TRAITE dit STROMBOSCOPIQUE

avant-propos revu

§§§§§

Il s’agit ici d’observations qui amènent l’auteur à vouloir entre-autre orienter la recherche de la pratique de la stéréoscopie vers une direction nouvelle bien précise.

La stéréoscopie ne doit pas être faite pour d’abord donner une représentation du relief mais pour en premier lieu fournir un confort parfait à la vision binoculaire.

Du reste peu de personnes sont sensibles au relief et on n’en use dans la vie courante que le minimum nécessaire à notre service. Vouloir le ressusciter d’une manière artificielle, non pas pour obtenir des effets de cirque, nécessite qu’on connaisse bien les lois qui nous régissent à ce propos.

Ainsi il ne servira de rien de triturer les différents éléments techniques de la reproduction stéréo, que l’on croit dépassée de nos jours, si l’on ne comprend pas , tout au moins, quelques exigences essentielles du phénomène visuel.

Ce court traité diffusé seulement en son temps auprès des lecteurs de la revue stéréoscopique française et adressé sans modification à une seule entreprise d’appareils photos, n’a pas pour autre but que de chercher à faire avancer cette connaissance et si c’est le cas de créer un impact nécessaire pour permettre l’établissement ultérieur d’un brevet français au retentissement international. Mais pour l’appliquer, il est d’une complexité et d’une précision telles qu’elles nécessiteraient l’intervention d’un laboratoire puissant de dimensions internationales.

Les deux types de visions très distinctes qu’on s’efforce de caractériser porteront le nom de vision "ACTIVE" et vision "CONTEMPLATIVE" pour leur rapport étroit qu’elles entretiennent avec la psychologie et le psychisme. Mais qu’on peut appeler aussi bien vision "marginale" ou "globale".

Ce ne sera pas le lieu de donner ici tous les impacts concernant ces deux types de vision, qui sont réellement très nombreux sur l’individu, mais de considérer seulement la manière dont elles se réalisent et en quoi elles jouent dans la réception des images stéréoscopiques.

Pour cela on se référera à quelques données connues ou nouvelles concernant le phénomène de la vision.

  traité          présentation a 2