même de Dieu alors que l’orgueilleux ne s’appuie que sur les siennes.  Il est impensable de pouvoir pratiquer cette voie en choisissant de nous-mêmes les humiliations ou les mortifications qui nous sembleraient bonnes (N.-D. d’Auteuil sur internet) »

Il y en a assez qui veulent être utiles ! Mon rêve à moi, c'est d'être un petit jouet inutile dans la main de l'Enfant Jésus [CSG 57] Thérèse de l’enfant Jésus.

11/07/14 re …

Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans consolation autre que Ta Paix vive ou non.

12/07/14 Gloire ….

La Gloire de Dieu réside en dehors de l’univers qui n’en est qu’un très pâle reflet moral….  Un enseignement, fondé sur Thérèse de l'Enfant Jésus, par un prêtre au nom appelant l'humiliation, est la réponse qui doit être donné désormais à cette humiliation fantastique de Dieu vers l’homme qu'il m'a été donné d'évoquer depuis près de15 ans sur internet.

13/07/14 Dieu …

Dieu s’abaisse jusqu’à nous. Nous devons nous abaisser jusqu’à Lui qui Seul donne de le faire  ….

14/07/14 tête ….
Il ne faut pas s’arrêter aux choses de l’univers mais garder toujours la tête en dehors de celui-ci. Toutefois nous avons à gérer l’histoire humaine et leur raccourci donné par les Évangiles.

15/07/14 sacrement …

Il n’y a rien que l’Eucharistie Catholique ou Saint Sacrement qui ouvre l’au-delà des Cieux.

16/07/14 physicien ….

Pour le physicien l’au-delà de l’univers de Planck est néant, pour nous Chrétiens royaume des Cieux dont Jésus-Christ Verbe incarné et Messie nous a donné les clefs véritables à utiliser.

17/07/14 contentons-nous ….

Contentons-nous d’être offert au Père des Cieux par les mains pures de la Vierge Marie Mère, l’humilité essentielle étant de se reconnaître pleinement créature d’un Dieu saintement caché.

18/07/14 se fondre …

Se fondre en l’Enfant Jésus comme Sainte Thérèse de Celui-ci et de la Sainte Face, Docteur. En péché retombant sur nous-même la Vierge Marie Immaculée nous redresse en Jésus-Christ qui n’est pas venu abolir la loi ou les prophètes mais les accomplir pour les diverses bergeries.

Se tenir en dessous de nous-même en notre indignité de créature fautive d’origine et actuelle.

19/07/14 catholique …

L’Eucharistie célébrée renouvelle le Saint Sacrement catholique et nous arrache au péché. L’encens pour nous rappeler que de nous-même nous puons et que Dieu Seul odorant justifie.

20/07/14 haussement ….

Il faut traiter les pensées malsaines nous traversant par un haussement d’épaules intérieures.

21/07/14 saintement …

Avec St Joseph chercher à vivre la foi saintement humble de Marie comme créature de Dieu.

22/07/14 destinataires …

Écrit à divers destinataires :

Depuis 50 ans et 15 ans chaque jour sur internet il m'a été donné de croire à l'incarnation du Verbe-Dieu dans la technique des sciences physiques!
J'en ai fait fuir ainsi les scientifiques certainement à cause de mon incompétence (seulement élève de l'école des Bx Arts de Paris) mais aussi parce que je leur voyais une responsabilité morale importante.
D'un autre côté j'ai fait fuir les religieux certainement pour mon incompétence théologique (plaçant l'humilité avant la charité) mais aussi à cause de cette concrétisation du Verbe-Dieu.
Pendant ce demi-siècle tout mon soutien est le Verbe-fait-chair en la personne de Jésus-Christ, son évangile et son église. Je crois en outre que c'est  Lui qui doit apporter la paix entre science et religion tout au moins pour un temps bénéfique comme au temps des Rameaux.

Ainsi donc la nature de Dieu serait mise à la disposition de l’humanité pour son humilité.

23/07/14 en même temps ….

En même temps rester caché à tous mais aussi que Jésus-Christ Messie soit connu par tous.

24/07/14 que …

Que la Souveraine humilité de Dieu règne sur la terre comme aux Cieux sur toute l’humanité !

25/07/14 essais ….

On a des essais d’humilité. Ils versent sans arrêt. L’essentiel est de les faire rétablir sans cesse.

26/07/14 la fin …

Jusqu’à la fin des temps, Dieu Trinitaire sera présent dans la Sainte Eucharistie Catholique. Comment les autres églises tiendraient-elles le coup sans l’aval du successeur de St. Pierre ?

27/07/14 gibet …

La Vierge Marie, immaculée, tient fermement en son cœur le gibet Eucharistique de son  Fils. Sans Elle comment pourrions-nous si versatiles adhérer pleinement à Jésus-Christ Trinitaire ? 

28/07/14 accès …

Ainsi, selon moi, la technique humaine aurait accès à la réalité du Verbe-Créateur. Respecter.

29/07/14 avant …

Avant que n’arrive l’apocalypse décrit avec minutie par les évangiles, les connaissances humaines même dans leur but d’absolu appliquées aux choses religieuses pourront respecter celles-ci. Ce serait alors autour de Jésus-Christ, durant autant que nous ferions pénitence, le beau jour des Rameaux alors que la gnose qui suivrait ne viserait qu’à détruire la foi établie. De la rectitude de l’amour de Jésus pour Sa Mère à celle de l’amour de Marie pour son fils.

30/07/14 ambiguë …

La fête des Rameaux peut paraître ambiguë aux yeux de l’Église. Elle serre tous au salut.
N’ayant pas accès aux livres anglais d’Élizabeth Jonhson on ne peut que comparer les réponses données ici à deux reproches qui lui sont faits :

1/ Dieu se révélant immanent qu’en serait-il de la Trinité ?
Dans la réponse qui serait faite ici avec l’impact hypothétique de la recherche des sciences physiques, le Verbe Seul, Parole de Dieu Principe créateur, serait accessible à la technique humaine comme il est incarné en l’homme Jésus-Christ. Ainsi Dieu Le Père en dehors de tout univers et de toute conception est bien Trinité avec le Verbe (Parole Divine ou Esprit Saint ?) et Jésus-Christ Verbe Incarné.

2/  Les fondateurs de religions à égalité avec Jésus-Christ ?
Dieu n’appartient à personne et tout lui appartient ; sauf par Son Verbe il s’incarne pleinement en Jésus-Christ. En révélant au monde l’humilité de Dieu, Jésus-Christ est l’unique  Messie universel dans l’histoire du péché originel humain qui sépare orgueilleusement le Bien du mal. Tous les autres chercheurs de Dieu ne peuvent à ce titre que l’approcher et se fonder sur lui. Mais effectivement il semblerait bien, tel qu’il m’aurait été donné de le vivre, que le Verbe, comme épreuve suprême de la fin des temps, se rendrait accessible à la technique des hommes qui auraient donc à réagir respectueusement sinon engendrant l’apocalypse définitif.

31/07/14 pastorale …..

On pourrait  semble-t-il si Dieu le voulait instaurer une pastorale fondée sur l’éventualité de confirmation des hypothèses qui m’ont été données depuis un demi-siècle et que mon grand âge empêche de mettre en œuvre. C’est-à-dire :
Dans le domaine des approches matérielles l’éventualité que Dieu pourrait confier (Higgs, Planck) à la technique de l’homme le propre accès par la foi à sa nature concrète …..
Dans le domaine proprement spirituel l’éventualité que Dieu par l’unique Jésus-Christ révélerait son immense humilité (A.de Foligno) à laquelle tous auraient à souscrire…..

Ce double fondement serait mieux celui d’abord de l’œcuménisme, ensuite de l’inter religion.

Août 2014

01/08/14 volonté ….

Se mettre dans le cœur de Marie à la lance de la Passion du cœur de Jésus-Christ transpercé. Que la sueur de sang de Ton agonie nous arrache à notre volonté du péché pour celle du Père. La foi obscure en Dieu Trinitaire est le pari de la véritable humilité sans retour sur soi-même.

02/08/14 marche ….

Il faut croire que Dieu aime notre marche syncopée faite de chutes et de redressements infinis. Ces chutes de gonflements de soi-même. Ces redressements de retour à l’humilité de Dieu.

03/08/14 vivre ….

Dans notre abjection, vivre la Passion de Jésus-Christ, avec celle étroitement unie de Sa Mère.

04/08/14 reformer …

L’Église est un milliard de pécheurs à  reformer. C’est pourquoi il nous est interdit de juger. La douleur de Jésus pour nous dépasse tout entendement. Marie nous en applique le respect. La conception immaculée de l’humble Vierge Marie nous arrache à l’erreur de jugement.

05/08/14 offrandes …

Il n’y aura jamais assez d’offrandes de soi-même au Père des Cieux par les mains de Marie. Toute la vie éternelle consiste à rejoindre l’humilité de Dieu avec sentiment religieux ou non. Projet d’être attaché au néant, la souffrance nous est nécessaire pour nous en détacher enfin. Ainsi Jésus-Christ est seul a révélé au monde l’humilité de Dieu. Sa voie d’accès est l’amour.

06/05/14 monde ….

Si même les chrétiens avaient du mal à accepter l’humilité Divine qu’en serait-il du monde ?

07/08/14 double union …

Sans la double union de Jésus Trine et Marie nous ne pourrions être offerts à la Chandeleur.

08/08/14 aucun doute ….

Aucun doute, mes intuitions vont à contresens des savants et théologiens bienpensants actuels. Avec Jésus-Christ et Marie ce qui compte n’est pas d’être compris mais être en union au Père.

09/08/14 adorons ….

Adorons la Providence qui à travers les méandres de la temporalité suscite la vie d’Éternité.

10/08/14 personnalité …

En s’en faisant dépendant l’homme doit respecter la personnalité Divine Trine même livrée à la technique s’il ne veut pas encourir la destruction complète de son propre univers humain. Nous humilier de  l’humilité Souveraine du Père révélée par le Messianisme de Jésus-Christ.

11/08/14 plus …

Jésus-Christ arrache le péché du monde. Ce peut être plus douloureux aux uns qu’aux autres suivant la place sainte qui nous est destinée depuis toute éternité dans le royaume des Cieux. Un prophète est l’être absolument insignifiant entièrement livré aux mains de Dieu Trinitaire.

12/08/14 liberté …

Que peut le néant à qui a été créée une liberté sinon s’offrir à l’ÊTRE créateur dont il dépend car l’univers complexe entier  lui-même n’est qu’un effet de cette liberté nue collée au néant.

13/08/14  esprit et Esprit …

Il y a esprit et Esprit. Si l’Esprit-Saint envoyé par Jésus-Christ n’intervient pas, néant est fait. Souffrir n’a rien d’agréable. Il y faut penser fortement au salut joint des âmes dont la dernière.

14/08/14 imaginer ….

Imaginer que la personnalité concrète de Dieu Trine livre une peu de sa Toute-puissance à la technique de l’homme. En même temps imaginer que les croyants voient l’humilité infinie de Dieu  agir de la sorte. En conséquence embrasser l’humilité de Ste Thérèse de l’enfant Jésus.

15/08/14 conversion …

La Vierge Marie est humble de conception, Thérèse de l’enfant Jésus à partir de conversion, les humiliations nécessaires contre nature étant trop difficiles à imaginer de par nous-même. Ainsi la conversion est un vif phénomène d’acceptation d’humiliation qui doit être amplifié jusqu’à la mort y compris par la raison lorsque vient à manquer tout sentiment religieux joint. Quelle serait la nature de Dieu qui se remettrait concrètement entre les mains de la science ?
Due à l’humiliation une humilité Souveraine que tout homme doit rejoindre dans sa bassesse.

 17/08/14 travailler …

Travailler au salut des âmes soit pour leur conversion à l’humilité soit pour leur avancement.

18/08/14 livraison ….

Nécessité de Jésus-Christ vivant pour animer notre livraison toujours comme au point mort. Livrés en Jésus-Christ à l’humilité Divine par la douleur au cœur de Marie du coup de lance. Seule chose nécessaire au salut du monde, celui de notre âme donc de la perdre en Dieu Trine.

19/08/14 il se peut …..

Il se peut que l’avancée des sciences humaines arrivent à universaliser les points α et Ω donnant à l’homme une puissance inconnue jusqu’à ce jour, capable de lui tourner la tête.
Il se peut que l’avancée des connaissances spirituelles en Jésus-Christ recèle une révélation de l’immensité de l’abaissement d’un Dieu Trinitaire, capable de guérir l’être de son orgueil né.
Dans ces deux cas joints l’humanité n’a qu’une solution valable, celle de s’abaisser elle-même jusqu’à l’extrême  en son Messie  le Christ Jésus seul capable de la conduire au vrai terme.
Aux Rameaux Jésus-Christ Messianique attire à son humilité de Fils de Dieu celle des foules, Lui-même porté par un ânon n’ayant jamais reçu de poids, trébuchant ou ruant à chaque pas.

20/08/14 se mettre …

Pour rejoindre l’humilité de Dieu il faut se mettre en-dessous du pain Eucharistique consacré.

21/08/14 sexologie …

Toute la sexologie des Évangiles tient en ce constat : » (toute la) race (humaine) (est) adultère et pervertie » et si on veut l’être un petit peu moins : chasteté religieuse ou fidélité conjugale.
Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que TA Paix vive ou non.

22/08/14 re …

Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que TA Paix vive ou non.

23/08/14 perfectionnement 

Bien qu’on puisse en être très loin, l’Église toute entière prie pour notre perfectionnement. Plus que la sainteté nous est demandée la perfection du Père résidant dans son humilité vraie. Les djihadistes d’Irak dans leur cruauté sont-ils plus coupables que l’orgueil des athées d’ici ? Si c’est vrai qu’ils ne connaissent en vérité ni le Père des Cieux ni Jésus-Christ à qui la faute ?

24/08/14 le goût …

Les croyants de toutes religions reçoivent à leur conversion, plus ou moins vive ou plus ou moins justifiée, établie en fait volontairement, souvent le goût de Dieu qui est le sentiment prégnant d’une présence Divine. Ce goût précieux, qui peut être dangereux pour une âme insuffisamment préparée, ne suffit pas pour entrer dans la vérité de Dieu. Il n’en est que les prémices. Il aura fallu l’intervention de la vie de Jésus-Christ pour commencer à remettre les choses en place. Malgré cela l’orgueil originel humain est tellement violent et subtil qu’entre les excès sanglant des djihadistes et l’athéisme socialiste d’occident il n’y a pas de différence. Car  les deux commandements d’aimer Dieu ET son prochain sont étroitement liés ensembles de telle sorte que l’humilité de Dieu soit reconnue dans son ampleur et non pas partiellement.

25/08/14 admirer 

On ne peut qu’admirer le travail immense et si varié des âmes réalisé  par la Ste Providence.

26/08/14 relation …..

La relation capitale du non-être à l’Être se trouve diminuée dans les religions impersonnelles.

27/08/14 OFFRIR ;;;;

Offrir toute la vie temporelle et sa fin avec crainte et confiance à la sainte humilité de Dieu .

28/08/14 amour ….

La voie de l’amour de Jésus-Christ est la voie la plus pleine de l’universel abaissement Divin.

29/08/14 gravons ….

Gravons la vie du Ciel éternel et sa jouissance sans fin sur le fini  d’une pénible vie d’ici-bas.

30/08/14 Nous …

NOUS, TOI l’ÊTRE LIBRE Et moi le néant libre, pas autrement puisque nous sommes Un en Jésus-Christ…. Ainsi donc nous nous heurtons de plein fouet à la guerre du sexe des anges qui a déchiré le moyen âge Chrétien et que le Concile de Trente, sous l’emprise du Principe de non-contradiction alors seul accepté, a étouffé  en imposant unilatéralement la doctrine sur ce sujet d’un seul théologien, il est vrai, plus rationnellement exposée. En effet Thomas d’Aquin choisi pensait que les purs esprits n’avaient aucun lien avec le monde tandis que Bonaventure préconisait que ceux-ci étaient en étroit lien avec le monde d’où cette dissension dévastatrice pour l’époque que l’Église se devait de juguler. C’est seulement à peine un peu plus tard que le cardinal Nicolas de Cues trouvait la solution appelée « docta ignorancia » d’unité de cette « guerre ».. Mais sa nouvelle doctrine reposait sur un nouveau Príncipe dit de contradiction qui en aucun cas ne pouvait être retenu en son temps alors que maintenant les scientifiques du monde entier prouvent d’une manière concrète que ce dernier régit l’univers.

31/08/14 si …

Si tu portes la croix de bon cœur, c’est elle qui te portera et te conduira à la fin désirée, c’est-à-dire là où tu cesseras de souffrir ; mais ce ne sera pas ici-bas. Ne nous trompons donc pas. Aussi la théologie de St. Thomas d’Aquin dans ce qu’elle a de conforme à celle de St. Bonaventure explique parfaitement la foi Chrétienne et plus rationnellement que ce dernier qui la met en valeur surtout par des images. Mais par contre en ce qu’elle a de dissemblable et même de rigoureusement opposée, c’est-à-dire la nature des purs esprits, elle est largement insuffisante. En effet il s’agit d’un problème qui de fait échappe au Principe de non-contradiction cher à l’esprit humain. L’éveil des sciences à la foi religieuse qui s’annonce nous pousse dans les reins vers le Principe de contradiction dont Nicolas de Cues avait esquissé en son temps quelques lignes. Vivre la passion de Jésus sa mort et sa résurrection.

Septembre 2014

01/09/14 relation …

L’humilité implique un positionnement, un style de vie, une manière particulière d’être en relation avec Dieu et les hommes. La nature des purs esprits (dont en fait Dieu Lui-même) de St. Thomas d’Aquin suppose une métaphysique très profondément dépassée de nos jours. De mon côté, il m’a été donné d’essayer d’en mettre sur pied les éléments d’une nouvelle métaphysique, appelée UNITOLOGIE qui dans un essai de résumé web a eu des déboires. Le fait de ne se servir que de l’informatique pour publier a ses avantages mais aussi ses ennuis.

02/09/14 non …

De fait non, ce n’est pas une nouvelle métaphysique qui peut donner la solution d’unité, mais une morale pensée de l’humilité Divine, Dieu s’humiliant à l’homme et donc l’homme à Dieu.

03/09/14 vie ….

Qu’ils répondent par la sainteté de leur vie à la mission prophétique de l’Église. Ainsi soit-il ! Et un saint n’est pas du tout obligé d’avoir un impact du visible sur son temps mais du Ciel.

04/09/14 enthousiasme …..

Vivre avec Jésus-Christ l’enthousiasme du salut par la Passion et la mort, sûr de ressusciter. Mais dois-je encore émarger à mon âge à ce temps de Dieu qu’il m’a été donné d’entrevoir ? Vraiment Dieu est Amour bien qu’il soit donné d’autres voies à beaucoup pour le but ultime.

05/09/14 Bien …

Confiance absolue en la Sainte Providence qui à travers nos libertés conduit tout au Bien. Les djihadistes ont donc un sentiment religieux très vif et profond pareil à ceux des hébreux de la Bible massacrant tous ceux qui ne partageaient pas la foi au Dieu Unique. Il aurait fallu Jésus-Christ pour changer cet état de chose. Il manque cependant au monde de prendre conscience de son messianisme d’humilité de Dieu, Son humiliation vis-à-vis de l’homme donc  le retour.

06/09/14 mail ….

Cher ami

J'avais pris la décision, vous le savez, de ne pas poursuivre le dialogue avec vous, car si votre pensée est originale elle est hélas marginale - je veux dire elle se déploie dans les marges du réel. Mais une fois n'est pas coutume, je reprends vos derniers messages.

Un exemple de cette pensée en marge : chercher un Principe d'intelligibilité qui inclurait la Trinité elle-même, c'est non pas se prendre pour Dieu, mais se prendre pour l'Intelligence au-dessus de Dieu, comme si la créature pouvait avoir un point de vue sur le Mystère au-delà du Mystère. Je suis étonné qu'Arnaud Dumouch (auteur de l’heure de la mort, thèse reconnue par Benoît XVI) ne voie pas la contradiction (dans sa préface explicative à l’égard de mon travail).

Vous avez beau citer l'apophatique rhénane et évoquer l'humilité de Dieu, vous tombez dans le piège que vous dénoncez.

Je crois cependant fermement à l'effacement de soi dans l'amour, y compris trinitaire - mais bien conscient que ces mots (humilité, effacement) trahissent plus qu'ils ne traduisent ce que nous balbutions.

Nous sommes en tout cas ensemble devant LUI

p. Alain Bandelier

Cher Père,
Prions donc vous et moi pour être arrachés des pièges du démon.
De toute façon il est vrai je remplace les métaphysiques de Thomas d'Aquin et de Bonaventure radicalement opposées dans leur données théologiques de la nature des purs esprits par la morale pensée de l'humilité Divine, Dieu s'humiliant jusqu'à l'homme et l'homme ayant à s'humilier jusqu'à Dieu.....
Merci quand même de votre mail qui servira malgré tout d'anti-préface..

07/09/14 parfaite …..

La foi en Dieu Unique Trinitaire, malgré tous ses conflits, permet seule l’humilité parfaite. Car en Personne Il descend jusqu’à notre chair criminelle et maudite pour vraiment se l’unir. Être comblé de TOI au premier embrassement d’Éternité, et combler celui de tous les autres.

08/09/14 Principe …

L’apparition du Principe de Contradiction détrônant celui de non-contradiction en science et philosophie ébranle l’intellect croyant mais l’Église repose d’abord sur la Charité Trinitaire.

09/09/14 mail à Arnaud Dumouch

Le problème c'est que vous dites: Et c'est pourquoi, dès qu'il le peut, Dieu remet tout son pouvoir à celui qui se fait le plus petit.
Or ce que j'ai "vu" il y a 50 ans c'est qu'Il veut remettre son pouvoir "concret" à l'homme "en général" à travers entre autre la technique des sciences physiques. Et que ce pouvoir pourrait suivant la réaction des hommes avoir un double impact, soit unir humblement les sciences et la religion à travers une donnée très concrète soit anéantir orgueilleusement toute foi religieuse en en inversant aussi concrètement les données.
Ce qui n'est pas accepté est la première donnée traitée de gnose. Et par là même une humiliation universelle de la Divinité Trinitaire en dehors bien sûr de la conception proprement du Père Trine qui dépasse toute conception humaine quelle qu'elle soit et exige la foi absolument nue et pure sans aucun autre appui.

C'est ce que doit appeler « l'apophatique rhénane » le P.Bandelier.

À noter que dans la première hypothèse on verrait donc avec un appui concret fleurir la foi en l'humilité de Jésus-Christ d'une manière générale mais peut-être d'une manière équivoque comme au jour des Rameaux.

Mais la notion d'humilité Divine qui m'a été donnée pareille à celle de Mgr Charles Gay (Tome I De la vie et des vertus chrétiennes: de l'humilité p.363-379) et la réciproque attendue des hommes explicite bien ce que j'ai vécu:
Ce qui en effet serait une gnose (application des connaissances humaines à la religion comme but) SI elle reconnaît cette humilité de Dieu et s'humilie à son tour devant Dieu PERD sa nocivité d’idolâtrie et peut s'allier alors à la Charité humble par essence qui du coup entraînera à elle toutes les autres voies des diverses religions....
Est-ce que je m'explique bien?
 10/09/14 Pourquoi ?

Pourquoi toute la théologie de St. Thomas d’Aquin me satisfait SAUF son approche des purs esprits ? Au départ cette approche m’a paru tout simplement ridicule. C’est en découvrant que celle de St. Bonaventure me convenait bien tout comme sa métaphysique à l’encontre de celle de St. Thomas que je ne pouvais souffrir que j’ai commencé à me poser des questions, allant jusqu’à parcourir l’histoire des philosophies et des religions. Je me suis aperçu que la philosophie se heurtait à la philosophie sans pouvoir cerner un Principe de Contradiction dont la science en s’appliquant à la réalité mathématique allait profiter avec la logique quantique. En effet les mathématiques sont le langage de la création concrète de l’univers par les quelles Dieu se mettrait Lui-Même à la disposition de l’homme en espérant une réponse appropriée. Aussi donc c’est pourquoi il m’a été donné de conclure que l’humilité en est la phase finale puisque l’ÊTRE n’hésiterait pas ainsi à s’humilier, confiant la réciproque à nous projet d’être. Cet échange d’humiliations, étant donné la nature de l’homme peut être l’objet d’un combat.

11/09/14 esprits ….

Donc pour analyser convenablement la nature des purs esprits il faut que nous qui n’en sommes pas sortions en fait des données de la métaphysique. Je rappelle ce que j’ai déjà écrit dans la rubrique « philosophie » :
« D'où il convient d'admettre que pour la raison raisonnante donc déjà relative la Vérité est À LA FOIS être ET néant MAIS pour nous êtres humains AVEC une direction créatrice, une sorte de sens unique auquel l'homme doit souscrire librement, sans laquelle ce serait l'enfer ou le ciel déjà établis dans leur éternité. Encore que l'on ne puisse pas envisager la direction créatrice Divine, sans blasphémer, autrement que dirigée librement vers le Bien tout en concevant Son immuabilité éternelle.

Cette constatation implique une nouvelle dimension de la raison à laquelle les philosophes, jusqu'à ce jour n'ont pas voulu souscrire, c'est à dire l'ADORATION qui doit être celle rendue à Dieu comme reconnaissance active et humble d'une théorie de contradiction unitaire, origine de la vie. Non pas l'adoration aliénant la raison, mais la sublimant librement dans une véritable humilité à laquelle il faut ajouter l'amour de l'homme.

C'est donc dans la foi en la suprématie d'un Principe de Contradiction Existentiel que doit se faire jour l'unité de la pensée   métaphysique, après avoir bien mis en évidence la vérité des différentes options "absolues" c'est à dire irréductibles entre elles que prend la nature de l'être aux yeux des philosophes (extraversion, intraversion, circonversion) ».
Ainsi donc les théologies des purs esprits divergentes chez St. Thomas d’Aquin et St. Bonaventure se trouvent unifiées et s’accordent aux sciences pour le bien du monde entier. En fait on trouve le Principe de contradiction quantique passant le principe de non-contradiction. Mais par contre les métaphysiques appuyées sur le dernier principe deviennent ici obsolètes.

12/09/14 pensée quantique …

Donc la pensée quantique est bien mise en exergue dans mon travail sans bafouer vraiment le principe de non-contradiction mais en le transcendant dans une foi religieuse absolument finale. De ce fait cette pensée va se trouver devant la nécessité d’un conducteur véritable homme-Dieu ou Messie qui devra la mener à terme. L’humanité a alors un choix drastique : ou s’humilier d’une manière bénéfique devant la nature concrète de Dieu mise à sa disposition avec Jésus-Christ ou choisir un anti-christ destructeur de sa foi. Pour moi mon choix est fait.

13/09/14 réalité …

En réalité du fait de la généralisation catholique de la théologie valable de St. Thomas d’Aquin, il y aurait lieu de se contenter d’en séparer la nature des purs esprits. Comme elle est étroitement liée à sa métaphysique il y aurait donc lieu de mettre celle-ci en cause. Mais pourquoi une seule philosophie ? Celle contraire de St. Bonaventure aussi ! Pour ma philosophie de décohérence quantique fondée sur l’humilité de Dieu comme Principe de Contradiction il est évident qu’elle peut être inversée orgueilleusement. Ainsi il y a lieu de donner la priorité à la foi du cœur qui a ses raisons que la raison ne connaît pas. Dans ce sens foi et raison s’accordent dans une double potentialité : humilité ou orgueil, amour ou haine…..

14/09/14 décohérence ….

Puisque la décohérence quantique a un impact sur un point de théologies antagonistes, les unissant (purs esprits sans/avec corps) quel serait son impact sur la théologie à l’évidence unitaire de St. Thomas d’Aquin et de St. Bonaventure ? ABSOLUMENT AUCUN. En effet ces théologies semblables obéissent à la foi (religieuse) du cœur qui règle le but moral ambivalent de toutes choses. Ainsi les physiciens sont dirigés aussi dans leur décohérence par la foi (mathématique) qui n’échappe pas de fait à la direction ambivalente du cœur. Car, comme je l’ai vu, sans être très chargé de vous le faire croire, ils auraient concrètement et dans la morale à embrasser, OU la dépendance humble à l’ÊTRE-Dieu, liable aux religions et bénéfique, OU son indépendance orgueilleuse destructrice de toute religion et de l’univers.

15/09/14 Verbe ….

Verbe créateur engendré non créé reçu totalement en Jésus par foi sainte, non mathématique. Aussi la foi sainte et la foi mathématique seraient appelées à s’unir pour un temps d’humilité en en reconnaissant le Principe dans la vie et l’enseignement de Jésus-Christ Messie Trine. Car les mathématiques, malgré leur foi comme en un dieu, perdent ainsi leur idolâtrie de fait.

16/09/14 alors que ….

Alors que la foi religieuse, même en DIEU unique, sans embrasser l’humilité devient idolâtre. La nature des purs esprits implique une métaphysique car elle touche à l’être Divin et humain.

17/09/14 conclure :

cf. journal intime

17/09/14 rappel ….

Malgré le rappel parfois éprouvant de la temporalité ne rêver que de l’impact d’Éternité.

18/09/14 re ….

Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que TA Paix vive ou non.

22/09/14 technique ….

Si je comprends bien, le « moteur à ion intégral » devrait être animé non par un combustible mais par la décomposition et la recomposition de photons. Quel rapport à l’universalisation ?

24/09/14 effectivement ….

Effectivement on se trouve devant une gnose hérétique mais qui doit se convertir en s’humiliant devant Dieu par la reconnaissance de Son humilité absolument Souveraine.

26/09/2014

Saint Paul : « Que la croix de notre Seigneur Jésus Christ reste mon seul orgueil » (Ga 6,14).

27/09/14 entre …

Entre science et religion, examiner surtout sa conscience pour savoir si elle est droite morale. Les incroyants artisans du néant-être visible, les croyants artisans de l’ÊTRE-néant invisible, tous les deux peuvent se retrouver dans la morale de Dieu toute d’abaissement humble et en Jésus spécialement dans cette mise à disposition aux physiciens du Verbe-Être s’en humilier.

28/09/14 tous …

Tous nous avons à nous occuper de l’Église. Étant pécheurs donc s’humilier profondément. De fait être humble nous ne le pouvons pas. Il reste alors de nous humilier de notre orgueil, d’autant plus qu’après avoir fait tout ce qu’il y a à faire nous sommes parfaitement inutiles.

29/09/14 bientôt ….

Bientôt réunis pour l’Éternité, que vouloir de plus que TA volonté sur terre comme au Ciel. Dieu ne voit qu’à contrecœur la souffrance nécessaire pour nous arracher à l’attrait du néant. L’humilité se nourrit d’abjections ; or il n’y a rien de plus controversé par la nature humaine. Ainsi donc le moteur à ion intégral serait animé par la décomposition et la recomposition de photons. Mais cela implique d’abord la connaissance de l’universalisation des principes α et et leur suite dont il n’est de cesse de  faire écho ici. La suite scientifico-religieuse peut être d’abord un accord moral béni entre science et religion ou bien une indépendance des sciences ne cherchant qu’à dissoudre toute foi religieuse. En fait pour Dieu : une nuit de la foi sainte.

30/09/14 physicien …

Un physicien numérise son chat qui dort : ½ mort/½ vivant. En réalité il ne s’agit pas seulement d’un chat mais de l’homme : ½ mort sur terre/½ vivant au Ciel, et par-delà, de la nature humble de Dieu Lui-même qu’il s’agit de respecter avec une conscience droite.

01/10/14 mathématiques ….
Le prof. de math. voit celles-ci en commençant par la plus petite opération possible 1+1=2 jusqu’à la dernière partielle compliquée à qui l’on peut donner un prix Nobel. Il m’a été donné de voir ces dernières à partir de leur finalité qui est la possession de l’univers de fait en retour du néant que sont nos calculs. Il faut descendre au partiel avec la foi en Jésus-Christ pour nous soumettre à Dieu et concrètement et moralement avant la destruction programmée par le refus de se soumettre concrètement à Dieu, seule demeurant vive la sainte morale Catholique.

02/10/14 audace …

Et si vous n'ordonniez vous-même d'approcher de vous, qui en aurait l'audace ?

 

03/10/14 radicalement ….

Les mathématiques et la foi sont deux mondes radicalement opposés. La science cependant doit embrasser la foi d’abord avec sa morale de base  en la promouvant avant de l’anéantir. À Jésus-Christ le règne de la douloureuse et suave humilité, la puissance et  la gloire des Cieux.

04/10/14 là

Et moi je frémis d'être là, +
d'attendre en silence le jour d'angoisse
qui se lèvera sur le peuple dressé contre nous.
Dieu Seul l’étant on ne peut être humble. On peut s’humilier de notre orgueil continu originel, nous mettre en dessous de nous-même toujours en mouvement commençant et recommençant.

05/10/14 intuition pure ….

L’intuition pure scientifique est « exscriptive » c’est-à-dire qu’elle décrit l’aspect extérieur des phénomènes avec un sentiment réel de vérité. Peut-elle être utile aux sciences pratiques ? En ce qui me concerne il m’a été donné de m’arrêter surtout à la question morale suscitée ici.

06/10/14 humilie ….

Dieu humilie Sa Puissance jusqu’à nous-néant. Nous humilions notre orgueil jusqu’à Lui. Et malgré l’effort de l’Église, peu comprennent l’humiliation Divine de l’Eucharistie Catholique. On préfère en réalité le Dieu des djihadistes qui dans sa grandeur  refuserait toute humiliation. Car le péché originel nous a mis dans un état constant d’orgueil, de fait partie de notre nature. Chez nous ceux qui font le lit des djihadistes sont les chrétiens qui n’osent pas pratiquer Jésus.

07/10/14 âmes ….

Les âmes du monde entier serrées avec Jésus-Christ en recevront la force d’avenir. Nous nous sommes sans cesse tentés de s’arracher aux peines portées qui en sont pourtant nécessaires.

08/10/14 écrit au CNRS ….

J'ai 90 ans maintenant mais toujours motivé aux mêmes recherches d'intuitions vieilles de 50 ans qui m'ont conduite à établir le site www.f-v-m.net il y a 15 ans.
J'ai cru comprendre que le schéma du moteur à ion actuel  avec comme carburant du gaz xénon pouvait être modifié profondément en remplaçant ce carburant par la décomposition et la recomposition de photons mais avec la nécessité d'abord d'une connaissance d'universalisation commune du boson de Higgs et des amas de Planck (?).... donc de l’Être créateur …
Je n'ai aucune connaissance scientifique spéciale mais il y a donc un demi-siècle le directeur du CNRS de l’époque semblait vivement intéressé par mes intuitions. J'aimerai savoir ce qu'il en peut être maintenant et c'est pourquoi je m'adresse à vous à tout hasard.  ( le site résumé le plus restreint est
www.delayefrancis.net chargé pour être imprimé sur f-v-m.net ) ) 
09/10/14 toujours re ….

Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que Ta Paix vive ou non.

10/10/14 instant …

De moment en moment, d’instant en instant nous arrivons en Jésus-Christ à l’offrande finale. La Vierge dans sa parfaite humilité féminine nous y amène aussi doucement qu’il est possible.

11/10/14 comprendre …

Pour bien comprendre les arcanes des temps qui viennent, il faut d’abord bien saisir l’origine du péché originel tel qu’Eric Fromm* a fait ressortir par  une analyse psychologique en une monstruosité spirituelle où la race humaine sépare d’autorité la connaissance du Bien d’avec le mal ce qui n’appartient de fait qu’à DIEU Lui-même. Un couple d’être humain a choisi de le faire à l’encontre de l’instinct animal qui était encore le sien jusque-là. À dire vrai on peut penser que cela était en quelque sorte inéluctable. Toutefois la race humaine a été marquée d’un orgueil incommensurable, plus encore dans le sexe masculin que dans le sexe féminin semble-t-il (la Vierge Marie montrant la perfection de l’humilité commune possible). Cette terrible faute généralisée aurait-elle eu lieu il y a 20.000 ans lors de l’éventuelle naissance des mathématiques qui ont pour objet la possibilité de mettre la mainmise concrète sur le statut temporel du Verbe-Dieu Créateur (comme il me l’a été radicalement montré, d’abord avec respect pour le bien des religions, les sciences se soumettant à la connaissance de Son entité Divine, puis passant outre contre les religions) ? [Ou bien seulement il y a 7000 ans lorsque l’humanité a atteint sa plénitude intellectuelle et sociale ?] Toujours est-il que la faute est là. Mais une période de pénétration entre science humaine et religion peut favorablement exister, à la condition expresse que l’humanité accepte sa dépendance vis-à-vis de l’humble Divinité.

*{Eric Fromm De la désobéissance –problème psychologique et moral.}

12/10/14 mène …

Tout dans la vie temporelle mène à la foi nue, humble, au Père Trinitaire d’au-delà des Cieux.

13/10/14 constater …

De l’humilité humaine on ne peut que constater qu’elle s’est enfermée pour nous autres créatures dans le sein féminin de la Vierge Marie, en vie et mort de Jésus-Christ et avec la résurrection en son silence dans l’Église. Aussi de la Vierge Marie sur le rude plan théologique on ne peut pas dire grand ’chose. Tout juste pourrait-on exprimer une quaternité Divine indéfinissable. Seul la vie de Jésus-Christ homme peut nous être utile dans cette recherche, si délicate tant notre orgueil congénital est immense, de l’humilité d’un Dieu. Ainsi il y a l’humilité Souveraine de Dieu Trine, illustrée par la mission de Jésus-Christ qui se donne à sa créature. Et il y a l’humilité de l’humanité illustrée par la Vierge Marie instruisant son Fils pendant 30 ans et après sa résurrection, se taisant, 30 ans dit-on( ?) dans l’Église. L’humilité de Dieu a voulu aussi se laisser instruire jusqu’au dernier instant par sa créature.

14/10/14 vouloir …
Il ne suffit pas d’accepter. Il faut vouloir en Jésus-Christ et Marie l’agonie de notre fin de vie. Et pourtant nous sommes paralysés. Vivre la volonté d’agonie de leur Passion à Gethsémani.

15/10/14 trouvé …

Plus tu souffres, plus tu sers les besoins spirituels du monde. Ne cherches plus tu as trouvé. Aussi faut-il savoir commencer et recommencer sans cesse en vie de Jésus-Christ par Marie. C’est pourquoi le monde spécialement occidental a tant besoin de s’humilier vraiment. En effet il y a deux positions opposées ou la nature mathématique ou la surnature spirituelle. J’ai à annoncer une trêve en Jésus-Christ de cette lutte implacable d’où chacune à la fin des temps serait laissée à son strict sort. La surnature se sert du petit nombre pour acquérir ce qu’il est possible à l’Être éternel. La nature se sert du grand nombre pour ramener tout au néant. Mais la réalité n’est pas simple  car nature et surnature se trouvent imbriquées,  la surnature ayant à faire produire les humbles vertus à la nature et cette dernière s’y rebellant de façon générale.

16/10/14 problème …

Le problème donc qui m’a été posé, il y a cinq décennies, est celui de l’universel du Messie Jésus-Christ, d’abord pour conforter l’union des sciences et des religions, bénéfique pour toute l’humanité, et après suite à leur désunion  dramatique totale, être spirituellement présent.

17/ 10/14 infinie ….

Sa providence est infinie et parfaitement ordonnée, et nous devons nous y confier sans réserve …

18/10/14 chape ….

Il faut porter la chape de  la si prégnante temporalité en ayant toujours l’œil rivé à l’Éternité.

19/10/14 pratiquons …

Que nous ayons de vifs sentiments ou moyens sentiments religieux ou pas du tout pratiquons. Ne laissons pas aux djihadistes le soin d’assassiner pour leur foi montrons aussi la belle nôtre.

20/10/14 volonté ….

Oui c’est la volonté du Christ Jésus à Gethsémani qui emporte la nôtre en soumission au Père.

21/10/14 mathématiques …

Les mathématiques laissées seules sont blasphématoires ; soumises à Dieu elles L’honorent.

22/10/14 prière ….

Demandons la prière de soumission de la Vierge Marie durant l’agonie du jardin des oliviers.

23/10/14

12 Que l'orgueilleux n'entre pas chez moi, que l'impie ne me jette pas dehors !... Ne jamais s’arrêter à ses propres douleurs mais s’unir avec Marie à celles sans mesure de Jésus-Christ.

24/10/14 apprend-t-il …

Ainsi Dieu Lui-Même apprend-t-il par la Sainte vierge Marie les fondements de Son humilité.

25/10/14 nanoscopique …

La très Sainte Providence nanoscopique nous enserre de toute part pour notre bien Éternel.

26/10/14 néant …

Les plaies douloureuses de Jésus-Christ nous arrachent au néant autrement dit à nous-mêmes. Et cela c’est dans la joie surnaturelle que nous le ressentons et non pas dans la joie naturelle.

27/10/14 conclusion à Arnaud Dumouch

Mon Cher Arnaud,
Arrives-tu à me faire une courte conclusion sur ma théologie quantique dépassant le principe de non-contradiction et posant les bases d'une véritable somme théologique à venir sur l'humilité de Dieu?
Pour moi cela n'a été dû qu'à "l'intuition" ou "vision" de l'éventualité de la prise de possession par les sciences physiques du véritable "état" de Dieu sur l'univers.

En effet elles auraient éventuellement la possibilité d’universaliser les principes α et Ω du monde, prouvant ainsi une humiliation fantastique de Dieu vis-à-vis de l’homme. Cela ferait suite à l’invention des mathématiques, il y aurait 20.000 ans dit-on, ce qui correspondrait  au blasphème humain du péché originel de la séparation morale du Bien et du mal dont Dieu seul est maître, l’homme se jugeant ainsi orgueilleusement à son tour seul maître du monde,  mais unirait dans la foi finale sciences et religion.
Et il faut bien comprendre que si les sciences intègrent la foi religieuse, l’humanité a besoin à ce stade d’un conducteur de foi humble et doux, autrement dit Jésus-Christ Lui-même capable de voir et de montrer le visage du Dieu Unique qui est en dehors de toute conception humaine …..

28/10/14 Conclusion orale de Arnaud Dumouch 

Pour conclure, on peut dire que dans la théorie quantique l’on constate des choses qui sont contre-intuitives et qui semblent dépasser le principe de non contradiction. Le principe de non contradiction ça veut dire que, par exemple, dans l’état de ce que nous observons, une chose ne peut pas être à la fois un corps pesant et en même temps une onde non pesante. Dans le domaine quantique ce principe de non contradiction est dépassé. On sait très bien qu’une particule simple se comporte en même temps comme une onde. Et l’on ne peut pas savoir à la fois si elle n’est pas une onde ou une particule, et dans quel état elle est.

Eh bien, en Dieu, il y a quelque chose qui ressemble, évidemment par analogie. Il y a une sorte de dépassement du principe de non contradiction. Par exemple : Dieu, c’est le Tout-puissant, celui qui peut tout faire, celui qui est infini, qui dit et cela est. Et en même temps, il est le plus humble, le plus petit, c’est dans sa vie trinitaire, au point que pour la révéler il se fait Homme, et il s’abaisse à être dans un petit enfant. Dieu est transcendant au monde. Le monde, pour lui, ce n’est qu’un grain de sable, il est au-delà de tout cela. Et pourtant, chaque atome de ce monde, il lui est immanent, puisque c’est lui qui le porte dans l’Être. Comment peut-il être à la fois transcendant au monde et immanent à chaque atome ? C’est là que l’on voit que le principe de non contradiction est comme dépassé.

Si l’on aborde le problème central qu’a soulevé Francis Delaye, c’est la question de l’humilité de Dieu. C’est un problème central parce que Saint-Thomas d’Aquin, dans sa somme de théologie, pose comme principe que l’on ne peut pas attribuer à Dieu une qualité qui implique en elle-même un abaissement. Par exemple, on ne peut pas attribuer à Dieu la puissance d’un bras humain, parce qu’un bras, par définition, implique une limite ; il n’est pas tout-puissant. Par contre, tout concept n’impliquant pas en lui-même une limite, comme la puissance justement, peut être attribué à Dieu par mode d’éminence. Donc Dieu n’est pas puissant, il est tout-puissant. Même chose pour l’amour. L’amour n’implique pas en soi de limite. Et donc Dieu est Amour, mais un amour absolu. Il n’y a en lui aucune réception, tout est gratuit quand il aime. Il aime et ça ne lui apporte rien. Il aime gratuitement. Donc la question était : est-ce que l’on pouvait attribuer à Dieu une humilité ? Lorsque l’on voit que Dieu s’est fait Homme, il dit explicitement « Apprenez de moi que je suis doux et humble de cœur ». Il semblerait donc que cette parole de Jésus fasse mentir ce que dit Saint-Thomas d’Aquin. Eh bien, en fait, pas du tout. Et c’est là qu’intervient l’analogie avec la physique quantique. Je pense que l’on peut attribuer à Dieu à la fois le fait qu’il n’y a pas de qualité impliquant un abaissement en lui, et en même temps qu’il est infiniment humble au point de s’abaisser au-dessous de tout. Et on peut le comprendre facilement en considérant la Trinité. Le Père est absolument égal au Fils, puisque le Fils n’est rien d’autre que la contemplation du Verbe que le Père a de lui-même. Et en même temps, le Père n’est que par le Fils. Un père n’existe que s’il y a un fils, et réciproquement. Donc, à la fois, tout en étant absolument égaux en natures, eh bien on peut dire que le Père dit au Fils « Je ne suis que par toi, tu es plus que moi ». Et le Fils réciproquement. Si bien que, en même temps, tout en étant absolument égaux, l’un exalte l’autre et donc s’abaisse face à l’autre. Et donc il semblerait que l’on puisse attribuer en Dieu, dans sa vie trinitaire, une infinie humilité que l’on appelle en grec la kénose, parce qu’il s’agit de s’abaisser en-dessous de ce que l’on est. C’est ce que fait Dieu. Si c’est le cas, alors on n’a bien en Dieu à la fois que des qualités impliquant de la grandeur, et en même temps les qualités impliquant l’abaissement de soi.

29/10/14 chaos …

Nous sommes chaos d’orgueil perdu dans un monde prédestiné sans vie vraiment réelle.

30/10/14 livrer….

Livrer à Dieu trinitaire sans cesse son chaos physique et spirituel en tout et pour tout.

31/10/14 contraire …

La Volonté d’humiliation de Dieu Trine est radicalement contraire à la nôtre. La poursuivre. C’est dans la mesure où nous voulons notre entrée directe au Ciel que nous servons le plus.

 

01/11/14 mes présupposés quantique pour la Sainte Trinité:

1/ Père inconcevable à qui que ce soit, au-delà et en-deçà de toutes choses.
2/ Esprit créateur engendré/engendrant du Père  ou VERBE créateur de l'Univers que la physique quantique pourra saisir techniquement.
3/ Le Fils issu du VERBE dans le sein de la juive Marie et comme l'Esprit créateur engendré/engendrant du Père.

02/11/14 péché

Vision du péché originel tel qu'il s'est imposé à moi:
C'est-à-dire péché innocent presque accidentel cependant inouï de blasphème contre Dieu qui seul a l'autorité de séparer le Bien du mal, correspondant à l'analyse psychanalytique de Eric Fromm sur la désobéissance; mais péché en fait sans cesse confirmé par tous nos péchés actuels et futurs quels qu'ils soient toutefois avec des degrés.

03/11/14 voyons-nous …..

Voyons-nous donc chaos du néant où il est permis à l’ÊTRE vivant de prendre toute la place. Il faut faire en l’homme la distinction quantique de l’intelligence de la raison et de l’intelligence du cœur. L’Esprit Saint qui donne son état de créateur mathématique de l’univers fait appel à l’intelligence de la raison qui mène à la fin des temps. L’Esprit Saint qui donne son état de création des vertus de l’univers fait appel à l’intelligence du cœur qui mène à la vie Éternelle. Ainsi ces deux esprits un en soi révèlent cependant une fonction opposée. Et il faut bien comprendre que de la mort prédite à Adam et Ève il ne s'agit pas du tout de la mort physique prédestinée depuis longtemps et irrévocable mais de la mort spirituelle........ En effet tout dans l’univers est prédestiné de sorte que nos plus petits gestes comme les plus grands sont aussi déterminés. La seule liberté qui compte aux yeux de Dieu est celle de l’intention intérieure spirituelle avec laquelle nous accomplissons le moindre d’entre eux. Ainsi nous devons avoir à la fois une crainte immense de Dieu dont dépend notre liberté et en même temps une confiance sans limite en Sa bonté infinie attestée par tant d’humilité dernière …

04/11/14  rien ….

Rien de la terre, Rien du Ciel, l’offrande nue, comme au dernier jour de notre vie sur terre. Pour bien situer l’Esprit Saint dans la kénose de la théologie quantique il faut bien avoir en tête l’original du Veni Creator où il est nommé « esprit Créateur »  et se termine par l’exaltation de la Gloire de Dieu en passant par l’énumération des vertus. En effet la Gloire de Dieu sur terre est la production des vertus par les hommes. Or lors du péché originel a été substitué (il y a 20.000 ans dit-on) à la place de l’adoration animale de l’humanité les premiers éléments des mathématiques c’est-à-dire de l’appropriation concrète de l’univers. Mais comment ces dernières ne seraient-elles pas détachées de tout blasphème par l’Esprit Saint Créateur si elles rapportent tout à Dieu et non pas à elles-mêmes comme elles voyaient ?

05/11/14 décrypteur …

Tous serrés autour du VERBE Créateur Esprit Divin en Jésus-Christ Son véritable décrypteur. Celui-ci révèle le caractère sacré de l’Esprit Saint qui finalement sera répandu sur toute chair. Avec quel respect devrons-nous donc le traiter même dans nos connaissances technologiques. Aussi le combat pour sauver le monde en esprit et vérité s’annonce-t-il à la fois rude et court. L’ultime rempart en sera l’Eucharistie Catholique confirmée par le Pape régulièrement élu.

06/11/14 les âmes …

Ce qui compte est le salut des âmes par toute union en Jésus-Christ quelle qu’elle puisse être. Dieu Seul peut nous maintenir conscient de notre néant et à la fois nous y donner vie sans fin.

07/11/14 gémit …

Au milieu de notre abjection spirituelle sans borne, gémit l’humilité de la  miséricorde Divine. La Vierge Marie a su, dès les premiers instants de sa vie, répondre à ce gémissement Trinitaire. Et cela jusqu’au point où l’Esprit Saint Lui-Même se laissera montrer à toute chair humaine.  Tout donner à Dieu y compris nos ignominies et l’action du polichinelle reçu sur les épaules.

08/11/14 fractionnant …

En fractionnant le premier commandement qui est d’aimer Dieu par-dessus toutes choses d’avec le second qui est d’aimer son prochain comme soi-même on détruit toute la vie.

09/11/14 Ainsi ….

Ainsi le Père des Cieux a envoyé dans la temporalité Son Verbe Créateur qui Lui-même s’est incarné en Jésus-Christ le Fils de Dieu enseigné en esprit et en vérité par l’autorité du Pape.
D’autre part, probablement au péché originel, a été donné à l’homme le caractère ambigu et équivoque des mathématiques. Ces dernières, d’une manière de plus en plus précise, semblent avoir pour but de donner une réalité temporelle à l’infini créateur qui ne peut être que le Verbe. C’est ce que, d’après nos visions, nous nous efforçons d’exprimer ici tenant compte de  l’universalisation possible des données des sciences physiques. En toute bonne foi, à ce stade de connaissance nous ne pouvons avoir à faire qu’au décrypteur Divin nécessaire qui nous a été donné : Jésus-Christ. Mais le caractère ambigu des mathématiques nous incite à craindre  qu’on ne puisse choisir aussi un anti-Christ pour s’approprier un blasphème reniant la vie de Dieu. Seule la foi pouvant nous conduire à travers le dédale des possibilités de calculs, Jésus-Christ nous enseigne de ce fait que c’est à Dieu Père invisible et en dehors de toute conception qu’il faut la remettre. En ce sens la réalité concrète du Verbe Dieu reçue par la technique sera bénite. Le salut des âmes nécessite la souffrance Chrétienne du rassemblement universel des Rameaux.

10/11/14 Esprit Saint …..

L'Esprit Saint ou Verbe Créateur ne pourrait pas s'humilier comme Le Père et le Fils  sauf à se livrer aux mains des hommes uniquement en espérant leur respect salvateur de sa Divinité?.....

11/11/14 suite …

« L'Esprit Saint vient dans nos cœurs et nous élève. En nous élevant, en nous exaltant pour nous faire aimer le Père, il s'efface. C'est cela sa kénose en nous. (A.Dumouch) » Pourtant tel que je l’ai vu, Il se livrerait MATÉRIELLEMENT à la connaissance technique de l’humanité..  L'humiliation est une nourriture étrange et redoutée. Le Christ Jésus nous enseigne que sur terre c'est la nourriture de Dieu..... Si elle est un mal matériel, en elle-même est-elle un mal spirituel? La prendre gracieusement sur soi-même comme Dieu Trinitaire la prend sur terre devient source de salut pour les âmes y compris la nôtre. Mais on ne peut rien faire sans le Christ Jésus. Car que ferait-on du monde ? Et Dieu  mesure à chacun sa provende selon ses dispositions.

12/11/14 foi ….

Gabrielle .Bossis « mets MOI entre eux et toi et JE les prendrai tous »…. Le Père, le Saint Esprit et le Fils sont UN. Et si Jésus-Christ veut aussi donner accès physique à l’Esprit Saint ce ne peut être que dans le désir d’une foi nue et véritable à la seule Trinité Sainte dans les Cieux.

13/11/14 générale ….

L’Esprit Saint physique sera donné aussi pour permettre une foi générale salvatrice à la Trinité. En effet tous peuvent ne pas s’être rendus apte à recevoir l’Esprit Saint spirituel. C’est pourquoi il faut être, bien que confiant sans limite, toujours dans la crainte du jugement Divin. Ainsi l’Écriture annonçant que l’Esprit du Seigneur recouvrira toute chair est appelée à se réaliser.

14/11/14 entrée …

Seul Jésus-Christ, maître et Seigneur, nous donne entrée véritable à la Sainte Trinité Éternelle. Voir absolument la Transfiguration comme la vision de la Vraie Trinité que ne pouvaient saisir les apôtres et confirmant l’égalité transcendante de Jésus-Christ avec le Père et l’Esprit saint. Ainsi notre dépendance à l’Esprit Saint Créateur dépend-t-elle de la foi au Christ Jésus Messie.

15/11/14 re …

Lutter et aimer, sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que TA Paix vive ou non. En fait le Père des Cieux, inconcevable à toute créature, mettrait l’Esprit Saint, Son Verbe Créateur, à la disposition de quiconque aurait les dispositions pour le recevoir en partie d’une manière ou d’une autre. La Vierge Marie, exemptée du péché originel, aurait donc été en mesure de recevoir pleinement l’Esprit Saint en tant qu’envoyé du Père en son propre fils. Les mathématiciens dans leur matérialité en recevraient ce qu’ils pourraient en recevoir, Jésus-Christ ayant reçu tout pouvoir sur terre et au Ciel mettant en garde sur le respect qui lui est dû.

16/11/14 perfection ;;;;

La perfection chrétienne ne consiste pas à autre chose que de s’humilier de ce qu’on est vrai.

17/11/14 mail à Dumouch …

Mon Cher Arnaud,

Encore une fois ce à quoi la théologie quantique nous entraîne :
1/ Le Père des Cieux, Inconnaissable, envoie dans la temporalité :

2/ Sa Parole, ou Verbe créé/créateur, engendré/engendrant, qui Lui-même se met aussi à la disposition de tous les esprits, chacun selon sa liberté et capacité reçues, depuis les plus grands spirituels (mystiques) jusqu’aux plus matérialisants (physiciens) :

3/ Et dans Sa plénitude mise à la disposition de la Vierge Marie, immaculée de Conception, pour donner naissance au Fils de Dieu, Jésus-Christ, créé/créateur, engendré/engendrant qui Lui-même enverra la plénitude du Verbe sous nom d’Esprit Saint.

18/11/14 en fait ….

En fait nous serions tous engendrés d’immortalité, la temporalité étant un instant d’épreuve ! C’est pourquoi nous n’avons pas à juger qui que ce soit, mais à nous humilier en Jésus-Christ. Du reste l’humiliation de Dieu Trine est la preuve par neuf de Son Amour ou des autres voies.

19/11/14 soulager …

Jésus-Christ et Sa Mère ont soufferts ce temps d’épreuve pour nous soulager, nous, soulageons. Ceux qui ne sont pas contre Jésus-Christ sont pour Lui, car,  en Lui, se résume la vraie religion. Si plus on souffre plus on sert, il ne sert à rien de réclamer car tout est rigoureusement mesuré. Les autorités françaises refusent Jésus-Christ. Pourquoi s’étonneraient-elles des djihadistes ?

20/11/14 due …

Due au péché, quelle plus grande humiliation pour l’homme que de s’humilier avec Dieu ! Et c’est pourquoi elle est la juste réparation nécessaire de toutes les fautes de l’humanité présente.

21/11/14 combat …

L’oraison de combat est l’oraison du péché qui n’est pas seulement virtuel mais aussi réel, et si avec l’âge nos fautes deviennent mineures, il est bon de se remémorer les fautes déjà anciennes.

22/11/14 même si …

Même si nos fautes deviennent plus blanches que neige, nous, il vaut mieux ne pas les oublier, en nous confiant sans cesse et sans restriction à la Miséricorde infinie de Dieu Trine Lui-Même. Tous nous avons à vivre l’humiliation Divine, mais étant donné son horreur sans savoir quand ?

23/11/14 première …

La première personne à pardonner est à la Sainte Providence dont les vues ne sont pas nôtres. Les djihadistes agissent de la même façon que les hébreux d’il y a 3000 ans et possiblement pour les mêmes motifs de sentiments religieux véridiques dus à la priorité absolue à donner au Dieu Unique. Depuis Jésus-Christ est venu qui en approuvant cette priorité l’a resituée à sa place de sorte que sans Lui, avec ou sans sentiment religieux, on ne peut absolument rien faire.

24/11/14 préférer ….

Préférer l’oraison de combat à toute forme d’oraison, elle construit les données de l’avenir….

25/11/14 mènent …

L’amour royal ou les autres voies qui mènent à Dieu n’ont pas de vie sans l’humilité Divine. Les occidentaux voudraient bien d’un Jésus-Christ « homme » si possible édulcoré et de toute façon coupé au hachoir. Mais Il est « ET Dieu » ensemble malgré notre orgueil athée d’origine.

26/11/14 obtenir de Marie….

Obtenir de Marie d’avoir part à Son humilité pour pouvoir espérer de recevoir celle de Dieu.

27/11/14 Quantique Et Trinité

 

Fichier audio « QuantiqueEtTrinite[1].mp3 Arnaud Dumouch»

 

Bonjour Francis,

 

Je te remets un MP3 pour essayer de synthétiser toute ta recherche. Si je comprends bien, tu vas voir, parce que c’est toujours très compliqué dès qu’on touche à la théorie quantique et à la théologie en même temps pour les unifier. Je dirais que, pour conclure, voilà en gros ce que donne ta recherche.

 

Tu dis que le créateur, c’est lui qui a mis les lois dans la matière. Et en particulier des lois qu’on vient de découvrir, qui sont absolument étonnantes, les lois de la physique quantique, qui semblent dépasser le principe de non contradiction. Le principe de non contradiction qui disait que, par exemple, un chat ne peut pas être dans deux lieux à la fois. Il est soit dans l’un soit dans l’autre. Un chat peut pas être mort et vivant à la fois. Eh bien, au niveau des particules élémentaires, ça ne semble pas vrai ! Ou plutôt, on ne peut pas définir quel est l’état réel d’une particule si c’est une onde ; ou alors à quel endroit elle est si c’est une particule. C’est complètement différent comme monde. Donc il y a comme un dépassement, qui n’en est peut-être pas un mais tout de même un dépassement du principe de non contradiction. Si ça vient du créateur c’est qu’évidemment, puisqu’il a mis partout dans la nature des vestiges de son Être, c’est que ça doit signifier quelque chose en lui. Or on constate que, effectivement, en lui il y a des choses qui semblent contradictoires. Lui, par exemple, Père des cieux, inconnaissable, infini, non créé, tout puissant, à la fois il peut être connu par la vision béatifique ; il se connaît lui-même parfaitement, et cette connaissance c’est son propre verbe ; il est présent à chaque petite particule qu’il crée, tout entier, et en même temps il contient l’univers. Je veux dire l’univers est comme un point par rapport à lui. Donc on semble être au-delà des catégories habituelles. Pour ce qui est du verbe, donc de la contemplation que le Père a de lui-même, engendré, engendrant, qui en lui-même se met aussi à la disposition de tous les esprits allant chacun selon sa liberté, capacité reçue. Le verbe, connaissance de Dieu, identique en essence au Père, arrive à dépasser le principe de contradiction en se faisant tout petit, homme, et en parlant aux hommes un langage humain. Lui qui normalement ne varie pas, est immuable, il peut entrer dans un langage humain qui varie, qui est muable. Et même, dans sa vie, modifier sa pastorale sur les hommes. Donc c’est ce qu’il fait par son incarnation. Et quant au Saint-Esprit qui, comme dit quelqu’un, s’il s’était incarné serait devenu la Vierge Marie, qui est l’Amour infini, éternel entre le Père et le Fils, qui est un amour tout puissant, un jaillissement, eh bien, il est en même temps kénose, abaissement de soi ! Il exalte au-dessus de lui le Père et le Fils puisqu’il n’est que leur amour. Comment celui à qui on ne peut attribuer aucune limite, puisqu’il est Dieu, nait de Dieu, peut-il en même temps mettre au-dessus de lui ceux qui lui sont égal, le Père et le Fils. Donc voilà, en gros, l’analogie métaphorique que peut donner la théorie quantique. En sachant bien que c’est une analogie métaphorique ; que les particules quantiques, évidemment, ne sont que des particules. Des particules matérielles, mais qui, justement, et c’est là que ce qui est surprenant, des particules matérielles qui semblent réagir au fait qu’on veut les connaître. Comment des particules matérielles, donc inconscientes, peuvent-elles changer de comportement quand on les connaît, comme si elles devinaient. C’est la fameuse expérience des fentes de Young.

 

Voilà comment je résumerais. Donc dis-moi, Francis, si ça te va. Mets-ça par écrit, et je pense que là vraiment j’espère avoir compris, cette fois, profondément, la profondeur de ce que tu as écrit. À bientôt.

 

f.d. Mais il faudrait que tu insistes sur la possibilité du "Verbe":
1/de s'incarner en La Vierge Marie pour donner le Fils de Dieu Messie et rédempteur ( qui Lui-même
le donnerait à son tour à ses disciples sous non de paraclet ou Esprit Saint!)
2/ de se matérialiser aussi dans les approches mathématiques de la technique humaine. C'est ce second point qui choque aujourd'hui les croyants trop intégristes.

En effet le Verbe ou Esprit Saint deviendrait de ce fait la deuxième personne de la Ste Trinité et non pas la troisième comme on l'a cru sans aucune raison précédemment et serait le Créateur de l'univers d'où sa coïncidence avec les sciences qu’Il dépasse néanmoins de toute Sa grandeur.....

f.d. Il faut aussi ajouter que même si le Verbe (Créateur de l'Univers et de Jésus-Christ-homme) se radicalisait jusqu'à se mettre à la disposition des sciences physiques son jugement n'en resterait pas moins subordonné à la plénitude de l'enseignement du Christ Jésus, notamment en ce qui concerne le respect qu'on lui doit en tout état de cause.

f.d. Il faut évidemment insister avant tout sur l'unicité du Père des Cieux, du Verbe et du Christ Jésus......

 

28/11/14 abjection …
L’abjection spirituelle de la condition humaine, qui pourrait seulement prétendre la suggérer ? Revêtons donc maintenant ta robe tachée des sueurs de sang à Gethsémani pour réparer un peu.

29/11/14 risquée ….

f.d. On peut facilement comprendre pourquoi l'Esprit Saint se matérialiserait par les techniques humaines si on a bien en tête la promesse Divine qu'il doit être répandu sur toute chair. Et comme on sait par les évangiles que seulement un petit nombre peut le recevoir, sous-entendu spirituellement, on peut comprendre sa stratégie risquée de la fin des temps.

30/11/14 Lui-Même ….

f.d. Ainsi Dieu Trinitaire fait l’offrande de Lui-Même pour que l’homme s’offre lui-même.

01/12/14 toujours ….

Lutter et aimer sans honneur, sans gloire et sans autre consolation que TA Paix vive ou non. Recevoir l’union à la Très Sainte Trinité avec l’immaculée conception de la Vierge Marie.

02/12/14 combat ….

Le Christ Jésus n’a jamais connu que l’oraison de combat sauf à Sa Transfiguration du Thabor. Quant à nous, avec Marie, venir et revenir, commencer et recommencer, et cela jusqu’au bout.

03/12/14 modèle

La très Sainte Providence modèle chaque âme individuellement dans ses libertés pour l’Éternité …..

04/12/14 peuvent ….
Les mathématiques peuvent prouver avec leur application d’un engin physique l’existence de Dieu mais peuvent aussi bien radicalement prouver le contraire. Car Dieu est d’un autre ordre. Dans ces conditions faut-il demander dans ce site à travailler malgré tout à la première preuve compte tenu de la foi en Dieu obéie par le seul et unique Messie Notre Seigneur Jésus-Christ ?

05/12/14 les âmes ….

Les âmes qui reçoivent du sentiment religieux parfois extrêmement vif sont les privilégiées du Seigneur mais auraient infiniment tort de s’en faire valoir ou de ne pas pratiquer car ce sont les plus faibles et les plus insignifiantes des âmes dont si elles grandissent ce sentiment religieux peut être retiré. Les âmes fortes et de valeurs qui n’en reçoivent pratiquement pas ou peu ont à faire valoir une foi de volonté sans faille les maintenant en-dessous des âmes privilégiées. Elles auraient tort à leur tour suivant l’exemple des âmes privilégiées de ne pas pratiquer selon leur possibilité. À toutes les âmes est comptée en proportion l’intention vraie qu’on ne peut juger. C’est pourquoi en affirmant notre foi vive avec Jésus-Christ nous avons à travailler au monde.

06/12/14 grimaces ….

Avec et sans sentiments religieux offrir sans cesse à Dieu Être Et néant nos grimaces d’enfants.  Les bébés ne peuvent offrir que leurs grimaces dues aux fonctions digestives, joie des parents.

07/12/14 nouveau-nés ….

Les nouveau-nés spirituels, sans cesse en recommencement, ne peuvent regarder que les Cieux et pour obtenir force et volonté seulement vers Jésus-Christ souffrant indiciblement Sa Passion dès sa conception dans le sein de la Très Sainte Vierge Marie ou les choses y menant surement.

08/12/14 bébés ….

De fait nous sommes des bébés spirituels malades face à la posologie de Jésus-Christ Trine.

09/12/14 respect gratuit ….

Dans l’univers, nursery du Seigneur, les nourrissons les plus malingres sont mieux soignés. Faut-il seulement qu’ils se laissent faire car dans son humilité Dieu Trine ne s’impose jamais. Qui pourra jamais dire l’abîme de douleur dû au péché du monde du cœur de la Vierge Marie ? Absolument rien ne rattacherait à la foi religieuse ceux qui n’en ont pas ou plus le sentiment. Seul le cheminement de la raison peut leur en faire admettre un certain humble respect. C’est ce respect gratuit qui pratiqué est précieux par-dessus toutes choses aux yeux de Dieu Trinitaire.  En effet Dieu est à la fois ÊTRE comme Créateur Et néant comme créature, Je Suis Et rien. C’est ainsi que le voit la théologie quantique en se fondant sur les lois des sciences physiques. Quand Jésus nous laisse dans l’ennui et l’inconfort remercions-le de sa tendresse qui nous unit.

10/12/14 Toute Puissance …

À TOI le Règne, la Toute Puissance qui du  néant remet à la Vie Éternelle, et la Gloire sans fin.

11/12/14 creuse …

De Son Immaculée Conception, la Vierge Marie creuse les fondements de l’humilité Divine.  En effet ce dernier abîme pourrait paraître épouvantable s’il n’était reçu par la pureté de Marie.

12/12/14 rien de drôle …

Rien de drôle à être visionnaire de la fin des temps. Mais à La Vierge Marie tout peut servir…..

13/12/14 serrer …

Un petit voyant d’apocalypse doit se serrer à Marie dont il a à promouvoir le fond d’humilité.

14/12/14 voulu

Jésus-Christ a voulu l’amertume d’ici-bas sans consolation pour rançon de jouissances sans fin. Car la souffrance est passée au mal depuis le péché originel mais sert la marche vive des âmes.

15/12/14 Annonciation …..

L’Eucharistie Catholique donne la même grâce que celle de l’Annonciation à la Vierge Marie. En effet confirmée par le Pape régulièrement élu jusqu’à la fin des temps seule elle est valable. Quant à moi je suis vraiment un tout petit visionnaire de la fin des temps, si petit que personne n’en veut. Et c’est là ma vocation profonde en la foi en Jésus-Christ et à la Sainte Vierge Marie.

16/12/14 réceptacle ;;;;

Embrasser le néant pa rfait de la Vierge Marie, saint réceptacle de l’abîme d’humilité Divine.

17/12/14 échange …..

En échange des douleurs inqualifiables de Son Fils la Vierge Marie offre l’humilité des nôtres, dans la longue attente d’âmes mais courte dans le temps de l’instant éternel de notre rencontre. Chercher la joie surnaturelle brûlante et ailleurs en même temps la rude peine temporelle due.

18/12/14 nécessaire ….

La reconnaissance de l’humilité Divine Trine par l’humanité entière est absolument nécessaire.

19/12/14 reçu ….

Nous qui avons reçu plus que d’autres, avons à donner plus que d’autres pour le salut des âmes. Il n’existe pas de théologie d’humilité Divine. Cependant l’Église Catholique en sait l’essence. Car le Pape de la fin des temps seul, régulièrement élu, pourra triompher de l’anti-Christ. Mais un réel composant de l’humilité Divine serait donné au monde à travers les sciences physiques.

20/12/14Verbe Dieu ….

Le Verbe Dieu ou Esprit Saint, envoyé par le Père Divin inconnaissable, afin de créer l’univers temporel a pu dans son humilité s’engendrer Lui-Même dans le sein de  l’Immaculée Vierge Marie en Jésus-Christ, à qui de fait tout est soumis sur terre et dans les Cieux. Surpassant sa propre humilité Il se laisse à son tour arracher de son état de créateur par de simples ingénieurs pécheurs qui doivent se soumettre au Christ Jésus s’ils ne veulent pas la destruction du monde. En effet on ne jouerait pas longtemps impunément avec le Principe de Vie dont Tout dépend.

21/12/14 vie …

Dieu est assez Puissant pour redonner vie à ce qui n’en a pas. La résurrection divise l’humanité. En effet considérons que l’activité humaine est néant hormis son appartenance Divine certifiée.

22/12/14 veiller

Veiller dans l’inconfort de l’oraison de combat c’est travailler sans relâche au bien des âmes. Le bonheur de vivre appartient à la terre, la joie de vivre à la surnature où la peine emmène.

23/12/14 faiblesse …..

Plus on prend conscience de sa faiblesse plus on doit avoir confiance car Dieu descend.

24/12/14 Ciel …

Toujours regarder au Ciel avec dans le monde le creux douloureux de l’attache au néant. D’un certain côté l’Église ne peut pas se fonder sur l’expérience physique. D’un autre côté elle ne peut pas renier l’humilité du monde soumise en ce sujet à l’humilité du Christ à approfondir.

25/12/14 choisir …

Le bonheur terrestre n’est pas forcément compatible avec la joie Céleste. Il faut parfois choisir. L’homme n’étant rien devant Dieu, l’humilité Divine en demande donc une foi nue et vivante. Dans de nouvelles fêtes universelles des Rameaux ce serait le travail fondamental de l’Église.

26/12/14 roseau ….

Le roseau penche en fin de vie mais la Toute Puissance de Dieu le guérit de la mort temporelle.

27/12/14 salut ….

Pour le salut foi  et loi en Dieu suffisent. Le sentiment religieux ou son absence ne suffit pas. En effet la pratique de la douce loi Divine avec ou sans impression est absolument nécessaire.

28/12/14 violence …

La violence de Jésus-Christ contre Lui-même dépasse de loin toute autre forme de violence….. Ne pas s’effrayer d’une conversion possible du monde que la violence du Christ Jésus soutient.

29/12/14 loi …

Devant la loi de Dieu il ne s’agit pas de faire le malin, car à réaliser elle est hors norme. Et cependant nous devons l’entreprendre en Vérité quitte à nous humilier de ne pouvoir la vivre.

30/12/14 broyée….

La chair broyée de Jésus-Christ nous renvoie au broiement de la nôtre avant la résurrection. Jésus-Christ n’a pas connu le bonheur naturel mais la joie surnaturelle et la douleur continue. Mais, pour nous, la joie surnaturelle rendue instable par le péché préfère la peine temporelle.

31/12/14 État …
Ainsi Dieu Trine donnerait son État de Géniteur à la science de l’humanité lui demandant la foi universelle respectant une  pure humilité annoncée saintement par la personne de Jésus-Christ. Difficile de prophétiser la vérité aux croyants mais au monde sans qu’il ait un intérêt concret?