Présentation

Textes choisis 2003

02/01/03

Le nom profond de la joie par laquelle Jésus veut être exclusivement servi est "Paix intérieure" qui découle de la profondeur de la Trinité elle-même.

04/01/03 L'univers entier est le corps du Christ, l'Église en est le cœur...

07/01/03

Il y a des âmes c'est vrai qui L'offensent outrageusement mais celle qui reçoit grâce sur grâce ne L'offense-t-elle pas plus grandement par la moindre de ses ingratitudes....? Pardon donc et merci d'une si grande miséricorde.

13/01/03

La BONNE NOUVELLE de l' Évangile révélé par Jésus-Christ consiste en l'annonce du Pardon infini donné à l'être humain, pécheur, par l'humilité amoureuse de Dieu - A la seule condition de consentir à l'accepter, en esprit et en vérité, donc à la transférer sur autrui selon ce qui nous est donné à chacun.

20/01/03 Il n'y a que DIEU qui ait véritablement besoin de nous, à cause de notre amour possible. Chaque créature n'est qu'une expression de LUI-MÊME.

26/01/03

Toutes les religions cherchent ici-bas sans le savoir, l'humilité et la douceur infinies du centre de Dieu dont la plénitude de la voie est l'enseignement par Jésus-Christ de l'amour de Dieu et du prochain à travers Son Église.

27/01/03

Les miracles n'ont pas tant pour but de révéler la puissance de Dieu, qui est infinie et dépasse notre univers, que de relativiser la puissance que se donnent entre eux les hommes et d'élever ainsi leurs yeux vers la vie éternelle.

04/02/03 Qui est le plus avide de SE donner, si ce n'est Dieu LUI-MÊME qui Seul le sait dans Son Amour, mais Il lui faut la livraison de la liberté humaine....

06/02/03 Que les âmes choisies aient le courage d'entrer dans ce qui est attendu d'elles, pour la Gloire de Dieu et le salut du monde..Il en va de leur salut éternel, car elles y ont été préparées d'une façon privilégiée.

09/02/03 Si l'on veut que l'image de la croix du Christ devienne ou redevienne vivante pour tous, il faut des âmes qui, en continuelle poursuite de l'humilité amoureuse de Dieu, n'aient pas peur de s'offrir au même sacrifice que LUI .....

10/02/03 A parler de Dieu pour toucher la masse des fidèles, n'oublions pas le petit nombre des âmes, choisies pour être des victimes d'amour (laïcs ou religieux, jeunes ou vieux) qui ont (quelle que soit leur religion) à suivre la route de Jésus-Christ d'une manière plus intime. Bien que guidées en conséquence par l'Esprit Saint, elles peuvent avoir aussi besoin d'encouragements "dans ce temps de guerre, de travail et d'épreuves" .....

15/02/03

Le fait religieux est simple, si on se rend compte que lorsque l'on vous marche sur les pieds, au propre comme au figuré, volontairement ou involontairement, on a une réaction intérieure violente ou sournoise. Il s'agit là de l'effet du péché originel, autrement dit d'un orgueil humain viscéral. Tous les maux humains en dépendent (dissensions, guerre, égoïsme, etc..). De leur côté toutes les religions cherchent, sans le savoir, à atteindre l'antidote qui réside dans l'humilité et la douceur infinie de Dieu, l'Incommensurable. La voie enseignée par la vie du Messie Juif Jésus-Christ pour y tendre est la perfection de l'amour de Dieu et du prochain. Nous Chrétiens croyons qu'il s'agit là de la plénitude des voies.

23/02/03 Autant que le peut notre faiblesse, contempler un peu des souffrances intimes de Marie, portées par l'immensité de son espérance de notre salut...

05/03/02 Dans l'abîme de désolation orgueilleuse où nous sommes, à travers les diversités qui nous façonnent, occupons-nous de Dieu Seul en Lui-même ou dans le prochain pour qu' IL remplisse sur nous SA volonté bien-aimée et nous conduise sans faute à la seule chose qui vaille la peine: la vie éternelle.......

07/03/03 " ....Que, d'abord, il renonce à lui-même...." En effet la croix nécessite pour être portée , en esprit et en vérité, "d'être libre et léger" ....

09/03/03 (LUI et moi)" Toi, la plus comblée, soit aussi [avec MOI] la plus petite" ....

(LUI et moi) "Imagines une vie [ ou même un reste de vie] où tous les moments présents auraient été vécus pour la Gloire de Dieu" ....

21/03/03 L'univers que nous comptons par années-lumière n'est à peine qu'un point dans le royaume des cieux éternels et l'être humain est appelé dans ce royaume sans fin à y retrouver sa personnalité magnifiée. Destin fabuleux...

23/03/03

Comme l'Église devrait être autre que ce qu'elle est encore!

Mais compte tenu de son extrême jeunesse (2000 ans ce n'est rien), de la misère de ses membres (plus que celle des autres êtres humains à cause des grâces reçues) et de l'humilité de Jésus-Christ (qui se sert pour Son oeuvre de ce qu'il y a de plus misérable au monde), il faut prendre patience et ne pas nous lasser de chercher à travers elle comme de ses saints, la plénitude du Messie...

25/03/03 Ce n'est pas au ciel que Dieu pleure, mais sur la terre. Et c'est là qu'il faut LE consoler,  en LUI-MÊME comme dans le prochain.....

31/03/03 Nous qui ne sommes que péchés, le bâton du sacrifice de Jésus nous guide et nous rassure. Mais de grâce n'en rajoutons pas et cherchons plutôt, sans nous lasser, par amour de Dieu, à en diminuer le lourd poids.

Avril 2003

 

Introduction-Conclusion

La reconnaissance de l’humiliation infinie du Christ certifiée par une souffrance sans borne, d’abord par ceux de toutes religions qui en comprennent le sens ensuite par le monde entier, établira un épanouissement sans précédent de l’humanité.

02/04/03 La Toute Puissante livraison de Jésus-christ lève le monde entier dans son tourbillon salvateur. Heureux ceux qui se laissent faire...

03/04/03 Il y a beaucoup de petites âmes mystiques dans le monde. Elles forment le berceau du Christ.....

29/04/03 Dieu veut que nous gagnions notre fusion, unitive, parfaite à SA Gloire éternelle, à travers l'humble épreuve de la foi libre et de ses tentations terrestres...

09/05/03

Dieu Seul est humble et par grâce unique, une créature, la Vierge Marie. L'être humain par suite du péché originel, n'est pas capable de lui-même de véritable humilité, alors que cependant encore pétri d'amour malgré son péché, il est toujours capable d'aimer, c'est à dire de marcher vers le Dieu humble et doux en son centre. C'est pourquoi si le Christ dans son évangile nous rappelle plusieurs fois la nécessité de nous tenir à notre place qui n'est jamais la première, IL ne commande pas à Ses disciples d'être humbles (ce qu' Il dit à propos de LUI-MÊME ) mais seulement d'aimer le prochain comme LUI-MÊME nous a aimé.

11/05/03

La Toute Puissance de la prière et du sacrifice intérieur, soumise à la volonté de Dieu, dirige et commande le monde entier d'une manière invisible mais certaine....

15/05/03

Trouver, c'est communier au FIAT (qu'il me soit fait selon TA Parole) de la Vierge Marie à Nazareth, et au FIAT (qu'il me soit fait selon TA Volonté) de Jésus à Gethsémani. C'est cette fusion unitive parfaite qui ne sera cependant définitive qu'à l'heure de la mort qui est demandé sur terre à tous......

17/05/03 DIEU, Principe de Contradiction Suprême, à la fois Être et en même temps néant, à la fois immuable et en même temps toujours en mouvement vers le Bien, à la fois Tout Puissant et en même temps infiniment humble, échappe à la raison idolâtrée par l'homme, alors qu'elle ne lui est qu'un guide à la hauteur de sa minuscule taille.

Cependant l'être humain peut grandir et s'il accepte ce que Dieu est vraiment, en se laissant guider par le Messie universel Jésus-Christ, il peut atteindre un âge adulte en un épanouissement sans précédent.....

26/05/03

Aucune religion n'est exemptée de reconnaître les souffrances du Christ ... Car ces souffrances sont celles de l'Incommensurable de l'humanité...

27/05/03 ... quant aux chrétiens, leur responsabilité vis à vis des douleurs du Christ, est vraiment immense. Tant de gens ont à porter de lourdes croix, qui dans celle infinie du Christ, sont causées par notre propre imperfection...

29/05/03  Chacun sur terre doit souffrir plus ou moins selon la place de Gloire qui lui est réservée aux Cieux, mais nul ne peut approcher de l'intensité des souffrances éprouvées par Jésus-Christ pour la révolte de l'ombre-libre de Dieu que nous sommes.

16/06/03

C'est à la Vierge Marie, aux noces de Cana, que nous devons le poids thaumaturgique supplémentaire supporté par Jésus pour nous dans l'Évangile.

26/06/03 L'air spirituel empoisonné que le monde respire n'est dû qu'à l'exhalation de l'amour-propre de chacun. Pour rendre cet air plus respirable, les esprits religieux fervents doivent tout faire, avec les souffrances de Jésus-Christ, pour que DIEU neutralise leur propre amour-propre humain, physique, moral et spirituel.

27/06/03

La liberté de l'homme est de sacrifier cette liberté à DIEU, car DIEU seul est tout. Jésus-Christ-DIEU nous accompagne dans ce sacrifice de notre révolte. En effet le mal est nécessaire au monde pour garantir cette liberté sans laquelle l'amour ne serait pas l'amour. Car c'est l'intimité seule avec DIEU qui est nécessaire en tout.

29/06/03 ... sans oublier Joseph .

La voie des mystiques qui par leur recherche de la perfection spirituelle servent le monde en esprit et en vérité, est rigoureusement l'inverse de ce que cherche la masse des gens y compris religieux. Aussi leur vie intérieure doit être une véritable mort à ce qui est vécu par le très grand nombre d'où parfois un choc lorsqu'elle est appelée à sortir de l'ombre. Parmi tous les conducteurs d'esprit c'est Jésus-Christ dans Son humiliation d'amour qui enseigne la plénitude des chemins. Peu d'êtres humains y souscrivent, mais ceux-là qui y sont désignés par de multiples appels de grâce ont une grande responsabilité dans la marche du monde

.... Ne nous trompons cependant pas, si de la ferveur des âmes mystiques dépend la marche du monde (du reste pas forcément comme ce dernier le désirerait mais en fonction du but ultime qui est la vie éternelle et la Gloire de DIEU) ,ces âmes sont choisies peut-être parmi les plus répugnantes et les plus indignes ( bien qu'il puisse ne rien en paraître à l'extérieur).........

30/06/03 .... afin d’adhérer , dans leur hiérarchie, à la plénitude de la Miséricorde Divine... pour y attirer toutes les autres âmes sans aucune exception possible, autre que celles qui en tout état de cause et librement refuseraient la nature de DIEU en préférant la damnation éternelle...

Le message de soeur Josefa Menendez dont ce site parle est très clair à ce sujet.

01/07/03

Comme Auguste Comte je crois que la science doit s'arrêter à un point donné où l'activité rationnelle et la foi religieuse se rencontreront, point qui résiderait, selon ce qu'il m' a été donné de voir, dans l'élaboration de l' "intégrateur de puissance" ou "moteur à ion intégral". Mais pour obtenir cet arrêt (ou cette pause) des sciences, Comte a voulu fonder lui-même une religion des religions et moi je pense que seul le Messie juif Jésus-Christ à travers Son Église catholique, par la communion des esprits, peut l’obtenir de l’univers humain de même que l’adhésion des juifs en la foi à SA personne .

Aussi ceux qui se voient choisis spirituellement d'une manière spéciale, les mystiques et les fidèles, doivent-ils consentir à devenir avec LUI des "victimes d'amour" c'est à dire offrir leur vie jusque dans les plus petits détails en réparation de la révolte variée et continue des êtres humains en quoi consiste le péché, en vue du salut des âmes et de la pérennité du monde........

11/07/03 Le Seigneur, dans SA vie sur terre, n’a pas trouvé d’autre moyen pour répandre la foi rédemptrice et avancer le règne de Dieu ici-bas, que de SE livrer LUI-MÊME sans autre condition que la Volonté du Père. De même nous, quelles que soient les conditions où SA Providence nous aura mise: responsable social ou non, missionnaire, prophète ou docteur, prêtre, religieux ou laïc, connu ou inconnu, pécheur ou non, bref en n’importe quelle situation humaine, nous devons rappeler SA LIVRAISON et SES souffrances, par notre propre livraison unie à la sienne, aussi misérable que nous soyons et aussi misérable que puissent apparaître nos efforts en cette matière...

31/07/03 C’est dans la foi sur la fidélité sans limite du Seigneur qu’il faut nous appuyer, pour espérer LUI être toujours fidèle. Demander sans cesse l’augmentation de cette foi....

03/08/03 Les hommes croient que c’est l’intelligence rationnelle seule qui peut sauver le monde car ils pensent que cette intelligence qui s’appuie sur la matérialité des faits, leur appartient. Il n’en est rien. C’est l’intelligence mystique qui commande par l’influence de la communion des esprits humains. Et si cette dernière intelligence ne devient pas humble, le monde va à sa perte. Or il n’y a qu’un seul homme parfaitement humble parce que Verbe de DIEU incarné, c’est le Christ Jésus et par grâce inouïe et unique une créature la Vierge Marie Sa Mère......

18/08/03

Équation du site: Ainsi pour élaborer l’"intégrateur de Puissance" ou "moteur à ion intégral", véritable pierre philosophale par ses performances qui permettraient l'épanouissement de l’espèce humaine, la science doit avoir foi en DIEU: Principe de contradiction suprême (vers le Bien), en même temps Être et néant, Tout et rien, Immuable et en mouvement continuel vers l'Être, rejoignant le DIEU de l’évangile, Jésus-Christ, à la fois TOUT PUISSANT et infiniment humble....

Une intelligence didactique plus forte que la mienne peut certainement le mettre à jour d’une manière davantage conséquente. Mais je ne crois pas à la conversion de la raison humaine, capable d’arrêter là ses recherches comme il le faudrait sans la conversion des coeurs ....

C’est pourquoi, reconnaissant mon insignifiance, j’ai choisi ma voie ....

20/08/03

Le buisson d’épines, parmi tous les arbres de la forêt, a donné Sa couronne royale au front du DIEU Tout Puissant et infiniment humble ....

Sous des noms variés, c’est l’humilité de DIEU que les mystiques de toutes les religions recherchent, mais elle est si contraire à l’orgueil humain inné que pour l’atteindre il faut souffrir. La voie ouverte par le Christ, pour franchir cette souffrance, est l’amour de DIEU et du prochain en sa plénitude.

24/08/03 L’amour-charité, de même que toutes les autres vertus, naît de l’humilité. Mais cette dernière ne peut qu’être entière. On ne peut pas être "un peu humble". Et Moïse, l’humble des humbles, pour avoir frappé sans humilité suffisante le rocher de Mériba pour la deuxième fois a été durement sanctionné. DIEU Tout Puissant seul est humble et par grâce unique, une créature, la Vierge Marie, mère de DIEU-homme. Tel est le fondement de la foi catholique. Apprenez-le et proclamez-le!... Mais pour inculquer cette vérité de la Vérité à l’orgueil de l’être humain, DIEU n’a choisi rien de moindre que d’embrasser la douleur humiliante, nue et infinie, pendant toute la vie d’homme de Son Fils Jésus-Christ, jusqu’au paroxysme de Sa Passion, en ressuscitant trois jours après Sa mort ici-bas pendant 40 jours, avant son ascension dans l’empyrée.

27/08/03

L’amour du Christ, pour nous sauver, n’a besoin ni de nos vertus, encore que ce qu’ IL nous demande implique qu’on les recherche ( et notamment la vertu de piété générale, avec ou sans sentiment consolateur, qui fait tant défaut à notre époque), ni de nos talents, encore que nous puissions être amenés à les développer, mais uniquement de notre humble confiance.... (que l’ Évangile a comparé cependant à une monnaie appelée "talent" inégalement possédée selon chacun).

02-09-03 L’amour de l’amour offre DIEU (humilié) à DIEU (Glorieux)....DIEU seul est fidèle....

06/09/03 J’ai vu la nécessité pour les sciences humaines, après la découverte de "l’impensable unifié", de marquer le pas et de renoncer à aller plus loin dans ses inventions, pour permettre l’alliance de la foi et de la connaissance physique, génératrice d’un monde terrestre épanoui.... Mais ceci implique une humilité de l’être humain qui n’est pas dans sa nature propre. C’est donc dans la foi religieuse qu’il faut aller la chercher.....

En effet, par révélation Messianique, nous savons que le centre de DIEU est humilité et douceur infinies contrairement au centre de l’homme d’où naissent tous les vices..... Et nous pouvons comprendre que ce qui fait la vie d’une religion par rapport à une autre, c’est la disposition de ses fidèles les plus fervents à rechercher la fusion unitive au centre Divin.

Cependant toutes les voies religieuses pour y arriver ne se valent pas... On voit que le Bouddha privilégie la compassion, Mahomet l’adoration, Moïse l’obéissance, les religions chinoises la componction, les religions hindoues d’autres voies encore, etc..... Le Christ Jésus, LUI, enseigne la voie de l’amour parfait. A chacun d’emprunter le chemin de la culture où DIEU l’a placé ou celui des exigences de sa conscience.

Mais, nous chrétiens, nous croyons que la voie exigeante de l’amour de DIEU et du prochain, jusqu’à faire du bien à ceux qui nous haïssent, convient le mieux à l’humanité comme à la Gloire de l’Incommensurable. Nous reconnaissons que toutes les religions bien nées, sans le savoir ou en le sachant , ont le même but mais que, nous, pour connaître la perfection des moyens nous avons davantage de responsabilité vis-à-vis de tous.

12/09/03

Redisons-le: que dans la suite des temps je sois ce néant sur lequel un instant, mais pour l’éternité, aura pu se reposer un aspect de la Miséricorde Divine... la Miséricorde Divine... c’est l’ineffable et libre souffrance du Christ, trempée dans la joie surnaturelle, à laquelle il demande à ses âmes choisies de s’unir en esprit et en vérité pour pouvoir en répandre les mérites sur tous les pécheurs.

18/09/03

.... Je n’ai que ce néant à T’offrir et que pourtant sans cesse je suis tenté de reprendre .... Mais c'est avec la perfection des souffrances du Christ que ce néant peut être offert aux souffrances de DIEU, dans la douleur du coeur de Marie au coeur de Son Fils transpercé et la joie surnaturelle du salut...

21-09-03 À la libre créature humaine est demandée la fusion unitive à DIEU, seul unique et souverain BIEN qui seul a l’être et sait s’anéantir en LUI-MÊME dans une humilité infinie. Pour rejoindre donc cette humilité-anéantissement qui mène à l’Être, le Christ Jésus enseigne la plénitude de la voie de l’amour, faculté d’aimer dont tous les êtres humains sont pourvus par Miséricorde Divine.....

25/09/03

….. En effet le seul antidote valable face à cet orgueil humain incommensurable ne peut être qu'une humilité infinie plus puissante, autrement dit celle de DIEU LUI-MÊME.

C'est pourquoi donc les mystiques devront chercher parmi toutes les religions, celle qui peut révéler le mieux une telle humilité Divine et non pas se baser même sur soi.

Pour moi, après avoir visionné toutes les religions et y avoir adhéré par la foi, il m'a été donné de rester catholique. La raison que j'en ai cherchée, réside dans cette représentation unique en plénitude d'une humilité du Père, du Fils et du Saint Esprit qu'elle en donne, dépassant tout l'imaginable, l'amour en étant la voie.

29-09-03 Voir dans le détail de chaque créature DIEU LUI-MÊME dans son humilité infinie et contempler au fond d’elle ce noeud des souffrances incommensurables et rédemptrices du Christ qui cherche à s’attacher chaque âme pour l’éternité du salut dans les meilleures conditions possibles.

02-10-03 Suivre la voie de Thérèse de l’enfant Jésus: confiance ET oubli de soi, en un perpétuel commencement et recommencement, sans cesser de regarder intérieurement les souffrances rédemptrices de Jésus-Christ, Glorieuses ou douloureuses, présentes en toutes les âmes et d'abord bien sûr en la nôtre...

07/10/03

En dehors de SA transfiguration, à cause de la rédemption de nos péchés, toute la vie de Jésus-Christ a été une nuit profonde de souffrances à laquelle a été associée la Vierge Marie, Sa Mère, comme co-rédemptrice. C’est la volonté de souffrir unie à la Volonté de DIEU-homme, Jésus-Christ, qui sauve le monde.

08-10-03 Au milieu de la broussaille émise par les créatures, il nous faut comprendre que DIEU seul, Christ en croix, a besoin de nous .....

13-10-03 La Bonne Nouvelle de l’Évangile révèle que le Christ par SES souffrances de DIEU, unies à celles de toute l’humanité, est venu briser la révolte de la liberté humaine pour permettre l’accès à la vie éternelle, si l’homme le veut.

19-10-03 Il n’y a pas de "justes"selon la traduction euphémique de la Bible, il n’y a que des "justifiés" par la Miséricorde de DIEU, Jésus-Christ en étant le centre. IL écarte de SES bras étendus le poids de nos iniquités, en nous invitant d’être avec LUI signe de croix pour nos frères, même si a priori nous ne savons pas supporter le moindre inconfort physique, moral ou spirituel.

20-10-03 Ce n’est pas la souffrance en elle-même qui sauve le monde mais l’amour rédempteur qu’elle suscite, soit par la compassion en cherchant à la soulager chez les autres, soit en s’efforçant de ne pas la fuir chez soi-même (sans cependant nuire à sa santé) pour la vertu rédemptrice qu’elle contient avec le Christ, en un premier stade qui s’appelle "patience" et au dernier qui est "joie surnaturelle" ( et non masochisme sensuel).

22-10-03 Il n’y a qu’une chose qui peut donner assez d’amour à une âme pour espérer qu’elle soit amenée à la fusion unitive Divine, source de tout bien pour elle et pour l’humanité, si éloignée qu’elle en soit, c’est l’augmentation constante jusqu’à la perfection de la foi à la Toute Puissance ET à l’humilité infinie de DIEU incarnées dans la croix, glorieuse ou douloureuse, de Jésus-Christ. Tout exercice* qui y conduit, du plus infime jusqu’aux ténèbres de la foi nue, est nécessaire, car le Christ Trinitaire possédant par LUI-MÊME la totalité de l’Être s’est fait aussi néant parfait de DIEU.* ( contrairement aux exercices bouddhiques).

31-10-03 Le DIEU d’éternité qui S’humilie dans le temps et SE fait éclater "nature temporelle", ne cache cependant pas SA Puissance, en la suggérant simplement. Mais la merveille des merveilles ne réside-t-elle pas dans la vie de Jésus-Christ et SA souffrance incarnée pour arracher à la révolte SA créature humaine, fidèle image de LUI-MÊME ,  et se L’unir éternellement?!

DIEU SEUL... Vouloir la Volonté de DIEU.... offrir DIEU à DIEU ....

11-11-03 "Jean de la Croix, Avis et maximes, 123: L’amour ne consiste pas dans la grandeur du sentiment ( ou de son expression) mais dans un dénuement complet et dans la patience à souffrir pour le Bien-Aimé."

Face à cette légèreté spirituelle, omniprésente, de l’ensemble du monde, aussi bien que de la nôtre, interposons continuellement, en l'adorant par amour, la plénitude de la souffrance rédemptrice, infinie du DIEU-homme Jésus-Christ.

16/11/03

L’opposition irréductible de la théologie de St Thomas d’Aquin avec celle de St Bonaventure, concernant la nature des purs esprits, cache en fait la nécessité pour notre temps d’une nouvelle théologie unitaire de la nature de DIEU, sans rompre avec le reste de la théologie traditionnelle qui fait l’unité catholique. Mise dans les mains d’un esprit à qui il serait donné la puissance d’analyse, à elle seule cependant , elle ne serait pas suffisante, si nous n’engageons pas tout notre être à la recherche de l’humilité infinie d’un DIEU, Tout Bien, qui s’arrache par amour à l’éternité pour s’incarner aussi dans la temporalité de l’univers, et, surtout en une souffrance sans mesure, pour s’incarner dans un homme, Jésus-Christ, face à la révolte de la liberté de la créature humaine qu'il destine à la fusion unitive avec LUI.

22-11-03 Il y a des âmes si incapables qu’il faut que le Seigneur Jésus ait pitié d’elles jusqu’ à venir prendre leur propre place... C’est possible puisqu’ IL a voulu la fusion unitive de l’Eucharistie. Pardon de LUI faire porter tant de péchés (Ah! N’en rajoutons pas de notre propre chef!), Merci de tant de grâces.....

Jésus prend sur LUI mon orgueil cupide, vaniteux, sensuel et par-dessus tout mon mensonge (hypocrisie ou cynisme).... En m’arrachant ainsi à ma volonté, IL me donne la sienne qui est de souffrir pour le salut des âmes ce que DIEU attend de chacun de nous..

24-11-03 Le Christ Jésus porte dans des souffrances indicibles le" péché que je suis" et de plus me donne la réponse que je dois faire et dont je serai incapable de moi-même. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles.

Le coeur transpercé par la douleur de Marie à l’ouverture de la poitrine de SON Fils mort, applique à tous les mérites de cette mort....

25-11-03 ....Pour que l’humiliation de coeur soit complète il y faut aussi la souffrance libre et la pauvreté d’esprit.... Un de mes correspondants m’a dit que j’étais trop direct et que cela faisait fuir tout le monde. Mais à une époque où l’on n’hésite pas à montrer l’intimité secrète de l’amour physique et où l’on recherche les secrets psychiques de l’amour moral, ne peut-on pas chercher à montrer directement les secrets de l’amour spirituel? De toute façon ce dont le monde actuel a le plus besoin n’est-ce pas d' âmes qui n’aient pas froid aux yeux et n’aient pas peur de regarder la vérité en face ?... cependant n’oublions pas : DIEU seul peut DIEU seul ....

28/11/03

Le Christ n’est pas seulement DIEU qui se donne aux hommes par humilité d’amour, IL est aussi l’homme tout entier qui se donne réciproquement à DIEU.

04-12-03 Qu’avec le Christ Trinitaire nous témoignions au monde, en commençant et recommençant sans cesse de Son humiliation amoureuse et douloureuse, jusqu’à ce que nous sommes. Car le Bon DIEU est un Père qui se met à genoux jusque devant le dernier de SES enfants pour SE faire pardonner la nécessité de la souffrance.

07-12-03 Dans le temps des temps, être un point de livraison parmi la Livraison du Christ, dans ce point infime qu’est l’univers, par rapport à l’éternité.....

La Vierge Marie .... Paix de la Ste Trinité , Père, Fils et Esprit Saint .....

Encourager par tous les moyens, y compris ces pauvres écrits, les âmes choisies , même sans le savoir, pour en entraîner d’autres, à se livrer sans réticence.....

09/12/03

Si j’ai pu concevoir qu’Israël serait amené à reconnaître le juif Jésus-Christ comme Messie universel par le biais des sciences humaines, je suis amené à concevoir encore davantage le rôle primordial de l’Église Catholique Apostolique et Romaine pour les temps à venir. Et pour renforcer ce rôle indispensable, n’oublions jamais dans le bonheur la pénitence nécessaire en considérant les souffrances endurées par Jésus et celles de Marie comme des saints, et dans l’épreuve la joie de la paix surnaturelle que donne l’espérance du salut.

13/012/03

Dans presque toutes les religions, il y a des fidèles qui s’efforcent de faire la volonté de DIEU. À la foi catholique seule, il est donné , si nous le voulons, de faire la volonté de DIEU en plénitude.

14/12/03

Les fidèles fervents qui veulent s’offrir, en reconnaissance, à DIEU doivent le faire en un perpétuel commencement et recommencement. Et avec le Christ, quelles que soient les prémonitions d’avenir, il faut passer sous la barre de la croix... Dans les consolations s’unir à SES souffrances et dans l’épreuve s’unir à SA paix et joie surnaturelle pour le salut du monde.....

19-12-03 Pour faire accepter les fondements, si opposés à la nature humaine, de la révélation Chrétienne,  celle de la douce humilité de DIEU et de SON humiliation dans l’univers, source de tout amour, les paroles doivent être appuyées par la participation des âmes d’élection à la croix de Jésus-Christ, de quelque manière que ce soit...

20-12-03 Toute la vie est faite pour nous porter à renoncer à nous-même et de ce fait accepter les souffrances auxquelles on ne peut échapper, mais pour témoigner plus profondément du Christ, il ne suffit pas de porter sa croix, ce qui relève du simple renoncement à soi-même, mais il faut encore prendre sa croix c’est à dire la vouloir délibérément et librement et ensuite suivre Jésus jusqu’au bout, ce qui est une toute autre affaire. Peu d’âmes semblent y être appelées mais celles qui le sont qu’elles ne fassent pas semblant de ne pas entendre et qu’elles fassent tout pour patiemment répondre, leur salut et celui du monde entier en dépend. Pour les plus petites d’entre elles, on peut dire que DIEU se met à genoux devant elles pour qu’elles puissent descendre et se jeter dans SES bras sans fatigue autre que celle d’aimer sans cesse humblement.

23/12/03 Il faut prier sans cesse pour que le Christ Trinitaire envoie toujours plus d’âmes d’élection au monde, dont dépend le sort de l’univers, c’est à dire des ouvriers (laïcs, prêtres ou religieux) choisis pour SA moisson qui est abondante. Car contrairement à ce qu’on croit de SA Toute Puissance, IL ne peut pas donner certaines grâces si on ne les LUI demande pas, à cause de SA douce humilité incarnée qui s’abaisse à dépendre de SA créature.

25-12-03 Avec Marie, demander, dans la paix surnaturelle, la participation à la volonté de souffrir de Jésus, présente à tous les instants de SA vie pourvoyeuse du salut des âmes, joie de la Gloire des cieux.....

27-12-03 ... l’essentiel est d’arriver à obtenir du monde entier, à commencer par les âmes d’élection, une certaine disposition à s’humilier, nécessaire à l’amour, qui sera, il est vrai, plus ou moins complète chez les uns ou les autres, ....

28-12-03 Les souffrances du Christ nous défendent de nous-même....

Pour tout ce qui a été dit ici et au delà, la voie de celle de Thérèse de l’enfant Jésus: se jeter les yeux fermés dans les bras du Seigneur.....

 

Textes choisis 2004